Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Tokio Hotel

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Musique-music -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 21/02/2009 22:19:29    Sujet du message: Tokio Hotel Répondre en citant

copie de http://fr.wikipedia.org/wiki/Tokio_Hotel



Tokio Hotel est un groupe de pop rock fondé à Magdebourg (Allemagne) en 2001.



Le groupe Tokio Hotel est constitué de 4 jeunes Allemands :

Bill Kaulitz (né le 1er septembre 1989 à Leipzig) est le chanteur du groupe ;
Tom Kaulitz, frère jumeau de Bill, occupe la place de guitariste ;
Gustav Schäfer (né le 8 septembre 1988 à Magdebourg) en est le batteur ;
Georg Listing (né le 31 mars 1987 à Halle) est le bassiste du groupe.




---

Historique du groupe

En 2001, Bill et Tom rencontrent Gustav, dans un petit club lors d'un concert à Magdebourg que tous deux donnaient. Celui-ci leur présente à son tour Georg, qu'il connaissait du conservatoire que tous deux fréquentaient. Ensemble ils fondent Devilish (« Démoniaque » en français). Six mois après, le groupe joue dans de nombreux clubs de Magdebourg et des alentours.[1] Ils sortent sous ce nom un petit album de 7 titres[2] qu'ils autoproduisent et vendent eux-mêmes à la sortie de leurs concerts.[3] Ils l'envoient dans les maisons de disques, sans résultat. Bill Kaulitz participe par ailleurs à l'émission « Stars Search » (version allemande de graine de stars). En 2004, ils commencent à travailler avec une équipe de producteurs et paroliers de Hambourg qui les a remarqué lors d'un de leurs concerts : Peter Hoffmann, Pat Benzner, Dave Roth, et David Jost, qui contribueront à rendre leur approche plus professionnelle. Hoffmann, Benzner, Roth et Jost ont composé et produit de nombreux artistes ( Falco [4], The Corrs et Sarah Brightman[5], ... ) ou remixé d'autres ( The Doors[6], Faith Hill [7],... ). C'est à ce moment qu'ils changent de nom et deviennent Tokio Hotel[8]. Hoffmann leur fait passer plusieurs essais devant différentes maisons de disque et c'est finalement Sony BMG qui décide de signer avec le jeune groupe. Peu de temps avant la sortie de leur premier album, la multinationale décide de mettre fin au contrat la liant avec Tokio Hotel.

---

La révélation allemande (Schrei)

En 2005, Tokio Hotel obtient un nouveau contrat avec Universal Music. Directement propulsé en tête des records de ventes en Allemagne et en Autriche avec le single Durch den Monsun, lancé le 15 aout 2005, le groupe s'installe et monopolise la place de numéro 1 des semaines durant devenant disque d'or en Allemagne et en Autriche. Le groupe sort quelques mois plus tard leur premier album Schrei. Leur deuxième single, Schrei, devient également disque d'or en Allemagne. Grâce à leur premier album, le succès gagne toute l'Europe de l'Est[9]. Durant la tournée européenne baptisée Schrei Tour la voix du chanteur Bill Kaulitz mue ce qui entraîne la sortie d'une réédition Schrei (so laut du kannst) dans laquelle certaines chansons (Schrei, Det letzte Tag, Rette Mich) sont chantées quelques tons plus bas.

(.../...)

Succès international (Scream)

Début février 2008, Tokio Hotel débarque aux États-Unis et au Canada, renouant avec les conditions de leurs débuts : petites salles intimistes[12] et succès sont au rendez-vous avant même la sortie du disque Scream (America). L'album ne sortira aux États-Unis que le 6 mai 2008. Cette version spécialement faite pour l'Amérique présente une tracklist légèrement différente de Scream et certains titres ont été remixés comme « Ready, Set, Go! (Übers Ende der welt) ». Leur entrée à la 5ème place du Billboard magazine [13] lors de la sortie de l'album est une première pour un groupe allemand[14].

Après leur deuxième tournée mondiale « 1000 Hotels European Tour » et « North America Summer Tour 2008 » Tokio Hotel est retourné en studio pour enregistrer leur troisième album. Annoncé pour le printemps 2009, il sera enregistré en allemand et en anglais[15].

