Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
L'archéomètre
Aller à la page: 1, 2, 317, 18, 19  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 19/06/2007 11:13:47    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

Comme je ne connais pas du tout, j'ai décidé , avec votre aide SVP d'apprendre qu'est ce que c'est que ce truc??? please

Donc en plus de ce qu'Ayin a écrit, que je copie ici

[
b]L’Archéomètre
Écrit par Yves-Fred Boisset



«L’Archéomètre» constitue le second volet de son œuvre. Il y travailla au moins depuis la disparition de sa chère Marie-Victoire survenue à Versailles en 1895.

Très chagriné et solitaire, Saint-Yves voulut créer cet outil universel «clé de toutes les Sciences et de tous les Arts». Il confia à ses intimes, tels Papus, Barlet ou Victor-Émile Michelet, que cette entreprise était dirigée par sa défunte épouse, celle qu’il appelait son Ange. Quand il disparut à son tour, le 5 janvier 1909, «L'Archéomètre» n’était pas achevé.

Papus réunit en une association, «Les Amis de Saint-Yves», quelques écrivains compétents en musique, en architecture, en ésotérisme, qui se mirent aussitôt au travail et rassemblèrent notes, esquisses, croquis laissés par Saint-Yves. En 1912, ils furent en mesure de publier cet important ouvrage qui se présente en deux parties : une partie philosophique et une partie opérative[2]. Dans le cadre de cet article, je ne peux m’en tenir qu’à un survol rapide de cet édifice.


La partie philosophique de «L'Archéomètre» porte en titre : «La sagesse vraie» et se partage à son tour en deux grandes parties respectivement intitulées : La sagesse de l’homme et le paganisme, La sagesse de Dieu et le christianisme. À leur tour, chacune de ces deux parties se subdivise en trois chapitres. C’est ainsi que, dans la première partie, Saint-Yves traite successivement de La régression mentale, de L’erreur triomphante et de La mort spirituelle, cette désescalade qui affecte notre société étant la conséquence directe de la montée du paganisme depuis l’antiquité et tout au long de l’histoire européenne. Dans la seconde partie, Saint-Yves démontre que le christianisme peut conduire les hommes dans La voie, par La vérité, jusqu’à La Vie. Il s’agit, bien entendu, de la voie chrétienne, de la vérité de l’Évangile et de la Vie spirituelle. On aura remarqué que le schéma suivi par Saint-Yves d'Alveydre évoque, d’un côté, la Chute (régression mentale, triomphe de l’erreur, mort spirituelle), et de l’autre, la Régénération ou Réintégration (selon les Écoles initiatiques). Les deux options, païenne ou chrétienne, devant lesquelles se trouve l’homme sont posées ici sur les deux plateaux d’une balance. Il est du domaine de notre libre arbitre de faire pencher cette balance de tel ou tel côté.


La partie opérative de «L'Archéomètre» se compose d’un planisphère qui, au premier coup d’œil, peut évoquer un zodiaque (mais ce n’en est pas un), de divers outils : un rapporteur de degrés, un étalon archéométrique et une règle musicale. En effet, «L'Archéomètre» a, selon les projets de son auteur, vocation à être un instrument universel applicable aux arts, à l’architecture et aux sciences initiatiques.


D’un point de vue purement étymologique, «L'Archéomètre» se compose, selon Saint-Yves, de deux mots sanscrits : Arka et Matra. Le premier des deux se rapporte au soleil, emblème central du sceau divin ; le second est en relation avec la mesure-mère, vivante dans le Verbe-Dieu comme toutes ses pensées créatrices. La juxtaposition de ces deux mots, le premier étant lié au principe fécondant et l’autre à la matrice, rappelle cette série de dualités bien connues : Père/Mère, Iod/He, Nature naturante/Nature naturée, Esprit/Matière.


Dans le cadre limité de cette étude, je ne pourrai que décrire les grandes lignes du planisphère archéométrique qui se présente sous la forme d’une roue composée de six cercles concentriques et d’un cercle central (7 au total), de 4 triangles équilatéraux entrelacés deux par deux et de 12 rayons délimitant douze secteurs de 30° chacun, correspondant aux 12 Maisons zodiacales. Ce planisphère est illustré des 3 couleurs fondamentales qui sont le jaune, le rouge et le bleu (yellow, magenta et cyan, en imprimerie ; or, gueules et azur, en héraldique). Par le jeu de leurs différents amalgames, ces trois couleurs fondamentales produisent dans un premier temps 9 couleurs dérivées ou secondaires. Dans ces différentes combinaisons, nous retrouvons les nombres essentiels de l’arithmosophie sacrée : 3 (nombre du ternaire, base de toute créations astrale ou terrestre), 4 (nombre du quaternaire, qui gouverne la régénération et la réintégration), 7 (nombre du septénaire attribué à l’Esprit et à l’initiation), 9 (nombre du Neuvénaire qui commande à la dissolution), 12 (nombre du duodénaire qui symbolise l’univers et l’éternité).


