Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
L'humour...c'est sérieux!!!

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Humour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 11/06/2007 05:00:15    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

Les muscles du bonheur
Pourquoi les scientifiques encouragent l’abus de bonne humeur

PAR DAN FERBER

John Allman rigole doucement en lisant la légende d'un dessin humoristique. Allongé dans l’obscurité, à l'intérieur d’un bruyant cylindre métallique, le neuroscientifique de l’Institut de technologie de la Californie (Caltech) regarde la création de Gary Larson sur un écran. Dans la pièce voisine, Karli Watson, une étudiante de 2e cycle installée derrière le pupitre de commande de l’appareil à résonance magnétique, enregistre l’activité cérébrale de John au moment où celui-ci saisit la blague. Bienvenue aux recherches sur l’humour, version XXIe siècle.

Qu’est-ce qu’il y a de si drôle?

L’humour est tellement au cœur de l’aventure humaine qu’on peut s’étonner que la science lui ait longtemps accordé aussi peu d’importance, préférant s’attaquer à des thèmes plus respectables comme le réchauffement planétaire, les astéroïdes qui menacent de tomber du ciel ou le danger des gras trans.

«Personne ne prend l’humour au sérieux», plaisante Ed Dunkelblau, docteur en psychologie, consultant en humour et ancien président de l’Association de l’humour appliqué et thérapeutique. Pourtant, récemment, à la consternation de certains de leurs collègues, une poignée de scientifiques comme John Allman ont décidé de partir courageusement à la découverte des ressorts de l’humour dans nos cerveaux.

Et ils les ont trouvés, enfouis profondément dans notre matière grise. L’humour, semble-t-il, met tout notre cerveau à contribution. De nombreux réseaux de cellules nerveuses y font circuler rapidement et efficacement les signaux qui nous permettent, par exemple, de saisir une blague. Ce sont en quelque sorte les «muscles» de l’humour: il nous en faut relativement peu pour rire des farces et gags burlesques style tarte à la crème, mais blagues, dessins humoristiques ou histoires drôles demandent plus de travail.

Aujourd’hui, grâce aux outils fournis par les neurosciences (IRM, tomodensitométrie et statistiques) et par la psychologie (questionnaires, étudiants cobayes et encore des statistiques), des chercheurs comme John Allman commencent à comprendre la manière exacte dont les muscles cérébraux de l’humour déterminent ce qui est amusant.
Ils découvrent également que les exercer régulièrement aiguise l’intelligence. A lui seul, un régime de blagues ne vous permettra pas de rejoindre les grosses têtes de Mensa, mais de plus en plus d’études indiquent que votre esprit deviendra plus réceptif, plus alerte et plus créatif.

Exercez vos muscles cérébraux Mort de Rire

Cette traque scientifique part d’une théorie de l’humour largement acceptée et fondée sur la notion d’absurdité. Prenez l’exemple suivant: «Pourquoi les requins n’attaquent-ils pas les avocats? Courtoisie professionnelle.»

La réponse à première vue n’a pas de sens et nous déconcerte brièvement. Elle est incongrue, absurde. Puis nous passons en revue nos archives mentales sur le langage, la syntaxe, la société où nous vivons et, tout à coup, le déclic se fait. Nous découvrons avec surprise un lien logique, souvent d’autant plus délicieux qu’il révèle une vérité rarement exprimée sur la nature humaine, et nous nous mettons à rire. Tout cela en une fraction de seconde – un exploit, même en tenant compte des hautes capacités du cerveau humain.

Les neuroscientifiques ont des raisons de penser que chacune de ces tâches mentales met en œuvre un muscle cérébral distinct. En l’exerçant, nous développons notre cerveau.

«Chaque expérience humoristique vous fait progresser un peu plus – parce que le cerveau a établi de nouvelles connexions neuronales», explique le Dr William Fry, pionnier des recherches sur l’humour et professeur de psychiatrie à la faculté de médecine de l’université Stanford.

