Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Crop circles

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Nouvelles du Monde -World news -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 21/07/2007 15:44:35    Sujet du message: Crop circles Répondre en citant

E.T ou PAS ???

En tout cas c'est super beau Crop circles

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/07/2007 15:44:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 22/09/2007 08:48:30    Sujet du message: Crop circles Répondre en citant

Incroyable ! Crop circle de 315 mètres apparu dans un champ de blé de Long East "en 90 minutes" !

Les enquêteurs ont présenté la vidéo et les preuves d’un témoin le 19 juillet 2007 lors d’une conférence de presse au Coronation Hall, Alton Barnes, Wiltshire, Angleterre.
"Nous fûmes les premiers à atteindre la formation à 4h du matin (le 7 juillet 2007) après avoir vu un flash lumineux très brillant. Les cercles dans le blé étaient à six pouces au-dessus du sol, donc quand nous y sommes entrés, les brins ont craqué sous nos pieds comme si nous marchions sur des cristaux délicats." - Gary King, Cardiff, U. K. Paralegal


Le 7 juillet à approximativement 3h20 du matin, Alton Priors, Wiltshire, England. L’image digitale sony fut prise avant l’aurore avec la brume depuis le sommet de la colline de Knap Hill en direction de Woodborough Hill (le bloc noir d’arbres au centre, près de l’horizon.) La grande formation d’au moins 100 cercles qui s’étend sur 1,033 pieds (315 mètres) fut créée à un moment pendant les 90 minutes précédentes. Image © 2007 par Winston Keech.
19 juillet 2007 Alton Barnes, Wiltshire - Gary King a 41 ans et est actuellement un étudiant en langues à l’Université de Cardiff, Wales, Angleterre. Entre 1985 et 1987, il a travaillé en tant que paralégal à Londres et a ensuite déménagé pour former sa propre entreprise privée d’enquêtes pour chercher les personnes disparues et enquêter sur des cas de mécontentements matrimoniaux. Il faisait un travail personnel - J’ai travaillé jusqu’en juillet 1997, lorsqu’il a marché dans sa première formation anglaise de crop circle "et ma vie a considérablement changée depuis," a dit Gary le 11 juillet 2007, par interview téléphonique. Il a exploré des territoires des indiens Navaho en Arizona, étudié les traditions de danse en Afrique de occidentale, augmenté ses connaissances en Tai Chi et d’autres arts martiaux. Il a commencé à réaliser qu’il devenait de plus en plus sensible au visible et à l’invisible.
"Plusieurs fois, j’ai eu des intuitions au sujet de crop circles qui allaient apparaître comme lorsque vous avez une intuition avant un coup de téléphone. J’ai eu des intuitions lorsque je me réveillais le matin et je conduisais alors jusque dans le Wiltshire, depuis ma maison des Wales et j’avais la chance de marcher dans une nouvelle formation."
Le 6 juillet 2007, il s’est réveillé dans sa maison des Wales autour de 3h30 du matin et ne pouvait pas se rendormir. Donc, il s’est levé, a pris du café et du pain grillé, a regardé le levé du soleil et a décidé d’aller dans le Wiltshire pour voir s’il n’y avait pas de nouvelle formation. Sa petite amie, Paula Presdee-Jones, est venue avec lui.
Interview :
Gary King : "J’allais toujours regarder dans l’East Field et j’y suis allé d’abord, mais il n’y avait rien.
Ensuite je suis allé au Silent Circle Café au milieu de la journée et quelqu’un m’a mentionné qu’il pourrait y avoir un crop à East Field, alors nous sommes repartis pour enquêter. Ce n’était que des dégats que le vent avait causé car la nuit précédente fut très venteuse. Quand j’y suis allé, j’ai rencontré des chercheurs allemands d’Hollande et aussi des personnes américaines. Nous avons fait des recherches dans les blés et avons dit que ce n’était que des dégats du vent. J’ai décidé de passer la nuit en haut de Knap Hill, qui se situe directement devant East Field.
Donc, cette nuit-là j’ai emporté un sac de couchage de Charles Mallett du Silent Circle Café pour aller là-bas et rester surveiller les lieux avec Paula. Lorsque nous sommes montés là-haut, nous avons recontré un homme appelé Winston (‘Win’) Keech, qui est un chercheur ufologue. Il avait trois caméras montés sur la colline et deux caméras montés sur sa voiture (jeep), laquelle était gardée un peu plus bas sur la colline. Donc, il avait cinq caméras en tout.
En haut de la colline, il avait trois caméras montés sur des trepieds. L’une était une caméra Sony. Une autre était un Sony VX2100, dont il m’a dit qu’il était plus sensible à la lumière que l’oeil humain. Il avait aussi une caméra avec amélioration d’image, qui était associée à un enregistreur JVC D-700, de sorte qu’à chaque fois qu’il balayait le champ avec l’améliorateur d’image, il enregistrait ce qui était balayé.

Sony DCR-VX2100 caméra photosensible professionnelle.
De quelle façon étaient montés les deux caméras de la jeep ?
Elles étaient montés sur le toit. Elles avaient la capacité de percevoir l’infrarouge et la lumière visible. L’une pointait vers East Field et l’autre vers Milk Hill. Et elles étaient associées à des enregistreurs VHS/VCR video avec des cassettes de 4h.
Pourquoi Mr. Keech était armé de tant de caméras la nuit du 6 au 7 juillet 2007 ?
Je l’ai d’abord rencontré au Silent Circle Café pendant la journée. J’ai mis la vidéo du contact de Janet Ossebaard à la télé et il a vu quelqu’un dans la vidéo qui donnait un témoignage personnel au sujet d’une boule de lumière qu’il a vu former un crop circle il y a plusieurs années, et Winston Keech s’en est excité. Donc, je lui ai demandé ce qu’il est arrivé et il a dit :‘Oh, j’ai vu cette boule de lumière faire cette formation il y a quelques années, mais je ne savais pas que d’autres personnes l’avaient vu !’
Win m’a dit qu’il retournait à Yorkshire lundi (9 juillet), là où il vivait, et qu’il allait faire une nuit de surveillance de plus de vendredi à samedi (du 6 au 7 juillet 2007). Je ne me souviens pas qu’il m’ait dit qu’il allait à Knap Hill – mais a juste dit qu’il allait passer une autre nuit à cela. Et il partit.
Donc, seul, lorsque je suis allé au sommet de Knap Hill avec Paula, j’ai tout de suite reconnu Win lorsque nous nous sommes vus. Nous nous sommes assis là où il avait toutes ses caméras d’installé. Il a pris sa caméra d’amélioration d’image et a balayé vers East Field - on pouvait voir très clairement dans ses appareils. Nous pouvions voir les traces de tracteurs. Il a balayé les blés et nous pouvions voir qu’il y avait un champ de colza près de celui de blé, nous pouvions aussi voir la route et tout très nettement. Ceci fut enregistré et indexé à 1h35 du matin, le samedi 7 juillet 2007.
Il n’y avait rien à East Field à ce moment ?
Absolument rien, non.
1h35 du matin, 7 juillet 2007 Trois images de caméras photosensibles Sony DCR-VX 2100 à East Field, noires, sans lumières ou activités humaines

Les lumières d’en haut à droite sont les lumières des rues d’Alton Priors. East Field est tout ce qu’il y a en noir dans le reste de l’image. Images vidéo © 2007 par Winston Keech.




