Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> poésie- poetry -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  

êtes-vous, quant à vos goûts poétiques, plutôt
"classique"
44%
 44%  [ 4 ]
"actuel"
11%
 11%  [ 1 ]
autre (précisez dans un post, please !)
44%
 44%  [ 4 ]
Total des votes : 9

Auteur Message
Cliniou
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 442
Du côté d'ailleurs et réciproquement
Logo:

MessagePosté le: 15/09/2008 13:17:35    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Je n'ai pas voté Mr. Green ; je le ferai plus tard.
Voilà une forme de réponse néanmoins. (j'aime faire les choses à l'envers: vous avez la réponse, mais pas le vote....)


"J’ai trempé ma plume dans l’encrier de mes veines.
Les mots, couchés sur le vélin comme des ondes liquides,
Entamèrent une danse où l’hypnose est reine.
Alors voilà que je rêvai à mille temps ;
Les idées tournoyantes formèrent des images hyaloïdes
Suspendues en un cercle tremblant.
Maladroites, pressées de vivre à en perdre haleine,
Elles éclatèrent en un jaillissement de syllabes hybrides,
Dans la crevasse du poème m’emportant."



F.L
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/09/2008 13:17:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 29/09/2008 10:23:06    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

merci
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 29/09/2008 10:24:15    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Et que pensez-vous de ceci ?



 
Citation:
CET AMOUR
Jacques Prévert

 
 
Cet amour
Si violent
Si fragile
Si tendre
Si désespéré
Cet amour
Beau comme le jour
Et mauvais comme le temps
Quand le temps est mauvais
Cet amour si vrai
Cet amour si beau
Si heureux
Si joyeux
Et si dérisoire
Tremblant de peur comme un enfant dans le noir
Et si sûr de lui
Comme un homme tranquille au millieu de la nuit
Cet amour qu faisait peur aux autres
Qui les faisait parler
Qui les faisait blêmir
Cet amour guetté
Parce que nous le guettions
Traqué blessé piétiné achevé nié oublié
Parce que nous l’avons traqué blessé piétiné achevé nié oublié
Cet amour tout entier
Si vivant encore
Et tout ensoleillé
C’est le tien
C’est le mien
Celui qui a été
Cette chose toujours nouvelle
Et qui n’a pas changé
Aussi vrai qu’une plante
Aussi tremblante qu’un oiseau
Aussi chaude aussi vivant que l’été
Nous pouvons tous les deux
Aller et revenir
Nous pouvons oublier
Et puis nous rendormir
Nous réveiller souffrir vieillir
Nous endormir encore
Rêver à la mort,
Nous éveiller sourire et rire
Et rajeunir
Notre amour reste là
Têtu comme une bourrique
Vivant comme le désir
Cruel comme la mémoire
Bête comme les regrets
Tendre comme le souvenir
Froid comme le marble
Beau comme le jour
Fragile comme un enfant
Il nous regarde en souriant
Et il nous parle sans rien dire
Et moi je l’écoute en tremblant
Et je crie
Je crie pour toi
Je crie pour moi
Je te supplie
Pour toi pour moi et pour tous ceux qui s’aiment
Et qui se sont aimés
Oui je lui crie
Pour toi pour moi et pour tous les autres
Que je ne connais pas
Reste là
Lá où tu es
Lá où tu étais autrefois
Reste là
Ne bouge pas
Ne t’en va pas
Nous qui sommes aimés
Nous t’avons oublié
Toi ne nous oublie pas
Nous n’avions que toi sur la terre
Ne nous laisse pas devenir froids
Beaucoup plus loin toujours
Et n’importe où
Donne-nous signe de vie
Beaucoup plus tard au coin d’un bois
Dans la forêt de la mémoire
Surgis soudain
Tends-nous la main
Et sauve-nous.
 


_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Anahel
Membre confirmé
Membre confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 118
France

MessagePosté le: 28/10/2008 12:27:40    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant



J'ai voté "autre" ... mais cela n'excluant pas certains poèmes faisant partis des "classiques" et des "actuels"
Je n'y connais rien concernant la "construction" d'un poème. En français j'ai collectionné les bulles à foison ... sourire ...