En examinant les cercles concentriques et en remontant de la périphérie vers le centre, on découvre dans celui le plus externe (coloré en rose pâle) 12 écussons contenant chacun une lettre adamique et sa valeur numérique et entouré de cinq autres lettres empruntées aux alphabets assyrien, syriaque, chaldéen, samaritain et latin. Puis, en remontant toujours vers le centre, un deuxième cercle (non coloré) renfermant douze lettres morphologiques, un troisième cercle (non coloré) décoré des sept notes de musique dont cinq se répètent, un quatrième cercle (également coloré en rose pâle) orné des douze signes du zodiaque, un cinquième cercle (non coloré) sur lequel sont disposés les sept symboles planétaires dont cinq se répètent, tantôt redressés, tantôt renversés, un sixième cercle non coloré et libre de toute inscription ou symbole.


Le cercle central (non coloré) est partagé en deux hémisphères par une ligne horizontale ; au sud de cette ligne, on voit une portée musicale sur laquelle est accrochée la note MI («E», en anglais) qui, à cheval sur la ligne diamétrale, forme le point central de «L'Archéomètre» ; au nord de la ligne est inscrite la lettre morphologique du soleil.


De cette manière, ARKA, le principe, est représenté par le cercle central et MATRA, la matrice, par les six cercles concentriques.


Cette première approche de «L'Archéomètre» permet déjà de dégager quelques enseignements. Le cercle central, domaine de la lumière (soleil) et du Verbe (note «MI»), diffuse dans tout l’univers qui est représenté ici par les cercles concentriques plongés dans le monde de l’espace (signes planétaires du cinquième cercle), du temps (signes zodiacaux du quatrième cercle), de la sensation (notes de musique du troisième cercle).


On y trouve aussi la doctrine rosicrucienne des trois mondes : le monde humain situé dans les cercles 1 et 2, le monde angélique situé dans les cercles 3, 4 et 5, le monde divin situé dans le sixième cercle et dans le cercle central. La doctrine cabalistique des quatre mondes se manifeste à travers la répartition suivante : au sixième cercle correspond le monde de l’Action, au deuxième, celui de la Formation, aux troisième, quatrième et cinquième, celui de la Création, au sixième, celui de l’Émanation, ces quatre mondes étant nés de l’En-Soph, la Divinité Suprême, qui réside et règne dans le cercle central et, plus exactement au point central de «L'Archéomètre». La doctrine martinézienne, issue de Martinès de Pasqually, fondateur des Chevaliers élus-cohen de l’Univers à la fin du XVIIIe siècle et basée sur les phénomènes de la Chute et de la Réintégration, nous apporte une clef pour la lecture des cercles. Ainsi, en partant du centre pour aller vers la périphérie, on assiste à la Chute adamique qui entraîne l’AD-AM à quitter l’aspect de Dieu et à perdre la Parole pour tomber en cascade dans les mondes inférieurs en traversant les six autres cercles où la Lumière perd peu à peu de son éclat pour déboucher sur les Ténèbres, là où il n’a plus accès qu’aux symboles substitués qui sont inscrits dans ces cercles, et, par un juste équilibre, à la Réintégration quand l’homme déchu entame le lent processus initiatique de sa remontée vers la Lumière en franchissant, cette fois de la périphérie vers le centre, les cercles concentriques.


Enfin, on pourrait encore voir dans le planisphère archéométrique un schéma universel si l’on considère qu’il est construit à la manière d’une cellule dont le cercle central serait le nucléole, contenant les gènes éternellement reproducteurs (Lumière et Verbe), le sixième cercle, le noyau qui distribue l’information génétique, les cercles cinquième à deuxième, le cytoplasme dans lequel gravitent les électrons (symboles, signes, nombres et lettres morphologiques), le premier cercle, le protoplasme.


