Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Avis aux poètes qui croisent ici !
Aller à la page: <  1, 2
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> poésie- poetry -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 08/09/2008 11:25:31    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

Je viens d'avoir une réponse

Posté le: Aujourd’hui à 09:59 Sujet du message: Concours de Poésie
bonjour,

c'est une bonne idée, Teiwas. au juste, que signifie sacem ?

bonne journée

floralia
Alors réponse STP Laughing
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 08/09/2008 11:25:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 08/09/2008 18:59:02    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique


kiss
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 08/09/2008 22:44:29    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

Merci , je fais passer kiss
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Geronimo
Nouveau Membre
Nouveau  Membre

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2008
Messages: 32

MessagePosté le: 10/09/2008 06:42:12    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

Hum, vénérable Raphaël....

le père Brassens n'aurait-il joliment mélodié quelques alexandrins du père Totor ?

Rolling Eyes
_________________
Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 10/09/2008 11:06:13    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

oh que si, bien évidemment !

et nombre de chanteurs on utilisé l'alexandrin : tu parles, c'est tellement pratique, un vers qui peut être à la fois binaire et ternaire !

je dis juste que - à moi - ça me pose problème, car j'ai besoin de "syncopes métriques", de dissymétries, de rebonds...


bien à toi
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 10/04/2009 17:24:43    Sujet du message: verdict Répondre en citant

J'ai fait un peu de ménage. Comme il y avait deux sujet pour un seul, je recolle ici celui de la section poésie ; vous verrez comment le projet a évolué depuis septembre dernier... :

Raphaël a écrit:

Chers tous,

J'ai en projet une composition sur


Orphée

rien de moins que cela !

Mais je ne trouve aucun poème satisfaisant ou qui m'inspire.

J'ai bien pensé l'écrire moi-même, mais j'avoue que je préfèrerais que ce soit un autre : mettre en musique ses propres mots n'est pas si évident !

J'aimerais que soit traités surtout le retour à la lumière et le regard interdit ; éventuellement d'autres thèmes liés à Orphée, à votre convenance.

D'autre part, je souhaite un langage poétique d'aujourd'hui : vers et strophes libres, images et figures de style non académiques et pas trop romantique (XIXème) si possible !

Aucun alexandrin ni même de sonnet
N'aura, je le sais bien, pouvoir de résonner !
   

Je propose un grand concours de poésie...

Le gagnant verra son poème mis en musique et déposé à la SACEM...

Allez au boulot, tous à vos plumes !


Bien à vous


Teiwas a écrit:

'en ai fait une annonce globale comme cela elle sera sur tous les fora et un message sur l'entête du forum:lol:

Raphaël a écrit:

merci

Teiwas a écrit:



Orphée tu perdis Eurydice, et
Les femmes tu fuis,
Tu as peur de leur amour
qui ne dure pas toujours.
Rhodope te protégea
Aquillon sur Hémus t’attaqua.
Orphée tu ne peux fuir,
A jamais te dérober...

La solitude est en vain
Fais face à ton destin
Eurydice t’aima
Tu dois la retrouver….
Des Enfers la remonter
Sa perte plus fort, t’a fait chanter...
La solitude n’est pas un devoir sacré
Aimer l’est.  


Seule la connaissance des Enfers
La marche en sens contraire
Te fera retrouver la Lumière
Alors choisis ta voie et, ne te retournes pas
Il y a des secrets
qui ne sont pas pour toi



  


Raphaël a écrit:

hhh c'est très beau, ça;..

merci

Teiwas a écrit:

Qunad tu seras riche et fameux, n'oublie pas l'auteur , qui n'est pas un poète, mais qui a été inspirée par l'amitié qu'elle te porte clind siffle

Teiwas a écrit:

Raphaël ,est-ce que le concours est fini? dois-je laisser l'annonce dans le message d'entête?

Raphaël a écrit:

Non, tu peux l'effacer ; je n'ai toujours pas trouvé chaussure à mon pied, malgré tout tes efforts ;-)

love

Teiwas a écrit:

Alors vas pieds nus kiss

Teiwas a écrit:

Raphael voici ce qui pourrait t'inspirer?
Citation:


Le Papyrus de Derveni, le plus ancien des papyri grecs connus, a été découvert en 1962 dans le nord de la Grèce et contient, en 26 colonnes, le commentaire allégorique d'une théogonie en vers attribuée à Orphée, composé probablement vers la fin du Ve siècle av. J.-C. Il a obtenu, grâce au livre de F. Jourdan, sa première traduction française. Cette dernière est accompagnée d'une introduction, d'une bibliographie, d'un commentaire et d'un lexique ainsi que d'une table de correspondance concernant les fragments orphiques cités dans le livre, dans l'édition de Kern et leurs équivalents dans celle de Bernabé.

