Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
L'homme à travers les sciences.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  

L'homme est-il ?
Un sujet
0%
 0%  [ 0 ]
Un objet
0%
 0%  [ 0 ]
Les deux
0%
 0%  [ 0 ]
Ni l'un ni l'autre
25%
 25%  [ 1 ]
Peut importe, il est
75%
 75%  [ 3 ]
Total des votes : 4

Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 02/03/2009 05:41:07    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

La science peut elle expliquer l'homme sans nier sa valeur de sujet?

Les sciences humaines tendent à ramener la réalité humaine à des normes expérimentales et objectives dont elles proclament l'universalité. Ce faisant :
1- Elles réduisent l'homme à un pur objet, une chose parmi les choses, ce qu'il n'est pas puisque sa réalité dernière est d'être sujet. L'homme en effet n'est pas simplement un objet de la connaissance, quelque chose qui peut être connu, il est le sujet de cette connaissance, celui qui connaît. En considérant l'homme comme un objet, les sciences n'atteignent jamais le sujet humain en tant que conscience.
2) Elles font des morceaux de l'homme, dont chacun fait l'objet d'une science particulière. Mais elles se révèlent incapables de reconstituer ce qu'elles ont brisé en rendant compte au sein d'une science de l'homme unitaire. Cette impossibilité de constituer une science unique reste d'ailleurs le problème central des sciences de l'homme,si elles restent épistémologiques, sans devenir spirituelles.

L'ingénieur qui considère l'homme comme un objet, et travaille pour le changer, l'améliorer (génétique) travaille sur lui-même (sujet -objet) courant le risque d'auto-destruction.

L'homme est un objet ou un sujet, il ne doit pas être les deux...ou alors ni l'un ni l'autre, car l'homme est
Citation:
à « comprendre » contrairement au reste de la nature qu’on « explique » (cf. formule du philosophe Dilthey

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/03/2009 05:41:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 02/03/2009 07:24:41    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

J'ai voté ni l'un ni l'autre.
Bien que le corps humain soit connaissable, ce qui en fait un objet,selon Descartes qui à réduit le corps humain à une machine livrée à une connaissance causale , le "mystère" qui est à l'intérieur de lui ,est le sujet qui cherche à l'expliquer.. est-il donc possible d'avoir un sujet qui se transforme en objet?t pour s'analyser? s'expliquer?
Oui, si nous sortons du domaine matériel, mais alors il n'est ni sujet ni objet.
L’homme n’est pas toujours ce qu’il a conscience d’être.
L'homme , le vrai est ce que Nietzsche a appelé "übermensch, qui signifie littéralement non pas homme supérieur mais sur-homme ;l'homme qui se tient sur et au-dessus de l'homme tel qu'il existe à présent. Le surhomme est ce qui transcende l'homme.(hors de portée de l'action et de la connaissance )
L'homme est limité ,le sur-homme ne l'est pas.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 1 846
France - Lorraine

MessagePosté le: 03/03/2009 23:48:50    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

j'avais entendu parler de la "femme objet", alors pourquoi pas "l'homme objet" pour changer furie ??  Mort de Rire
sortir
_________________
C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire!
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 04/03/2009 02:59:19    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Oui mais tu n'as pas voté amour

Avec la technologie, s'il ne réagit pas il risque bien en effet de devenir  un " objet"

http://www.ipernity.com/doc/epanou/4114319
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/03/2009 09:17:17    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Teiwas a écrit:

Bien que le corps humain soit connaissable, ce qui en fait un objet,selon Descartes qui à réduit le corps humain à une machine livrée à une connaissance causale , le "mystère" qui est à l'intérieur de lui ,est le sujet qui cherche à l'expliquer.. est-il donc possible d'avoir un sujet qui se transforme en objet?t pour s'analyser? s'expliquer?
Oui, si nous sortons du domaine matériel, mais alors il n'est ni sujet ni objet.



Et bien voit- tu je n'est pas la même conception que toi.
Pour moi, sûr cette terre, deux existence nous sont permis :
l'une qui permet de vivre et d'expérimenter ...
et l'autre qui permet de nous annalyser et de nous juger.