A partir d’études de patients victimes de lésions cérébrales, les neurologues ont émis l’hypothèse que le lobe frontal droit du cerveau était essentiel à l’appréciation de l’humour. En 1999, Donald Stuss et Prathiba Shammi, neuropsychologues à Baycrest, un hôpital et institut de recherche de Toronto, ont voulu vérifier cette théorie. Après avoir sélectionné 21 patients, dont le lobe frontal droit ou une autre partie du cerveau était atteint, ils leur ont fait lire des textes involontairement humoristiques, comme cette pancarte affichée dans une chambre d’hôtel de Tokyo qui invitait les clients à «profiter de la femme de chambre».

Seuls les patients avec des dommages au lobe frontal droit n’ont rien vu là de drôle, même s’ils étaient encore capables d’apprécier le comique de gestes des farces burlesques. Ce qui tendrait à prouver que le lobe frontal droit n’est directement impliqué que dans les formes d’humour dit «intellectuel».

Pour repérer d’autres «muscles» de l’humour, des neuroscientifiques comme John Allman placent des volontaires (en bonne santé) à l’intérieur d’appareils d’imagerie par résonance magnétique, puis leur montrent des dessins humoristiques ou des comédies de situation. Les chercheurs peuvent alors observer des afflux sanguins dans différentes régions du cerveau.

Des mots au rire

Ce type d’études permet de dresser un nouveau portrait du fonctionnement cérébral de l’humour. En voici un résumé: quand vous entendez ou lisez une histoire drôle, le centre du langage dans l’hémisphère gauche du cerveau déchiffre la signification des mots, puis envoie le message au cortex frontal de l’hémisphère droit, où l’on retrouve, entre autres, la mémoire affective et sociale. L’information y circule jusqu’à ce que le déclic se fasse: vous venez de comprendre la blague. Dans les profondeurs du cerveau s’éveille alors une structure qui émet un flot de dopamine, un neurotransmetteur chimique qui fait partie du «système de récompense». Et, finalement, une région archaïque à la base du cerveau déclenche le rire.

John Allman et Karli Watson, à Caltech, viennent ainsi de découvrir un nouveau «muscle» important en étudiant par imagerie magnétique le cerveau de 20 volontaires (dont celui du neuroscientifique lui-même). Les «cobayes» ont visualisé 100 dessins humoristiques en appuyant chaque fois sur les boutons d’une manette pour indiquer leur degré d’amusement. Les deux chercheurs s’intéressaient particulièrement à deux zones du lobe frontal droit qui entrent en jeu lorsque nous réagissons intuitivement. Les résultats de l’étude décrivent pour la première fois comment l’humour est susceptible de changer notre cerveau et d’en augmenter les capacités intuitives. Selon cette recherche, l’activité cérébrale dans ces zones était d’autant plus forte que le sujet jugeait un dessin amusant.

Or les deux aires cérébrales en question sont également activées par des émotions complexes, comme l’amour, le désir ou le sentiment de culpabilité. Etant donné qu’intuition et émotions interviennent dans nos rapports sociaux, John Allman soupçonne que ces deux zones du lobe frontal jouent un rôle dans les jugements rapides (et parfois erronés) que nous portons sur les autres. Selon lui, l’humour «intellectuel» contribuerait à raffiner notre intuition et à nous rendre capables de mieux interagir socialement. «Je pense, dit-il, que nous venons d’identifier le mécanisme en jeu.»

Si c’est le cas, nous aurions tout intérêt à nous abonner aux revues humoristiques.

A ne pas oublier!

Mais, selon les psychologues, les bienfaits de l’humour ne s’arrêtent pas là. Tout d’abord, il stimule la mémoire. Les publicitaires le savent depuis longtemps. Au Québec, ce ressort est fréquemment utilisé, notamment par Bell, avec ses deux castors, ou par Hydro-Québec, avec ses prises de courant parlantes.

