Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Sondage sur l'amour
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Faut-il croire à l'amour?
Oui ! L'amour est source de toute vie.
54%
 54%  [ 6 ]
Non! Je n'y crois pas et je n'ai pas envie d'y croire
9%
 9%  [ 1 ]
Il faut croire en l'amour pour qu'il puisse naître
36%
 36%  [ 4 ]
Total des votes : 11

Auteur Message
Aliénor
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 19/04/2007 07:25:34    Sujet du message: Teiwas dans cette bataille de dictionnaires Répondre en citant

tu te veux provocatrice encore une fois.
Ce n'est pas parce que le dictionnaire mentionne un euphémisme que tout le monde adopte ce terme de "faire l'amour". Pourquoi t'opposer aux autres: "vous" : qui est ce vous? Tout le monde sauf toi?
Teiwas on ne "fait pas l'amour" on vit l'amour : nuance!
Et pour moi l'accouplement hormis son sens premier qui vient de très loin dans le temps exprime une notion biologique. Je ne pense pas que dans la réalité tu aies pu dire: "l 'homme ou la femme avec lequel(laquelle) je me suis accouplée"... aujourd'hui, j'ai envie de "m'accoupler".... Ou alors dans le temps...il y avait des accouplements arrangés(Les gens concernés se posaient-ils moins de questions que les oui...mais d'aujourd'hui?)
J'ai grandi à la campagne et petite j'ai vu qu'on faisait des km pour "amener la vache au taureau": on programmait l'accouplement . La vache n'avait pas de sentiment, pas d'amour; elle était en "chaleur".
Chez les animaux, il y a des accouplements , des cas de couples occasionnels, des couples que seule la mort sépare....
Et je pense profondément que nous, les humains, l'on aime les autres pour ce qu'ils sont et qu'on établit un terrain d'entente avec eux.En quelque sorte le PPDC mathématique(plus petit dénominateur commun) qui deviendra grand s'il se nourrit de cet amour.
Et que comme tout cela se vit dans l'intimité, on peut toujours en parler, essayer de faire comprendre ce à quoi l'on croit...Mais cela restera toujours malgré tout une affaire intime.
Alors entre ceux qui disent : "Dieu seul est amour, le reste est foutaise", entre les "déçus de l'amour" qui voudraient nous faire croire que l'amour n'existe pas...il y a tous les autres qui ont compris que rarement le destin de l'homme ou de la femme est d'être solitaire...sauf , je le répète dans des choix de vie monacale et de renoncement à "la chair".(notion religieuse opposant la chair à l'esprit, n'est-ce pas?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/04/2007 07:25:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 19/04/2007 08:07:28    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

Aliénor a écrit:


1. qui est ce vous? Tout le monde sauf toi?
2. Teiwas on ne "fait pas l'amour" on vit l'amour : nuance!
3 tu te veux provocatrice encore une fois
Et pour moi l'accouplement hormis son sens premier qui vient de très loin dans le temps exprime une notion biologique.


1. Je dis ce que je pense , et le vous dont je parle, ce sont ceux qui ont répondu au sondage...donc il y a vous et moi, car je suis la seule à avoir exprimer cette pensée.
avez tous exprimés des ressentis sur le mot amour qui sont différents des miens , car je ne vois pas ce mot AMOUR comme vous le voyez ...Ce n'est pas une question d'avoir tord ou raison, c'est une divergence d'idées tout simplement.


Le sens de s'accoupler, qui vient de très loin dans le temps, n'est pas seulement biologique, car c'est aussi la plus grande expérience spirituelle qui peut arriver à un être humain: faire un avec le Divin, s'accoupler avec l'Infini.
D'ailleurs on parle toujours d'un couple ou de conjoints. Alors on peut parler d'un couple, mais pas dire qu'il s'accouple?? c'est comme le mot cul qu'on ne peut plus employer , mais on peut parler de culotte, de reculer etc...

Les valeurs des mots changent avec le temps et les sociétés, mais leur valeur numérique restant la même, leur vrai sens le reste aussi et c'est celui qui compte pour moi.