Si une personne est assez folle pour permettre a la partie qui nous annalyse d'explorer l'intimité des mécanismes qui nous composent c'est son problème, pas le tient.
Nous savons, grâce aux nouveau testamant en autre, que par son sacrifice, cette personne deviendras un dieu par la suite mais dans l'autre monde.

Dans l'autre monde c'est l'inverse.
La partie qui nous annalyse vivras et expérimentera.
Et la partie qui a vécus annaliseras la totalité de sa vie.

Bien attendus, si tu n'a pas conscience de ces mécanismes tu ne peut pas comprendre ce que l'Homme est en train de faire.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 04/03/2009 09:34:24    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Madarion a écrit:



Et bien voit- tu je n'est pas la même conception que toi.
Pour moi, sûr cette terre, deux existence nous sont permis :
l'une qui permet de vivre et d'expérimenter ...
et l'autre qui permet de nous annalyser et de nous juger.


Bien attendus, si tu n'a pas conscience de ces mécanismes tu ne peut pas comprendre ce que l'Homme est en train de faire.


celui qu vit et qui expérimente est un sujet
celui qui analyse et juge est un sujet.....il analyse et juge un objet....tu n'as pas voté Laughing


Tu a mis une lettre capitale à homme...donc il n'est pas un objet?
Je sais ce qu'il est entrain de faire:détruire l'homme primordial.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/03/2009 10:25:29    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Bon, en gros notre évolution ce résumes à trois courbes sinusoïdales qui ce superposent.

Il y a un point de départ et un point d'arrivé !

De chaque coté émane respectivement le Féminin et le Masculin.

Ceci étant admis, je vais maintenant de façon arbitraire désigner chaque zone par une planète
(je peut donc me tromper dans l'ordre)

Chaque zone est ce que je pourrais appeler une zone d’existence.



Dernière édition par Madarion le 04/03/2009 20:40:00; édité 2 fois
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 04/03/2009 10:37:10    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Madarion a écrit:




je n'est pas voté car tu aborde d'un mauvais angle ce sujet.


Il existe peut être une autre approche, mais ma question est bien : l'homme est-il un objet, un sujet , les deux ou autre chose.?
Mon poste est un résultat de ce que tu propose dans une autre discussion: expliquer l'homme par les sciences.
Lorsque je parle de l'homme, je parle de l'homme et de la femme....et je ne les vois pas évoluer différemment, car le masculin et le féminin (pour moi) ne font qu'un.
Citation:
"Dieu vit ce qui était arrivé aux esprits déchus, et, dans sa Sagesse, Il réalisa qu'afin d'expérimenter pleinement la création, sans se rabaisser au niveau de l'animal, les esprits avaient besoin d'un corps éthéré, bien à eux, un corps supérieur, qui leur permettrait de jouir des beautés du cosmos, sans avoir recours aux autres formes matérielles. C'est ainsi, que, formant dans son Esprit Divin la pensée d'un corps parfait, à son image, et doté de tous Ses attributs, Dieu créa l'homme androgyne."

Citation:
« Incertitude, indétermination, imprédictibilité, incomplétude, indécidabilité, la science sait désormais qu’elle ne peut pas tout savoir. Pour aller jusqu’au bout du chemin et accéder à la réalité ultime, il nous faut faire appel à d’autres modes de connaissance comme l’intuition mystique et spirituelle informés et illuminés par les découvertes de la science moderne. La science et la spiritualité sont deux fenêtres complémentaires qui permettent à l’homme d’appréhender le réel » Trinh Xuan Thuan



Philosophie et sciences forment un attelage: les sciences sont la charrue,qui fait le travail, la philosophie les bœufs, qui guident...on ne met jamais la charrue devant les bœufs kiss
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/03/2009 11:13:44    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Teiwas a écrit:
Madarion a écrit:




je n'est pas voté car tu aborde d'un mauvais angle ce sujet.


