Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
JESUS - BOUDDHA : même combat ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 10/11/2008 21:56:18    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Chers tous,

Suite à un échange avec Madarion, je vous propose de réagir sur les points communs et les différences entre Jésus et Bouddha, à partir de ce texte, riche d'enseignement.


Bien à vous


Raphaël



Citation:

Jésus et Bouddha,Deux Maîtres et une sagesse pour le XXIe siècle
Laura Winckler
Bouddha et Jésus sont deux grands maîtres spirituels, respectivement en Orient et en Occident, dont le rayonnement et l'impact ont traversé plus de deux millénaires. A l'heure où la culture d'Orient se croise avec celle de l'Occident, peut-on trouver des dimensions communes à leur sagesse ?
L'histoire de Jésus et Bouddha offre des points de comparaison innombrables. Tout d'abord, leurs deux naissances auront quelque chose de miraculeux. Elles se dérouleront lors d'un voyage et attireront la présence de vieillards, Siméon, le pieux et Asita, l'ascète, qui reconnaîtront dans ces enfants des futurs sauveurs de l'humanité. "Guidé par l'Esprit, Siméon vint au temple, et quand les parents entrèrent, portant l'enfant Jésus pour faire ce qui prescrivait la Loi, Siméon le prit dans se bras et loua Dieu, car il avait vu le Messie du Seigneur" (Luc, 2.25-28)
"Le sage aux longs cheveux regarda l'enfant, et avec une grande joie le prit dans ses bras et dit : "Il n'y a rien de comparable à ceci : voici l'ultime, voici l'homme parfait". (Sutta Nipata, 689.691)
 
Le Bouddha était fils de roi, de la famille des Sakya et après avoir vécu en prince, il quitta le monde et devint ascète. Jésus naît dans une famille modeste, mais on fait remonter son arbre généalogique jusqu'au roi David, le faisant par là également un descendant des rois.
 
Vers la trentaine, chacun d'eux vivra des expériences transformatrices. Ils devront vaincre soit le démon soit Mara, le tentateur. ls atteignent alors l'éveil à leur nature divine et retournent servir l'humanité par leurs paroles et leurs actes.  
"Car le Fils de l'Homme n'est pas venu pour être servi mais pour servir, et pour donner sa vie en rançon pour une multitude". (Marc, 10.45)
"Je suis votre caution pour ne pas revenir, pour ne pas subir la lourde loi de la réincarnation". (Itivuttaka 1.1.6)
 
Ni Bouddha, ni Jésus ne souhaitent créer de nouvelles religions. Ils aspirent à réformer la société, en apportant une exigence morale d'application des principes, pas toujours bien acceptée par les instances au pouvoir. Leurs messages comportent une dimension universelle qui transgresse les convenances sociales de leur temps et dans ce sens provoquent des réponses plus ou moins violentes dans leurs sociétés respectives. Le Bouddha, bien qu'attaqué par les brahmanes pourra continuer à enseigner jusqu'à son extinction naturelle à l'âge de quatre vingt ans. Jésus, au contraire, sera condamné et s'offrira en sacrifice pour l'humanité à travers sa crucifixion.
 
Leurs morts sont ressenties profondément par la nature toute entière qui s'exprime par des tonnerres et tremblements de terre.  "De nouveau, Jésus poussa un grand cri. Il rendit le souffle. Alors le voile du Temple se déchira en deux de haut en bas. La terre trembla. Les pierres se fendirent". (Matthieu, 27.50 et 51) "Lorsque le Seigneur Béni trépassa, il y eut un grand tremblement de terre, terrible, à faire dresser les cheveux sur la tête, accompagné par un bruit de tonnerre." (Digha Nikaya, 16.6.10)
 
Il y eut un mouvement progressif de divinisation de leur personne. Celle du Christ s'acheva lors du Concile de Nicée au IVe siècle ; le Bouddha terrestre quant à lui devint aussi le Bouddha cosmique quelques siècles plus tard. On peut comprendre ceci par l'impact de leur enseignement sur leurs disciples et successeurs. D'ailleurs, les deux maîtres comptaient sur le fait que, après leur départ, ce soit leur propre enseignement, et surtout son application, qui devienne le véritable maître.
"Dans un instant, le monde ne me verra plus, mais vous me verrez, vous autres ; puisque je vis, vous aussi vous vivrez." (Jean. 14.19)
"Et le Seigneur dit : "Il se pourrait que vous pensiez : "les instructions du Maître ont cessé, nous n'avons plus d'instructeur !" Il ne faut pas voir les choses ainsi, car ce que je vous ai enseigné et expliqué sera, quand je serai passé votre instructeur." (Digha Nikaya, 16.6.1)
 
Leurs enseignements communs
 
Tels deux médecins de l'âme, ils proposent une nouvelle vision de l'homme et de l'humanité dépouillée du carcan aveuglant de l'égoïsme, de la séparativité et de l'exclusivisme. C'est en pratiquant des valeurs de générosité, de compassion et d'ouverture à l'autre que la Pleine Conscience ou le Saint Esprit peuvent faire naître au coeur de chacun la graine du Bouddha ou la graine de sénevé, la nature lumineuse de l'esprit.
 
