Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Le Labyrinthe
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 20/07/2007 11:23:52    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Labyrinthes aborigènes

"C’est en chantant le nom de toutes choses (animaux, plantes, rochers, lieux) que les ancêtres des aborigenes ont fait venir le monde à l’existence. C’était le Temps du Rêve. Ces chants, ce réseau de repères, ce labyrinthe où s’inscrit leur histoire, encore parfaitement connus aujourd’hui des aborigènes, sont devenus un peu comme une religion, un rituel. Marcher dans les pas de ses ancêtres sans changer un mot ni une note c’est assurer le maintien de la Création. D’où les problèmes quand un projet de ligne de chemin de fer doit traverser un de ces lieux chantés."
Les mythes aborigènes de la création parlent d'êtres totémiques légendaires qui avaient parcouru tout le continent au Temps du Rêve. Et c'est en chantant le nom de tout ce qu'ils avaient croisé en chemin — oiseaux, animaux, plantes, rochers, trous d'eau — qu'ils avaient fait venir le monde à l'existence……..
En amenant le monde à l'existence par le chant, dit-il, les ancêtres avaient été des poètes dans le sens grec du mot poiêsis, la « création ». Aucun aborigène ne pouvait concevoir que le monde créé pût être imparfait. Sa vie religieuse tendait vers un but unique : conserver la terre comme elle était et comme elle devait être. Celui qui partait pour un walkabout accomplissait un voyage rituel. Il marchait dans les pas de son ancêtre. Il chantait les strophes de l'ancêtre sans changer un mot ni une note — et ainsi recréait la création."

L’auteur de « REVES EN COLERE » raconte que des WARLPIRI (tribu Aborigène) invités à peindre une fresque sur sable au musée d'Art moderne de la Ville de Paris
furent successivement emmenés visiter trois châteaux, Versailles, Saint-Germain-en-Laye et Fontainebleau. leur interrogation fut plutôt de demander « ce que cachaient ces dessins géométriques faits avec des arbres En Australie, les missionnaires interdirent aux peuples du Sud-Est de continuer à graver dans le sol leurs immenses dessins labyrinthiques sur leur terrain initiatique appelé bora. L'EGLISE avait aussi découragé, chez les Celtes et d'autres peuples marins du nord de l'Europe, la pratique préchrétienne consistant à tracer de gigantesques labyrinthes en sillons creusés dans les pâturages, sous prétexte que s'y déroulaient des rites païens
par George Tjungurrayi : ""Tali" - Dunes" Très récent Agrandissez, cela en vaut le coup çà)=
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 20/07/2007 11:23:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 20/07/2007 11:36:12    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Teiwas, certains ont vraiment envie de rélfechir pour rien.

sur le Labyrinthe cité plus haut, il faus juste avoir la fois, car il ni a acun choix a faire,
juste comprendre que qu'elle que soi la longueur ont arriveras au centre.

je n'apelle pas ça un Labyrinthe.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 20/07/2007 12:01:55    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

je parlais de l'effet des couleurs qui dessine l'ombre d'un personnage au centre çà)=

Pour moi je pense qu'il y a eu jusqu'à présent 3 époques d'évolution de conscience et que nous en plein dans la troisième
1ère époque. Les premiers hommes connaissaient leurs origine ils avaient conscience des étoiles ...du cosmos et du divin en eux
Par contre bien que vivant près de la nature ils n'en avaient pas la connaissance ... ils n'avaient pas conscience du monde physique pur eux ils étaient âmes Période qui donna naissance aux Vedas, la philosophie Védantienne si on peut dire..les Grecques Anciens.....Les Assyriens-Babyloniens ...
Ils ne voyaient pas la vie comme l'homme moderne la voit.Ils possèdaient une sagesse instinctive de la vie intérieure de l'âme et de l'esprit s'ils étaient Astrologues ce n'étaient pas côté sciences physiques qui les attriarient, mais le côté sciences spirituelles...vie et mort étaient des états normaux faisant partie de la métamorphose de la nature

2ième époque Les hommes s'intéressant de plus en plus aux questions nqturelles ...en prirent conscience et leur recherces se dirigèrent de plus en plus sur les choses physiques et matérielles...le plus de connaissances sur le sujet l le plus ils perdirent conscience de leur Essence.....jusqu'à en renier l'existence

3ème époque La notre..nous avons accès aux deux plans de conscience...il nous faut les réunir..c'est notre mission
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 20/07/2007 15:10:32    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Avant, je te demande une étude profonde des deux plans d'existence qui nous composent.

j'en est assez qu'on avence aveuglément.
c'est bien beau l'instinct mais sans la culture ça ne sert a rien.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 21/07/2007 00:01:12    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Madarion , les étudier ( ce que je fais) ne sers à rien si tu ne les vis pas

Ne pas confondre la connaissance intellectuelle à la portée de tous et celle inspirée par la Conscience Universelle qui vit en nous...Elle est aussi à la portée de tous mais peu l'écoutent et surtout vivent par Elle.