Qu’est-il arrivé ?
Nous étions tous assis et parlions de l’uniers et de toutes ses possibilités et de la magnificence du monde. Puis, vers environ 3h du matin (l’analyse vidéo indique 3h08), nous avons vu un grand flash de lumière, que je peux décrire comme quasiment un éclair, mais qui recouvrait toute la contrée et qui était comme le grand flash d’un appareil photo.
Vous avez vu ce flash de lumière avec vos yeux humains ?
Avec nos yeux, nous avons perçus un grand flash de lumière, nous trois.
Un tel flash lumineux aurait dû souffler la caméra infrarouge. Que montre la caméra infrarouge ?
C’était la caméra infrarouge seulement qui a montré cette impulsion électromagnétique (EMP pulse)."
Un producteur norvégien se joint à Winston Keech pour analyser la vidéo de la caméra infrarouge
Terje Toftenes, producteur et directeur de ’Strat and Toftenes’ à Sand Vika, en Norvège, reçu un appel mardi, le 10 juillet, d’un collège à Wiltshire lui disant qu’une des plus grandes formation de crop circle dans le Wiltshire est apparue tôt le matin du samedi 7 juillet 2007 à East Field, et il y avait des caméras en marche lorsqu’un très grand flash de lumière fut vu à Knap Hill par trois témoins oculaures. Terje est responsable de sa propre entreprise de films industriels, ’Strat and Toftenes’, qui travaille pour des clients majeurs des industries de pétrole, gaz et poste.
Mais comme Gary King, après que Terje mit le pied dans la première formation anglaise en 2003, il fut hanté par la beauté et le mystère de ce qu’ils pouvaient signifier. Il a fini par produire un documentaire pour la télévision norvégienne qui fut traduit en anglais en 2006 sous le nom de ’Crossovers From Another Dimension’. ["Carrefours d’une autre dimension"] Il travaille maintenant sur une suite de ce documentaire.
Donc lorsque Terje a reçu cet appel téléphonique au sujet d’une formation de crop circles sur plus de 96,600 pieds carrés, ou 2,25 hectares (acres), avec plus de 95 cercles formant un dessin très étrange sur plus de 315 mètres (1,033 pied) et 149 mètres de large (490 pieds) de large - avec en plus, trois témoins oculaires qui ont vu un flash de lumière pendant que des caméras photosensibles et infrarouges étaient en marche - il a pris le premier avion depuis la Norvège et s’est rendu à East Field. Terje entra dans les détails avec Winston Keech sur ce que son équipement de caméras avaient enregistré. Pour tous, ce fut tristement ironique que la conversation humaine excitante avait détourné leur attention - ils auraient dû prendre en vidéo périodiquement East Field et changer les cassettes. Terje et Winston n’ont découvert que deux images dans la caméra infrarouge dans laquelle la sorte d’impulsion électromagnétique avait laissé une trace de 4 millisecondes.
Donc, il faut considérer :
 la cassette de la caméra photosensible de 1h35 qui fut prise par Win Keech en scannant East Field et qui ne montrait que du noir (cf. photos plus haut) ;
 en ajoutant les trois témoins oculaires de ce flash lumineux brillant qui vint à 3h08, selon la caméra infrarouge ;
 en voyant les images de la caméra infrarouge à juste deux secondes que la cassette ne s’arrêta après la perturbation électromagnétique de 3h08 ;
 en considérant que les arbres sur Woodborough Hill sont 4 millisecondes sous le "flash" et que le reste est noir ;
 en incluant la vision de 3h20 des trois témoins oculaires à travers la caméra sony photosensible par laquelle tous trois pouvaient voir une ombre sur East Field - ils pensèrent que c’était une nouvelle formation ;
 ils ont regardé par la caméra digitale sony à 3h20, sur l’image du haut de cet article, qui montre clairement l’étonnante nouvelle formation dans le blé.

Analyse par Terje Toftenes


Terje Toftenes (T), producteur video et directeur du management, Strat et Toftenes, Sand Vika, Norvège : (T) "A 1:35 AM, (7 juillet 2007) il faisait complètement noir, le champ était dans la pénombre la plus complète. La seule chose que vous puissiez voir dans l’enregistrement vidéo est l’horizon et quelques lueurs provenant de maisons au loin à l’horizon. Mais dans le champ, c’était le noir complet et j’ai essayé d’augmenter, ou d’amplifier, l’image vidéo. Mais tout ce que j’ai obtenu, c’est le son de l’appareil d’enregistrement.
Question (Q) : Ce que vous voulez dire c’est que s’il y avait eu quelqu’un se cachant dans le champ, ou tentant de marcher dans les traces de tracteur ou même ayant une lampe torche cachée, les caméras infrarouges et nocturnes l’auraient montré très clairement ?
(T) Oh, oui. Toute lumière aurait été visible sur ces enregistrements et nous les avons examinés de long en large pendant la période de temps de 1h35 du matin et il n’y a absolument aucun signe d’aucune lumière ou personne ou activité dans les parties du champ plongées dans l’obscurité ou la formation est apparue plus tard.
(Q) Terje, comment comprenez vous le fait que Winston Keech avait 5 caméras sur Knap Hill, dans le froid et la pluie, du vendredi 6 juillet au soir jusqu’au samedi 7 juillet 2007 ?
(T) Il y a 15 ans, en 1991, Win Keech a eu une rencontre approchée avec une boule de lumière qui a créé un agroglyphe juste sous ses yeux. Et c’est apparut en seulement 3 secondes. Wub se tenait dans un des coins du champ. Une boule de lumière de la taille d’un homme apparut juste en face de lui et s’étendit soudain pour ressembler à un grand pancake volant.
A ce moment là, il faisait environ 20 pieds de diamètre. C’est alors que le blé situé sous cette sorte de pancake volant et doré a commencé a onduler et s’est étendu en un cercle parfait. Alors le "pancake" reprit la taille d’un poing et s’éloigna lentement dans des buisons puis disparut. Cela prit trois secondes. Il possédait un appareil photo "single-reflex" et une très vieille caméra. Mais il n’a pas eu le temps d’appuyer sur le bouton d’enregistrement. pour un autre "pancake volant" qui créa un crop circle à Hoeven, en Hollande.]
Et depuis ce jour, chaque été, il est venu ici à Wiltshire pour quelques semaines, installant son équipement dirigé sur les champs la nuit, essayant de capturer des images de ce phénomène. Son équipement est devenu de plus en plus performant au fil des années et finalement, après 16 ans, il a réussi à obtenir un nouveau contact avec cela dans le East Field.
(Q) Mais encore, pour une raison quelconque, il n’utilisait pas l’équipement photographique lorsque le flash de lumière apparut.
(T) En effet. En fait, il a également expliqué qu’il a eu la sensation que s’il avait filmé le champ en permanence, cela ne se serait probablement pas produit. De nouveau, il a senti que le phénomène le "taquinait" car a la minute au la grande lumière apparut, les trois personnes - Win y compris - étaient au milieu d’une discussion et étaient concentrées sur tout autre chose que ce qu’il se passait dans le champ. Il a dit "si j’avais été tout seul à observer le champ en permanence, comme je l’ai fait ces 16 derniers étés depuis l’incident de 1991, cela ne se serait probablement pas produit. J’ai la sensation, dit-il, que ce phénomène danse avec moi. Il m’invite à danser. Il est invisible et n’apparait que quand je l’attend le moins. Il n’apparaitra pas sur commande. Il ne le fait que lorsque je ne suis pas attentif."
Alors encore une fois, il a senti que c’était une réponse à ses questions et un encouragement pour continuer sur son chemin, à se développer en tant qu’humain.
(Q) Avez-vous une heure précise pour le flash lumineux ?
(T) Oui, l’heure exacte du flash semble être 3h08 du matin (3:08 AM Wiltshire, heure locale anglaise).
(Q) Pour résumer, 1h35 du matin est le dernier moment ou la caméra sony infrarouge et light-sensitive a montré qu’il n’y avait rien dans le champ ?
(T) Absolument, c’est le dernier instant à East Field ou vous ne voyez rien dans le champ.
(Q) Alors 3h08 du matin est le moment de la pulsation lumineuse enregistrée par la caméra infrarouge ?
(T) A ce moment précis, il n’y avait que deux caméras en fonction. Et dans l’une, la cassette s’était arrêtée. Sur l’autre caméra, la cassette s’arrêta deux secondes seulement après le flash.
(Q) C’était donc la caméra infrarouge.
(T) Oui. Les enregistrement ont cessé parce que les trois personnes étaient au centre d’une discussion sur la métaphysique si intéressante que Win Keech oublia de changer les cassettes. Alors lorsque la lumière apparut, il s’écria "Oh, mince, ça me rappelle que je dois changer les cassettes !" Alors il courut à la jeep et les changea et c’est après cela que nous nous rendîmes compte que l’une des cassettes otées avait enregistré la pulsation lumineuse deux secondes avant sa fin. C’était un vrai coup de chance !

