Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
L'Eglise doit vivre dans le Temps
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Nouvelles du Monde -World news -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 12/04/2009 01:09:25    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

XXIIe Congrès, Sydney, 10-15 août 2009

L’année liturgique : l’Evangile à la rencontre de notre temps

Le Christ et le temps
    La liturgie chrétienne est à la fois proclamation du Ressuscité et rencontre avec le premier et le dernier, celui  qui tient tous les temps dans sa main (Ap 1,16-18). Au cours de la liturgie et des célébrations sacramentelles, à travers les Ecritures, la prédication et les chants, l’assemblée entend parler de Jésus Christ, qui se tient au milieu des récits douloureux et saturés de mort des peuples de la terre. Cependant le Crucifié est en même temps le Ressuscité qui sauve de la mort l’humanité et toute chose, au-delà de la loi d’airain du temps et du destin, des calendriers et des horloges, « des jours, des mois, des saisons, des années » (Gal. 4, 10). En Jésus-Christ, le Jour du Salut, tout à la fois promis et déjà donné, est célébré spécialement le dimanche. Les chrétiens savent désormais que, dans leurs assemblées, et par la grâce de Dieu, l’Esprit Saint est répandu, les rassemblant tous dans le Christ devant l’Ancien qui a fait le temps, l’embrasse et le transcende. La Sainte Trinité, confessée dans la liturgie, a fait le temps, libère le temps, transcende le temps.
    Et la Sainte Trinité se donne à rencontrer dans le temps. Alors que l’assemblée du dimanche peut être appelée, à cause de la résurrection de Jésus-Christ, le « Huitième jour », cette rencontre a néanmoins lieu le premier jour de notre semaine de sept jours, inscrite dans le courant de nos mois et de nos années. En réalité, l’évangile du Christ force l’Eglise à vivre dans notre temps, à veiller, témoigner et agir par amour à l’intérieur de l’histoire réelle, et à découvrir que le temps lui-même est transformé par la grâce de Dieu.

L’année liturgique

Les Eglises en sont venues à la découverte suivante : leurs fêtes célébrant un Evangile qui vaut pour tous les temps, se révèlent en relation tout à fait significative avec les calendriers des cultures qui les ont accueillies et avec les cosmologies que ces cultures supposaient. C’est ainsi que la fête de Pâques a été située en continuité avec l’ancienne Pâque, elle-même célébrée à l’époque de la pleine lune après l’équinoxe de printemps de l’hémisphère nord. Quelle que soit la façon dont leur date a été initialement déterminée, Noël et l’Epiphanie ont été placées peu après le solstice d’hiver de l’hémisphère nord, et aux environs de la date habituelle de la nouvelle année en Occident.
Les explications pastorales, l’abondante production de poésie liturgique et les actions liturgiques réalisées à partir de ces fêtes, ont pris appui sur ces relations : Jésus-Christ est notre Agneau pascal. Il est le printemps des âmes. Il est le soleil nouveau, le soleil de justice. Le développement des cycles qui encadrent ces fêtes, ainsi que le développement de bien d’autres pratiques et observances locales, ont poursuivi cette voie : le Dieu que nous connaissons en Jésus-Christ, le Dieu qui transcende et rachète le temps, est acclamé, célébré, et se fait connaître dans notre temps ; il illumine nos jours et nos saisons. Différents modèles d’année liturgique se sont constitués dans nos Eglises, parallèlement à tous les autres modes de calcul du temps et de programmation d’une année. L’expérience même de l’année a été investie de façon à devenir signe de l’évangile.

Temps et lieu
    Le XXIIe Congrès de la Societas liturgica, qui se tiendra à Sydney, en Australie, du 10 au 15 août 2009, cherchera à traiter les véritables questions historiques, théologiques et pastorales soulevées par la pratique de l’année liturgique. Il y a près de trente ans, en 1981, la Societas Liturgica s’était réunie à Paris pour commencer à prendre la mesure de la distance qui sépare les rythmes liturgiques des expériences contemporaines du temps. Ce Congrès poursuivra ces réflexions afin de s’intéresser au grand mouvement de globalisation qui a transformé l’expérience du temps dans toutes les parties du monde, et qui a même modifié la perception humaine habituelle du cosmos ; afin également de percevoir comment l’Evangile peut rencontrer les réalités modernes de la vie, selon la diversité des lieux.
    Le seul fait que notre rencontre ait lieu dans l’hémisphère sud - donc à la fin de l’hiver, et non au cœur de l’été - nous pousse à considérer avec plus d’attention cette fois-ci toute une série de questions. En Australie, le soleil est à son éclat maximal à Noël. La chaleur de l’été vient de se terminer quand revient la douceur rafraîchissante de Pâques. Qu’évoquent pour les chrétiens de l’hémisphère sud l’approche liturgique traditionnelle des fêtes ? L’Eglise répandue à travers le monde entier peut-elle s’enrichir des nouvelles images et explications élaborées dans l’hémisphère sud ? Ce Congrès prendra place dans le Pacifique sud, à proximité des cultures aborigènes et des grandes cultures et nations de l’Océanie et de l’Asie du Sud-Est : cette localisation même nous rappellera que le temps est, au moins partiellement, une catégorie culturelle.
Il existe bien des façons de décomposer le temps, et bien des systèmes de calcul du temps. Dans une large mesure, ces modes de calcul sont liés à un lieu : à la trajectoire du soleil et des étoiles telles qu’on les voit depuis tel point de la terre, à l’expérience locale des saisons, à l’importance de la mémoire et de l’espérance tenues dans les cultures qui s’y trouvent, et aux façons dont l’enracinement spatial exprime ce que certains Australiens appellent le « Dreaming ». Comment la liturgie chrétienne peut-elle se rattacher aux divers modes de mesure du temps ? Comment l’expérience de l’année liturgique enracinée en un lieu peut-elle devenir un exemple de la construction d’une théologie locale ?