La poésie c'est le langage des âmes. Pour moi un poème c'est un collier de mots, de ces mots qui naissent d'en l'eau-dedans de soi, là où les larmes de la vie se cristallisent en poésie ... j'ai découvert ce lieu, un jour que j'avais recueilli dans le creux de mon Coeur, les larmes d'un Ami et que j'ai désiré lui écrire, trouver les mots qui sauraient l'aider dans sa traversée du désert. Mon écriture a changé depuis ce jour là où la Source s'est mise à jaillir dans mon Coeur, une Source d'Amour... Les mots s'écrivent d'eux mêmes lorsque je me Tiens à la Source, sans subir de moindre contraintes de style, de métrage ....
J'aime la poésie qui respire la Vie, et pas vraiment ces poèmes qui entrent dans des "règles" strictes, qui sonnent peut-être juste à l'oreille du dehors, mais qui n'atteignent nullement l'Oreille du dedans...

Je vous offre des ptits Fruits Cueillis dans les méandres de mon Eau-dedans ..

Dans l’errance au cœur de la Nuit
Dans la traversée du Désert
Il est des formes et des couleurs qui naissent
Gardiennes de la mémoire de l’homme et des secrets oubliés
Il est des cris de douleurs mêlés à la Joie qui s’embrase
Au cœur d’un Feu qui libère ce qui est à venir
Un Feu qui dévore celui qui l’a précédé
Sacrifice de l’Ancien pour que naisse le Nouveau

Concert de mille Chants Glorifiant l’Instant

Au cœur de la douceur dorée de l’Obscurité
Se couche la forme de l’irréel qui s’est tu
La Présence s’ouvre et accueille le Mystère
Présence témoin du Voile qui se soulève
Présence témoin d’une Naissance
Dans l’embrasement du Baiser Sacré

Etincelles de Vie sur le sommeil du Jour
Célébrant de leurs Danses
Celle qui est sur le point d’enfanter
Accueillant la Douceur de Celle qu’elles couronnent
De Celle qui s’incline face à ce qui a été, est et sera
Dissolvant ainsi le temps,
Accueillant la plénitude de Celle dont le Chemin resplendit de Lumière.

Instant Béni de la caresse de l’Âme s’unissant à l’Homme
Dans le Temple qu’aucun jour ne révèle
Que seul l’Essence des Mots révèle
Au cœur de leur Parfum.

Ô homme !
Poursuis ta Quête !
Créé le Chemin par ta Volonté !
Transperce l’Obscurité !
Que l’Abîme de ton Absence se révèle !
Emprunte le sentier ainsi formé !
Enfonce toi dans ses profondeurs
en parcourant chaque méandre de ton Silence
Et que s’efface à chacun de tes pas
La trace de ce qui n’est pas,
Afin que la rivière de larmes te révèle
La trace de ce qui a été oublié
La trace que tu as un jour empruntée.

Ô homme !
Entre dans le Silence qui règne !
Entends en son cœur le Chant de l’Amen qui s’élève !
Vibre avec lui de tout ton Être
Que s’immaculent les Ténèbres !

Ô homme !
Retrouve la Source de tes racines anciennes,
Puis re-Cueille-Toi sous le Voile du Mystère
Qui te pare de Lumière !

Ô homme !
Entends l’appel de l’Âme !
Nourris toi de son Chant, de sa Danse !
Elève toi avec Elle, dans ton Ciel
Jusqu’à ce que la Lune annonce
Qu’est enfin venu le Temps Nouveau
Le Temps de Ta Naissance !
Le Temps où le Verbe se lève !




_________________
Un Coeur qui Pense, une Pensée qui Vibre et la Source d'Eaux-Vives Fleurit ...
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 28/10/2008 23:32:35    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

kiss Superbe bravo

Selon Hugo, le poète est un mage, un voyant inspiré, investi d’une fonction civilisatrice

Peuples ! écoutez le poète !
Ecoutez le rêveur sacré !
Dans votre nuit, sans lui complète,
Lui seul a le front éclairé !
Des temps futurs perçant les ombres
Lui seul distingue en leurs flancs sombres
Le germe qui n’est pas éclos.
Homme, il est doux comme une femme.
Dieu parle à voix basse à son âme
Comme aux forêts et comme aux flots !
C’est lui qui, malgré les épines,
L’envie et la dérision,
Marche courbé dans vos ruines,
Ramassant la tradition.
De la tradition féconde
Sort tout ce qui couvre le monde,
Tout ce que le ciel peut bénir.
Toute idée, humaine ou divine,
Qui prend le passé pour racine
A pour feuillage l’avenir.