Sexe = "Mim" = "qui se ressemble s'assemble". Notion d'image et de ressemblance,un processus de développement par un effet miroir.
Mim = Mèm = le principe réformateur dont j'ai déjà parler et = 13
13 = Ahava = Amour
13 est le porte bpnheur, le chiffre de l'Amour


2. Ce n'est pas moi qui est employé cette expression "faire l'amour" je répondais à ce que tu avais écrit

Je suis désolée si tu juge mes convictions comme de la provocation, mais tu sais depuis longtemps , ce que je pense des "faire l'amour" car je ne m'en suis jamais cachée, que je n'aime pas ces mots.
D'ailleur j'ai bien dit "on aime" , on ne fait pas l'amour comme on fait du tennis ou du piano ...(à moins qu'on considère l'acte sexuel comme un sport)

3. dois-je me vexer ou le prendre comme un compliment oeil
si le fait d'être moi-même est de la provocation, je ne m'en sens pas coupable, chacun étant responsable de ses réactions.

Je respecte les opinions de chacun , cela ne veut pas dire que je dois faire partie de la norme, si cette norme ne me convient pas love
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 19/04/2007 09:37:35    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

Dans le genre romantique Laughing vous oubliez le mot " copulation " !!! Ca donne envie non ?

Je suis peut-être de la vieille école mais je préfère quand même " s'envoyer en l'air ". Car il y a dans cette notion un rapport entre le Ciel et la Terre. Ne dit-on pas d'ailleurs que le moment éphémère de la jouissance correspond à l'état de béatitude ? J'ai vu des statues de Saintes dans les églises à Rome aux visages extatiques extrêmement troublants.

A +

Kalypsis
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 19/04/2007 10:05:14    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

Exact, c'est pour cela qu'on parle de "monter au septième ciel" , niveau qui, pour un mystique est un très haut niveau d'extase Exclamation

D'après Catholique.org .Quote:
-" faire l'amour" n'est pas une expression heureuse parce que faire désigne les oeuvres que nous produisons, alors que la relation sexuelle s'inscrit plutôt dans l'ordre d'agir , c'est à dire d'actes personnels qui engagent tout notre être, et simultanément, nous perfectionnent.C'est d'ailleurs pour cela que les derniers Papes , loin de sous-estimer la beauté de la sexualité , l'ont valorisée.Le Pape Jean-PaulII est même allé jusqu'à affirmer que la sexualité est un acte "hautement religieux"
Evangelium Vitae43..."-Fin de Quote
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Fan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 19/04/2007 11:12:17    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

POUR EN REVENIR AU SONDAGE

Ce qui a fait le point de départ de ce sujet !

FAUT –IL CROIRE A L’AMOUR

Ce que nous désignons sous le terme d'amour, recouvre trois sentiments distincts de la Grèce Antique
- l’éros, la philia, et l’agapê. -

La philia se rapproche de l'amitié tel qu'on l'entend aujourd'hui, c'est une forte estime réciproque entre deux personnes de statuts sociaux proches. Elle ne pouvait exister à l'époque qu'entre deux personnes du même sexe, du fait de l'inégalité entre les sexes. C'est une extension de l'amitié.

L’éros désigne l'attirance sexuelle, le désir. Il est l'une des passions néfastes que produit l'épithumia dans la pensée platonicienne. Cependant il pouvait se mêler à la philia à travers la pédérastie.

L’agapê est l'amour du prochain, une relation univoque que l'on rapprocherait aujourd'hui de l'altruisme. Il se caractérise par sa spontanéité, ce n'est pas un acte réfléchi ou une forme de politesse mais une réelle empathie pour les autres qu'ils soient inconnus ou intimes. Dans la tradition chrétienne des pères de l'Église, ce mot est assimilé au concept de charité, bien que celui-ci soit plus proche d'une relation matérielle établie avec des personnes en souffrance. L’agapê originel ne revêt pas cette connotation morale de responsabilité devant une autorité divine.



Comme vous avez pu le lire en ce qui me concerne j’ai répondu à la 1ère dans le sondage,

Pourquoi, car je crois en l’AMOUR UNIVERSEL


Celui que nous éprouvons en nous vis à vis de ce monde, de la nature et des êtres qui vivent dans ce monde! Chaque jour dès que nos yeux sont ouverts,

Un rayon de soleil pour les uns, la pluie, l’orage, la neige pour les autres
Le vent qui caresse nos joues, le froid, la chaleur, tout cela est un ressenti en nous, il nous traverse de part et d'autre !