À l’intérieur du planisphère archéométrique se trouvent quatre triangles équilatéraux entrelacés deux par deux à la manière de l’Étoile de David ; l’une est orientée Nord-sud, c'est-à-dire verticalement, l’autre Est-Ouest, c'est-à-dire horizontalement. Le Triangle dont l’apex est au NORD et qui s’appuie sur l’élément TERRE est le Triangle du Verbe et de Jésus. Il est formé des lettres «IeShO» et sa valeur numérique (par l’addition des valeurs des trois lettres) est de 316. Il est l’expression de la Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit. Le Triangle dont l’apex est au SUD et s’appuie sur l’élément EAU est le Triangle de Marie. Il est formé des trois lettres Ma, Ri et Hâ dont la valeur totale est 248. Le Triangle dont l’apex est à l’OUEST et qui s’appuie sur l’élément AIR est le Triangle des Saints Anges. Il est formé des lettres La, Ka, et Za dont la valeur totale est de 137. Le Triangle dont l’apex est à l’EST et qui s’appuie sur l’élément FEU est le Triangle de l’Agneau ou du Bélier. Il est formé des lettres HE, OU et T dont la valeur totale est de 84.


Les sept cercles et les quatre triangles découpent le planisphère archéométrique en 12 Maisons de 30° chacune et à l’intérieur desquelles se lisent les correspondances entre les divers éléments symboliques (lettres, signes, planètes, notes de musique).


Les Missions et «L'Archéomètre» constituent l’ossature de l'œuvre de Saint-Yves d'Alveydre. Ses publications et ses travaux donnèrent lieu de son vivant à de multiples articles et conférences. C’est ainsi qu’en 1882 il fut appelé à prononcer un important discours devant le «Congrès International d’Arbitrage et de Fédération de la Paix», à Bruxelles. Il y défendit avec fougue et conviction son idéal synarchique. Homme bien décidé à ne pas se détacher des affaires de la cité et très intéressé par le syndicalisme naissant (loi Waldeck-Rousseau de 1884), il avait fondé en 1886 le «Syndicat de la Presse Professionnelle et Économique» dont il occupa la fonction d’archiviste. En 1893, ses recherches lui méritèrent la Légion d’Honneur, haute distinction française. Afin de protéger ses droits pour ce qui concernait les adaptations de «L'Archéomètre», il déposa deux brevets, l’un à Paris, le 26 juin 1903, l’autre à Londres, le 25 juin 1904.


Dans un autre domaine, il est certain que Saint-Yves d'Alveydre n’appartint à aucune société initiatique connue (franc-maçonnerie, martinisme ou autre). J’ai eu entre les mains, il y a quelques années, une lettre de sa main adressée à Papus par laquelle il récusait poliment mais fermement la proposition que celui-ci lui avait formulée d’être initié à l’Ordre Martiniste. Plus tard, un écrivain français du nom d’Henri Coston[3], grand pourvoyeur de presse à sensation, affirma que Saint-Yves était le grand-maître du martinisme, ce qui est d’une parfaite stupidité.


La postérité ne retint pas son nom. Comme je l’ai dit au début de cet article, son nom ne figure dans aucun dictionnaire ni aucune encyclopédie. Peu de chercheurs se sont penchés sur son œuvre, peut-être en raison des controverses entourant l’idée synarchique et de la difficulté apparente de «L'Archéomètre». En vérité, nous sommes peu nombreux à avoir un jour tenté cette aventure qui réclame une certaine dose d’inconscience à défaut de courage. Mais quel univers merveilleux peut-on découvrir à travers cet œuvre original !


Et ma seule ambition a été et est toujours de le faire connaître au plus grand nombre.




--------------------------------------------------------------------------------

[1] Ecrivain chroniqueur, rédacteur en chef de «l'Initiation», il a publié plusieurs articles et ouvrages et il a donné de nombreuses conférences en France et à l’étranger sur Saint-Yves d'Alveydre, sur sa pensée et sur ses œuvres.

[2] Les appellations de ces deux parties sont de ma plume et n’apparaissent nulle part ailleurs. Je les ai choisies dans le seul souci de tenter de clarifier ce monument qu’est «L'Archéomètre».
_________________[/b]

Je suis allée sur le net et voici
L'Archéomètre

http://www.colorsystem.com/projekte/fr/71arcf.htm


Bibliographie:
S. Y. d'Alveydre, «L'Archéomètre», Paris 1903.
En 1903, le Français Alexandre Saint-Yves d’Alveydre (1842-1902) publie un énorme ouvrage intitulé L’Archéomètre, qui prétend être une clef universelle permettant de jauger l’Antiquité et de déterminer la véritable valeur de chaque système philosophique, scientifique ou religieux, afin de l’intégrer à l’arbre universel de la science ou de la tradition. Le mot même d’« archéomètre » vient du grec et signifie textuellement ”mesure de l’ancien”.