Flash de lumière : une image de 4 millisecondes sur la cassette de la caméra infrarouge
J’ai tout analysé image par image. Sur la première image où apparaît le flash, il y a une sorte de choc électronique. Il ne faut pas oublier que la caméra était reliée à un enregistreur vidéo par un cordon car cette caméra particulière était placée sur le toit de la jeep. Donc je pense que ce qu’on voit est que le premier « choc » sur la première image est dû au choc électromagnétique du flash lumineux.
3h08 du matin - image 1 de la caméra infrarouge après le flash lumineux

Image 1 de la caméra infrarouge après le flash de lumière de 3h08. La caméra fut désynchronisé de l’enregistreur. Toutes les images vidéos ©2007 par Winston Keech.
Sur le seconde image, vous voyez le flash de lumière (4 millisecondes) sur la petite partie en haut de l’image. Puis, sur les autres 6 ou 7 images, la caméra a eu des problèmes de synchronisation parce qu’elle a essayé de se resynchroniser. L’impulsion EMP du flash lumineux fut si fort qu’il a fait un choc au matériel électronique.

L’image 2 de la caméra infrarouge après le flash lumineux
L’image 2 de la caméra infrarouge à 3:08 après le flash lumineux
DONC NOUS SOMMES SURS QUE LE FLASH LUMINEUX DE 3:08 DU MATIN EST CE QUI A AFFECTE LES CAMERAS ET LEUR SYNCHRONISATION, ET QUE VOUS AVEZ 4 MILLISECONDES SUR UN PLAN DE CE QUE VOUS PENSEZ ETRE LES ARBRES SUR WOODBOROUGH HILL ?
Oui c’est cela.
A 1:35, RIEN DANS LE EAST FIELD. A 3:08, IL Y A LE GROS FLASH LUMINEUX ET LA RUPTURE ELECTROMAGNETIQUE. QUAND ENSUITE AVEC-VOUS SUR VIDEO CE QUI MONTRE DES OMBRES QUI PEUVENT ETRE EN RELATION AVEC LA FORMATION DANS L’EAST FIELD, MALGRÉ L’OBSCURITÉ ?
Ok, ce qui s’est passé après le flash c’est que Win a couru aux voitures et a changé les bandes. Cela lui a pris a peu près 5 minutes. Il est retourné au sommet de Knap Hill et Gary King a suggéré que ce flash lumineux pouvait signifier quelque chose. « C’est peut-être cela ! » Alors pourquoi ne pas essayer de balayer le champ de nouveau bien qu’il fasse complètement noir ?
Win pris la caméra la plus photo-sensible qu’il avait (Sony VX2100) qui était positionnée sur un tripode au sommet de Knap Hill, et était reliée à un enregistreur qui gardait tout sur mini-DVD. Il balaya le champ et ensuite ils virent sur l’écran de la caméra une ombre dans le champ, à l’endroit où le crop circle fut découvert ensuite. Mais dans ce plan peu après le flash lumineux, on ne voit qu’une ombre.

3:20 - Première ombre de la formation du crop circle vu et photographié
Au-dessus : Terje Toftenes a amélioré l’image numérique prise vers 3h20, douze minutes après le grand flash de lumière. L’ombre est près du centre de l’image.
En-dessous : Une autre image non-retouchée prise quelques minutes après qui montre clairement l’énorme formation à East Field, Alton Priors, Wiltshire, avec le bloc d’arbres sur Woodborough Hill près du centre de l’horizon.


C’était à peu près 12 ou 13 minutes après l’apparition de la lumière. Il était donc 3:20 du matin. C’est à ce moment qu’ils ont vu la première ombre, et ensuite il y a eu plus de lumière car les nuages s’écartaient de la lune. Après ça, ils ont pu voir à l’oeil nu qu’il y avait une ombre là-bas et ils ont pu prendre une photo avec l’appareil-photo « digital still ». Ils ont pu ensuite voir que la formation était là. A partir de ce moment, la caméra photo-sensible Sony était capable de tout filmer aussi bien. Donc, à aprtir de 3:20 le 7 juillet 2007, le crop circle était là.
ONT-ILS FILME A CE MOMENT EN INFRAROUGE OU EN « STARSCOPE » ?
Ils ont filmé avec la caméra caméra classique, la photo-sensible et l’infrarouge à la fois. On a donc ces 3 sources différentes. Il y avait aussi l’appareil-photo « digital still ». Il y avait donc 4 appareils marchant à ce moment.
LES TEMOINS OCCULAIRES SONT TOUJOURS AU SOMMET DE KNAP HILL. ILS SONT A PRESENT EN TRAIN DE VOIR, FILMER ET ENREGISTRER GRACE A TOUT LEUR MATERIEL CE QU’IL Y A DANS LE CHAMP. QUE FONT-ILS ENSUITE ?
Tout d’abord, si vous écoutez les enregistrements audio, vous pouvez les entendre s’exclamer et crier d’excitation bien sûr. Ils m’ont dit qu’ils pesaient que c’était une sorte de réponse à la discussion qu’ils avaient à propos de l’existence d’autres réalités et de la nature de la conscience. Cette intelligence, ou quoique ce soit qui produit ces crop circles, voulait juste leur montrer, « Aha ! Il se pourrait que vous soyez sur la bonne piste. » C’est leur sentiment.
Après qu’ils aient encore enregistré, ils étaient également capables de le voir de leurs yeux. A ce moment – il devrait être à peu près 4 heures du matin- Gary et sa petite amie ont décidé d’aller voir en contre-bas le crop circle. Ils sont montés dans leur voiture pour aller jusqu’au petit parking (silage pit) puis ils ont marché jusque dans la formation alors que Win filmait toujours du sommet de Knap Hill. Nous avons donc une vidéo d’eux arrivant dans le crop circle et dansant ! Ils étaient très excités d’aller sur ce crop circle car ils savaient que c’était les premiers au monde à poser le pied sur ce crop circle ci.
4 heure du matin – Gary King et Paula Presdee-Jones posent le premier pied sur le crop circle d’East Field.
Gary King : « Yeah, j’ai de la chance d’être le premier à marcher dans ce crop circle avec ma petite amie de Cardiff, Paula , tandis que Win Keech continue de nous filmer. Nous avons descendu la route en voiture juste après 4 heure du matin et marché dans ce crop circle juste au moment où la lumière pointait. En marchant dans la formation, nous pouvons voir que certains cercles étaient très bas, proches du sol. Pour les cercles suivants les blés étaient à 6 inches ( 15 cm) du sol et lorsqu’on essayait de marcher dessus, cela craquait, comme du verre cassé.
Certains des centres de cercles étaient très beaux, ils s’étendaient comme des nids. D’autres centres étaient cassés, il y avait donc là une indication que certains avaient soutenus une très grande énergie et d’autres avaient été pliés avec beaucoup d’attention et s’étendaient magnifiquement. C’était une formation pleine de contrastes de part les différences entre chaque cercle.
J’AI ETE DANS CERTAINES FORMATIONS EN GRANDE-BRETAGNE CES 15 DERNIERES ANNEES DANS LESQUELLES LES PLANTES SEMBLAIENT AVOIR ÉTÉ LEGEREMENT SOULEVEES AU-DESSUS DU SOL, ET QUAND ON MET SON PIED DESSUS, C’EST COMME MARCHER SUR QUELQUE CHOSE DE CRISTALLIN OU EN VERRE ...
Exactement !
... C’EST POURQUOI CELA CRAQUE.
Vous décrivez exactement ce qui nous est arrivé. Cela semblait être un sacrilège de les piétiner. C’est comme si nous étions en train de casser quelque chose de si beau que les plantes craquaient sous nos pieds.


