Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
le 11/11

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Musique-music -> Archives 2010
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 1 846
France - Lorraine

MessagePosté le: 13/11/2010 01:05:10    Sujet du message: le 11/11 Répondre en citant

oui, on est déjà le 12/11, mais hier, c'était quand même une Date qui vaut un jour de congé Mr. Green
et aussi l'occasion de dire qu'il existe de superbes chansons que je trouve émouvantes, qui rend hommage à la mort de soldats et célèbre la Liberté
par exemple:

 "L'AFFICHE ROUGE"(paroles de Louis Aragon, musique de Léo Ferré)

 l'exécution des 23 membres du groupe FTP-MOI de Missak Manouchian, en 1944, fut annoncée par un placardage d'affiches rouges stigmatisant l'origine étrangère d'une partie du groupe. le texte est inspiré de la lettre à sa femme, écrite par Missak Manouchian avant son exécution


"LA CHANSON DE CRAONNE"

témoignage anonyme de 1917 lors de l'offensive Nivelle d'avril 1917 sur le front de l'Aisne, des conditions de vie dans les tranchées, des poilus qui furent un certain nombre à se mutiner ou à déserter
Paroles diffusées par Paul Vaillant-Couturier

Quand au bout d'huit jours le r'pos terminé
On va reprendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile
Mais c'est bien fini, on en a assez
Personne ne veut plus marcher
Et le cœur bien gros, comm' dans un sanglot
On dit adieu aux civ'lots
Même sans tambours, même sans trompettes
On s'en va là-haut en baissant la tête

- Refrain :
Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes
C'est bien fini, c'est pour toujours
De cette guerre infâme
C'est à Craonne sur le plateau
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
C'est nous les sacrifiés

Huit jours de tranchée, huit jours de souffrance
Pourtant on a l'espérance
Que ce soir viendra la r'lève
Que nous attendons sans trêve
Soudain dans la nuit et le silence
On voit quelqu'un qui s'avance
C'est un officier de chasseurs à pied
Qui vient pour nous remplacer
Doucement dans l'ombre sous la pluie qui tombe
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes

- Refrain -

C'est malheureux d'voir sur les grands boulevards
Tous ces gros qui font la foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous c'est pas la même chose
Au lieu d'se cacher tous ces embusqués
Feraient mieux d'monter aux tranchées
Pour défendre leur bien, car nous n'avons rien
Nous autres les pauv' purotins
Tous les camarades sont enterrés là
Pour défendr' les biens de ces messieurs là

- Refrain :
Ceux qu'ont le pognon, ceux-là reviendront
Car c'est pour eux qu'on crève
Mais c'est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève
Ce s'ra votre tour messieurs les gros
De monter sur l'plateau
Car si vous voulez faire la guerre
Payez-la de votre peau



chantée à 11h10 par la "chorale des sans-noms" (dont fait partie ma fille) sous la porte Héré à Nancy , c'était superbe! danse
_________________
C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/11/2010 01:05:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 13/11/2010 02:16:07    Sujet du message: le 11/11 Répondre en citant

Merci Framboise j'aime beaucoup la dernière ,car oui on célèbre les morts, on parle de la paix et moi à chaque 11 Novembre ,je pense toujours aux mots de papa lorsque je lui ai demandé un jour pourquoi il n'allait jamais aux célébrations et aux défilés militaires .(il était Zouave )et il m'a répondu:" On n'honore pas les morts de guerre, on les insulte, car ils sont morts pour rien furie Pour les honorer, il faudrait arrêter toute guerre



Le cauchemar des deux mères... (Eugène Manuel 1823-1902)


1
J'ai vu, dans un rêve attristé,
Deux chaumières presque pareilles,
Et deux voix dans l'obscurité,
Plaintives, qui frappaient mes oreilles.
2.
Chaque maison était cachée
Dans un de ces vallons prospère
D'où la guerre avait arraché
Bien des enfants et bien des pères ...

3.
La neige posait lentement
Ses flocons sur les branches mortes ;
La bise au long gémissement
Pleurait par les fentes des portes.
4.
Les deux foyers se ressemblaient,
Et devant le feu des broussailles,
Deux mères, dont les doigts tremblaient
Songeaient aux lointaines batailles.

5.
Leur esprit voyageait là-bas :
Point de lettre qui les rassure !
Quand les enfants sont au combat !
Pour les mères tout est blessure !
6.
L'une comme l'autre invoquaient le ciel
Priant dans sa langue ou la nôtre :
" Mein Kind ! mein Kind " O vie cruelle !
" Mon fils ! Mon fils " murmurait l'autre.