Le système repose sur une série de symboles et de significations qui ont trait à l’Arche d’Alliance. Les mystères de cette Arche sont multiples et ils se différencient fortement selon l’univers culturel dont ils relèvent, d’Alveydre en distingue essentiellement deux : d’un côté, une antique tradition hébraïque selon laquelle l’Arche d’alliance équivaut à celle des ”lois”, qui englobe les animaux du Zodiaque et les autres créatures célestes, ainsi que les lettres de l’alphabet sacré ; d’un autre côté, une tradition d’origine hindouiste, dans laquelle l’Arche est vénérée comme le « sanctuaire des arcanes ».

Sur le disque de ”l’archéomètre” se trouvent indiqués, à côté des symboles stellaires, les planètes, les degrés du cercle, les notes de musique et les lettres de différents alphabets.
On y reconnaît les lettres de différentes langues : arabe, assyrienne, chaldéenne, française, samaritaine, syriaque et quelques autres, plus mystérieux (”adamique”, par exemple ?).
Apparaissent en outre les lettres de l’alphabet sacré, reflet de l’alphabet astral. Ici, d’Alveydre emploie dix-neuf lettres au lieu des vingt-deux traditionnelles. (Dix-neuf correspond aussi à la somme des douze signes zodiacaux et des sept planètes.) Le thème des lettres et de l’alphabet est d’une importance capitale, car ils représentent, dans beaucoup de systèmes ésotériques, les matériaux indispensables à la méthode combinatoire centrale. La base numérique est un système duodécimal issu d’un triplement de tétragramme (3 x 4).

Le système de représentation de l’archéomètre est constitué de différentes zones concentriques de correspondances, qui renferment les différents éléments porteurs de sens : couleurs, planètes, signes du Zodiaque, notes de musique, lettres et chiffres.
Son centre est formé de quatre triangles équilatéraux superposés, inscrits dans un même cercle. Dans celui du niveau supérieur, qui correspond à la Terre, la pointe du haut est jaune, celle de droite bleue, celle de gauche rouge. Le triangle immédiatement au-dessous, qui correspond à l’Eau, en position exactement inversée, a sa pointe inférieure violette (mélange du rouge et du bleu), sa pointe gauche orange (mélange du rouge et du jaune) et sa pointe droite verte (mélange du jaune et du bleu). Une rotation à trente ou soixante degrés de ces deux triangles fondamentaux donne le triangle de l’Air et celui du Feu ; leurs pointes sont colorées des tons intermédiaires résultant du mélange des deux couleurs voisines. Le centre est le blanc, c’est-à-dire l’unité. Au-delà des cercles qui enserrent l’archéomètre se trouve le noir, absence de lumière, donc de toute couleur. C’est le royaume des ténèbres.

Astrologiquement parlant, chacun des trois signes de Feu (Bélier, Lion et Sagittaire) est suivi — dans le sens inverse des aiguilles d’une montre — par un des trois signes de Terre (Capricorne, Taurau et Vierge). Suivent un des trois signes d’Air (Balance, Verseau et Jumeau), puis un des trois signes d’Eau (Cancer, Scorpion et Poissons). Pour la répartition des planètes en fonction des signes zodiacaux (les ”domiciles” de ces planètes, sur lesquels elles règnent), le Soleil (symbole du jour) et la Lune (symbole de la nuit) ont chacun un domicile qui leur est entièrement réservé (ceux du Lion et du Cancer, respectivement). Chacune des autres planètes règne donc sur deux signes zodiacaux et possède ainsi deux couleurs, qui sont celles des oxydes ou des sels du métal dévolu à chaque planète, chacun d’eux ayant généralement deux oxydes. Saturne lunaire (ou nocturne, dans le Capricorne) correspond au jaune ; Saturne solaire (ou diurne, dans le Verseau), au jaune-orange. Jupiter lunaire (dans les Poissons) correspond à l’orange ; Jupiter solaire (dans le Sagittaire), au vert-jaune, et ainsi de suite. Parmi les métaux, l’or appartient au Soleil, l’argent à la Lune, le plomb à Saturne, l’étain à Jupiter, le fer à Mars, le cuivre à Vénus et le vif-argent à Mercure. Les couleurs traditionnelles se rapportent ainsi à l’aspect des différents métaux dévolus aux planètes. La symbolique des jours se superpose à l’ensemble, en attribuant le dimanche au Soleil, le lundi à la Lune, le mardi à Mars, le mercredi à Mercure, le jeudi à Jupiter, le vendredi à Vénus et le samedi à Saturne. En ce qui concerne les tonalités (toutes majeures), Jupiter est en ut, Mars en ré, le Soleil en mi, Vénus en fa, Mercure en sol, la Lune en la et Saturne en Si.