Motifs massifs de cercles dans l’East Field, Alton Priors, Wiltshire, U.K. Le blé, qui recouvre une surface estimée à 96 600 pieds carré (1 hectare ?) avec plus de 95 cercles en une étrange disposition se déploie sur 1 033 pieds par 490 pieds. Images aériennes.




POUVEZ-VOUS DECRIRE A PARTIR DE VOTRE PRESENCE PHYSIQUE SUR PLACE EN TANT QUE PREMIER TEMOIN DE CETT FORMATION, COMMENT SE DISPOSAIENT LES DIFFERENTS CERCLES ?
Je dirais que les cercles les plus petits faisaient a peu près 2 à 2,5 pieds de diamètre (60 à 75 cm). Lorsque vous suivez une ligne de cercles, ils s’agrandissaient progressivement. Et le plus gros de ces cercles, alors que vous vous approchez du centre, devait mesurer 150 pieds de diamètre à vu de nez (45 mètres). (Le plus grand cercle faisait 160 pieds de diamètre (48 mètres)). La formation était ample et vaste.
AVEZ-VOUS ENTENDU DU SON DANS LA PERIODE DE TEMPS OU LE FLASH DE LUMIERE EST APPARU ?
Non, aucun son. Il y avait beaucoup de vent. Nous avions des bonnets. C’était une soirée très venteuse.
DONC CETTE FORMATION ET CE FLASH DE LUMIÈRE SONT APPARUS ALORS QU’IL Y AVAIT UN VENT FORT ?
Oh oui. La nuit a été marquée par un vent fort.
LA CRISTALLISATION AURAIT PU ETRE A DESSEIN POUR LA PRESERVER DU VENT ?
C’est une bonne idée. Ca me semble plausible.
Impact physique des cercles d’East Field sur les gens.
De notre propre expérience là-bas en tant que témoin, et ressentant l’énergie que nous avons ressentie alors, c’était très électrique ! Nous dansions également au sommet de Knap Hill quand nous l’avons vu.
Depuis, les gens qui sont allés dans cette formation, moi y compris, avons des symptômes de gorge sèche et des maux de tête. Nous avons aussi ressenti d la fatigue et d’autres symptômes que l’on peut voir apparaître après être allé dans d’autres formations comme cela a été le cas pour moi durant des années.
W. C. LEVENGOOD, LE BIOPHYSICIEN, ASSOCIE CELA À LA PRESENCE D’ENERGIE MICRO-ONDE, D’AUTRES ENERGIES COMPLEXES ET UNE ANOMALIE DANS LE CHAMP MAGNETIQUE.
Oui.
IL EXISTE UNE PREUVE MEDICALE QUE DES IONS CHARGES POSITIVEMENT CONTRE DES IONS CHARGES NEGATIVEMENT -EN SUPPOSANT QUE C’ETAIT U_NE SORTE DE PLASMA TOURNANT SUR LUI-MEME SUI A CREE CETTE FORMATION- CES DIFFERENCES DANS LA CHARGE DU PLASMA PEUT AFFECTER LES HUMAINS DE PLUSIEURS FACONS.
Oui.
Terje Toftenes a marché dans la formation le mercredi 11 juillet
Terje Toftenes : « J’ai pu constater que lorsque je marche à la périphérie de la formation cela craque comme de la neige très froide. Cela fait le même son.
Ces tiges n’étaient pas cassées. Elles étaient juste soigneusement coudées, et les gens qui font des recherches depuis des années sur les crops circles ont découvert que c’est très souvent le cas dans les véritables formations (les tiges ne sont pas cassées). Elles sont seulement coudées et les plantes du crop circle ne sont pas mourantes. Elles continuent de pousser et si le crop circle est frais, il se redresse de nouveau en quelque sorte.
J’ai également ressenti qu’il y avait une forte radiation dans la formation. Gary m’a dit que le premier matin où il était là-bas, il a eu assez vite un fort mal de tête. J’ai eu la même expérience quand j’y étais, 4 jours plus tard. Je suis resté dans la formation une demi-heure avant d’avoir un mal de tête terrible. Ca a duré jusqu’à ce que je quitte la formation. Quand j’étais dans ma voiture et que je m’éloignais, le mal de tête s’était estompé.
East Field n’est pas un terrain plat, quelque chose savait comment faire des ovales sur le sol qui seraient des ronds parfaits vus du ciel.
East Field n’est pas un terrain parfaitement de niveau. Il monte et descend à certains endroits. Lorsque vous regardez la formation d’au-dessus, vous voyez des cercles parfaits à 100%. Or pour avoir ce rendu il ne fallait pas créer des cercles parfaits sur le sol. Il fallait faire des ovales. Et c’est le cas ici. Cela est très dur de créer des ovales parfaits dans l’obscurité alors que vous ne voyez rien.
Donc, pour construire non seulement un, mais un grand nombre d’ovales dont certains très grands- le plus grand fait 50 mètres. Avec ces conditions d’obscurité, je dirais que c’est impossible à faire et tout ceux avec qui j’ai pu discuter, chercheurs sur le sujets et ingénieurs civils, pensent également que dans ces conditions de lumière et de temps (90 minutes) c’est absolument impossible à faire pour un humain.
Intelligence non-humaine extraordinaire derrière les crop circles.
Nous frissonnons à propos de ce qui s’est passé et nous pensons que le public doit savoir, le monde doit savoir, que quelque chose ce passe dans ces champs- en fait je ne peux même pas le décrire. J’ai la chair de poule sur tout mon corps lorsque j’en parle vous savez.
A VOTRE AVIS, QUI PENSEZ-VOUS QUI PUISSE ETRE DERRIERE CES FORMATIONS ?
Je suis convaincu que c’est une entité très intelligente, quelle qu’elle soit. Pour moi, je pressens que ce que nous pouvons sentir avec nos 5 sens n’est qu’une partie de la réalité. Nos 5 sens sont construits pour percevoir la réalité dans une réalité tri-dimensionnelle. J’ai le fort sentiment qu’une vie est présente en nous et autour de nous et que nous ne pouvons pas la percevoir.
Je pense qu’il y a d’autres intelligences dans l’univers nous rendant visite et nous surveillant. Et je soupçonne fort nos gouvernements d’en savoir beaucoup plus que ce qu’ils ne nous disent. Je pense donc que c’est soit quelque chose de projeté au sol d’une source extra-terrestre. Soit c’est projeté au sol d’une source inter-dimensionnelle que l’on ne peut pas percevoir avec nos sens. Mais au final, cette source a décidé de se présenter à nous d’une manière tellement belle et non hostile qui créée des sensations de frissons en nous et nous invite à explorer l’inconnu et à engager des discussions à propos de la réalité, de la conscience ... et c’est une invitation à s’épanouir en temps que personne à nouveau car nous avons été si longtemps coincé dans la vue de notre monde matériel et c’est probablement le moment de faire le pas suivant dans l’évolution de l’humanité. C’est mon avis.