Madarion ne fais pas l'erreur de devenir jugemental des actions et des ressentis des autres.....C'est un état de chose qui a causé la chute de bien des "sages"
Tu dis que tu en as assez qu'on avance aveuglèment .... mais tu ne peux pas savoir ou voir la "lumière" qui guide les autres...
Il est assez dangereux de rester fixer sur un chemin seulement et surtout de croire que tout le monde doit prendre le même. oeil
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 24/07/2007 01:58:23    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Kalypsis a écrit:
Les musiciens ont plus de chance. Ca leur arrive par éclairs fulgurants. La musique arrive dans la tête en vagues successives. Je les envie parfois ! Il semblerait qu'ils soient directement connectés. Comme si l'inspiration venait bousculer toute seule le mental.


Oui, il arrive que l'inspiration vienne bousculer le mental du musicien, mais du poète aussi je crois... En revanche, et l'un et l'autre se doivent de dompter ces vagues fulgurantes et successives qui leur arrivent pour pouvoir en tirer leurs créations...

Le musicien a peut-être plus de chance que le poète, dans le sens où la musique s'absrait par essence du sens lui-même, du "logos", tandis que sur les mots le mental a une fâcheuse tendance au contrôle totalitaire et arbitraire...

Il n'en demeure pas moins que tout créateur, musicien y compris, est en perpétuelle circonvolution dans le labyrinthe de ses fantasmes, de ses névroses, de ses aspirations et inspirations, de ses errances dans les longs couloirs de son univers intérieur...

Nous sommes des soleils, nous sommes des rosaces, nous sommes les couleurs de notre âme dans le verre de notre pensée, nous sommes le labyrinthe lui-même et le pélerin qui le parcourre, nous sommes nous-mêmes le sang de ses genoux écorchés, la douleur et le dépassement de la douleur...

...La perte, le doute, la folie et le garde fou, garde malade, garde champêtre et quoi encore, la certidude, l'obligation, la foi devant les obstacles et l'ardente flamme du chemin sous nos genoux, le bonheur d'endurer d'être ici ; c'est cela le labyrinthe du créateur, quel qu'il soit...

Bien à toi
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 24/07/2007 08:52:20    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Ton message me touche profondément Raphaël et je ne dois pas être la seule...

Tu dis:

- " Il n'en demeure pas moins que tout créateur, musicien y compris, est en perpétuelle circonvolution dans le labyrinthe de ses fantasmes, de ses névroses, de ses aspirations et inspirations, de ses errances dans les longs couloirs de son univers intérieur... "

Tout créateur effectivement vit tout cela. Nous créons notre vie chaque jour, pas à pas avec ou malgré ce que tu exposes. L'artiste en revanche possède une échappatoire qui est cet état de conscience particulier que nous nommons l'inspiration. Ce moment intemporel, donc infini, où il s'oublie au profit d'une puissance qui le dépasse. Notre petite personne s'effface pour être en connection directe avec ... ? Avec quoi... ? Je me pose souvent la question !!! Pourquoi des êtres ont-ils cette capacité, ce pouvoir, ce don de pouvoir aller puiser dans l'éternel une ligne mélodique qui touchera des millions de personnes ? Je me demande si cette capacité de s'abandonner entièrement à cette force, de se laisser habiter n'est pas ce qui fait la différence entre le génie et le talent ? Le génie étant cette connection parfaite c'est à dire un abandon total à ses démons intérieurs savamment élaborés par la personnalité, que seuls notre intellect, notre mental alimentent. Et l'artiste "génial" qui s'abandonne alors ne doit pas à chaque fois se redécouvrir avec son oeuvre ? Le talent lui n'étant qu'une reproduction parfaite du génie des autres ?