Le chant des oiseaux à l'aube, ou bien lorsque mon chat vient me faire un calin... ETC....


Tout ce qui nous raccorde à la nature.
Tout ce qui nous assemble les uns avec les autres
Tout ce qui nous relie avec la création :

AMOUR = AMITIE et AMITIE = AMOUR


Le mot grec philia, que nous traduisons par amitié, avait deux sens: l'affection qui unit deux personnes qui se sont choisies l'une l'autre et l'attachement qui unit entre eux les habitants d'une cité. Le premier sentiment est l'amitié privée, le second l'amitié civique.



L’amitié, en effet, consiste dans le choix absolu d’un être que nous avons distingué pour sa nature et préféré une fois pour toute!

Platon lui, remet en question le primat culturel et politique de l’amitié sur l’amour, en commençant par dissocier les deux. Il lui faut parallèlement distinguer le désir et le plaisir, en ordonnant le premier à son objet unique qu’est la vérité.

Je suis tombée sur ce texte car je m'interesse et j'aime lire les philosophes donc je me suis dit que cela pourrait être intéressant de le poster ici-même !

"Le thème de l’amitié, supplanté par celui de l’amour, appartient désormais de droit à la quête philosophique de la vérité. Aussi, toute la démarche de Platon dans le court dialogue du Lysis, par exemple, est de montrer que le problème seul ou en soi de l’amitié n’est pas seulement équivoque moralement, mais aussi logiquement insoluble. Ce texte, qui relate une discussion entre Socrate et deux jeunes adolescents (Lysis et Ménéxène) nous conduit délibérément vers une série d’impasses ou d’apories montrant, en somme, qu’il n’est aucune vérité à conquérir quant à la définition de l’ami dans les termes légués par la tradition. Il en résulte une sorte de confusion et de gêne, et Socrate lui-même finit par avouer qu’il n’a «plus rien à dire».

Socrate, dans ce dialogue, adopte d’emblée un regard critique sur les mœurs laxistes de son temps, en engageant la discussion à propos de l’amitié parentale qui inclut au moins les notions de hiérarchie et d’obligation. Il introduit ensuite une dimension essentielle, également en rupture avec la conception courante, qui est la polarité de la relation amicale : en effet celle-ci a un sens, elle suppose la visée par un sujet aimant d’un objet aimé sans que la raison de cette visée tiennent à sa stricte réciprocité. Par exemple, les parents ne doivent pas aimer leurs enfants simplement pour être aimés en retour, mais parce qu’ils désirent le bien de leurs enfants et œuvrent consciemment dans ce sens. Socrate introduit la valeur, donc une forme de transcendance, dans un type d’échanges soumis autrement aux automatismes coutumiers. Cela ne va pas sans poser un problème spécifique, générateur de paradoxes. Lequel des deux est le véritable ami de l’autre ? Est-ce celui qui éprouve et manifeste l’amitié même s’il n’est pas payé en retour par un sentiment égal à son endroit, ou bien est-ce plutôt l’être aimé ? Ou bien encore n’est-ce ni l’un ni l’autre qui est l’ami, dès lors que la réciprocité des sentiments fait défaut ? Cependant, on le sait, l’amitié est loin d’être toujours réciproque, comme l’amour. D’autre part, comment savoir si l’amitié en retour de l’être aimé est sincère ? Reste donc l’idée que l’amitié est une relation de type vertical et non horizontal, entre un sujet et un objet auquel est reconnu une certaine valeur en soi.