Il rayonne ! il jette sa flamme
Sur l’éternelle vérité !
Il la fait resplendir pour l’âme
D’une merveilleuse clarté !
Il inonde de sa lumière
Ville et déserts, Louvre et chaumière,
Et les plaines et les hauteurs ;
A tous d’en haut il la dévoile ;
Car la poésie est l’étoile
Qui mène à Dieu rois et pasteurs !

Victor Hugo, Avril 1839Les Rayons et les Ombres (1840)

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Anahel
Membre confirmé
Membre confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 118
France

MessagePosté le: 29/10/2008 14:56:14    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant


Merci Teiwas! J'aime beaucoup Victor Hugo, ce poême, je ne le connaissais pas, il est magnifique ...
J'aime particulièrement ceci :
"Car la poésie est l’étoile
Qui mène à Dieu rois et pasteurs !"


Bien Tendrement
Anahel


_________________
Un Coeur qui Pense, une Pensée qui Vibre et la Source d'Eaux-Vives Fleurit ...
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 04/11/2008 20:33:41    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Anahel,

Tendre merci pour ta réponse. Elle me parle au plus profond de cet Eau-dedans. Je n'ai pas d'autres mots qui viennent. Juste l'émotion qui doit résonner.

Bien à toi

Raphaël
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Perle de Rosée
Esotérisme -Esoterism

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 92
Québec - Portneuf

MessagePosté le: 16/07/2009 16:11:59    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Moi, j'ai voté classique. Mais j'aurais pu aussi bien dire "autre". Car cela dépend du sujet du poème. Pour les poèmes d'amour, il n'y a pas de forme que je préfère à une autre lol!!! Laughing

Perle amour kiss busyb
_________________
Je suis ici en tant que citoyenne planétaire, et les problèmes de la Terre entière, je les partage. (Inconnue)
Revenir en haut
Perle de Rosée
Esotérisme -Esoterism

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 92
Québec - Portneuf

MessagePosté le: 16/07/2009 16:15:34    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Tout compte fait, j'ai voté aussi pour "autre". Donc, on peut voter deux fois!!!

Perle Mr. Green
_________________
Je suis ici en tant que citoyenne planétaire, et les problèmes de la Terre entière, je les partage. (Inconnue)
Revenir en haut
asa02


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2009
Messages: 57
France

MessagePosté le: 16/07/2009 16:44:52    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

j'ai voté "autre"

lorsque j'écris, je laisse libre cours à mon imagination, donc pas d'alexandrins, pas de césure au bon endroit, des rimes souvent mais pas toujours.....


cette discussion me fait sourire car elle m'en rappelle d'autres avec un ami qui ne peut écrire qu'en faisant des alexandrins, en mettant des mots compliqués
le tout faisant des poèmes magnifiques pour les "anciens" mais qui parfois me laisse perplexe : je n'y trouve pas "l'âme" c'est écrit avec sa tête mais son coeur est oublié

voici 2 exemples de ce que j'écris





quand tes mains me tentent
quand tes yeux me hantent
quand ton corps est au loin
ma gorge se serre...de toi j'ai faim...

quand de toi je languis
quand sans toi je ne vis
quand t'appellent mes reins
mon ventre est creux...de toi j'ai faim...

quand nous allons nous voir
quand de te sentir j'ai l'espoir
quand la chaleur est en moi
mon coeur brûle...de toi j'ai faim...

quand je tourne en rond
quand je suis tout au fond
quand le vide est en moi
la tête me tourne...de toi j'ai faim...



forme classique je dirais pour celui ci avec la reprise en fin de strophe d'un "refrain" comme une litanie

en voici un autre qui n'est que le reflet de ma souffrance, de mon incompréhension donc ce n'est que des mots jetés sur le papier


ca recommence
je vois tes yeux
je vois ta souffrance
pas besoin d'aveux

tu m'appelles au secours
mais je n'ai plus envie
j'ai fait ma vie
mon coeur est sourd

j'entends ta voix sur mon répondeur
je me revois 20 ans plus tot
frissonnant d'angoisse et de peur
essayant de trouver les mots