Je les connais les affres de la création cry Mais le moment le plus dur n'est-il pas celui où l'on doit redescendre sur terre enclume et transmettre ce que nous avons la chance d'entrevoir dans ces moments de pure inspiration ? S'oublier encore s'oublier... Et je te rejoins encore Raphaêl: s'oublier c'est aussi se perdre dans les méandres de notre labyrinthe personnel pour y trouver la source et y puiser le moment éternel de l'avant et de l'après-vie. L'inspiration est peut-être là ? A ce carrefour de deux éternités ? Et ca s'appelle la vie !

Pardon si tout ceci n'est pas très clair cry C'étaient juste quelques pensées envahissantes... Ne les prenez surtout pas pour des affirmations ! Des questions que je me pose, que je vous pose ?

Merci Rapahaël love

Kalypsis
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 24/07/2007 09:40:08    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Teiwas a écrit:

Tu dis que tu en as assez qu'on avance aveuglèment .... mais tu ne peux pas savoir ou voir la "lumière" qui guide les autres...


justement, tu te trompe,
nous sommes actuellement arrosé par la même source, mais nous n'avons pas les même clée pour le comprendre.
ou plutot je dirais la même graine.

ça c'est une première vérité.
mais la deuxième dons j'ai accés aujourd'hui me dis que nous pouvons dialoguer avec la source.

tout ce fais par rapport a des " fils de Dieu "
qui ordonnent a la source.

ensuite le résultat retombe comme une pluis dans une zone locale
certain compreine parfaitement les information
d'autre essayent de les comprendre et d'autre encore les ignrore complétement.

Cela veut dire qu'il y a un moyen de changer la couleur de la lumière qui nous parvient.
qui nous guide
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 24/07/2007 10:28:56    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Madarion a écrit:


mais la deuxième dons j'ai accés aujourd'hui me dis que nous pouvons dialoguer avec la source.

Cela veut dire qu'il y a un moyen de changer la couleur de la lumière qui nous parvient.
qui nous guide


je suis d'accord avec cela, car si nous voulons avancer , dqns lq lu;i7re en toute connqissqnce m il nous faut établir un dialogue avec la source, mais bien que tu puisses changer la couleur de la lumière qui te parvient, cela ne veut pas dire que tu peux voir celle qui parvient aux autres...chacun étant différents m^me si pareil sur certains points oeil
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 24/07/2007 10:52:50    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Bien au contraire !

pourquoi crois tu que tu arrive a comprendre les enfant ?
tout simplement parceque tu est branché avec leurs sources.

---

contrairement a eux tu a aprise a confectionner une interface convenable.
cela veut dire que mon voisin reçois les même information que moi mais ne le comprend pas de la même façon.

les relations permettent de rectifier tout les jours cette interface.

---

crois tu que la mère de famille qui netoye la salle de bain contre les bactéries ou les eboueurs qui enlève chaque matin ma poubelle ne sont pas branché sur la même source ?

bien sur que oui !
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 24/07/2007 11:06:57    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

et pour compliquer le tout, la lumière blanche qui nous arrive est séparé en toutes les couleurs de l'acr-en-ciel.
ce qui complique grandement le travaille pour ceux qui voudrais reconstruire le spectre dans ça totalité.

pour les terriens chaqu'un a ça couleur, chaqu'un a ça propre fréquence
et toutes les couleur ce complète !

aprés ce n'est qu'une question de syncrhonisation avec elle.
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 24/07/2007 11:59:07    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

... Car c'est bien de la Source dont nous parlons...

Elle est le Terme et l'Origine, le Tout et le Néant

S'y connecter est plus un lâcher-prise qu'une volonté ;

c'est cela qu'on apprend en s'écorchant les genoux sur le pavement du labyrinthe !


inspiration - expiration
Ciel - Terre
génie - talent
 

Le génie ne crée pas, il vibre : c'est le talent qui lui permet de révéler ses vibrations.
La talent ne crée pas, il résonne : c'est le génie qui lui permet d'entrer en résonance...

"Redescendre sur Terre" n'est plus douloureux quand on ne la quitte pas...
Inspirer par la tête, expirer par les pieds, puis l'inverse...

Ainsi le Ciel ne quitte pas la Terre et l'Artiste est le Lien, l'Union


Le labyrinthe est aussi cela :

ciconvolutions génuflexives bien en terre vers Jérusalem Céleste

ET

circonvolutions spiriflexives bien en ciel vers l'acceptation de la condition terrestre...