Mais il n’en existait aucune preuve vraiment solide avant 1994, quand le psychologue Stephen Schmidt a demandé à des étudiants de lire successivement des phrases comme «Avec l’âge, les raideurs se déplacent», puis leur équivalent en langage neutre, «Les hommes vieillissants sont susceptibles de souffrir, entre autres, d’arthrose et d’impuissance». Ses étudiants se sont bien mieux souvenus, et mot à mot, des versions humoristiques.

Le psychologue Ron Berk, qui a enseigné la statistique à l’université Johns Hopkins, a mis cette découverte en pratique en utilisant en classe blagues, exemples cocasses, gags et sketchs.

Au début de chaque semestre, il se présentait à ses étudiants, la chemise sortie du pantalon, un cigare à la bouche et une casquette de baseball sur la tête, en compagnie d’une collègue d’allure un peu guindée, impeccablement habillée.

«Je suis Oscar et voici Felice, annonçait-il tandis que jouait en arrière-fond le thème musical de Drôle de couple. Nous allons discuter avec vous de relations psychologiques et sociales.»

Le ridicule de la situation faisait s’esclaffer les élèves, mais les aidait aussi à comprendre un important concept statistique au fur et à mesure qu’ils faisaient la liste des ressemblances et des différences entre les deux personnages incarnés par le couple.

Ron Berk a publié une série d’études qui montrent l’influence positive de l’humour sur l’apprentissage. Selon le psychologue, les étudiants obtiendraient même de meilleurs résultats à des examens dont les instructions sont rédigées sous une forme humoristique. Il a détaillé ses méthodes d’enseignement peu orthodoxes dans un livre intitulé Humor as an Instructional Defibrillator (L’humour comme défibrillateur pédagogique).

Développez votre créativité

L’humour peut aussi délier l’esprit, lui permettre de jouer avec les idées et de débrider sa créativité. Des années d’études psychologiques, où l’on commençait par faire rire les participants avant de leur demander d’inventer de nouvelles manières d’utiliser une brique, tendaient déjà à le prouver.

Mais certains restaient sceptiques, si bien qu’en 1987 Alice Isen, professeure de psychologie professionnelle à l’université Cornell, a décidé d’en réaliser une version améliorée afin de mesurer la créativité de ses étudiants de 1er cycle. Elle les a mis au défi de fixer une bougie allumée sur un mur de liège.

Plus précisément, elle et ses collègues leur ont fourni une bougie, des allumettes et une boîte de punaises, et leur ont accordé 10 minutes pour venir à bout de la tâche. Ceux qui n’y voyaient rien d’amusant s’évertuaient sans succès à attacher la bougie au mur avec une punaise.

«C’est infaisable, dit Alice Isen, à cause du diamètre de la bougie. Et, de toute façon, le liège prendrait feu.»

Mais les participants qui venaient juste de regarder de vieilles séries comiques à la télévision étaient trois fois plus susceptibles de trouver cette solution ingénieuse (et la seule possible): sortir les punaises de leur boîte et épingler celle-ci au mur afin qu’elle serve de bougeoir.

En 2005, Barbara Fredrickson, docteure en psychologie, a obtenu des résultats similaires en montrant aux sujets de son expérience des vidéos soit de pingouins à la démarche comique, soit de simples bâtons. Les participants que les pingouins avaient amusés manifestaient ensuite une ouverture d’esprit beaucoup plus grande.

Les résultats de ces expériences ont convaincu les psychologues qu’amusement et autres sentiments positifs amenaient les gens à penser plus librement et à faire preuve de créativité et d’imagination quand il s’agissait de résoudre un problème.