7.
Et j'entendais, au même instant,
Sur un affreux champ de carnage,
Contre la souffrance luttant,
Gémir deux enfants du même âge
8.
Les deux soldats se ressemblaient,
Mourant quand il fait bon vivre ;
Et leurs pauvres membres tremblaient,
Bleuis par la bise et le givre.

9.
Ils s'éteignaient dans un ravin,
En proie aux angoisses dernières ;
Leurs yeux de loin suivaient de loin en vain
La longue file des civières.
10.
Etrange réveil du passé,
Qui précède l'adieu suprême,
Evoquant pour chaque blessé
La vision de ce qu'il aime ;

11.
Et ces deux âmes, à l'heure sacrée
Où la mort, en passant, vous touche
Jetaient l'appel désespéré !
Que les petits ont à la bouche
12.
Les yeux remplis de souvenirs
Une main sur la plaie grande ouverte
Comme s'ils sentaient le froid venir
Dans la grande plaine déserte :
" Mutter !... Mutter ! ... ( Mère )
Komm doch bei mir ( Viens, près de moi ! ):

" Maman !... Maman ! (Implorait l'autre enfant )
- Viens, je vais mourir !


Terre ceinte...

Ce soir en terre sainte ils sont entrés
Par d’écrasantes chenilles acérées
Sur une petite parcelle de pierres sacrées
Massacres et sangs éclaboussés
Sur une terre ceinte de barbelés
Où vit tout un peuple humilié
Ce sont vos frères qui y sont tués
Sans que personne n’ose crier

Au nom de quelle guerre de religion
Avancent-ils leurs légions
Le monde va y perdre honneur et raison
Palestine était pourtant un si joli nom
Avec déraison ils brûlent leurs maisons
Croient-ils échapper à la malédiction
L’orage couvre la montagne de Sion
Et l’injustice se fait loi du talion

Ce soir Gaza je pense à toi
Pavé des pierres d’Intifada
Il se meurt tout un pays là-bas
Une terre d’opprimés qui ne vivent pas
Aux feux des cieux résonnent les pas
Du grand fléau viendra le fracas
Du peuple caché que nous ne nommons pas
Annoncée sa venue et la peur s’étendra

Etoufées sont les voix de leurs enfants
Cernés dans un pays formé en camp
Comment ne pas comprendre ces résistants
Sans hésiter ils donneront leur sang
Choisis ton camp dés maintenant
Avant que ne vienne l’heure du châtiment
Symbole manifeste de la fin des temps
Car face à l’abîme seront les peuples du néant
Ce soir mon coeur est palestinien
Et j’ai l’impression d’être loin des miens
Terre lointaine de prison sans matin
C’est aussi un juste combat que je fais mien
De Sabra et Chatila je me souviens
Aucun peuple massacré ne meurt pour rien
Écoute bien comment hurlent les chiens
Quand à leur tour la mort des charognes survient.

N’oubliez pas, aucun peuple massacré ne meurt pour rien…
Laurent JACQUA



"Au lieu de mettre en joue quelque vague ennemi. Mieux vaut attendre un peu qu'on le change en ami."
(Georges Brassens)




Teiwas l'anarchiste au sens premier du mot danse danse danse danse danse


Le jour où dans tous les pays du monde, pas un homme n' acceptera de prendre les armes, le monde chantera en coeur


l'Ode à la joie
avril 12th, 2010 | posted by veronique

Que la joie qui nous appelle, nous accueille en sa clarté,

Que s'éveille sous son aile, l'allégresse et la beauté.

Plus de haine sur la terre, que renaisse le bonheur,

Tous les hommes sont des fréres quand la joie unit les coeurs.



Peuples des cités lointaines qui rayonnent chaque soir,

Sentez-vous vos âmes pleines d'un ardent et noble espoir ?

Luttez-vous pour la justice, êtes-vous déjà vainqueur ?

Ah, qu'un hymne retentisse à vos coeurs mêlant nos coeurs.



Si l'esprit vous illumine, parlez-vous à votre tour,

Dites-nous que tout chemine vers la Paix et vers l'Amour.

Dites-nous que la nature ne sera que joie et fleurs,

et que la cité future oubliera le temps des pleurs

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Caresse


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2007
Messages: 748
Québec - Granby

MessagePosté le: 16/11/2010 06:30:24    Sujet du message: le 11/11 Répondre en citant

Oufff.... très émouvant tout ca !!! amour

Merci à vous deux pour ces bons moments...   un peu tristes mais si beaux !!! kiss kiss
_________________
Caresse

Mon Blog Mon site
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 14:30:50    Sujet du message: le 11/11

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Musique-music -> Archives 2010 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com