TERJE, QUE PENSEZ-VOUS DE LA THEORIE DISANT QUE LES CROP CIRCLES DES 25 DERNIERES ANNEES SONT UNE SORTE DE SYMBOLE D’UN LANGAGE TRI-DIMENSIONNEL BASE SUR LES MATHS QUI A UNE SORTE DE FONCTION DANS LA RELATION AVEC LA SURFACE DE LA TERRE QUE NOUS NE COMRPENONS PAS ?
Si ceux qui créent ces crop circles essayent de faire passer des messages à l’humanité, pourquoi le font-ils d’une manière si compliquée ? Pourquoi ne pas l’épeler en lettres dans nos champs ? Je pense que c’est comme lorsqu’on éduque un enfant. Si vous dites à un enfant de faire ceci, pas cela, ce n’est pas réellement de l’éducation. LA véritable éducation, c’est quand vous poussez vos enfants à explorer les choses de leur propre chef. Alors ils apprennent vraiment. Je pense que c’est ce que font ces formations. Elles nous invitent à enclencher un processus d’apprentissage où nous devons être actifs. Elles nous aident dans ce processus. Elles nous donnent des signes, elles nous donnent des merveilles à explorer – mais nous devons faire le travail nous-même. C’est de cette manière que l’on peut évoluer, s’épanouir et apprendre.
Pourquoi des gouvernements sont-ils menacés par les crop circles ?
DONC, POURQUOI LES CROP CIRCLES MENACENT-ILS LES GOUVERNEMENTS ET LES MILITAIRES ?
Parce qu’ils menacent notre vision du monde. Ils menacent les systèmes dans lesquels ont croit. Pour se sentir en sécurité dans la société, il faut que vous sentiez que vous avez le contrôle. Ces formations nous disent que les gouvernements n’ont pas le contrôle. Ils nous apparaissent dans nos champs la nuit et je pense que cela frustre les militaires – en fait, je sais que les militaires anglais sont très frustrés car c’est leur travail de contrôler l’espace aérien en Angleterre et quelque chose envahit cette espace aérien presque chaque nuit ! Je ne parle pas seulement des crop circles, mais aussi des OVNI sur lesquels il y a beaucoup de rapports ici en été et même durant toute l’année. Donc, je parie que le gouvernement se sent très concerné par le fait de ne pas contrôler la situation. Vous pouvez imaginer ce qui se passerait si un quelconque gouvernement disait : « Ok, nous avons juste à vous informer que nous sommes au courant de quelque chose se promenant dans nos champs chaque été. On ne sait pas ce que c’est, mais ça existe et c’est certainement plus intelligent que nous. Donc, faites juste attention. »
Quelle genre de situation cela créerait-il ? Que diraient nos Églises ? Comment définiraient-elles Dieu ? Ce serait comme ouvrir une énorme boîte de possibilités que vous ne pouvez contrôler et c’est pourquoi le gouvernement ne veut pas que les gens soient au courant de cela.
QU’EST CE QUE CELA APPORTERAIT DE FAIRE EN SORTE QUE LES GOUVERNEMENTS ET LES DIRIGEANTS PARLE FINALLEMENT UN VRAI LANGUAGE ET AGISSENT DE MEME AVEC LE RESTE DES CITOYENS A PROPOS DU FAITQUE NOUS NE SOYONS PAS SEULS ET QU’IL EXISTE DES PHENOMENS DUS A DES INTELLIGENCES AVANCEES ?
C’est la question majeure, Linda. Je n’ai pas de réponse à cela. J’ai peur que cela apporte une crise, comme la question de la situation environnementale. Nous avons besoin d’une crise avant de commencer à réagir. Nous sommes très conservateurs dans la manière de diriger nos vies. Nous ne voulons pas changer, même lorsque nous disons que nous sommes prêts à changer nous ne le voulons pas. Nous voulons vivre nos vies sûres et prévisibles comme nous l’avons toujours fait. Et ce phénomène est comme ouvrir une porte à quelque chose que nous ne pouvons pas contrôler. On ne sait pas ce que c’est. C’est risqué. Ca pourrait être dangereux. Je ne sais pas ce que cela apporterait, mais je dirais que cela apporte une sorte de crise avant que nous puissions vraiment ouvrir nos yeux et avant que le gouvernement souhaite établir une enquête organisée.
Mais je pense que la destruction de la Terre n’affectera pas qu’elle-même mais aura aussi un effet en dehors de notre planète. C’est pourquoi je pense qu’une autre force, ou intelligence, est concernée, et essaye de nous donner des conseils pour que nous commencions à ouvrir les yeux maintenant pour voir que nous ne sommes pas seuls.
PENSEZ-VOUS QUELE MYSTERE DES CROP CIRCLES EST LE DEBUT D’UNE VOLONTÉ DE L’INTELLIGENCE DERRIERE CES FORMATIONS DE SE RENDRE PUBLIQUE AUX HUMAINS DE CETTE PLANETE ?
J’en ai le sentiment. J’ai le sentiment que l’on peut voir très clairement que tout s’accélère. Le phénomène prend de l’ampleur. Cela nous même assurément quelque part. Nous nous dirigeons vers une crise des systèmes énergétiques sur Terre. Nous nous dirigeons vers une crise environnementale. Je veux dire, juste en parlant d’énergie – dans 40 ans, nous n’aurons plus de pétrole. Et nous n’aurons plus de l’énergie qui alimente 80% de tous nos systèmes sur Terre. Donc, dans 50 ans, nous aurons de gros problèmes dans les mains. Si nous ne nous réveillons pas et ne nous en occupons pas, alors cette planète déclinera, et cette civilisation approchera de la fin.
Je pense que cette histoire de crop circle et un appel au réveil et la raison pour laquelle ce phénomène s’accélère c’est parce que la crise dans laquelle nous sommes s’accélère également plutôt vite. C’est un appel au réveil et un signe que nous allons droit dans le mur.


 suite
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"


Dernière édition par Mélane le 22/09/2007 09:14:12; édité 1 fois
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 22/09/2007 08:49:21    Sujet du message: Crop circles Répondre en citant