Autre dilemme soulevé par le Lysis, tout aussi crucial : l’amitié (ou l’amour : nous sommes désormais sur le même registre) nous oriente-t-elle vers le semblable ou vers le contraire, vers le Même ou vers l’Autre, et plus généralement vers ce qu’on possède ou ce qu’on ne possède pas ? Le Lysis se contente d’enregistrer les paradoxes occasionnés par telle ou telle option, par ailleurs soutenues en leur temps par les poètes de façon contradictoire (par exemple Homère pour la thèse du semblable, Hésiode pour celle du contraire). Tournons nous alors vers le Banquet qui introduit résolument l’altérité du désir et le manque au fondement d’Eros. Aristophane y fait d’abord le récit d’une humanité déchue vouée à la quête éperdue (et sans doute perdue d’avance — pour diverses raisons qui tiennent aux contradictions mêmes du mythe) d’un Autre qui est le Même originel. Revenant à la réalité, Socrate met les points sur les i en définissant l’amour comme amour de quelque chose, donc intégrant le manque (et par là même, en partie, le propos d’Aristophane). La nature de ce quelque chose, Diotime la lui a enseigné : il s’agit de l’Idée du beau en soi, de l’Absolu, et donc de la Vérité. Au bout du compte, la philosophie (comme on s’y attendait) synthétise à la fois la position sujet de l’amant (Eros philosophe) et l’objet aimé (la sagesse éminemment désirable, soit la connaissance). On aurait donc assisté, dans l’œuvre platonicienne, à l’assomption «réussie» de l’amitié vers l’amour, voire sa résorption dans celui-ci. Mais ce serait compter sans la présence, insistante, d’un troisième paramètre débordant (ou précédant ?) l’amitié et l’amour : la sexualité. Qui ne lit déjà dans la fable aristophanesque une illustration de ce que les psychanalystes appellent la castration ? Que l’amour n’est pas tant le fait de désirer l’autre que d’être soi-même autre, divisé, fissuré ? Que chacun peut y nommer son mal-être ? Mais surtout, le Banquet ne s’achève pas sur des considérations si «hautes» ou si idéalistes qu’il y paraît. Avec l’arrivée tonitruante d’Alcibiade qui ne mâche pas ses mots, qui recentre le débat sur l’homme (en vantant Socrate directement) plutôt que sur les démons ou les dieux, avec le rôle singulièrement duplice de Socrate qui se prête, selon Lacan, à un véritable transfert, on doit admettre que tout ce discours sur Eros a pour effet principal d’habiller de semblant l’inévitable réalité sexuelle. Socrate renvoie Alcibiade, par-delà les éloges dont il l’affuble lui, à son intérêt pour Agathon. Qu’est-ce à dire ? Sinon que, fort étonnamment, le fameux dépassement de l’amitié par la dialectique platonicienne et la maïeutique morale de Socrate nous renvoie, via le même Socrate, à l’amitié païenne la plus crue, la plus culturellement attestée : la relation homosexuelle. Socrate, lui, sait résister à ces avances sexuelles. Mais son refus d’aimer (lui qui prétend — seulement — s’y connaître en amour) n’est-il pas finalement fondé sur une identification exemplaire à l’Ami, au Philosophe en tant qu’ami de tout le monde ?

Il y a lieu de mesurer, précisément, la dimension hautement philosophique des apories rencontrées dans le Lysis et, de façon plus voilée, dans le Banquet. Elles reviennent toutes à une structure circulaire fondamentale, où le philein archaïque et culturel — une amitié finalement empirique — supporte (et en un sens résout) les diverses contradictions théoriques entre l’amour et l’amitié. S’agissant de l’amour, on en revient toujours à une essence d’amour elle-même amoureuse et donc circulaire, un amour de l’amour qui ne s’épuise pourtant pas dans une transcendance radicale (religieuse, par exemple), mais qui traduit plutôt l’amitié immanente (philosophique à n’en plus pouvoir) que le philosophe se porte à lui-même en tant qu’amoureux de l’amour. L’amitié, comme structure d’immanence relative, est la vérité première et dernière de l’amour en tant qu’impossible amour de la Vérité, transcendance elle-même relative et non absolue. L’amour bute sur un impossible qui est l’Un comme Etre, voire l’Un comme Autre, objet de tous ses désirs — et finalement, comme on l’a dit, l’amour lui-même. Dans ce cas, l’amitié est la possibilité même de cet impossibilité de l’amour. On comprend mieux ainsi une des difficultés du Lysis : si l’amour est le véritable objet aimé, et l’amitié (sous les traits du philosophe) le véritable amant, qui est alors le véritable ami ? Celui qui aime ou celui qui est aimé? Evidemment ni l’un ni l’autre, et ce n’est point pour les raisons (empiriques) de non-réciprocité évoquées dans le dialogue. Au contraire, c’est parce que l’amitié et l’amour forment un couple inséparable (c’est le propre de l’amitié, comme synthèse cette fois), une dyade unitaire typiquement philosophique, que l’Ami réel doit être déclaré sans aucun rapport avec ces deux concepts. C’est seulement du point de vue non-philosophique de l’Ami, comme radicalement forclos mais réel, que l’on peut extraire par clonage l’essence d’Amitié (elle aussi non-philosophique), non pas de l’Ami (qui n’a pas d’essence puisqu’il est le réel de dernière instance), mais du couple philosophique amour/amitié. Au regard de l’Ami, sous cette condition non-unitaire mais identitaire originale, plus aucune différence — sinon bien sûr philosophique — n’est justifiable entre amour et amitié."