En ce qui concerne le texte grec ancien publié, l'auteur adopte à quelques variations près de l'édition provisoire de R. Janko parue dans la Zeitschrift für Papyrologie and Epigraphik, 141 (2002), p. 1-62, sous le titre "The Derveni papyrus: an Interim Text"; il n'y a donc pas d'apparat critique. C'est pour cela aussi que cet ouvrage semble avoir en général les objectifs d'un manuel destiné à ceux qui souhaitent surtout avoir une idée générale du Papyrus. Cela est particulièrement clair en ce qui concerne l'introduction, ainsi que la bibliographie, brève et très sélective, qui suit juste après. En revanche, le commentaire des colonnes du Papyrus, qui constitue à notre avis l'apport essentiel du livre, est plus détaillé et riche, mais souvent difficile à suivre à cause d'une disposition typographique peu commode. En effet, les remarques explicatives se basent sur une série de notes qui se repartissent (souvent de manière arbitraire) entre, d'une part, la partie laissée libre sur chaque page de traduction et de texte et, d'autre part, la fin du volume.



Raphaël a écrit:

Effectivement, voilà qui m'intéresse fort !

merci

Teiwas a écrit:

Ma copie est maintenant dans un carton, mais tu devrais  pouvoir trouver facilement : la mienne vient de http://www.lesbelleslettres.com/Papyrus Derveni, nouvelle analyse du plus vieux manuscrit d'Europe
vendredi 2 juin 2006 : http://www.lespasseurs.com/dotclear/index.php/2006/06/02/1063-papyrus-derve…
Citation:


Près d'un demi-siècle après la découverte du papyrus Derveni, le plus vieux «livre» d'Europe, des archéologues espèrent percer à jour ses mystères grâce à une nouvelle technique d'analyse numérique.



En partie brûlé, le document datant du IVe siècle avant J.-C. avait été découvert dans une tombe dans le nord de la Grèce en 1962. On estime qu'il a dû être placé sur le bûcher funéraire du défunt. Il se présente sous la forme de fragments de pages noircies.
Une partie de ce traité de philosophie sur une religion ancienne a été examinée il y a des années, mais jamais publiée officiellement. Aujourd'hui, l'archéologue Polyxeni Veleni estime que des techniques d'imagerie modernes permettront d'améliorer considérablement la compréhension du texte.
Elles devraient permettre de révéler 10% à 20% de texte en plus, «ce qui sera d'une importance cruciale», selon M. Veleni, directeur du musée archéologique de Thessalonique, où le manuscrit est conservé.
Le document était à l'origine un papyrus de plusieurs mètres enroulé autour de deux tiges en bois. Il a été daté à l'an 340 avant J.-C., époque du règne de Philippe II de Macédoine, père d'Alexandre le Grand.
«C'est le plus ancien livre connu, si l'on peut utiliser ce terme pour un rouleau», souligne M. Veleni. «C'est une découverte unique, d'une importance exceptionnelle.»
Le mois dernier, des experts de l'université Brigham Young, dans l'Utah, ont utilisé une technique numérique de pointe pour créer des images améliorées du texte, qui seront étudiées par le papyrologue Dirk Obbink et l'expert grec Apostolos Pierris et publiées d'ici fin 2007. «Nous sommes désormais capables de lire même les parties les plus carbonisées», selon M. Veleni.
Ce traité philosophique évoque un poème perdu décrivant la naissance des dieux et d'autres croyances concernant Orphée, héros légendaire de la mythologie grecque et figure centrale d'un mouvement religieux appelé orphisme.

L'analyse du texte pourrait fournir un nouvel éclairage sur des croyances qui auraient influencé les religions monothéistes apparues ultérieurement.
Associated Press (AP)  Par Nicholas Paphitis

Raphaël a écrit:

Laughing

je sais déjà tout ça : je l'ai lu avant de commander le livre !!!

clind

Teiwas a écrit:

Tu es un grand garçon je vois please

Raphaël a écrit:

oeil













Verdict...


Beh oui, maintenant que la composition est terminée (elle sera "crée", c'est à dire donnée pour la première fois à entendre en public), le 09/05/09 à Tours (je ne sais pas quelle conjoncture astrale se profilera, mais rien qu'au niveau de la date, je suis assez content !), je vous livre le texte que j'ai choisi. Que les candidats à ce concours ne soient pas frustrés, ils n'auraient pas pu trouver exactement ce que je cherchais, à moins d'être archéologues ! Un grand MERCI à Teiwas, qui m'a mis sur la piste du Papyrus de Derveni.

Le texte sur lequel j'ai écrit (pour choeur de chambre à 8 voix) est extrait en majeure partie des "Vers dorés" attribués à Pythagore (même si l'on sait qu'ils ont été compilés plutôt par ses disciples, le Maître n'ayant quasiment pas laissé de traces écrites) ; le "refrain" est constitué de deux formules viatiques communes à un certain nombre de lamelles d'or très fines, retrouvées dans diverses sépultures de Grande Grèce, et que les chercheurs considèrent comme tous premiers témoins de rituels orphiques, avec le fameux Papyrus de Derveni :



Ζεῦ πάτερ, ἦ πολλῶν κε κακῶν λύσειας ἅπαντας,
Ô Zeus, notre père, tu délivrerais tous les hommes des maux nombreux qui les accablent,

εἰ πᾶσιν δείξαις, οἵωι τῶι δαίμονι χρῶνται.
si tu montrais à tous de quel Génie ils se servent.