Hélicoptères militaires au-dessus du Crop Circle d’East Field

"Il y avait une odeur horrible venant de l’hélicoptère. Je peux le décrire comme une odeur de soufre - très forte ! Ça m’a fait brûler les yeux. J’ai remarqué que la moitié d’une douzaine d’autres personnes aussi étaient assez sévèrement touchées. J’ai vu un homme vomir dans le crop.... et mon dosimètre s’est envolé entre 300 et 500 ... ce qui veut dire partez de cet endroit. C’est dangereux !"
 Andrew J. Buckley, Grande-Bretagne. Designer en graphisme
Un hélicoptère Apache noir, sans insignes, se tenant au-dessus du cameraman Winston Keech dans la formation d’East Field le 10 juillet 2007. L’objet noir à droite de l’hélicoptère n’est pas identifié. Image vidéo © 2007 par Winston Keech.
19 juillet 2007 / Mis à jour le 27 juillet 2007 Alton Priors dans le Wiltshire, Angleterre - Le mardi 10 juillet 2007, Charles Mallet, patron, au Silent Circle Cafe près Cherhill (Wiltshire, Angleterre), est allé voir la formation massive à East Field dans le blé qui s’est apparemment formée dans une période de temps de 90 minutes tôt samedi matin, le 7 juillet
Tandis que Charles Mallet prélevait des échantillons de blé et de terre pour les étudier, un gros hélicoptère noir sans insignes est apparu au dessus des gens à environ 50 pieds de Charles. Il m’a dit lors d’un entretien téléphonique, "C’était très intimidant, mais je savais que peu importe la personne qui le pilotait, il n’allait pas faire écraser un engin aussi cher dans le champs d’East Fied and n’allait pas se mettre à tirer des balles sur cette paisible terre agricole Anglaise du Wilfshire." Mais qui exactement était dans ce gros hélicoptère sans insignes et dans tous les autres hélicoptères militaires qui ont survolé à basse altitude la formation du champ d’East Fied depuis le 7 Juillet ? Non seulement l’activité des hélicoptères militaires au-dessus du champs d’East Field a été la plus extrême que l’on a pu observer ici, mais les hélicoptère ont aussi apporté avec eux quelque chose qui sent mauvais, brûle les yeux des gens, leur donne mal au coeur - jusqu’à même en vomir - et a fait qu’un dosimètre grimpe de deux fois au-délà du niveau de radiation recommandé pour la sécurité.
Cette semaine j’ai parlé avec un chercheur de longue date sur la formation des cercles, Andrew J. Buckley, un spécialiste d’art graphique à Winsord, Cheshire, en Angleterre. Il s’est concentré sur le grand évènement du 7 juillet dans le champ d’East Field, laissant sa caméra tourner quand les hélicoptères sont apparus. Andy commence avec ce qu’il lui ai arrivé ce lundi, le 16 juillet.

Interwiew
Lundi 16 juillet 2007, East Field
Le cercle jaune du centre marque l’emplacement du grand champ d’East Field près d’Alton Priors, dans le Wiltshire, entre Knap Hill, marqué en haut à droite, pas loin de Woodborough Hill, marqué en bas au centre.
Andrew J Buckley, Graphiste, à Winsord et Cheshire en Angleterre : "Je suis arrivé à East Field, marchant depuis Woodborough Hill. Quand je suis arrivé à ce qu’on appelle le tas de foin, qui se détache d’East Field, je marchais à pied sur la route, j’ai remarqué qu’il y avait des véhicules garés sur le côté. Je peux les décrire comme étant des vans, des vans blancs. Ils n’avaient pas de plaque. Il y en avait trois et il y avait une personne debout à côté de l’un d’eux.
Mais j’avais vu quelqu’un dans la formation et j’ai pensé que c’était leurs vans. J’ai avancé en dépassant van et je m’apprêtais à rentrer dans le champ quand la personne debout à côté de l’un des vans est venue jusqu’à moi et m’a dit, "Excusez-moi, où croyez-vous aller comme ça ?"
J’ai dit, "Eh bien, je vais juste jeter un oeil à la formation."
Il dit, "Vous réalisez que c’est une propriété privée ?" Et quelque chose d’autre dans ce genre, "J’agis au nom du fermier." Il y avait une sorte d’opération à ce moment là et je suis resté hors du champs.
J’ai dit, "Très bien, pouvez-vous me dire ce qu’il se passe ?"
Il a dit, "non".
ANDY, LUI AS-TU DEMANDÉ QUI IL REPRÉSENTAIT ?
Il avait l’air formellement habillé, pas dans un uniforme militaire, mais avait il avait l’air plutôt officiel. J’ai parlé du fermier, que je connaissais, Tim Carson, le propriétaire de la ferme. Il n’a pas répondu. Il a dit qu’il n’avait pas entendu parlé de quelqu’un nommé Tim Carson ! [Les Carsons étaient propriétaire du champ d’East Field et d’une grande ferme depuis des décennies.] A ce moment j’ai commencé à en avoir un peu assez de cela, donc je décidai d’aller dans le champ et voir quelle genre de réaction j’aurais. Je me suis avancé vers le champ et il me rejoignit et fit en sorte de bloquer le chemin. Il a dit, "Vous devez être mal informé pour y aller maintenant. Tout ce que j’ai à faire c’est d’appeler le fermier."
J’ai dit, "Eh bien, je connais le fermier. Et vous venez juste de nier que vous le connaissiez. Mais je connais effectivement la personne." Ensuite j’ai essayé de l’amener à une conversation sur le sujet. J’ai écris quelques notes après qu’ils soient parti. (il lit dans son carnet.) "Il a dit qu’il était une force armée - il a utilisé le mot personnel - dans le champ d’East Field."
Et ils sont ensuite revenus pendant que je me tenais là. Ces gars sont sortis de la formation et je les ai vu marcher le long des lignes de tracteur. C’était plutôt étrange. Il y en avait quatre ou cinq et ils semblaient porter les mêmes affaires, lesquelles semblaient plutôt bizarres. Ils portaient ce que décrirais comme des combaison de travail blanches et quand ils sont sortis du champ, ils rapportaient des échantillons. Ils avaient manifestement pris des échantillons de plantes de blé et autres, les avaient mis dans des sacs et les emmenaient. Ils sont retournés à l’un des vans, ont ouvert l’arrière et ont mis les échantillons dans le coffre.
Un des individus était en train de porter beaucoup d’équipements qui me paraissait être comme des sacs contenant soit de l’équipement photographique ou tout autre chose sorte de matériel. Ils ne m’ont pas parlé. Le gars auquel j’avais parlé plus tôt semblait être le commandant en chef. Il leur disait ce qu’il fallait faire et montèrent rapidement dans le van.
Avant qu’ils ne partent, il me demanda si je connaissais quelqu’un d’autre qui allait venir dans la formation ce matin. Je lui ai demandé pourquoi il me posait cette question. Il dit, "On vous a conseillé de rester hors de là car il va y avoir des sortes d’exercices militaires et l’on vous conseille de rester à l’extérieur [‘You’d be advised to stay out of it because there is going to be some kind of military exercise there and you would be advised to stay out.’].
J’ai demandé, "Quelle sorte d’activité militaire ?" Il m’a simplement ignoré et est monté dans le van et a mit les gaz. Ils sont allés dans la direction de Pewsey et se sont en allés par la route.
A ce moment, je suis retourné dans la formation. J’avais avec moi un outil qui mesure le niveau de radiations. C’est un dosimètre, que j’utilise toujours pour tester les radiations résiduelles. Alors quand j’étais dans la formation, je le balayais sans détecter rien qui soit vraiment significatif.
J’ai traîné là pendant quelque temps et je dirais que c’est vers 9h30 que l’activité militaire a commencé, comme il avait dit. Il y avait un tas d’hélicoptères. Il y avait des Apache, Lynx, Gazelle, et ils tournaient tous continuellement autour du champ d’East Field et de cette zone, ce qui n’était pas une activité normale. Ça a continué pendant environ une heure. A ce moment (10h30), il y avait pas mal de gens dans la formation qui étaient venu pour voir le spectacle.
Quoi qu’il en soit, j’ai enregistré tout ça sur cassette, et vers 11h30, un hélicoptère est apparu. C’était une Gazelle et il est descendu de la vallée en restant très bas. Il a gardé une position fixe au-dessus de la formation. Il est resté là pendant un moment. Il s’est ensuite laissé descendre et a commencé à faire de très très basses passes au-dessus de la formation du champs d’East Field et au-dessus des gens qui étaient dans la formation, moi inclus. C’était très intimidant. À un moment, il a presque atterri dans la formation. Il était extrêmement bas.
Maintenant, ceci s’est déroulé de - j’ai ça sur l’horloge - de 11h30 à 12h30. En avançant vers 12h30, il était toujours là et est parti au-dessus de Knap Hill puis se laissa descendre, avançant très très lentement dans le le champs, au niveau du sol. Quand il parvint au niveau du crop, il s’éleva légèrement dans l’air et resta stationnaire. Il resta ainsi pendant quelques minutes, et presque immédiatement après, moi et quelques autres personnes commençâment à nous sentir vraiment pas bien. Ça s’est passé très rapidement et juste au moment où cet hélicoptère est apparu. J’ai commencé à avoir un fort mal de tête, je me sentais nauséeux. Ma bouche était très sèche et mes oreilles ’sonnaient’. J’ai immédiatement remarqué qu’il y avait deux autres personnes - on se tenait dans le même cercle (à environ 100 cercles l’un de l’autre dans l’extraordinaire formation de blé d’East Fied, du 7 juillet 2007) - et nous remarquâmes qu’ils se conduisaient étrangement. Alors, je suis allé vers eux et ai demandé, "Vous ne vous sentez pas très bien ?" Et ils ont dit, "Ouais, c’est étrange, n’est-ce pas ?" L’hélicoptère partit à ce moment. Il s’est envolé et je ne l’ai jamais revu. Mais on se sentait clairement pas bien.
ANDY, AS-TU VU CET HÉLICOPTÈRE VAPORISER QUELQUE CHOSE DANS L’AIR ?
Non. Non, pas à ce moment. C’était lundi, qui était un prélude de ce qu’il s’est passé vendredi 18 juillet 2007, qui était bien pire ! (rires)