voilà j'espère que cela vous aura interesser, il est toujours bon d'apprendre n'est-ce pas Laughing

Après vient ce qui peu ou non nous relier à une autre personne
Et ce que l’on peut éprouver à ce moment là !

Et là ce forme un couple ! Mais c’est autre chose … c'est une autre forme d'AMOUR

Car je ne peux aimer si je ne ressens aucune admiration, rêve ou désir sexuel vis à vis de l’autre !
Ces trois éléments doivent être concentrés vers la même personne, réciproquement et stable ! Mais pas nécessairement dans l'ordre : le désir peut naître de l'admiration ou vice-versa.
Tout couple est basé sur deux personnes autonomes possédant leurs propres projets respectifs, s'aimer, c’est avant tout ce respecter et c'est rêver ensemble de choses possibles.
Deux personnes qui s'aiment partagent les mêmes projets, les mêmes rêves, ce sont deux complices.
Je ne peux aimer qu’un être que si je l'admire et que je me sente admiré par cette personne. L'admiration est un sentiment de joie et d'épanouissement devant ce qu'on juge beau ou grand
Mais attention, Toi, « Tu » n'es pas moi et Moi, « Je » ne suis pas toi. Un plus un ne fait pas UN, mais TROIS « I- E- TOI, MOI, NOUS ».
Enfin,
Il est vrai que le cœur a ces raisons que la raison ne connaît pas, mais la raison peut enseigner au cœur la direction à prendre et comment reconnaître les indices précurseurs de l'essoufflement de l'émotion et l'amour durable, on ne le répètera jamais assez, est fait de passion et d’admiration, de respect et de compréhension !
Vivre à deux n'est pas un comportement instinctif.
Nous devons apprendre à vivre à deux, tout comme nous avons appris à marcher, parler, écrire etc….


Pour ma part, je dirai que les marches sont souvent moins hautes qu'on le pense dans l'échelle d'intensité de l'existence et les couleurs émotives quelque part entre attachement, bonheur, amour, amitié, séduction, désir ....sans vouloir y mettre un ordre précis, ne peut être que le théâtre de nuances trop subtiles pour l'oeil nu ou le geste innocent en cela la définition du mot AMOUR se trouve dans :

le respect de ce monde, le respect d'autrui, la communication, la compassion et cet AMOUR n'obéit à aucune loi, il ne se définit pas, il se vit tout simplement à travers nos cœurs et nos émotions tout au long de notre vie !

je tiens à rajouter que pour ma part,
je me définis simplement comme un être à part entière avec tout ce que cela implique en bon et mauvais mais que j'ai un très haut respect pour l'amour et l'amitié même si ceux-ci m'ont souvent trahit par le comportement d'autrui! love
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 19/04/2007 11:59:32    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

Fan a écrit:


Comme vous avez pu le lire en ce qui me concerne j’ai répondu à la 1ère dans le sondage,

Pourquoi, car je crois en l’AMOUR UNIVERSEL


Celui que nous éprouvons en nous vis à vis de ce monde, de la nature et des êtres qui vivent dans ce monde! Chaque jour dès que nos yeux sont ouverts,

Un rayon de soleil pour les uns, la pluie, l’orage, la neige pour les autres
Le vent qui caresse nos joues, le froid, la chaleur, tout cela est un ressenti en nous, il nous traverse de part et d'autre !