Leur enseignement se veut avant tout pratique et éthique pour les laïques, même s'il était plus complet pour les moines ou les disciples plus directs. Ils proposent une purification, donc un dépouillement de l'être de l'ignorance qui l'aveugle et le conduit à l'erreur.
 
Seule la pratique permet de devenir de véritables disciples de leur sagesse et non une adoration aveugle ou intéressée.
"Je vous montrerai à quoi ressemble celui qui vient près de moi, entend mes paroles et les met en pratique. Celui-ci ressemble à un homme qui, pour construire sa maison, a creusé profondément et a bâti les fondations sur la pierre. Quand l'inondation est arrivée, l'eau est jetée contre la maison mais n'a pu l'ébranler parce qu'elle avait été solidement construite. Celui qui m'a entendu mais n'a rien mis en pratique ressemble à un homme qui a posé sa maison sur la terre, sans fondations. Lorsque l'eau s'est jetée contre la maison, la maison s'est écroulée aussitôt, et grande a été la ruine de cette maison." (Luc 6. 47-49)
"Comme la pluie s'infiltre dans une maison qui a une mauvaise toiture, ainsi la passion s'insinue dans un esprit que l'on ne cultive pas. Comme il ne s'infiltre pas de pluie dans une maison couverte d'une bonne toiture, la passion ne pénètrera pas un esprit cultivé." (Dhammapada 1.13-14)
 
 "Quiconque commet une faute devient esclave de sa faute." (Jean 8.34)
 "Ceux qui sont sous l'emprise du désir insatiable rampent comme des lapins pris au piège" (Dhammapada 24.9)
 
Leur enseignement commun tient à un non attachement à notre propre ego qui permet de se sentir solidaire de l'humanité et de vivre cette humanité commune avec discernement pour respecter en même temps ces différences nécessaires à l'harmonie du monde.

 
 
Y a-t-il une source commune à leur sagesse ?
 
Le Bouddhisme étant plus ancien que le Christianisme, on s'est s'interrogé sur les influences qu'il aurait pu exercer sur ce dernier à travers les royaumes gréco-bouddhistes. Au delà de l'hypothèse historique, leur parallélisme s'est expliqué par la profondeur de leur vécu spirituel. Ces êtres, qui ont atteint des sommets intérieurs, éclairent une semblable réalité de leur regard éveillé.
 
Jésus et Bouddha pourraient également être ce que les Hindous appellent des avatars et les traditions du bassin méditerranéen des prophètes. C'est-à-dire des êtres "descendus" sur terre (c'est le sens premier du mot sanscrit avatar), inspirés d'une même source et porteurs d'une même vérité, dans des périodes historiques et des lieux différents. Bien que la doctrine des avatars soit typiquement hindoue elle trouve des échos dans le judaïsme et dans le bouddhisme. Le judaïsme s'inscrit dans une tradition des prophètes et reste dans l'attente du Messie ; quant au Bouddha historique, qui se situe dans la continuité de sept Bouddhas antérieurs, il se prolonge dans le Bouddha à venir nommé Maitreya.
 
Aujourd'hui encore, leur enseignement est lumière au cœur d'un siècle de confusion et de violence.
 
Lectures conseillées :
Dalaï-Lama, Le Dalaï-Lama parle de Jésus, Editions J'ai Lu, 2000
Thich Nhat Hanh, Bouddha et Jésus sont des frères, Ed. Le Relié,2001
Liogier Raphael, Jésus, Bouddha d'Occident, Ed. Calmann-Lévy,1999




_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 10/11/2008 21:56:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 11/11/2008 00:24:29    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

je suis en train de m'instruire sur l'histoire des avatars a travers les âges mais de l'autre coté.

Apparemment, il ni a pas que ces deux, mais au moins 12 et plus.
Chacun comporte des points communs avec les autres.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 14/11/2008 08:50:36    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Un Avatar est une incarnation, un être qui change de dimension pour enseigner-guider. Ce faisant il court de grand dangers  pour le bien des autres.
Un messager ne vient pas pour enseigner , mais pour communiquer, passer un message.Il ne court aucun danger car c'est sa fonction.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/11/2008 12:03:08    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

A vraie dire, celons la version que j'ai sous le nez il faut plutôt instruire l'Avatar.

A chaque incarnation, l’avatar t'end vers une vie normal et belle.
Il à oublié tout ce qui a appris dans ces précédentes existences.

Néanmoins, il peut faire resurgir ce savoir momentanément.
Pour cela il faut qu’il soit en osmose avec un " maitre ? "

Citation:
Il ne court aucun danger car c'est sa fonction


Celon ma version, il existe un danger :
il peut affronter son alter égo

Et celon les versions de cette rencontre a travers le monde, il peut perdre ou gagner.
et mettre en jeux là destiné de l'humanité.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 15/11/2008 04:00:19    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Quelle version as-tu Madarion, pour l'Avatar?