Si l’on parcourt l’édifice circulaire de l’archéomètre selon le trajet indiqué, on passe constamment du jour à la nuit, ou plus exactement du domicile diurne au domicile nocturne de chacune des planètes. Dans un espace tridimensionnel, la répartition prend alors la forme d’un corps hélicoïdal.

Le planisphère de l’archéomètre se divise en sept zones concentriques, lues de l’extérieur vers l’intérieur. La première zone se compose de deux anneaux portant les indications de degré courant en sens inverse d’un anneau à l’autre, de sorte que la somme des chiffres situés sur le même rayon forme toujours 360. La seconde zone contient les lettres ”modales”, c’est-à-dire les douze lettres morphologiques, les douze lettres arithmologiques, les chiffres indiquant les propriétés magiques des chiffres et les douze couleurs. La troisième zone est mobile et contient un anneau à douze pointes — chacune d’elles renfermant une planète, une lettre tirée de chacun des cinq alphabets différents, un chiffre et une couleur — ainsi que l’anneau incolore où figurent les notes de musique. La quatrième zone — fixe — se compose des symboles représentant les douze signes du Zodiaque ; la cinquième, de nouveau mobile, porte les signes des planètes. La sixième zone est occupée par les douze pointes issues de quatre triangles superposés, soit douze couleurs. La septième zone, au centre, est tenue par la note de musique centrale — mi — symbolisée par son initiale ; six diamètres y définissent douze rayons blancs.

© echo productions — www.colorsystem.com


Comme les deux textes m'apparaissent similaires et différents pourtant,je vais faire des modèles pour essayer de comprendre oeil Prenez note que j'ai dit essayer #%^*
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/06/2007 11:13:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 19/06/2007 17:00:47    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

pendant 20 ans , avec assiduité et perseverence ; il ne cessa d approfondir , de develloper , de verifier , d adapter, a toute les manifestation de l esprit humain
cet instrument de synthese universelle alors insoupsonné avant lui.

le principe=
c est donc un schema figuréou 22signes empreintés au trois alphabets fondamentaux de l hebreux du sanscrit et du vattan (langue primitive enseignée a ST YVES par son guru indien) fournissent immediatement outre leurs significations dans la musique couleurs et les formes

Au moyen de cet Archéometre ou mesure_etalon des principes , il deviens possible non seulement de donner le sens fondalmentatal de tout mot et par concequence de toutes phrases , mais aussi nos representations exacte dans le monde reel.
et s entourer par consequence de couleur de forme de resonnance, de parfum adequate a sa propre personne ou toute idées que l on veux obtenir

"l' oeuvre final de St Yves , ésoterique , inachevé, l archeométre ,dont on a en faite que quelques fraguements

mais cela ne vous fait pas penser a un certain post (de teiwas je croie) de cet autiste qui dechiffre en lettre ce qu il voie !!!!
et d autre en couleurs...
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 20/06/2007 00:07:24    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

Ayin a écrit:

mais cela ne vous fait pas penser a un certain post (de teiwas je croie) de cet autiste qui dechiffre en lettre ce qu il voie !!!!
et d autre en couleurs...


Non le poste est de Kalypsis Mr. Green

D'après ce que je vois, l'Archéometre peut sans doute être utilisé comme l'ancienne règle ) calculer

mais je n'ai encore pas fait ma maquette, car en ce moment je fais du jardin (un grand!!!)
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 21/06/2007 03:24:58    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

Ok voici mes premiers travaux..j'essaie de le reproduire en vrai ...et.je vais avoir besoin de votre aide pour dire si j'ai bien compris, car ce truc sort de l'ordinaire
Tout d'abord en passant pour l'auteur il n'y a que deux philosophie pour lui, et c'est à partir de là qu'il aurait conçu l'Archéomètre
1. Sagesse de l'homme et le paganisme qui se divise en trois parties 1.i )régression mentale. 1.ii )Erreur triomphante. 1iii) Mort spirituelle

2. Sagesse de Dieu et Christianisme
Aussi divisée en trois 2.i) La Voie.2.ii )La Vérité.2 iii )La Vie
Il ne voit que deux options :paienne et chrétienne.