Les radiations sur le dosimètre augmentent après que les hélicoptères soit passés à basse altitude dans le champ d’East Field
J’avais le dosimètre allumé et j’ai constaté que le nombre affiché avait grimpé significativement de zéro à entre 60 et 80. Ça fluctuait.
QUE SUPPOSEZ-VOUS QUE L’HÉLICOPTÈRE ÉTAIT EN TRAIN D’ÉMETTRE ?
La seule chose que je puisse en penser est qu’il faut se reporter à Feddy Silva (chercheur et auteur). Dans son livre, Les Secret des Champs, publié en 2002, il a constaté un phénomène similaire quand il était dans une autre formation d’East Field - ça devait être en 2000 - et un hélicoptère noir est venu et il eut encore les mêmes symptômes : mal de tête, nausée. Freddy Silva a interprété ceci comme étant causé par des infrasons.
[NdE : Wikipedia - L’infrason est un son dont la fréquence est inférieure à 20Hz. Il est donc trop grave pour être perçu par l’oreille humaine (sa fréquence est trop faible).
Ressenti
Le spectre d’audition humain va d’environ 20 à 20 000 Hz. Au delà de 20 kHz, nous n’entendons plus rien, de même en dessous de 20 Hz, du moins, avec notre oreille. En effet, si nous n’entendons pas les sons en dessous de 20 Hz, nous pouvons les ressentir, en particulier par notre cage thoracique.
Les infrasons sont très utilisés en musique électronique (techno), surtout lorsqu’ils sont en rythme avec le cœur : la sensation des vibrations dans la cage thoracique est alors exacerbée. C’est une des raisons pour laquelle le rythme des musiques électroniques tourne autour de 140 BPM (Battements par minute), un rythme proche de celui du cœur d’un individu dans une discothèque.
Les infrasons donnent aussi rapidement une atmosphère prenante. C’est pourquoi ils sont très souvent utilisés dans les films et les séries d’actions et restitués par le subwoofer (et par corollaire aidé au développenent des systèmes "5.1"). Il est à noter que plus un subwoofer sera petit, plus il aura de mal à restituer les infrasons (et les graves) avec netteté et précision, donnant au final, un son lourd et moins prenant.
Les infrasons sont moins connus que les ultras sons car ils sont moins utilisés et plus difficiles à produire.
Des études récentes ont par ailleurs montré que les infrasons jouent un rôle dans la communication chez l’éléphant.
L’infrason est caractérisé par sa capacité à parcourir de longues distances et passer les obstacles avec peu de pertes.
Peut-être que l’observation naturelle d’infrasons s’est produite à la suite de l’éruption du Krakatoa en 1883, quand des ondes acoustiques consécutives ont encerclé le globe sept fois ou plus et furent enregistrés sur des baromètre dans le monde entier. Les infrasons étaient aussi utilisés par les forces alliées lors de la première guerre mondiale pour localiser l’artillerie ; la fréquence des bouches à canon des tirs était nettement différente que celle produite par l’explosion, permettant aux deux sources d’être différenciées. L’un des pionnier de la recherche infrasonore était le scientifique français Vladimir Gavreau, né en Russie en tant que Vladimir Gavronsky. Son intérêt dans les ondes infrasonores s’est fait voir dans son laboratoire durant les années 1960 quand lui et son assistant on fait l’expérience de douleurs dans les tympans et de tremblements de l’équipement du laboratoire, mais qu’aucun son audible ne soit relevé dans ses microphones.]

Vendredi 18 juillet 2007, East Field
Des hélicoptères sans insignes encore plus agressifs
Je suis allé dans la formation d’East Field tous les matins (depuis le 7 juillet 2007) avec ma caméra vidéo, simplement pour la surveiller. Et à précisément 12h47 (heure sur le camescope), j’ai porté mon regard en direction de la vallée vers Martinsell Hill, qui n’est pas si loin, et j’ai vu trois lumières brillantes dans le ciel, dans une sorte d’alignement. Ils paraissaient rester fixes et vraiment bas, juste en dessous de la hauteur de Martinsell Hill. Ensuite je me rendis soudain compte qu’ils étaient en train de venir vers moi et ce, depuis le bas de la vallée, en se dirigeant tout droit vers la formation d’East Field. Il y avait trois hélicoptères, et que je n’ai d’ailleurs jamais vu auparevant. Je suis habitué à la plupart des hélicoptères ici, mais ceux-là étaient vraiment de très très grands hélicoptères noirs sans insignes. Ils volaient côte à côte.
Quand ils eurent fait la moitié du chemin à partir de la vallée, ils ont brisé leur formation et l’hélicoptère de gauche s’est déplacé vers les collines (Knap Hill et al). Ils étaient très bas. L’hélicoptère de droite s’est déplacé vers la droite. Et l’hélicoptère du centre à continué jusqu’à qu’ils arrivent à la formation d’East Field.
Ensuite - j’ai démarré l’enregistrement à 12h47 - les dix à quinze minutes suivantes, les trois hélicoptères ont encerclé la formation à très très basse altitude. Ils descendaient occasionnellement dans la vallée et revenaient à nouveau. Ils étaient très intimidants. Ce furent de très gros hélicoptères. La seule comparaison que je peux faire est celle d’un ami à moi qui connait Gordon Stuart, que vous connaissez. C’est un spécialiste des avions. Un après-midi on est allé à Middle Wallop, la base Aérienne, et nous avons vu des hélicoptères très semblables à ces hélicoptères d’East Field et Dave a instantanément dit, "C’est un hélicoptère SAS des forces spéciales."
J’ai eu un très bon plan de l’hélicoptère central au-dessus d’East Field dans ma vidéo et je ne pouvais voir de quelconques insignes dessus. Il semblait être complètement dépourvu d’insignes, noir et gros.
Ce qui était significatif, quand bien même - je pense qu’ils ont fait une série de trois passages - il y avait pas mal de personnes dans la formation et elles en étaient vraiment effrayées. Je veux dire, des personnes se sont sauvées de la formation car ces hélicoptères étaient clairement intimidants.
Mais dans l’approche finale, l’hélicoptère du centre est redescendu à nouveau et lors de ce dernier passage, on a eu le même effet qu’on avait eu lundi, excepté qu’il était largement plus prononcé. C’était très très puissant et ça semblait venir de cet hélicoptère. Et cette fois, c’était pire. Il y eut des vomissements sévères. (rires) Et je gerbais beaucoup, en fait.
Il y avait une odeur épouvantable venant de l’hélicoptère. Je peux la décrire comme étant une odeur de souffre - très puissante ! Ça me brûlait les yeux. J’ai remarqué une demi douzaine de personne aussi - elles étaient sévèrement affectées. J’ai vu un homme gerber dans le crop. Je criais à ces personnes de fuir de la formation, ce que nous avons fait.