Etat de la question
    Il y a cependant encore d’autres questions. Nous devons admettre qu’aujourd’hui à travers le monde, les peuples vivent un autre rapport au temps. Pour les uns, « le temps c’est de l’argent » et il faut « vivre vite ». Pour d’autres - les chômeurs, les réfugiés - le temps est un fardeau. Pour bien des gens, les jeunes mais aussi d’autres, on vit surtout la nuit, non le jour. Comment les chemins de la prière et la mesure du temps des Eglises y répondront-elles ?
    En outre, des travaux récents ont renouvelé de manière significative le domaine de l’histoire de l’année liturgique. On a trouvé dans la pratique chrétienne des relations nouvelles et originaires entre histoire et eschatologie, kairos et chronos, temps des événements et temps des horloges. Certains chercheurs pensent que les fêtes de l’année liturgique sont le résultat d’un donné biblique et d’une culture chrétienne homogène ; elles sont l’expression de cette unité englobant le monde entier. D’autres sont convaincus que les fêtes sont de remarquables exemples d’une inculturation progressive de la communauté chrétienne.
  Comment pourrons-nous évaluer les différentes visions de la recherche, et quels effets peut-on attendre de celle-ci quant à la pratique pastorale ? Bien entendu, le thème du congrès porte en lui l’invitation à considérer à nouveaux frais les questions classiques : la signification du dimanche ; la compréhension chrétienne de la mémoire et de l’espérance, anamnesis et eschaton ; la journée, la semaine et l’année chrétiennes ; la restauration de ces pratiques en paroisse ; les relations entre le lectionnaire et le calendrier ; la date de Pâques comme question œcuménique.
    En substance, trois questions majeures se dessinent pour le Congrès de Sydney : quelle est la pertinence des traditions liturgiques chrétiennes de repérage du temps pour les représentations et interprétations habituelles du temps dans la vie de l’homme d’aujourd’hui ?
  Comment pourrons-nous articuler le désir actuel de satisfaction immédiate et l’incapacité de vivre une spiritualité liturgique de l’attente? Et comment la proclamation de l’Evangile peut-elle rencontrer un monde où un consumérisme global se conjugue avec un particularisme local en plein essor ?
    Nous avons la conviction que réfléchir ensemble à ces questions devrait nous aider dans nos travaux, encourager nos efforts en vue d’un renouveau, et stimuler nos célébrations. Réunis ensemble comme liturgistes chrétiens du monde entier, nous allons considérer à nouveaux frais l’année liturgique.

http://www.societas-liturgica.org/?Sydney_2009::Congress_Theme



<
>

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 12/04/2009 01:09:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 13/04/2009 10:48:09    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

L'Eglise DEVRAIT vivre dans le Temps... et dans l'Espace !


...dans son propre intérêt !
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 13/04/2009 10:54:18    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

J'ai écrit des "kyrie", des "agnus", des "gloria", mais je n'ai pas pu écrire de "credo"... à cause de :

"unam sanctam catholicam et apostolicam ecclesiam"



(wikipédia :)


Jusqu'au Ve siècle, la Messe n'avait pas de Credo [réf. nécessaire]. Il fut progressivement introduit dans les rites d'Orient (VIe siècle) en réaction contre diverses hérésies. Le concile de Tolède demanda en 589 «Qu’on fasse retentir le Credo, par ce chant, la vraie foi s’affirme d’une façon éclatante, et l’âme des populations catholiques, revivant sa croyance, se prépare à recevoir la communion du corps et du sang du Christ». Son usage se répandit au VIIIe siècle en Espagne puis aux pays francs, sous l'influence de Charlemagne.
Il ne fut généralisé dans la liturgie romaine qu'en 1014, pour le sacre de l'empereur Henri II: étant initialement destiné à combattre les hérésies, il ne convenait pas à la liturgie du siège apostolique, par nature orthodoxe.
D'introduction tardive, sa place dans la liturgie a été variable. Dans le rite ambrosien, le Credo se place après l'offertoire (et ne comporte pas le mot filioque). Dans le rite mozarabe il est dit après la consécration.