1er planisphère (de l'écrit posté par Ayin)

- 7 cercles concentriques
-- 4 triangles équilatéraux entrelacés deux par deux (on ne dit pas s'ils sont dans le centre ou couvrent tout l'archéomètre. Embarrassed
- 12 rayons de 30 ° correspondants aux 12 Maisons zodiacales
- 3 couleurs primaires : rouge, bleu et jaune ) partir desquelles 9 couleurs secondaires sont dérivées...amis il ne dit pas où et comment

- le cercle external est rose pâle avec 12 écussons contient une lettre adamique, et sa valeur numérique , chaque écusson étant entouré de 5 lettres 1 assyrienne, i syriaque, 1 chaldéenne , 1 saùaritaine, et 1 latine
Là je suppose que ces lettres doivent être les mêmes que celle adamique et il va donc falloir que je fasse des recherches pour trouver quelles sont ses lettres

- deuxième cercle - direction le centre) n'est pas coloré et contient 12 lettres morphologiques
- troisième cercle n'est pas coloré et est décoré des septs notes de musique , 5 sont donc répétées, mais il ne dit pas par laquelle il commence Question
- quatrième cercle aussi rose pale est orné des 12 signes du zodiaque
- cinquième cercle pas coloré possède les 7 symboles planétaires , donc 5 sont répétées,mais comme pour les notes de musique il faut savoir laquelle il a mises en premier
- sixième n'est pas coloré est ne contient aucune inscription ( au moins c'est facile çà)= )
- septième cercle, le centre est partagé par une ligne horizontale avec deux symboles...



2ème modèle (autre texte)

Le planisphère a sept cercles
-le premier est composé de 2 anneauxqui portent les indications des degrés mais en sens inverse de façon à ce que la somme des chiffres toujours 360° (donc un protracteur)
- le deuxième contient 12 lettres morphologiques , les 12 lettres arithmologiques
-le troisieme cercle est mobile et contient 12 pointes chacune d'elles renfermant une planète, une lettre tirée de chacun des 5 alphabets différents, un chiffre, une couleur ainsi qu'un anneau incolore ou figurent les notes de musique
- le quatrième est fixe et se compose ses signes du zodiaques
- le cinquième porte les signes des planètes
- le sixième est occupée par les 12 pointes issues de 4 triangles superopsés ( là mje sias donc où sont les triangles) soit 12 couleurs
- le septième est tenue par la note de musique centrale MI ..les six diamètres définissent 12 rayons blancs


Si Mi est la note centrale puis-je supposer que la première note est Si??

J'ai bien trouvé cette image
mais alors il y 8 triangles ?????? pas 4 Embarrassed
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 21/06/2007 13:39:28    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

woua teiwas , ta plancher " grave"
quand je disais que c etait que des hors d oeuvre Mr. Green
faut que je me replonge dans mon bouquin
entre ce que j en ai poster et trouver sur le net..
faudrais que je scane ici quelque page du livre

(je fais ce que je peux avec un pc toujours verolé sa me grrrrrrr)
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 21/06/2007 16:55:30    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant




_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 21/06/2007 17:46:49    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

je met un lien dns l attente sur la vision de ce personnage

il a ecrit plusieurs livres donc sur la mission des juif a ecrit sur la cabale si cela peut interessé pour comprendre l esprit de cet

http://www.cabbale.org/-Saint-Yves-D-Alveydre-online-.html
http://www.cabbale.org/-La-Cabbale-par-Saint-Yves-d-.html

http://www.cabbale.org/-Le-schisme-d-Irshou-par-Saint-Yves-.html


on le connais peu et peu citer

en faite je suis contente que tu le decouvre Teiwas .. c est discutable , mais interessant comme sa vue sur l argatha ,


je reviens repondre au mieux a ton questionnement
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 21/06/2007 21:07:04    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

Teiwas a écrit:
Ok voici mes premiers travaux..j'essaie de le reproduire en vrai ...et.je vais avoir besoin de votre aide pour dire si j'ai bien compris, car ce truc sort de l'ordinaire
Tout d'abord en passant pour l'auteur il n'y a que deux philosophie pour lui, et c'est à partir de là qu'il aurait conçu l'Archéomètre
1. Sagesse de l'homme et le paganisme qui se divise en trois parties 1.i )régression mentale. 1.ii )Erreur triomphante. 1iii) Mort spirituelle

2. Sagesse de Dieu et Christianisme
Aussi divisée en trois 2.i) La Voie.2.ii )La Vérité.2 iii )La Vie
Il ne voit que deux options :paienne et chrétienne.