Le chant des oiseaux à l'aube, ou bien lorsque mon chat vient me faire un calin... ETC....


Tout ce qui nous raccorde à la nature.
Tout ce qui nous assemble les uns avec les autres
Tout ce qui nous relie avec la création :

Deux personnes qui s'aiment partagent les mêmes projets, les mêmes rêves, ce sont deux complices.

la définition du mot AMOUR se trouve dans :

le respect de ce monde, le respect d'autrui, la communication, la compassion et cet AMOUR n'obéit à aucune loi, il ne se définit pas, il se vit tout simplement à travers nos cœurs et nos émotions tout au long de notre vie ! love



J'ai répondu que je n'y crois pas et que je ne veux pas y croire.
Je ne crois pas à cet amour romantique , à ce coup de foudre etc...

Je crois en cet instinct, ce sub-conscient qui nous dit que nous appartenons à la nature, comme tu le décris dans ton message , et de respecter toute chose et tout être.

Pour moi,me le respect est plus puissant que l'amour basé sur l'admiration , le désir ou autre rêve..car que ce passe-t-il lorsque l'objet de notre admiration ne répond plus à l'idée que l'on s'en était formée ?

Tu dis que deux personnes qui s'aiment partagent les mêmes projets, les mêmes rêves, qu'ils sont complices ...moi je dis que deux êtres qui se respectent et qui décident de partager leur vie, d'aller vers le même but , côte à côte en égaux etc... ont plus de chance de réussir, de rester ensemble et de voir l'amour naitre entre eux.
"S'aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais de regarder dans la même direction" nous dit Saint Exupéry

Amour ou amitié ne peuvent exister sans le respect.

C'est par respect qu'on ne fera pas souffrir, qu'on ne volera pas , qu'on ne tuera pas , qu'on ne fera pas de remarques blessantes ou qu'on n'insultera pas.

C'est le respect de l'autre qui maintient l'équilibre et la bonne entente dans les relations ,qu'elles soient conjugales, amicales ou familiales

Si on respecte , on n'aura jamais à s'excuser, car on n'aura jamais fait mal. oeil
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Aliénor
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 19/04/2007 12:05:02    Sujet du message: Excuse-moi Teiwas Répondre en citant

J'aurais dû écrire "provocatrice de débats". Ce n'est pas un jugement de valeur. Simplement je voulais exprimer ainsi que tu as l'art et la manière de faire rebondir les débats.Ce que je ne sais pas forcément faire.
Mais bien sûr que je crois connaître tes opinions. et c'est pour cela que je fais entendre ma voix.Parce que j'exprime quelque chose de différent. Comme toi tu as pu exprimer une opinion dfférente/ majorité.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 19/04/2007 12:07:57    Sujet du message: Re: Excuse-moi Teiwas Répondre en citant

Aliénor a écrit:
J'aurais dû écrire "provocatrice de débats".
oeil çà)= love
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Fan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 19/04/2007 17:15:49    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

J'ai répondu que je n'y crois pas et que je ne veux pas y croire.
Je ne crois pas à cet amour romantique , à ce coup de foudre etc...


Je te dirai Teiwas quand toute franchise je n'ai encore jamais connu cet amour soit disant romantique et ce coup de foudre Question Rolling Eyes


Pour moi,me le respect est plus puissant que l'amour basé sur l'admiration , le désir ou autre rêve..car que ce passe-t-il lorsque l'objet de notre admiration ne répond plus à l'idée que l'on s'en était formée ?

Je suppose qu'alors la personne est très malheureuse au fond d'elle même !

A cela je rajouterai, quand la relation débute, souvent les deux sont sur la même longueur d'ondes, et que les années qui se succèdent nous font changer, et souvent a ce moment là nous ne reconnaissons en l'aute plus du tout la personne pour laquelle nous avions de l'admiration Rolling Eyes

Il y a très peu de couple qui toute leur vie durant partageront le même rêve, pour ma part je n'en connais pas, tous les couples qui m'entourent ont eu un jour ou l'autre des problèmes, dû au stress que la vie de tous les jours leur procure bien malheureusement !