En résumé, il semble qu’en développant notre humour, en jouant, en explorant, nous en venons à mieux nous comprendre nous-même, ainsi que les autres et le monde qui nous entoure. Mieux encore, cette transformation est durable et nous aide dans les moments difficiles. Ne perdez donc aucune occasion de rire pour libérer votre esprit et votre intelligence. Au fait, connaissez-vous l’histoire des deux vers de terre qui flirtent sur un canapé? please
{{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/06/2007 05:00:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 31/03/2008 06:04:14    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

« Il est beaucoup plus facile de soigner un enfant heureux »

http://www.leriremedecin.asso.fr/

En France, un enfant sur deux est hospitalisé avant l’âge de 15 ans. Pour ces enfants et leurs parents, une simple visite ou un séjour à l’hôpital est souvent synonyme d’angoisse, de solitude et de détresse. Pour les aider à mieux vivre ces moments douloureux, Le Rire Médecin réunit des clowns qui interviennent dans les services pédiatriques, auprès des enfants malades.

Les objectifs de l’association sont :
d’améliorer la qualité de vie des enfants pendant leur séjour à l’hôpital et les aider à mieux vivre ce moment difficile.
de contribuer à la dédramatisation du milieu hospitalier et en révélant aux enfants, à leur famille et au personnel soignant que l'humour et la fantaisie peuvent faire partie de la vie, même à l’hôpital.
d’offrir aux familles et au personnel soignant des moments de détente et de distraction, afin de les aider à porter un regard différent sur l'enfant hospitalisé.


Chaque année, les clowns offrent plus de 50 000 visites aux enfants, aux parents et aux soignants. A travers leur jeu et leur présence, ils donnent à tous ceux qu’ils rencontrent la possibilité de rire, de rêver et d’oublier la maladie, ne serait-ce qu’un instant.

© Le Rire Médecin - Tous droits réservés - Conception & réalisation Fred Guzda
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 31/03/2008 07:07:30    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

On oublie trop souvent aussi les effets sur le corps nananere Un bon rire, un vrai rire, fait bouger les muscles, masse les organes. Un estomac, par exemple, contracté par la tristesse, du genre une pierre sur l'estomac, peut être délié et ainsi régulariser la digestion. Pour les "constipés" du béret siffle il est suggéré de se lâcher et les spasmes du colon, colon dans son aspect labyrinthique étonnamment semblable aux circonvolutions du cerveau, permettront mieux l'expulsion  nananere Et c'est bien connu expulser c'est exulter siffle

Les muscles du ventre se contractent quand on rit: plus besoin d'abdominaux pour avoir un ventre plat et ferme ! Faut se bidonner funny

C'est drôle d'ailleurs, j'ai constaté que deux choses étaient vraiment contagieuses: le rire ( voire les fous rires ) et les baîllements: les deux travaillant sur le bas du ventre oeil

Et puis on m'a toujours dit qu'un bon rire valait un bon steak ! Des économies en perspective ? Un bon rire c'est gratuit ! Et quelques vaches qui auront la vie sauve funny
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 31/03/2008 12:04:32    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

pouce pouce pouce

Et c'est la même chose pour les larmes et les sanglots, figurez-vous !!!

Tout comme rire, pleurer a une action à la fois psychologique, physiologique (hormonale notamment) et mécanique...

C'est ce qu'apporte de plus les musiciens hospitaliers par rapport aux clowns du Rire Médecin ou d'autres assos : une palette d'émotions qui va du rire aux larmes, comme on dit !

Ceci étant, leur boulot est fantastique, et tout bon clown sait aussi pleurer ;-)
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 31/03/2008 12:06:28    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

 
Citation:
Au fait, connaissez-vous l’histoire des deux vers de terre qui flirtent sur un canapé?


Mr. Green amour innocent siffle
busyb



funny
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 31/03/2008 16:15:51    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

Oui Raphaël j'ai une grande tendresse pour le clown triste et le masque maquillé sur son visage me bouleverse à pleurer cry
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 01/04/2008 08:00:29    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

Citation:
Au fait, connaissez-vous l’histoire des deux vers de terre qui flirtent sur un canapé? please
 
Pauvre eux ils doivent se sentir dépaysés.....à moins que cela soit un canapé fait de terre, par terre..... please




                tirelangue
Revenir en haut
framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 1 846
France - Lorraine

MessagePosté le: 01/04/2008 23:45:37    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

Raphaël a écrit:
pouce pouce pouce

Et c'est la même chose pour les larmes et les sanglots, figurez-vous !!!