1er planisphère (de l'écrit posté par Ayin)

- 7 cercles concentriques
-- 4 triangles équilatéraux entrelacés deux par deux (on ne dit pas s'ils sont dans le centre ou couvrent tout l'archéomètre. Embarrassed
- 12 rayons de 30 ° correspondants aux 12 Maisons zodiacales
- 3 couleurs primaires : rouge, bleu et jaune ) partir desquelles 9 couleurs secondaires sont dérivées...amis il ne dit pas où et comment

- le cercle external est rose pâle avec 12 écussons contient une lettre adamique, et sa valeur numérique , chaque écusson étant entouré de 5 lettres 1 assyrienne, i syriaque, 1 chaldéenne , 1 saùaritaine, et 1 latine
Là je suppose que ces lettres doivent être les mêmes que celle adamique et il va donc falloir que je fasse des recherches pour trouver quelles sont ses lettres

- deuxième cercle - direction le centre) n'est pas coloré et contient 12 lettres morphologiques
- troisième cercle n'est pas coloré et est décoré des septs notes de musique , 5 sont donc répétées, mais il ne dit pas par laquelle il commence Question
- quatrième cercle aussi rose pale est orné des 12 signes du zodiaque
- cinquième cercle pas coloré possède les 7 symboles planétaires , donc 5 sont répétées,mais comme pour les notes de musique il faut savoir laquelle il a mises en premier
- sixième n'est pas coloré est ne contient aucune inscription ( au moins c'est facile çà)= )
- septième cercle, le centre est partagé par une ligne horizontale avec deux symboles...



2ème modèle (autre texte)

Le planisphère a sept cercles
-le premier est composé de 2 anneauxqui portent les indications des degrés mais en sens inverse de façon à ce que la somme des chiffres toujours 360° (donc un protracteur)
- le deuxième contient 12 lettres morphologiques , les 12 lettres arithmologiques
-le troisieme cercle est mobile et contient 12 pointes chacune d'elles renfermant une planète, une lettre tirée de chacun des 5 alphabets différents, un chiffre, une couleur ainsi qu'un anneau incolore ou figurent les notes de musique
- le quatrième est fixe et se compose ses signes du zodiaques
- le cinquième porte les signes des planètes
- le sixième est occupée par les 12 pointes issues de 4 triangles superopsés ( là mje sias donc où sont les triangles) soit 12 couleurs
- le septième est tenue par la note de musique centrale MI ..les six diamètres définissent 12 rayons blancs


Si Mi est la note centrale puis-je supposer que la première note est Si??

mais alors il y 8 triangles ?????? pas 4 Embarrassed


ton resonnement pour " Si serait exacte, il est ecrit le 1/6 de corde Sol donnant le SI bemol qui est corespondant direct a la porte du pere, de la parol creatrice et du lieu metaphysique et réel de la reintegration..


ce que j ai compris le rapport de base des quatre forces ...
et le rapport des figures géometrique " d adatimité , il parle de progression quatenaire "4,8,12" :roll

Là je suppose que ces lettres doivent être les mêmes que celle adamique et il va donc falloir que je fasse des recherches pour trouver quelles sont ses lettres

je vais les posté mais en scane pour comprendre avec le rapport du signe ...des formes...
"""
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 21/06/2007 21:32:49    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

j ai trouver cela en attendans

http://www.geocities.com/Area51/Comet/7657/alpha.htm

sont ecrit en petit


_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 21/06/2007 21:45:35    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

http://www.geocities.com/Area51/Comet/7657/racin.htm


_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/06/2007 00:03:52    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

Merci, mais je ne vois toujours pas comment placer les 4 triangles, ce qui pour moi doit être le plus important leurs pointes devant certainement servir de flèches pour la direction, lorsqu'on tourne le cercle mobile