Il existe peut être une autre approche, mais ma question est bien : l'homme est-il un objet, un sujet , les deux ou autre chose.?
Mon poste est un résultat de ce que tu propose dans une autre discussion: expliquer l'homme par les sciences.
Lorsque je parle de l'homme, je parle de l'homme et de la femme....et je ne les vois pas évoluer différemment, car le masculin et le féminin (pour moi) ne font qu'un.


Oui, d’accord, mais le problème c’est que tu te basse sur l'homme et la femme d'aujourd'hui.
Seulement tu n'a pas conscience de l'homme et de la femme de demain.

Comme tu peux le voir sur mon deuxième schéma, dans l'être vivant il existe trois parités qui s'emboitent.
Appelle les comme tu le veux, ce n'est pas ça qui est important !

Celon ou nous sommes, l'homme désigne différentes conbinaisons.

Citation:
Lorsque je parle de l'homme, je parle de l'homme et de la femme....et je ne les vois pas évoluer différemment, car le masculin et le féminin (pour moi) ne font qu'un


Donc je dirais qu'a première vus tu désigne par l'homme le couple ( néocortex+cerveau limbique) face a l'inversion du cerveau reptilien (féminin)
Celui de la fin de la terre et le début de celui de Neptune (sens inverse de mon schéma)



Dernière édition par Madarion le 04/03/2009 13:00:01; édité 1 fois
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 04/03/2009 16:19:28    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

j ai voter =peut importe
pour moi ma vision c est  de toute façon" il est "peu importe ...c est ce que l on veut bien y voir
qu il soit un objet , un sujet   pour ce pencher sur ce cas faut qu il soit
si je considere qu un objet est quelque d inanimé , me reste le sujet , mais dans la vision  coté analysé ..diséqué..amelioré
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 04/03/2009 22:33:37    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Madarion, je ne parle pas de l'homme et de la femme, je parle de l'être humain, je parle du sur-homme, celui qui est au-dessus de l'animal  le seul, le vrai...celui qui est, qui étais et qui sera ...le reste n'est que male et femelle, nécessaire à la reproduction.
 Tu expliques à travers les sciences, chose que je refuse de faire, car nous ne sommes pas des objets de recherche ... Nous ne serons donc jamais d'accord sur ce sujet , surtout que ce cerveau découpé, décrit par la science , je n'y crois pas du tout...c'est le cerveau de mon corps physique, mais pas de mes autres corps, et pour moi il est complètement négligeable, car dominé par mes 2 autres cerveaux.

D'après les sciences le cerveau humain a évolué ainsi:
Le cerveau reptilien ou primitif qui a pour fonction de gérer les processus biologiques et réflexes du corps humain (coeur, poumon, circulation sanguine, mouvements spontanés etc.).
Normalement son activité reste inconsciente

Le cerveau limbique ou moyen, le siège de nos pulsions, de nos émotions, de notre apprentissage et de notre mémoire profonde (habitudes, « savoir inné » etc. ).
Son activité est généralement inconsciente.
Mais par un effort de réflexion et de concentration, l'homme peut prendre conscience de cette activité spontanée et en modifier la forme et la spontanéité.
Cette partie du cerveau est moins rigide que le cerveau reptilien. Malgré tout, elle réagit (plus ou moins difficilement) aux tentatives de modification.
D'où la possibilité, mais la difficulté, de perdre nos habitudes, de modifier notre caractère, de dominer nos émotions ou nos pulsions.

Le cerveau cortical ou cortex, le plus « adaptable ».
Il est à l'origine de la pensée, de la logique, du raisonnement ...
C'est le siège de l'intelligence, de la conscience morale, de la raison et de la réflexion humaine.


Je dis que c'est le contraire


Le cerveau reptilien est venu en dernier, pour que l'homme puisse s'adapter sur cette planète, c'est le cerveau terrien.

Le cortex, est le cerveau divin, le premier, le plus important, venu de l'En-Haut

Le cerveau limbique est le cerveau spirituel , le lien entre le divin et le terrien.


