Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> poésie- poetry -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  

êtes-vous, quant à vos goûts poétiques, plutôt
"classique"
44%
 44%  [ 4 ]
"actuel"
11%
 11%  [ 1 ]
autre (précisez dans un post, please !)
44%
 44%  [ 4 ]
Total des votes : 9

Auteur Message
asa02


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2009
Messages: 57
France

MessagePosté le: 17/07/2009 13:46:41    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

framboise, je vais t'avouer quelque chose, la poésie classique me gonfle

boulette

   sortir


en fait, je trouve cela pompeux bien souvent. pourtant j'aime lire Villon, Ronsard, Prevert, Verlaine....... même si ma préfèrence va a Baudelaire.

comme tu le dis j'écris pour dire mon ressenti et mes colères, mes faiblesses, mes joies ne sont pas amies  avec les alexandrins.

je ne suis pas poète car l'écriture sort (ou pas d'ailleurs) sans que je la force et qu'une fois, le texte ou "le poème" écrit je n'y reviens plus parce que c'était un besoin d'écrire à un moment précis et que mes émotions ne seront plus les mêmes 1h ou 1 jour après.

et puis j'emploie des tournures et des mots simples.


mais je sais une chose, c'est que j'ai besoin d'écrire et qu'une suite de mots peut faire à mon avis un poème

Murs de verres
Murs de pierres
Prison du cœur
Prison des peurs
Liens des mots
Liens des maux
Liberté
Déliée
Retenue
Contenue
Etouffement
Emprisonnement
Demain jamais
Hier oublié

_________________
là tout n'est qu'ordre et beauté
luxe, calme et volupté

Charles Baudelaire, l'invitation au voyage
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 17/07/2009 13:46:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 1 846
France - Lorraine

MessagePosté le: 17/07/2009 22:16:20    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

mais je suis d'accord avec toi aussi! clind
ma mère écrit aussi sans s'occuper ni des rimes ni des pieds, et c'est joli, mais je suis incapable d'en faire autant, même si ça peut paraître bizarre, je veux toujours que mes vers riment et qu'il y ait le même nombre de pieds
d'ailleurs, toi aussi tu écris en rimes clind
j'aime te lire amour et je crois que si tu écrivais "classique", tes écrits seraient moins parlants peut-être: ta façon d'écrire leur convient danse
_________________
C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire!
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 17/07/2009 23:09:55    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Salut à tous

Merci tout spécialement à toi, Asa, pour tout ce que tu partages là.

J'ai beaucoup écrit en vers et rimes, mais parfois très maladroitement. Il faut savoir le faire ; Baudelaire, Hugo, et les autres savaient.

Il me paraît qu'un poème doit avant tout exprimer avec JUSTESSE ce qu'il exprime. Si les vers rimés nuisent à cette justesse, il vaut mieux laisser tomber ce carcan et opter pour d'autres "règles de jeu".

Quant à chanter, deux choses :

1) Le poème chante lui-même, avec ou sans vers rimés.
2) Les rythmiques régulières induisent un chant mesuré.
(cf débat sur l'alexandrin avec Géronimo)

J'aime aujourd'hui la liberté des vers et les jeux de rythmes irréguliers. Le choix des mots, leur organisation, la manière dont ils interagissent, aussi bien dans le son que dans le sens, voire dans leur mise en page, apportent une richesse sémantique immense et ouvre aussi le champ de l'entendement : dans la poésie classique, la compréhension du lecteur est cadrée dans une "structure architecturale" (l'exemple type : le sonnet).

Dans la poésie d'aujourd'hui, les structures et les schémas temporels (alternance des courtes et des brèves, organisation des accents...) laissent souvent à l'interprète (celui qui dit ou chante le poème) et au lecteur des "pistes d'entendement" plurielles, et parfois même mêlées. Ça me paraît riche, et à la fois risqué... Reste à savoir si le poète désire toujours être parfaitement entendu...

Bien à vous

Raphaël   
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
asa02


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2009
Messages: 57
France

MessagePosté le: 18/07/2009 10:07:42    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

avez vous essayez de mettre en forme vos textes ? de les écrire mais pas avec l'écriture normale.

je m'explique, j'ai quelques amis artistes (peintres, sculpteur, musicien....)
avec l'une d'entre eux, nous avons fait la chose suivante, nous avons pris 2 toiles blanches, sur l'une elle a peint ce que mon poème lui inspirait sur l'autre j'ai posé mon poème

le résultat était interessant et beau Embarrassed  complémentaire et différent.


mais je ne suis pas certaine qu'il soit possible d'écrire un sonnet autrement que comme il est écrit c'est à dire des lignes qui se suivent avec la poésie contemporaine, on peut tordre les mots, les enrouler, les agrandir ..........



Raphaël, je suis d'accord avec toi, certains savent écrire en vers et en alexandrins mais ils sont rares et comme toi, je préfère m'affranchir des règles pour que le poème chante comme tu le dis
_________________
là tout n'est qu'ordre et beauté
luxe, calme et volupté

Charles Baudelaire, l'invitation au voyage
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 18/07/2009 13:26:32    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Oui, j'ai fait souvent ce genre d'expérience avec l'un de mes meilleurs amis, plasticien. Parfois dans un sens (poème -- sculpture par exemple), parfois dans l'autre (tableau -- poème)

J'ai aussi beaucoup mis de poèmes en musique, ce qui est une autre façon de "mettre en forme" un texte..;

Durant ces trois derniers jours, j'étais en formation d'Art-thérapie, et j'ai pu rencontrer des artistes de toutes disciplines (théâtre, céramique, danse, conte, photographie, etc...) Nous avons vécu durant cette formation énormément de partages et de réflexions sur la transversalité des différentes formes d'arts, et bien évidemment sur le rapport de l'Art à l'Etre.

C'est vraiment passionnant de travailler dans cette conception : tout comme le vers libre s'affranchit des rythmes/formes, nous avons pu faire l'expérience d'échanges artistiques "décloisonnés" : le musicien peut être tour à tour conteur ou peintre, le poète, photographe ou danseur...

Bien à vous
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 10:36:42    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> poésie- poetry -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com