Tout comme rire, pleurer a une action à la fois psychologique, physiologique (hormonale notamment) et mécanique...

C'est ce qu'apporte de plus les musiciens hospitaliers par rapport aux clowns du Rire Médecin ou d'autres assos : une palette d'émotions qui va du rire aux larmes, comme on dit !

Ceci étant, leur boulot est fantastique, et tout bon clown sait aussi pleurer ;-)
sauf, Raphaël, qu'il parait qu'on utilise moins de muscles pour rire que pour pleurer, alors... pour une fois, soyons paresseux !!!!
danse funny
_________________
C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire!
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 02/04/2008 05:16:50    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

Rolling Eyes ben non, justement !!! courage !!! rions !!!


danse
clind
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/04/2008 06:00:14    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

Pleurons de rire  funny cry  
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 02/04/2008 09:31:44    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

le rire n'est pas si anondin que ça et on peut lui attribuer des fonctions salutaires aussi bien psychiques que physiques. Il est tout d'abord important de savoir que notre système nerveux est composé de deux sous-systèmes :

le système (ortho)sympathique (système qui va nous permettre d'affronter une attaque ou nous permettre de fuir )
et le système parasympathique (système qui lui restaure le calme).
Pour cette raison, afin de dédramatiser certaines situations de la vie, l'homme moderne a inventé des personnages loufoques, le théatre et le cinéma comiques, les gags et plaisanterie de toutes sortes afin de faire rire ses concitoyens et aider ainsi à dédramatiser le stress journalier.


Hélas, avec nos nouvelles lois qui nous obligent à être "corrects politiquement", bien des plaisanteries nous sont interdites Rolling Eyes , et l'homme moderne stress de plus en plus. ire juron

Lorsque nous rigolons, quelques 400 muscles de notre corps sont stimulés. Une personne qui rit activement pendant une heure brûle 500 calories! donc rire... fait maigrir pouce et comme personne ne rigole autour de moi,je suis obligée de dépenser de l'argent pour le gym ire

Les petits muscles du visage, les muscles du larynx, les muscles de l’abdomen ainsi que les muscles des membres sont stimulés et ce sont les muscles du visage qui engendrent les expressions rieuses. Ils attirent les coins de la bouche et des paupières vers le haut. Les muscles des mâchoires, aussi puissants sont-ils, sont relâchés....riez mesdames et plus besoins de crêmes anti-rides Le rire libère les muscles du larynx en provoquant toutes sortes de vocalisations ou de cris. Le système limbique, qui est une partie « inconsciente » du cerveau, détermine l’intensité de la réponse allant du rire discret au fou rire éclatant. Le système limbique a la capacité de déconnecter le cortex conscient, ce qui expliquerait les rires incontrôlés....donc le fou rire nerveux est très bon pour relâcher les tensions funny

L'hypothalamus, glande située au centre du cerveau, libère dans l'ensemble du corps des endorphines (morphines naturelles), aux propriétés anti-douleur et calmantes. L'effet d'une respiration profonde améliore au même temps l'oxygénation du cerveau.
Le coeur, quant à lui, se met à battre plus vite et plus fort. Les artères, aprés s'être rétrécies, se dilatent, provoquant une baisse de la tension artérielle et une sensation de bien-être.
Ensuite, une profonde détente envahit tout le corps. Qui plus est, ses effets persistent bien longtemps après avoir cessé de rire. ...quand même mieux que de fumer de la moquette et halluciner



Apparemment, le rire ferait chuter le niveau de cortisol, une hormone qui inhibe l’activité du système immunitaire. De plus, il ferait augmenter la quantité d’immunoglobulines, des protéines qui reconnaissent et qui s’attaquent aux virus, bactéries et autres envahisseurs. Alors on se moque de la grippe bovine ,aviaire,
ou grippe tout court sick