Ce qu'il faut et je le dis haut et fort tout comme toi et comme d'autre femme ici-même, il faut respecter autrui il n'y a que comme cela que l'amour peut durer ! enfin c'est mon point de vue Embarrassed


moi je dis que deux êtres qui se respectent et qui décident de partager leur vie, d'aller vers le même but , côte à côte en égaux etc... ont plus de chance de réussir, de rester ensemble et de voir l'amour naitre entre eux.
"S'aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais de regarder dans la même direction" nous dit Saint Exupéry




Mais Teiwas je suis entièrement en accord avec cette citation ! mais peut être me suis-je mal fait comprendre et de cela rejoint néanmoins le fait d'être complice et d'avoir les mêmes rêves Idea Exclamation


Ce que je voulais surtout dire ici-même sur ce sujet c'est que lorsque j'ai répondu à ton sondage je ne pensais pas à l'amour entre deux personnes, seulement à l'amour universel ! car après tout nous sommes tous frères et soeurs alors restons humble !


love
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 20/04/2007 01:05:28    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

Fan a écrit:

Ce que je voulais surtout dire ici-même sur ce sujet c'est que lorsque j'ai répondu à ton sondage je ne pensais pas à l'amour entre deux personnes, seulement à l'amour universel ! car après tout nous sommes tous frères et soeurs alors restons humble !
love


Moi aussi Fan, pour le sondage je parlais de l'amour universel, en général , mais pas de l'Amour, celui qui s'écrit avec un grand A, car cet Amour pour moi, est d'un autre ordre oeil

Mais cet "amour universel", existe-t'il vraiment ?
Si oui...pourquoi de plus en plus , les personnes âgées sont mises en maison de retraite?...mots horribles ,pour moi ,qui signifie qu'elles sont mise au repos de leur vie Bannir
Je ne parle pas de ceux qui n'ont plus de famille,mais de ceux qui sont mis à l'écart , loin de tout ce qu'ils ont aimés tout au long de leur vie, comme-ci ,sans être morts, ils n'existaient plus. Ces maisons devraient être appelés "Un pied dans la tombe"
Pourquoi les "ceux" qui les aiment ne peuvent pas les garder près deux? diablo
Pourquoi y a-t'il de plus en plus de sans logis, alors que les maisons deviennent plus spacieuses, avec souvent deux salles de bain, piscine et grand garage? juron

Pourquoi plus de 70% de "nos frères et soeurs" vivent dans des conditions telles que la Société Protective Pour les Animaux ne tolèrent pas pour les animaux ? diablo

Donc tu vois pourquoi j'ai répondu "non je ne crois pas à l'amour" cry
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 20/04/2007 06:55:14    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

cela impliquerais t il que que cela s acquis d être " amour " dans notre chemin de vie ?,
uni_vers_celle
en tout pour tous.....

je suis en accord , sur les valeurs notion de respect...l un envers l autre.
j ai finalement voter pour la trois ...qui va aussi dans le sens de la une

Oui ! L'amour est source de toute vie.
Il faut croire en l'amour pour qu'il puisse naître
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Fan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 20/04/2007 13:59:31    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

Teiwas, je te dirai et je l'espère grandement que cet Amour Universel existe, que nous ne sommes pas encore tous arrivés à ne penser qu'à nous et notre petite vie, et de vouloir refuser que celui qui est à côté n'est pas un frère ou une soeur cela impliquerait que nous ne sommes plus des humains !

Nous n'avons pas d'appartenance c'est simplement le pouvoir et l'argent qui a rendu les hommes ainsi ! Bannir

Tu dis cela je te cite :

mots horribles ,pour moi ,qui signifie qu'elles sont mise au repos de leur vie Bannir
Je ne parle pas de ceux qui n'ont plus de famille,mais de ceux qui sont mis à l'écart


Complètement d’accord avec toi sur le fait que la société dédaignent les personnes âgées qui ont tellement de richesse en elles à nous faire découvrir, en ce qui me concerne j’aime ces personnes et jusqu’ici je n’ai rien à regretter car toutes celles-ci même avec qui j’ai partagé m’ont apporter un plus dans mon existence, et je regrette infiniment qu’elles soient mises de côté
Et que nous trouvions comme solution facile de les confier à un mouroir, c'est un peu fort ! Bannir ce que vous appelez « maison de retraite », pour ma part je suis d’accord dans le fait que des personnes qui ne peuvent plus S’occuper d’elles-mêmes part rapport à leur santé soient placés, mais attention au moins que Celles-ci puissent bénéficier de réels soins et avoir leur intimité, mais hélas c’est très Difficile et pour déjà une bonne raison, c’est que le prix est exorbitant, ce qui amène la plupart d’eux à être dans des locaux qui ne sont plus digne !