Le 5 décembre sort dans toute l'Europe un nouveau Double-DVD de Tokio Hotel sur le passé et le futur du groupe. Le DVD s'appelle Tokio Hotel TV – Caught on Camera[16].


---

Thèmes abordés et perception

À l'exception de trois ou quatre titres qu'ils n'ont pas signés eux-mêmes (dont les célèbres Schrei et Rette mich) Bill Kaulitz écrit seul ou co-écrit avec l'équipe de producteurs les textes du groupe. De même pour la musique que Tom compose avec les producteurs et parfois avec Gustav, Georg et même Bill. Le groupe alterne des pièces au son hard-rock énergique, imprégnées de rafales de cordes glam[20] avec des ballades teintées de psychodrames emo adolescents. [21]

Les chansons abordent le plus souvent des thèmes liés aux expériences de la vie, ce qui créé une mise en opposition entre leurs textes frappants et leur apparence encore adolescente. Les thèmes présents dans leurs chansons sont principalement :

L'amour et la déception amoureuse : Durch den Monsun (« À travers la mousson »), Ich bin nich' ich (« Je ne suis pas moi »), Hilf mir fliegen (« Aide moi à voler »), Totgeliebt (« Aimer à mort »), 1000 Meere (« 1000 océans »), Geh (« Va »). Les textes des chansons d'amour ont en commun l'utilisation fréquente d'allégories et de métaphores propres au romantisme (recours aux thèmes du voyage, du miroir, de la nuit, de la nostalgie, des saisons et des éléments naturels pour exprimer ses sentiments).

La drogue : Stich ins Glück (Piqûre de Bonheur), l'histoire d'une jeune fille sous l'emprise de la drogue

Le suicide : Spring nicht (Ne saute pas), malgré son titre la chanson a été perçue comme une incitation au suicide et a donné lieu à une polémique en raison du clip où l'on voit Bill sauter dans le vide à la fin. La version anglaise pour les États-Unis a été modifiée en conséquence pour que le prétendant au suicide retourne en arrière.[22]

Le divorce : Gegen meinen Willen (Contre ma volonté). Bill Kaulitz fait nettement référence au traumatisme qu'a été le divorce de ses parents.

La vie après la mort : Unendlichkeit (L'infini), petit texte assez hermétique. Wir Sterben Niemals Aus (Nous ne disparaîtrons jamais), où l'important est de laisser une trace derrière soi qui ne disparaîtra jamais.
Allusion à eux-mêmes où apparaît leur volonté très affirmée de marquer l'histoire de la musique.

La solitude, le désespoir : Wenn nichts mehr geht (Quand rien ne va plus), Schwarz (Noir), textes où s'expriment le plus les tourments de l'adolescence.

L'indifférence face à la souffrance : Vergessene Kinder (Les enfants de l'oubli), la chanson parle des enfants des rues, des enfants « oubliés » que personne ne remarque et ne veut voir.

La rébellion envers l'école et l'ordre établi, la soif de liberté : Schrei so laut du kannst (« Crie aussi fort que tu peux »), Jung und nicht mehr jugendfrei (« Jeune mais plus innocent »), Ich Brech aus (« Je me casse »).

Les faiblesses humaines et mesquineries du quotidien : Beichte (Confessions), étrange chanson où Bill confesse ses fautes au diable en lui demandant d'intervenir auprès de Dieu.

Mais aussi la foi en l'avenir, la rage de vivre : Leb' die Sekunde (Vis la seconde), Übers Ende der Welt (Après la fin du monde).

La fraternité, In die Nacht (Dans la nuit) qui raconte le lien spécial qui lie les deux frères.

---





















Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/02/2009 22:19:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/02/2009 00:24:48    Sujet du message: Tokio Hotel Répondre en citant

super que de travail merci
 Groupe très connu en Australie http://www.bebo.com/Profile.jsp?MemberId=5535669230
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 14:42:05    Sujet du message: Tokio Hotel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Musique-music -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com