Pour moi les seuls messagers sont les anges et un Avatar est un être (pas un ange) descendu de l'En-Haut pour une raison très spéciale.
L'Avatar se comporte humainement, pour que nous, (l'En-Bas) puissions réaliser que nous sommes reliés à l'En-Haut( le divin). Mais il peut également démontrer des qualités surhumaines de façon à nous stimuler et faire naître en nous le désir de nous élever .

Si l'Avatar est un Saint , c'est à dire un être "réalisé" ,il court le danger de perdre ce qu'il a gagné.
S'il est une incarnation de Dieu,il nait parfait.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 15/11/2008 08:13:22    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Excusez-moi, mais j'ai la sensation que nous nous écartons un peu du sujet proposé...

... pour mieux y revenir, sans doute ;-)

Bien à vous
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 15/11/2008 14:08:01    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Citation:
L'Avatar se comporte humainement, pour que nous, (l'En-Bas) puissions réaliser que nous sommes reliés à l'En-Haut( le divin). Mais il peut également démontrer des qualités surhumaines de façon à nous stimuler et faire naître en nous le désir de nous élever.


En fait tu me décris un échange :
Il vient imprégner ses valeurs sur nous, pour que nous nous allions vers le haut.

---

Citation:
Si l'Avatar est un Saint , c'est à dire un être "réalisé" ,il court le danger de perdre ce qu'il a gagné.
S'il est une incarnation de Dieu,il nait parfait.


Parfait pour le haut, mais pour le bas alors ???


Dernière édition par Madarion le 15/11/2008 16:14:27; édité 1 fois
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/11/2008 08:19:25    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Raphaël a écrit:
Excusez-moi, mais j'ai la sensation que nous nous écartons un peu du sujet proposé...
... pour mieux y revenir, sans doute ;-)

Bien à vous



Buddha est l'homme qui trouve la divinité en lui et Jésus est le divin venu pour vivre comme l'homme.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle


Dernière édition par Teiwas le 23/11/2008 01:26:28; édité 1 fois
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 22/11/2008 10:50:41    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Donc ont pourrait dire que globalement ... l'un est monté, et quelques temps plus tard l'autre est descendus ?

Et si c'était la même âme ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 23/11/2008 01:30:20    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Oui Madarion , c'est tout a fait possible.
Je ne pense pas que deux "grands maitres" aient vecu sur la terre en meme temps, d'ou la possibilite que c'est le meme qui revient selon les besoins...mais ce n'est qu'une idee clind
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/01/2009 20:20:07    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

J'ai u une autre révélation il y a quelque jour.

---

Jésus a pris 12 apôtres et leur a livré des vérités
Mais ont oubli un angle de vue bien particulier :

Et si Jésus de Nazareth n'étais pas le fils de dieu mais l'un des fils de dieu
En fait, un apôtre de dieu parmi les 12 autour de lui.

Ce qui élèverait le nombre a 13 apôtres de Dieu ?

Idea
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 09/01/2009 23:16:43    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Si nous croyons en Dieu, nous devons accepter que nous sommes tous ses enfants
 Je refuse de croire qu'il n'y a que les garçons qui comptent.

L'histoire du fils unique, par lequel tout à été créé , n'est que la répétition de l'histoire de Zeus, du roi soleil etc...

Le nombre 13 est le nombre qui servait aux Hébreux a exprimer l'amour.Le mot est "ahava " il s'écrit  aleph-hé-bèt-hé et a une valeur numérique de 13 .(une lettre est un chiffre et un chiffre est une lettre)

Le Tétragramme  = 26, et,  le mot existence havaya = 26
 donc pour avoir existence il faut deux 13 ou deux deux amours = tout l'univers est masculin et féminin.Deux modalités de l'être en général : l'homme est masculin et féminin, et la femme de même.Donc chaque homme est  fille et fils en même temps.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 13/01/2009 11:40:19    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Teiwas a écrit:
Oui Madarion , c'est tout a fait possible.
Je ne pense pas que deux "grands maitres" aient vecu sur la terre en meme temps, d'ou la possibilite que c'est le meme qui revient selon les besoins...mais ce n'est qu'une idee clind

Ah oui ?

Confucius, Zoroastre, Bouddha et Pythagore ont pourtant vécu en même temps... clind
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 13/01/2009 11:55:30    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

Des quatre que tu nommes, seul Buddha est un Maitre Spirituel (Avatar)
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 13/01/2009 11:57:54    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ? Répondre en citant

quant au 13, ça me fait rebondir sur la corde à 13 nœuds, outil tout à fait archaïque, utilisé par les bâtisseurs de tous les temps, qui est encore utilisé de nos jours, qui illustre de manière parfaite le fameux théorème de Pythagore (qu'il tenait vraisemblablement des grands prêtres égyptiens), et permet de trouver


 φ, la "divine proportion"...
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 06:56:21    Sujet du message: JESUS - BOUDDHA : même combat ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com