Mais d'après tous les schémas que je vois, il y a 4 triangles qui sont compris dans le cercle extérieur, et 4 triangles compris dans le cercle central

Oui je suis intéressée, car j'aime les mystères, les rébus et suivre le raisonnement de quelqu'un d'inconnu Ce n'est pas parce que je ne comprends pas une chose, qu'elle est fausse Mort de Rire #%^*
Et pendant que je travaille sur ça , je ne fais aucune bêtises please
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 22/06/2007 00:20:09    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

c est une forme de " creation contre la deprime " Mr. Green

donc tu va peut etre comprendre a quoi ma fait donc reflechir le pantagramme

ces quatre coté la pointe en bas
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/06/2007 02:10:45    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

Oui et l'archéomètre en contient plus d'un

Moi je trouve cela amusant et créatif , je fais des maquettes , et je décore une pièce avec : j'ai l'Arbre de la Vie en mobile comme un système solaire,lles Portes et les Chemins qui font un joli filligré de couleurs ..alors j'aimerais bien fait ça
Plus je l'étudie ou le regarde , je vois des choses comme un "gaméia du Sépher Raziel et un du Shaar haYih'oud de R.H'Hayim Vital
Les Qéméiôth seraient faits pour pouvoir communiquer avec les anges

Dans mon livre de Vie Mystique et Kabbale pratique de George Léhi (Virya) il y a tous les alphabets qu'on retrouve sur l'Archéomètre:

J'ai donc:
L'alphabet des Mages, L'alphabet Salomon boulé, l'alphabet Méaver-hanahar (autre côte du fleuve) l'alphabet samaritain-paléo hébreu, l'alphabet des Séraphim, l'alphabet Babylonien, l'alphabet Shamayim et l'alphabet de Métraton

J'ai les Sceaux planétaies liés à un système des carrés magiques et les Sceaux des planètes


je pense de plus en plus ue cet Arcéomètre a été fait pour faire de la Magie Bannir
Mais je vais continuer à l'étudier oeil
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle


Dernière édition par Teiwas le 22/06/2007 08:26:33; édité 1 fois
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 22/06/2007 08:21:00    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

Bonjour teiwas

""je pense de plus en plus que cet Arcéomètre a été fait pour faire de la Magie""

Oui , si l on peut dire que ce ce servir de ces forces , est de la magie..
de les comprendre de les penetrer , , c est un peu aussi comprendre la " force pensée "

toute force, quelle qu elle soit est toujour la consequence, d une puissance, d une energie une volonté...

les personne qui prie ou font appel au saint , n est ce pas une forme de magie ?!!!

ceci dit tu as raison teiwas... c est un "outil pour de la magie " d ailleur mon bouquin est intitulé " les force magiques , etudes archeometrique

dans ces formes on les retrouve aussi dans les " 36 forces" forme geometrique , pour de la radiesthesie ( j irais sur l autre topic radiestesie)

il est appeler aussi le langage des " Anges" aussi l ecriture magique sacré des Atlande "



ce ci en troix partie
1/les signes constructifs,les 7 signes planetaire involutif et evolutifs

Alelep1 samecech 60 thau 400
.............

beth =la lune==2==========la
ghimel =venus==3=========fa
daleth =jupiter==4========ut
caph=mars==20=========ré
num =le soleil==50=======mi
tsadé =mercure==90=====sol
shin =saturne==300=========Si.
les 12 signes involutifs zodiacaux =
hé =le belier ===5
vao = le taureau===6
zain =les gemeaux===7
heth =le cancer==8
thot =le lion ==9
lod= la vierge===10
lamed =la balance===30
mem=le scorpion===40
wain =le sagitaire====70
phé =le capricorne ====80
koph = le verseau ====100
resh ==les poissons====200











Papus en a été "initié"

oui il est bien dit que c est un melange d Alphabets,
le langage Adamique celui qui aurait été avant la chute de la tour de babel ...
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"


Dernière édition par Mélane le 22/06/2007 20:17:39; édité 2 fois
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/06/2007 08:31:13    Sujet du message: L'archéomètre Répondre en citant

Oui, et la simple effet d'une prière collective représente tout simplement le "chargement d"un égrégore" d'où le danger lorsqu'on ne sais pas vraiment ce que l'on fait diablo


Ayin as-tu trouvé s'il y a des triangles au-milieu , en plus des triangles compris dans le tout merci
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 06:39:33    Sujet du message: L'archéomètre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 317, 18, 19  >
Page 1 sur 19

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com