Le Credo tel qu'il fut fixé par les Conciles de Nicée (325) et de Constantinople (381), peut être traduit comme suit :


Je crois en un seul Dieu Père Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre et de toutes les choses visibles et invisibles
Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, Fils Unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles, Lumière de Lumière, Vrai Dieu de Vrai Dieu, engendré, non créé, consubstantiel au Père, par qui tout a été fait.
Qui, pour nous hommes et pour notre salut, est descendu des cieux s'est incarné du Saint Esprit et de la Vierge Marie, et s'est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il a souffert sa passion et a été enseveli, Il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures. Il est monté au Ciel et siège à la droite du Père d'où Il reviendra en gloire juger les vivants et les morts et dont le Règne n'aura pas de fin.
Je crois en l'Esprit Saint, Qui est Seigneur, Qui donne la vie, Qui procède du Père et du Fils, Qui est adoré et glorifié avec le Père et le Fils, Qui a parlé par les prophètes.
Je crois en l'Église Une, Sainte, Catholique (dans le sens d'universel : c'était avant le schisme entre les Églises) et Apostolique.
Je confesse un unique baptême pour la rémission des péchés.
J'attends la résurrection des morts et la vie du siècle à venir. Amen.
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/04/2009 12:37:57    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

L'église est un organisme qui sadapte si il le faut ;-)

comme tout les autres organismes

---

Mais comme tout les autres organismes,
il ne le fait qu'a la condition que la majorité de ses adeptes le veuillent vraiment.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 13/04/2009 12:47:55    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

et qui propose  une nouvelle liturgie,afin que les chrétiens qui sont en automne n'entendent plus parler du renouveau du printemps avec l'Agneau Pascal ou de l'hiver qui arrive avec Noël alors qu'ils sont en plein été?? Rolling Eyes
 
Pour moi c'est comme  lorsqu'à l'école de Port Gentil nous répétions en cœur:"nos ancêtres les Gaulois..." ,alors que la majorité des élèves étaient Gabonais puzzled
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/04/2009 13:24:59    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

Toutes les parties du monde ont subies une dommination d'un autre pays.
L'australie n'est pas le seul a avoir ce problème.

Quand a la source de ce probleme je l'ai dejas expliqué :
Les civilisations, peuples et pays doivent tourner pour évoluer.

---

Quand a savoir qui demande et nouvelle liturgi tu le sait au fond de toi,
Mais pour que cela arrive il faut revenir a la source et aîné changer les codes en plaace,
c'a seras a toi de prendre cette decision !

Je suis impatient de savoir qu'est ce que tu choisira :
Devenir un animal ou devenir encore un humain pour rectifier les problèmes ;-)

Ou que j'ai atte de savoir !


Dernière édition par Madarion le 13/04/2009 13:41:51; édité 1 fois
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 13/04/2009 13:38:55    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

Madarion a écrit:
L'église est un organisme qui sadapte si il le faut ;-)

comme tout les autres organismes

---

Mais comme tout les autres organismes,
il ne le fait qu'a la condition que la majorité de ses adeptes le veuillent vraiment.
eh beh purée,

si elle s'adapte, je suis curé !!!!
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/04/2009 13:47:07    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

Dissont que les véritable enfants de l'église ne veulent plus vraiment revenir.
Ils préfèrent la liberté plutôt que la responsabilité.

Ça tiendras un certain temps.
Et puis ... Ils seront bien obligé a un moment de revenir a la source. Car la terre est ronde.
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 13/04/2009 14:33:29    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

Pour cette dernière affirmation, je suis d'accord avec toi ; quoique... d'ici, je la vois bien plate... !

Madarion a écrit:

Ils préfèrent la liberté plutôt que la responsabilité.



La responsabilité de tous les morts que l'Église a faits au nom de Dieu et de Jésus ?

La responsabilité de toutes les cultures qu'elle a annihilées ?

La responsabilité de tous les livres brulés ?