Le dosimètre d’Andy monte au-dessus du seuil de dangerosité
L’autre chose était que j’avais mon dosimètre et qu’il est monté très très haut, entre 300 et 500. Il est dit, pour le seuil de l’alarme, que si ça va au-dessus de 275, cela signifie un risque de radiation. C’est ce dosimètre que j’ai utilisé dans les stations nucléaires pour mesurer les niveaux de radiations. S’il va au-delà de 275, il émet un signal, lequel a été donné vendredi dans le champ d’East Field, ce qui veut dire barrez-vous de là. C’est dangereux !
CELA VEUT DIRE, ANDY, QUE LES TROIS GRANDS HÉLICOPTÈRE NON IDENTIFIES SANS INSIGNES DÉGAGEAIENT QUELQUE CHOSE QUI VOUS A FAIT VOMIR, MAIS DES RADIATIONS AURAIENT AUSSI ÉTÉ IMPLIQUÉES ?
On dirait bien. L’appareil relevait de très niveaux de radiations, qui sont tombées tout à fait soudainement quand les hélicoptères ont disparu. Alors, ça m’indique que les radiations étaient liées aux trois hélicoptères.
EST-CE QUE VOUS AVEZ EFFECTIVEMENT PU VOIR UN ÉPANDAGE PHYSIQUE VENANT DES HÉLICOPTÈRES ?
Je pouvais le sentir et j’ai eu l’impression que quelque chose fut émis depuis les hélicoptères, mais c’était très difficile à déterminer. Ça semblait incolore.
Mais ce qu’il s’est passé après, pendant la même après-midi, c’est que Foeke Kootje filmait près de Woodborough Hill lorsqu’un hélicoptère Apache a commencé à décrire des cercles à une assez basse altitude. Moi et d’autres étions sur un tas de foin à proximité d’East Field. Cet hélicoptère s’est déplacé entre nous et Woodborough Hill et quelque chose fut lâché de l’hélicoptère et il a laissé ce qu’il semblait être une sorte de trainée rose dans le ciel qui est directement descendue au sol. C’est resté dans l’air pendant un moment et il y avait une odeur bizarre - c’était une odeur inhabituelle, pas comme de la fumée normale ou de chose comme cela." J’ai parlé à d’autres témoins oculaires des évènements du 18 juillet. Gill Nicholas visite les crop circles dans le Wiltshire depuis qu’ils ont commencé à apparaître, il y a près de 20 ans. Elle a vu des hélicoptères au-dessus de crop circles auparavant. Mais elle m’a dit au téléphone qu’elle n’avait jamais vu d’hélicoptère de cette taille et de couleur noire mat comme ceux qu’elle a vu le 18 juillet. Gill était sur le tas de foin avec son amie australienne, Megan, lorsque les deux femmes ont vu un hélicoptère très gros, tout en noir et sans marques qui est descendu à 10 ou 15 pieds au-dessus des têtes d’un jeune couple qui se tenait dans l’un des cercles. Le couple s’est précipité hors du champ, clairement dérangé par les hélicos à basse-altitude.
Plus tard, de l’autre côté de la route depuis East Field, les deux femmes ont regardé un autre hélicoptère qui se tenait entre Tawsmead Copse et Woodborough Hill. Gill a dit que les hélicoptères étaient en train de “répandre un gaz qui faisait des spirales de l’hélicoptère jusqu’au crop.” Gill a dit que le gaz répandu avait une couleur grise. Plus loin en bas des champs, vers Woodborough Hill, de ux autres amis prenaient en vidéo East Field. Foeke et Connie Kootje des Pays-Bas ont dit tous les deux que “deux projectiles” - ils les appelèrent ainsi - sont sortis d’un hélicoptère juste avant qu’un nuage rose de fumée fut vu dans l’air. Les Kootjes, Andy Buckley et d’autres, parcoururent les champs entre Woodborough Hill et East Field à la recherche d’objets qui pourraient avoir été lâché. Mais jusqu’à maintenant, rien d’inhabituel n’a été découvert.
Andy Buckley s’est également rendu chez les propriétaires de l’East Field et a demandé à Tim Carson s’il savait quelque chose au sujet des hélicoptères et sur ce qu’ils faisaient. Andy a également posé des questions sur un homme d’Afrique du Sud conduisant un gros véhicule argenté Hummer. Andy et d’autres ont rencontré le conducteur du Hummer qui semble très hostile, et il ne parlera à personne.
Même si Andy connait Tim Carson depuis plusieurs années et a parlé de crop circles avec lui, Tim Carson ne voulait parler à Andy dans la semaine du 16 juillet au 20, alors que des échantillons de plantes furent collectés à East Field par des véhicules de type van, blancs, sans marques. Tous les hélicoptères militaires non-identifiés continuaient à voler à basse altitude au-dessus du champ ce qui effrayait et fatiguait les visiteurs.



http://www.culture-crop.com/page_recentes.htm
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"


Dernière édition par Mélane le 22/09/2007 09:19:04; édité 1 fois
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 22/09/2007 08:53:23    Sujet du message: Crop circles Répondre en citant

C’est l’une des plus belles formations jamais apparues sur les champs d’Angleterre. Espérons que cet incroyable effet papillon puisse créer de bonnes vibrations tout autour du monde. (Julian Gibsone - Réalisateur de Circle Chaser 2006)




(message de Tom Spence aux membres du site www.cropcircleconnector.com) Tout comme les fermiers de la région d’Ashbury, ou le papillon est apparu un week-end, je vous demanderais poliment de dire à vos membres qu’il n’y a strictement aucun accès à l’agroglyphe. Il peut être vu très clairement du chemin et il n’y a aucun besoin d’entrer sur le champ. Evidemment, les personnes a qui j’ai du demander de partir aujourd’hui ne se conforment pas à nos protocoles, ainsi si d’autres violations se produisent, l’agroglyphe sera fauché avant que le champ ne soit moissonné. J’apprécierais une coopération rapide de votre part. Tom Spence.



















http://www.cropcircleconnector.com/2007/haileywood/haileywood2007.html
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 14:37:19    Sujet du message: Crop circles

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Nouvelles du Monde -World news -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com