L'homme du futur, comme tu l'appelles, n'est ni plus ni moins que l'homme du commencement.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 1 846
France - Lorraine

MessagePosté le: 04/03/2009 23:49:23    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Teiwas a écrit:
Oui mais tu n'as pas voté amour

Avec la technologie, s'il ne réagit pas il risque bien en effet de devenir  un " objet"

http://www.ipernity.com/doc/epanou/4114319
je n'ai pas voté Embarrassed mais c'est parce que.. j'aime pas les sondages!! (et j'aime jouer les schtroumpfs grognons! tirelangue )

je vais dire :" il pense donc il est" clind
le son ne marche plus ce soir chez moi euwall
_________________
C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire!
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/03/2009 02:06:00    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

clind moi je dis: " il est donc il pense"
 Bonne nuit grognonne
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/03/2009 10:37:28    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Teiwas a écrit:
Madarion, je ne parle pas de l'homme et de la femme, je parle de l'être humain, je parle du surhomme, celui qui est au-dessus de l'animal le seul, le vrai...celui qui est, qui étais et qui sera ...le reste n'est que male et femelle, nécessaire à la reproduction.
Tu expliques à travers les sciences, chose que je refuse de faire, car nous ne sommes pas des objets de recherche ... Nous ne serons donc jamais d'accord sur ce sujet ,



Tes propos me font littéralement bondir puisque il y a quelques jours tu disais strictement l'inverse :

Alors que nous discutions avec des personnes spirituelles, tu disais que tu veut comprendre les choses de façon scientifique. Et aujourd’hui que j'aborde rationnellement un phénomène longtemps compris de façons intuitif,
tu semble retourner ta veste en affirment que tu ne veux pas d'une explication scientifique.

siffle


C'est clair qu'avec cette attitude que tu provoque nous ne serons jamais d'accord.

Néanmoins, je te rappelle a mon tour que nous disons exactement les mêmes choses avec juste un vocabulaire différent. Il ni a pas d’opposition dans nos analyses si ce n’est que par les bases que nous employons.



Oh tour de Babel, nous voyons maintenant les conséquences de ta malédiction.
Rolling Eyes
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/03/2009 12:24:27    Sujet du message: L'homme à travers les sciences. Répondre en citant

Je pense savoir  où se trouve notre dilemme:
 Je ne mélange pas les deux donc  si  j'essaie de comprendre  une science, je le fais avec des moyens scientifiques, et si j'essaie de comprendre l'esprit de l'homme , je le fais avec la spiritualité.

J'ai bien dit que j'étais  contente de voir que les sciences arrivaient à expliquer ce que les spirituels connaissent depuis toujours....justement dans la discussion du cerveau et du mystique. 
Maintenant  je dis que  je suis d'accord  pour le cerveau ( point de vue scientifique ), mais que je vois le développement à l'envers...point de vue spirituel, facile à expliquer par les sciences si on le veut bien.
Oublions  la théorie de l'évolution , qui n'est toujours qu'une théorie, et parlons d'un être vivant,très intelligent, qui a" d-évolué" entrainé par une force...qui s'est arrêté sur un plateau, et qui  reprend son élan  pour remonter la pente et retrouver son point de départ que son "cerveau divin" a gardé en  mémoire.

« Le cerveau est conçu de telle sorte qu’il nous permet de vivre ces expériences. Et peut-être que cela a été voulu par une intervention divine ou par le résultat de millions d’années d’évolution. Quelle que soit la raison, je crois que ce qui est important, c’est de comprendre comment le cerveau fonctionne. Cela nous aide à comprendre le pourquoi de ces expériences et comment nous pouvons les incorporer dans notre vie. C’est en ayant cette compréhension que nous ouvrons, je crois, une nouvelle fenêtre sur ce genre de sentiment et d’expérience que nous n’avions pas auparavant. » - Le Dr Andy Newberg, radiologiste
 

Donc le Dr Andy Newberg, ne sait pas  non plus si le cerveau tel qu'il est a été voulu par une intervention divine,  ou  par  des années d'évolution

Je suis donc libre de penser et de croire, que ce sont des années de "d-évolution" qui ont rendu notre cerveau terrien dit reptilien dominant.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 16:21:17    Sujet du message: L'homme à travers les sciences.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com