Paradoxalement dans une société ou l’on devient de plus en plus vieux et ou il n’y a pas à côté de cela des centres et services de plus en plus nombreux ??

Je pense pour ma part que pour ces personnes ils devraient se développer davantage de services qui puissent laisser ces gens chez eux tout en étant surveiller !
oeuvrer précisément dans ce sens, nous pourrions nous en réjouir.


Pourquoi plus de 70% de "nos frères et soeurs" vivent dans des conditions telles que la Société Protective Pour les Animaux ne tolèrent pas pour les animaux ? diablo

Donc tu vois pourquoi j'ai répondu "non je ne crois pas à l'amour" cry


Grandeur et décadence !!!


Pourquoi….

Parce qu’ils ne tiennent pas à être déranger dans leurs vies confortables, et le fait aussi qu’il y puisse y avoir un conflit des générations; il n’est pas évident de vivre avec ses parents, par contre si l’on peut les avoir près de chez soi, et les aider au mieux je pense que c’est plus raisonnable pour leur bien être et le nôtre !

Pourquoi

L’égoïsme, certainement, et la société y contribue largement, car moi-même lorsque je vois
Certains locaux ne servant plus à rien qui sont laissés à l’abandon, je me dis qu’il y aurait beaucoup
à faire ??

Pourquoi..., parce que nous ne vivons que dans un monde et je le répète, faitde pouvoir et d'argent qui pourrit l’homme !

Mais je veux continuer à croire en ce qui me concerne et espérer en cet AMOUR UNIVERSEL, pour que les choses changent et qu'elles deviennent meilleures, ne serais-ce que pour les personnes qui aiment !





Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 21/04/2007 09:23:47    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

Colombine a écrit:


Le plus important c’est Vous.
Que vous sachiez vous aimer vous-même et avec autant d’intérêt et d’espoir que vous en disposez.

Voilà mon opinion.

bévue

Colombine.
etoiles

Tu as bien raison
Il faut d'abord s'aimer pour pouvoir aimer les autres, et pour pouvoir vivre à deux , il faut d'abord être capable de vivre seul(e)
Autrement ce n'est pas de l'amour mais de la dépendance. oeil
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Serious Frank
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 21/04/2007 14:01:08    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

Citation:
Tu as bien raison
Il faut d'abord s'aimer pour pouvoir aimer les autres, et pour pouvoir vivre à deux , il faut d'abord être capable de vivre seul(e)
Autrement ce n'est pas de l'amour mais de la dépendance. oeil



Voilà qui est (enfin) très bien dit !
(Façon aussi de vouloir dire, que cela entre et n'en sorte plus dans l'oreille de certain(e)s !)

Car combien de couples s'en seraient ainsi séparés à cause d'imposer sa loi qui empêcherait la liberté de l'autre ?

Croyez-vous en cela qu'il y aurait de l'amour ?

L'Amour n'est pas de vouloir prendre l'autre en otage !

L'Amour, ce n'est pas de prendre l'autre en captivité comme un moineau que l'on ramasserait
et que l'on voudrait avoir pour toujours dans le creux de sa main !
Revenir en haut
Fan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 21/04/2007 15:32:10    Sujet du message: Sondage sur l'amour Répondre en citant

Je pense qu'elles vont bien ici... Embarrassed


love

[flash]

Florent Pagny - Savoir aimer
envoy&eacute; par booahhh
[/flash]


love


[flash]

Florent Pagny - Dors
envoy&eacute; par pioupiouchantant
[/flash]


love





Florent Pagny - Et un jour une femme
envoy&eacute; par googel_5




BON WEEK-END A TOUS ET A TOUTES etoiles
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 16:17:00    Sujet du message: Sondage sur l'amour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 4 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com