Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
History as Obama sworn in

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Nouvelles du Monde -World news -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fred
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 143
Australia

MessagePosté le: 20/01/2009 23:36:30    Sujet du message: History as Obama sworn in Répondre en citant


Barack Obama has become the first African-American president in US history, proclaiming America had chosen 'hope over fear'.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 20/01/2009 23:36:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 21/01/2009 02:44:43    Sujet du message: History as Obama sworn in Répondre en citant

bravo
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 21/01/2009 04:01:21    Sujet du message: History as Obama sworn in Répondre en citant

coul Le vent change et la roue tourne super
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 21/01/2009 10:18:05    Sujet du message: History as Obama sworn in Répondre en citant

Donc une liaison renforcée au niveau Amérique-Afrique

Mais celons vous, est ce que ça n’auras pas comme conséquence de nettoyer les liaisons Amérique-Chine ?
Et donc de renforcer le matérialisme ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 21/01/2009 22:55:20    Sujet du message: History as Obama sworn in Répondre en citant

Je ne le pense pas, car Bush n'était pas vraiment le copain de la Chine.
Les Etats Unis et la Chine ne sont pas des alliés, ce sont deux puissances qui se supportent et qui ont besoin l'une de l'autre .
Citation:
Les efforts des Etats-Unis envers la Chine ne doivent pas être "à sens unique", selon Mme Clinton
le 14/1/2009 à 10h39 par AFP

La future secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a affirmé mardi que l'amélioration des relations sino-américaines ne devait pas être un effort "à sens unique" et dépendait de l'attitude de Pékin, au cours de son audition au Sénat destinée à confirmer sa nomination. "Nous souhaitons une relation positive et de coopération avec la Chine, au sein de laquelle nous approfondissons et renforçons nos relations dans un certain nombre de domaines", a dit Mme Clinton, selon le texte de son témoignage devant la commission des Affaires étrangères du Sénat. "Mais ce n'est pas un effort à sens unique. Une grande partie de ce que nous ferons dépendra des choix que la Chine fait concernant son avenir au niveau intérieur et à l'étranger", a ajouté l'ancienne Première dame de 61 ans, désignée par le président élu Barack Obama, son ancien rival des primaires démocrates, pour prendre la tête de la diplomatie américaine.
USA



De plus, le matérialiste ne peut pas être plus dangereux qu'un religieux fondamentaliste extrêmiste comme Bush ,un "Reborn Christian".

Citation:
Influence des Sionistes Chrétiens sur la politique américaine
et sur le reste du monde
Les Européens, notamment les Français, connaissent mal sinon pas du tout la force politico-religieuse que représentent les Sionistes Chrétiens américains. De ce fait ils n'attribuent pas l'attention nécessaire à ce mouvement, qui a pesé sur la politique intérieure et extérieure américaine depuis des décennies.

En France, dans une tradition laïque bien implantée, y compris chez les catholiques, on n'imagine pas qu'un mouvement qui de l'extérieur ressemble beaucoup à une secte puisse exercer une influence quelconque lors des élections, en favorisant des candidats pénétrés de sa doctrine et décidés à dicter leurs choix aux gouvernements. Si les mouvements politiques français se méfient des fondamentalismes religieux, c'est surtout – non sans raisons d'ailleurs – des fondamentalismes islamiques. De plus, la peur, justifiée par l'histoire, de paraître favoriser la résurgence de l'antisémitisme, empêche de critiquer des agitateurs qui, bien que chrétiens (évangélique) affichent ouvertement leur « amour » d'Israël et leur volonté de défendre par tous les moyens son existence. Ceci même alors que beaucoup d'Israéliens modérés souhaiterait se distinguer d'alliés aussi encombrants et aussi dangereux.

On trouve dans Wikipedia une analyse du phénomène qui nous parait assez mesurée (bien que sans doute en partie inspirée des idées du réseau Voltaire de Thierry Meyssan) (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chr%C3%A9tien). Reprenons ici le début de cette présentation, à laquelle nous renvoyons le lecteur. Le sionisme chrétien est le nom donné à la croyance d'un certain nombre de chrétiens, en particulier de protestants fondamentalistes, selon laquelle la création de l'État d'Israël en 1948 est en accord avec les prophéties bibliques, et prépare ainsi le retour de Jésus sur Terre comme Christ triomphant de l'Apocalypse.

Cette croyance se distingue du sionisme juif par son ancrage dans une vision religieuse et non politique du monde. Les sionistes chrétiens sont persuadés que le retour de Jésus provoquera la conversion des Juifs. Ce sionisme se marie donc paradoxalement avec une certaine forme d'antijudaïsme. Cette croyance se distingue aussi du soutien traditionnel et non-messianique au sionisme de nombreux chrétiens n'ayant pas volonté de convertir les juifs à terme. Il s'agit pour eux d'un engagement moral et politique, et non évangélique.