Γῆς παῖς εἰμι καὶ Οὐρανοῦ ἀστερόεντος
Je suis fils de Terre et de Ciel étoilé

Ἔριφος ἐς γάλ' ἔπειτον

Chevreau, je me suis élancé vers le lait




Ἀλλὰ σὺ θάρσει, ἐπεὶ θεῖον γένος ἐστὶ βροτοῖσιν,
Mais toi, prends courage, puisque tu sais que la race des hommes est divine,

οἷς ἱερὰ προφέρουσα φύσις δείκνυσιν ἕκαστα.
et que la Nature sacrée leur révèle ouvertement toutes choses.




Γῆς παῖς εἰμι καὶ Οὐρανοῦ ἀστερόεντος
Je suis fils de Terre et de Ciel étoilé

Ἔριφος ἐς γάλ' ἔπειτον

Chevreau, je me suis élancé vers le lait



Ὧν εἴ σοί τι μέτεστι, κρατήσεις ὧν σε κελεύω,

Si elle te les découvre, tu viendras à bout de tout ce que je t'ai prescrit ;

ἐξακέσας ψυχὴν δὲ πόνων ἀπὸ τῶνδε σαώσεις.
ayant guéri ton âme, tu la délivreras de ces maux.




Γῆς παῖς εἰμι καὶ Οὐρανοῦ ἀστερόεντος
Je suis fils de Terre et de Ciel étoilé

Ἔριφος ἐς γάλ' ἔπειτον

Chevreau, je me suis élancé vers le lait





Ce projet m'a pris énormément de temps, car je n'ai pas seulement ponctionnés les textes, comme vous pouvez l'imaginer. Il m'a mené notamment à m'intéresser à Pythagore, qui ne me quitte plus depuis !

Cette période du VIème et Vème siècle avant JC a ceci de passionnant qu'en Grèce se trouve métissées toutes les traditions du Bassin Méditerranéen : fin de la Grande Egypte, où résident encore nombre d'Hébreux, et où les prêtres initient quelques grecs (entre autres) à leurs savoirs/sagesses ancestraux (Pythagore y est passé, c'est atesté par les historiens, dont Jamblique), invasions Perses, grande époque de Babylone, migrations Arabes et Celtes...

Cette époque a connu Zoroastre, Siddhartha, Confucius... Thalès et Pythagore... (on ne retient de ces derniers que leurs théorèmes, qu'ils tiennent justement très probablement des Mésopotamiens, via les Egyptiens..., mais l'apport de ces deux Maîtres va bien plus loin. Je ne prétends pas détenir la vérité, mais pour moi, ils ont influencé toute l'époque dite "présocratique", et même Platon, qui s'en dédit, pourrait bien être un plagiaire... (cf sur le sujet, et sur Platon en général le dernier Hors-série du magazine "le Point") On sait en tout cas qu'il a payé fort cher (Platon) pour acquérir 3 livres de Pythagore par l'entremise de Philolalos, pythagoricien reconnu.

Bref, cette époque est le creuset des religions que nous connaissons aujourd'hui, mais pas seulement : c'est aussi l'époque où se fondent les valeurs morales et politiques de l'Occident... Mais tout ce qui a suivi est un peu plus connu...

J'ai dû également m'initier au Grec Ancien, puisque j'écris pour la voix : il fallait bien que je sache à peu près comme ça se lit, et comment ça se dit... Et alors là... C'est encore un de ces très vastes chantiers dont on ne sort pas indemne !!!

Du reste, je crois que ça ne concerne plus la partie poésie de ce forum... Rendez-vous en philo, ou en ésotérisme !







Bien à tous ceux qui passeront ici...
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 10/04/2009 21:42:37    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

Teiwas, je ne sais pas comment m'y prendre pour enlever l'aspect "annonce globale" de ce sujet...

Merci de le faire toi-même, sans le supprimer, stp !!!


kiss colère
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 10/04/2009 23:15:35    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

Laughing Tu vas sur "éditer " le premier message et tu cliques sur  "normal" Laughing Voilà c'est fait kiss
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 10/04/2009 23:28:54    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

ah, te voilà déjà debout !

et moi, je n'arrive pas à dormir, alors qu'Elie ronfle comme un sonneur !
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 10/04/2009 23:34:39    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

Je n'ai dormi que 4heures ...et encore  disons plutôt somnoler: la faute à la lune Laughing Peux tu la voir ?
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 10/04/2009 23:38:05    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici ! Répondre en citant

hélas non, elle est couverte par des nuages de pluie...
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 07:44:26    Sujet du message: Avis aux poètes qui croisent ici !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> poésie- poetry -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com