Les muscles abdominaux se contractent avec une telle force que le ventre est massé et permet ainsi au système digestif (estomac, intestins, etc.) d'être brassé en profondeur. De plus, certains chercheurs stipulent que le « massage abdominal » engendré par le rire stimulerait la sécrétion des sucs pancréatiques et que cela aurait pour effet de régulariser la digestion. ...mais ne riez pas la bouche pleine

Parfois les sphincters ont la mauvaise idée de se relâcher, "enurésis risoria" (perte d'urine provoquée par le rire).
Oh mais surpris c'est très désagréable, direz-vous, oui d'accord , alors pleurez cry parce que vous avez les fesses mouillées et d'après Raphael, ce sera encore plus bénéficiaire pour votre santé gourmand gourmand
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 02/04/2008 20:12:55    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

Citation:
Hélas, avec nos nouvelles lois qui nous obligent à être "corrects politiquement", bien des plaisanteries nous sont interdites Rolling Eyes , et l'homme moderne stress de plus en plus. ire juron
 
Hélas je reconnais aussi ce constat  puzzled
Quel bien-être libérateur de passer du rire aux larmes, ou des larmes au rire  sick

A ce propos j'ai de bons souvenirs de séance de chatouillement..oh là là!!! please
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 25/04/2008 07:04:56    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

LA MÉDITATION PAR LE RIRE
Le rire est un phénomène très particulier, dont la valeur thérapeutique et l'incroyable force curative
sont malheureusement encore sous-estimées.
La méditation par le rire est un exercice structuré de quinze minutes, avec trois stades de cinq
minutes chacun:
1. Étirement de tous les muscles (stretching)
2. Rire (et/ou pleurs)
3. Silence
En fait, la méditation par le rire n'est pas seulement une thérapie. C'est un exercice de méditation
qui peut être fait par tout le monde, car il a des effets très positifs sur la santé. Les muscles du rire
sont en général plutôt rigides. Si l'on rit plus souvent, ils s'assouplissent. Après quelques jours
d'exercice, rire devient de plus en plus facile.

Instructions

La méditation par le rire est un exercice matinal, mais peut se faire également plus tard dans la
journée, par exemple avant le dîner ou le souper. Il est important que la vessie et l'estomac soient
vides. amour
Vous pouvez le faire tout seul, face à vous-même devant le miroir, ou avec un groupe de
participants.

1. Premier stade
Stretching: étirez vos muscles avec énergie et si possible, commencez à bâiller. La dernière
minute de ce stade est utilisée pour étirer les muscles du visage, faire des grimaces -sans rire- et
étirer les doigts vers l'arrière en même temps.
2. Deuxième stade
Rire et/ ou pleurs: avec la gorge détendue, vous commencez à rire lentement, jusqu'à ce que
vous riiez avec tout votre être. Concentrez-vous sur ce qui est maintenant, ce que vous ressentez
maintenant, et riez avec cela. Il s'agit de se relier à cette partie de vous qui est pure joie,
allégresse et rire.

3. Troisième stade
Silence: après avoir ri pendant cinq minutes, vous vous arrêtez brusquement et, sans faire de
bruit, vous respirez avec le ventre, calmement. Les yeux fermés, vous vous concentrez
entièrement sur la respiration dans le ventre et sur ce que vous ressentez à ce moment précis.
Quoi que vous ressentiez vous l'acceptez.
Même si vous sentez en vous un énorme «non». À chaque fois que vous vous rendez compte que vous pensez, dites «au revoir» à la pensée et ramenez toute votre conscience à votre ventre, à ce que vous ressentez à ce moment précis etacceptez-le.