... tu m'étonnes qu'ils préfèrent la Liberté !
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 13/04/2009 14:44:39    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

Allez, j'en rajoute une couche : la responsabilité de tous ceux qui ont été brûlés vifs, écartelés, lapidés, enterrés vivants, ou au mieux pendus ou empoisonnés, pour avoir osé affirmer que


LA TERRE EST RONDE



???
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 13/04/2009 14:53:29    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

Madarion a écrit:

Je suis impatient de savoir qu'est ce que tu choisira :
Devenir un animal ou devenir encore un humain pour rectifier les problèmes ;-)

Ou que j'ai atte de savoir !




des Indiens des Indes aux pseudo-Indiens d'Amérique (au Sud comme au Nord),

se réincarner en animal est bien souvent plus un honneur qu'une punition


moi j'aimerais bien être un ver de terre dans ma prochaine vie.

je trouve qu'il n'y a pas de plus noble tâche que celle du lombric.
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]


Dernière édition par Raphaël le 13/04/2009 18:00:23; édité 1 fois
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/04/2009 15:37:16    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

C'est justement ce que j'ai dis !

Être un animal est un honneur, mais certains humains n'on pas droit a ce privilège.

Comme le deuxieme film ' Matrix ' l'explique, il fau retourner a la source pour modifier la matrice.
Ainsi, pour changer les directive d'un organimes comme par exemple la cinquième république française il fau que les enciennes âmes viennent en personne modifier les problème.

En ésotérisme ont dis qu'il existe une classe de gens qui seront les derniers a passer a l'étape supérieure avant que toute les ames soit montées.
En d'autres terme ils sont damnés.


Dernière édition par Madarion le 13/04/2009 18:54:34; édité 1 fois
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 13/04/2009 17:59:21    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

oups... pardon ; j'avais mal compris. Je retire ce que j'ai dit (pas sur l'Église cependant !)

Toutes mes excuses de petit ver de terre ;-)
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 14/04/2009 00:13:31    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

Madarion a écrit:
Toutes les parties du monde ont subies une domination d'un autre pays.
L'australie n'est pas le seul a avoir ce problème.

Nous parlons de l'Eglise , qui se doit de guider  et non pas dominer, car le Christ ne l'a jamais fait....il a lavé les pieds  de ses disciples en  disant qu'ils devaient servir pouce



Quand a la source de ce probleme je l'ai dejas expliqué :
Les civilisations, peuples et pays doivent tourner pour évoluer.

 Je voudrais savoir si tu es vraiment catholique. Ce n'est pas une accusation , mais une demande de précision, car   tu parles de dualité, pourtant tu fais un mélange de tout .De plus, ce n'est pas parce que tu  l'explique que c'est une vérité, surtout que tu ne parles jamais des sources  de tes idées.

---

Quand a savoir qui demande et nouvelle liturgi tu le sait au fond de toi,
Mais pour que cela arrive il faut revenir a la source et aîné changer les codes en plaace,
c'a seras a toi de prendre cette decision !

J'ai ma liturgie en effet, celle qui sort de mon coeur, mais encore une fois  nous parlons de l'Eglise Catholique  qui de par le mot catholique devrait être universelle

Je suis impatient de savoir qu'est ce que tu choisira :
Devenir un animal ou devenir encore un humain pour rectifier les problèmes ;-)

Ou que j'ai atte de savoir !

Facile Madarion , je suis un tout et  je reviendrai comme un tout: minéral, végétal, animal, humain et esprit

Lorsque tu m'as dit que je reviendrai en animal,  tu étais loin de dire que
Citation:
Être un animal est un honneur, mais certains humains n'on pas droit a ce privilège.



_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/04/2009 00:38:58    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps Répondre en citant

Il fau faire la différence quand je parle en général ou quand je parle spécialement pour toi.
Normalement, si c'est pour toi je le souligne en citant ton prénom a la fin d'une phrase.

L'être humain est le plus haut niveau de l'existance actuel.
Il n'est pas vraiment a ça place ici.

Par contre l'animal est le parfait terrien.
Il est littéralement chez lui !

D'ailleur nous mangeons les animaux pour ce donner l'illusion que nous somme chez nous.

Ce réincarner en animal est sous un angle de vus un honneur car tu est validé véritable terrien.
Temponé et signé

Mais d'un autre angle de vus tu désonnore le privilège d'avoir u la chance d'acceder a une perfection de l'esprit et d'accéder a d'autres niveaux d'existance.

Tu va me dire qu'a notre époque ou il y a 7 millard d'être humain, que ce n'est pas grave.
Et bien pas tout a fait car aujourd'hui c'est permis exeptionnellement d'etre facilement un être humain.

Mais Il y a de fortes chances que cette ouverture ne ce représente pas avant longtemps.
Si mes caculs sont bon pas avant 6 000 ans.

Il est donc primordial de faire bonnes impressions et de mériter ce privilège.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 03:54:28    Sujet du message: L'Eglise doit vivre dans le Temps

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Nouvelles du Monde -World news -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com