Il me fait penser à la fois aux parcours des informations dans le cerveau et à celui des aliments dans le tube digestif...


Kalypsis, chère Kalypsis qui aime l'Art, sèche tes larmes, ou bien fais-en une aquarelle !

Les douleurs, le sang des genoux, les démons, et autres tortures d'ici-bas ne sont rien devant la Source qui est là-haut

Et l'un sans l'autre ne pourraient exister...



Premier souffle (Inspire) qui brûle les poumons :
Puis Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire / (...) / Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire / Expire / Inspire...
et ainsi de suite jusqu'au
Dernier souffle (Expire) qui libère l'âme...



Bien à vous


love
 

 
 
 

_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 26/07/2007 07:57:49    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Madarion a écrit:
Bien au contraire !
pourquoi crois tu que tu arrive a comprendre les enfant ?
tout simplement parceque tu est branché avec leurs sources.

---

contrairement a eux tu a aprise a confectionner une interface convenable.
cela veut dire que mon voisin reçois les même information que moi mais ne le comprend pas de la même façon.

les relations permettent de rectifier tout les jours cette interface.

---

crois tu que la mère de famille qui netoye la salle de bain contre les bactéries ou les eboueurs qui enlève chaque matin ma poubelle ne sont pas branché sur la même source ?

bien sur que oui !

Mais Madarion tu prêches à une converte #%^*

Ce pendant  il est presqu'impossible de comprendre totalement un autre être oeil
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/07/2007 12:40:33    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Madarion a écrit:
Teiwas a écrit:
Tu dis que tu en as assez qu'on avance aveuglèment .... mais tu ne peux pas savoir ou voir la "lumière" qui guide les autres...


justement, tu te trompe,
nous sommes actuellement arrosé par la même source, mais nous n'avons pas les même clée pour le comprendre.
ou plutot je dirais la même graine.

ça c'est une première vérité.
mais la deuxième dons j'ai accés aujourd'hui me dis que nous pouvons dialoguer avec la source.

tout ce fais par rapport a des " fils de Dieu "
qui ordonnent a la source.

ensuite le résultat retombe comme une pluis dans une zone locale
certain compreine parfaitement les information
d'autre essayent de les comprendre et d'autre encore les ignrore complétement.

Cela veut dire qu'il y a un moyen de changer la couleur de la lumière qui nous parvient.
qui nous guide






voila qui a directement rapport avec le sujet du fils de l'homme.
comme tu a pu le comprendre changer la frequence ca équivaut a changer la substance de la lumiere et comment on la recois, sous quelle forme.

ce que tu a dis la d'ailleurs est d'une étonnante précision.

au travers des yeux de la source se fais ainsi le jugement. jusqu'a ce que l'amour inconditionnel regne dans les coeurs. car celui qui juge, sera en retour jugé avec la meme séverité. il faut dépasser le jugement pour bénéficier pleinement des énergies pures de la sources qui aime inconditionnelement. tel le soufle d'amour qui chréa adam et lilith. il y'a des filles de dieu aussi mais dans ma vision personnelle des choses je les voies commes filles de la déesse car je vois en elles la frequence feminine de la lumiere les qualitées feminines divines, tel la divine mere incarnée. des personnes souvent inconscients de leur identitée réelle et de leur role quasi sacré. car ces gens la aussi doivent vivre et experimenter avant de se donner totalement au divin.

mais une fois fais notre frequence s'harmonisera avec la source elle meme libérant la voie a un tout nouvel age.

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 27/07/2007 01:45:09    Sujet du message: Le Labyrinthe Répondre en citant

Madarion a écrit:


sur le Labyrinthe cité plus haut, il faus juste avoir la fois, car il ni a acun choix a faire,
juste comprendre que qu'elle que soi la longueur ont arriveras au centre.

je n'apelle pas ça un Labyrinthe.


- Il existe des labyrinthes qui ont des chemins qui finnissent en cul de sac, obligeant le chercheur à faire demi-tour
- Il existe des personnes qui ne peuvent plus ressortir des labyrinthes après avoir trouvé le centre
- Il existe des personnes qui ont des attaques de panique pour la première fois de leur vie quand confrontées par les dédales d'un labyrinthe

Celui qui est près de chez moi a des cul de sac et es issues de secour ci et là pour les cas de panique

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 09/12/2016 13:33:36    Sujet du message: Le Labyrinthe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 3 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com