toujuors, tu te noies
encore une fois
une fois de trop
mais j'en ai plein le dos

j'ai essayé
je t'ai aidé
je t'ai écouté
je t'ai protégé


mais là il est trop tard
je ne veux pas me noyer avec toi
c'est vrai je fuis ton regard
parce que j'ai peur pour moi

c'est mal ce que je fais
mais je ne veux pas me retourner
tu fais parti de mon passé
je veux t'oublier

tu m'a tellement oublié dans tes bons moments
crois tu que je ne sois là que pour les mauvais ?
crois tu être un exemple pour mes enfants ?
mon frère de coeur je t'ai aimé

je veux revoir les jours heureux
où tu souriais à la vie
on t'a meurtri, on t'a détruit
et sur mes souvenirs, il pleut

je t'achève par mon silence
et j'ai envie de me noyer avec toi
prends ma main et aide moi à franchir le pas
qui nous mènera sur le chemin de l'errance

_________________
là tout n'est qu'ordre et beauté
luxe, calme et volupté

Charles Baudelaire, l'invitation au voyage
Revenir en haut
CORWIN
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2008
Messages: 186
En forêt d'Yveline

MessagePosté le: 16/07/2009 17:02:36    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Les points de vues sont inconciliables il me semble car, très souvent, nous ne parlons pas de la même chose.

La définition courante de la poésie la décrit comme un art du langage, celui de combiner les rythmes, les sonorités et les mots pour susciter des émotions, faire naître des images, provoquer des sensations. Elle donne une importance tout particulière à la forme et à l'utilisation de toutes les ressources de la langue. Pour cela il y a deux voies, celle des classiques qui créent des textes à forme fixe pour jouer sur les rythmes et les sons qui se répètent, et celle des modernes qui s'en affranchissent et doivent trouver ailleurs les moyens de faire naître des sentiments chez le lecteur.


Depuis quelque temps une guerre fait rage sur les grands sites dédiés à la poèsie, entre les poètes tenants de la forme et ceux qui pensent que la forme est inutile, que l'orthographe est un carcan dont seuls les pédants se soucient, que les mots bruts sont suffisants, que l'idéal serait atteint si on pouvait se passer des mots en couchant directement des sentiments sur le papier.

A chacun de se faire son opinion, personnellement j'ai trouvé ma voie.
_________________
• Ne faites jamais l'amour le samedi soir, car s'il pleut le dimanche, vous ne saurez plus quoi faire. Pierre Desproges.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 16/07/2009 22:36:52    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Asa02 , tes deux textes sont beaux et émouvants, mais pour moi seul le premier est de la poésie, car il peut se chanter (Orphée)
Le deuxième, je le vois comme une belle lettre qui exprime un amour profond mélangé à une grande tristesse kiss kiss kiss kiss kiss .
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
asa02


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2009
Messages: 57
France

MessagePosté le: 17/07/2009 11:55:10    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

je crois que je ne suis pas douée pour la poésie ma chère Teiwas, on ne peut guère chanter mes vers, par contre mes verres font chanter    Mr. Green
_________________
là tout n'est qu'ordre et beauté
luxe, calme et volupté

Charles Baudelaire, l'invitation au voyage
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 17/07/2009 12:15:17    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

Là je ne suis pas d'accord avec toi
Je pense que tu es douée ,que tu sais t'exprimer en faisant réagir ceux qui te lisent.
Le premier poème, oui on peut le chanter, demande à Raphaël et tu verras ce qu'il t'en dira kiss (moi je l'ai fredonné super )
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 1 846
France - Lorraine

MessagePosté le: 17/07/2009 13:09:48    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique Répondre en citant

j'aime ta poésie Asa, même si je ne saurais pas en faire autant..(quand j'écris de la poésie, je ne sais pas faire autrement que du classique Rolling Eyes )
il y a du rythme, des rimes, des sentiments, tes vers chantent et sortent du coeur : comment peux-tu dire que tu n'es pas douée??? puzzled
peut-être que ça ne plait pas à tout le monde, mais peut importe: quand on écrit, c'est d'abord pour soi (il me semble), que ça soit pour soulager son coeur, pour dire par écrit ce que l'on n'oserait pas dire de vive voix (peut-être), ou pour s'amuser, pour vider sa colère, etc..
kiss
_________________
C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 06:27:35    Sujet du message: La poésie contemporaine - ou les bouleversements de la métrique et de la syntaxique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> poésie- poetry -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com