Le terme « Sionisme chrétien » rassemble donc un ensemble de groupes ultra fondamentalistes, croyant que la judaïsation de la Palestine historique (Israël et les territoires palestiniens) est une obligation divine qui ramènera Jésus sur terre, fera définitivement de lui le Christ ou messie et assurera le triomphe du christianisme lors de l'apocalypse.
Les racines du sionisme chrétien se trouvent dans plusieurs livres de la Bible, en particuliers dans les visions apocalyptiques du livre de Daniel, et du livre d'Ézéchiel, ainsi que dans l'Apocalypse du Nouveau Testament. Les visions uniquement spirituelles et poétiques pour la majorité des croyants sont interprétées par ces sionistes chrétiens en réalité géopolitique.

Comme tous les protestants, ces fondamentalistes accordent une grande importance à l'Ancien Testament mais en font une lecture littéraliste. Ils n'admettent pas la critique historique des textes qu'ils lisent, textes qu'ils interprètent dans une perspective messianique et apocalyptique. Pour eux, les évènements historiques sont à lire suivant un scénario qui conduit obligatoirement à la fin des temps et à la rédemption. Politiquement, ils gèrent des sommes considérables, mobilisent des millions de fidèles et utilisent systématiquement les techniques les plus modernes pour hisser les fidèles jusqu'à l'extase et recruter de nouveaux adeptes dans tous les milieux. Ils n'hésitent pas à s'immiscer, y compris par la force, dans les pays à l'équilibre politique fragile, sans crainte de provoquer des séismes qui, comme indiqué ci-dessus, leur donnent la certitude rassurante qu'ils hâtent l'Armagedon.

Nous avons déjà montré que ce catastrophisme apocalyptique a inspiré et continue d'inspirer nombres de positions diplomatiques et militaires dont en Europe l'on s'étonne qu'elles puissent être prises par un gouvernement raisonnable, à la tête d'un grand pays scientifique. Les erreurs imputées aux néoconservateurs ou à des gouvernants tels Bush et Cheyney ne sont pas à leurs yeux des erreurs, même la guerre en Irak, même les provocation à l'égard de l'Iran, de la Russie et de la Chine. Il s'agit de processus indispensables pour hâter le chaos final.

Relations israëlo-américaines

Mais c'est plus particulièrement dans le cadre des relations israélo-américaines que le lobby Sioniste Chrétien a fait et continue de faire le plus de dégâts. S'appuyant sur une majorité d'Israéliens désespérément à la recherche d'alliés, ils ont pratiquement bloqué toutes les tentatives de négociations entre les Palestiniens et les Israéliens. Ils ont également saboté les interventions médiatrices des Européens ou des Etats arabes modérés. Leur influence ne fait que croître et on ne voit pas qu'elle puisse diminuer, attisée il est vrai par les menaces d'Amadinedjab et du Hamas qui prétendent vouloir détruire Israël.

Nous ne pouvons traiter ici plus en détail la question très importante de l'influence croissante des Sionistes Chrétiens sur la politique intérieure et extérieure des Etats-Unis, comme sur l'avenir des relations entre Israël et les Palestiniens. On trouvera dans le livre de John Mearsheimer et Stephen Walt, The Israël Lobby and US Foreign Policy, Farrar, Strauss and Giroux 2007 une analyse détaillée de l'histoire du lobby juif et de sa composante le lobby Sioniste Chrétien. Les deux ne se recouvrent pas entièrement mais disposent de fortes adhérences.

Notons cependant que le livre The Israël Lobby a été contesté par Alan Dershowitz, un des collègues de Stephen Walt à Harvard
(http://www.hks.harvard.edu/research/working_papers/abstract_dersh1.htm .

(....)Enfin, pour changer de registre, que peut-on en Europe attendre du Vatican qui, manifestement, n'apprécie guère les menées conquérantes des églises évangéliques et de leurs composantes Sionistes Chrétiennes ? Le Pape ne s'est pas encore semble-t-il clairement engagé contre elles en son nom propre. Mais il semble que l'affaire inquiète beaucoup la Curie. On notera que l'Eglise catholique d'Orient, l'Eglise orthodoxe, l'Eglise épiscopale et l'Eglise évangélique luthérienne, par la voix de leurs responsables locaux, ont publié le 22 août 2006 un document œcuménique, la « Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien» rejetant cette doctrine : « Le sionisme chrétien est un mouvement politique théologique moderne qui adopte les positions idéologiques les plus extrêmes du sionisme, nuisant ainsi à l'établissement d'une paix juste entre la Palestine et Israël. [...] Dans sa forme extrême, il met l'accent sur des évènements apocalyptiques conduisant à la fin de l'histoire plutôt qu'au vécu actuel de l'amour du Christ et de la justice »..


Les notes :
Vidéo "Le Sionnisme Chrétien"
Jean Paul Baquiast

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2016 02:18:07    Sujet du message: History as Obama sworn in

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Nouvelles du Monde -World news -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com