Quelques remarques

Mieux vaut rire avec quelqu'un ou quelque chose, que rire de quelqu'un ou quelque chose, en vous
plaçant vous-même sur un piédestal.
Rire de quelqu'un ou de quelque chose est une moquerie sans amour. Par contre, rire avec quelqu'un nous procure un sentiment de chaleur et d'acceptation.
Permettez-vous de rire sans raison. Vous pouvez aussi utiliser tous les prétextes pour rire. Si vous
avez besoin d'une raison pour rire, je vous recommande de faire une liste de vos problèmes favoris.
Le problème qui vous pèse le plus est votre problème numéro un. En riant avec lui, vous le
considérez tout à coup sous un autre angle, vous le voyez en perspective et vous ressentez très
clairement dans votre ventre: «Eh bien, finalement, ce n'est pas si grave que cela».

Il est possible que, pendant le deuxième stade, le rire se transforme tout à coup en pleurs. Des
larmes ravalées autrefois peuvent alors jaillir. Si tel est le cas, il faut pleurer avec tout votre être, et
avec joie, jusqu'à ce que vous ayez fini de pleurer. Alors, vous recommencez à rire activement. Ces
passages du rire aux larmes et vice-versa se feront de plus en plus facilement. Vous n'êtes pas
obligé de pleurer, vous pouvez rire pendant les cinq minutes du deuxième stade. Mais si vous ne
voulez pas pleurer, il ne faut pas participer à une méditation par le rire.
Ne rien forcer dans le deuxième stade: seulement rire et/ou pleurer. Ne pas crier, ne pas hurler. Il ne faut pas que cela vienne de la gorge, mais du ventre. Si toutefois vous éprouvez un autre
sentiment, utilisez l'énergie de ce sentiment pour rire ou pleurer avec lui. L'important est avant tout
de vous laisser aller à ce qui se passe dans le moment présent, de vous concentrer sans arrêt là--
dessus et de l'accepter.
Les principales différences entre le rire qui survient à l'improviste et le rire structuré de la méditation
par le rire sont justement, d'une part, le début -commencer à rire sans raison- et, d'autre part, le
dernier stade: la respiration calme par le ventre pendant cinq minutes.

Le rire procure un nettoyage profond à l'intérieur de soi. Il vous ramène très rapidement à l'ici et
maintenant. Vous plongez de l'enfer de votre tête vers le paradis de votre ventre. Le rire est un
événement total, chaque cellule du corps vibre et se décontracte profondément.

Diverses façons d'utiliser cette méditation par le rire:
• Seul, en tant qu'exercice quotidien. Un miroir peut être utile pour rire du ventre face à
«l'autre» qui est dans le miroir.
• Dans toutes sortes de réunions, pour faire couler l'énergie du groupe entier avec force. Le rire
est un phénomène humain provoquant des effets extrêmement positifs. Il est très contagieux.
Je recommande la méditation par le rire lors de toutes sortes de congrès, de stages, de réunions
diverses ou encore, tout simplement, sur le lieu du travail, à l'école ou à l'université. Avant de
débuter la journée ou encore, après avoir passé une matinée assis, il est bon et fonctionnel de
s'étirer sans gêne, de rire et d'être silencieux. Je peux vous assurer que c'est une source d'énergie
de première classe: toute fatigue disparaît.

Source: SUTORIUS, Dhyan, Dr. Tiré de Rire pour Gai-Rire, Éditions Vivez Soleil.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/04/2008 05:44:58    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

Il y a des matins où à la seconde même où je vois ma binette dans la miroir ça me fait mourir de rire funny  Miroir ô mon miroir dis-moi qui est la plus belle funny  
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 01/05/2008 10:49:57    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!! Répondre en citant

La vie n'est qu'un immense rire de sagesse please . Il ressemble parfois aux cris ire , parfois aux pleurs cry , parfois aux larmes ou a la douleur sick , mais ne t'y trompe pas, toi qui es sage, la vie n'est qu'un long rire coul , le reste n'est qu'apparence et tromperie colère .
Charif Barzouk, 1iere moitie du Xxie siecle, Philosophe berbere de tradition orale, Sagesses & Traditons, Africaines, Berberes
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 04:24:01    Sujet du message: L'humour...c'est sérieux!!!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Humour Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com