Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Locutions

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Les mots-Words -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 02/09/2008 10:11:08    Sujet du message: Locutions Répondre en citant

Il y a des locutions immortelles qui font partie de la toile de la vie moderne. Pour les Français et tous les citoyens des pays latins, elles sont les locutions latines
Exemple
DE GUSTIBUS ET COLORIBUS NON EST DISPUTANDUM
Des goûts et des couleurs il ne faut pas disputer.
Proverbe des scoliastes du Moyen Age, qui est devenu un proverbe français.
De gustibus non disputandum, cet adage reste pour la consolation des artistes malheureux.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/09/2008 10:11:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cliniou
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 442
Du côté d'ailleurs et réciproquement
Logo:

MessagePosté le: 02/09/2008 10:22:28    Sujet du message: Locutions Répondre en citant

«Oderint, dum metuant !» (en latin)

«Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent !» (traduction française)

Cette formule est attribuée à Denys l'Ancien, qui gouvernait la cité de Syracuse (Sicile). Elle a été tellement galvaudée qu'il est hasardeux d'en certifier l'origine. L'écrivain romain Cicéron la mentionne dans De Officis LXXVIII.

Les Grecs avaient colonisé la Sicile au début du premier millénaire et certains d'entre eux, les Corinthiens, avaient fondé la cité de Syracuse vers 734 avant  JC.

La cité fit preuve d'une prodigieuse vitalité qui l'amena à fonder des colonies à son tour. Gélon lui donna l'ascendant sur lesCarthaginois par sa victoire d'Himère en 480 avant JC.

Alliée de Sparte pendant la guerre du Péloponnèse, Syracuse fut agressée par Athènes en 413 mais l'expédition tourna au désastre pour les assaillants. 

Affaiblis, les démocrates de Syracuse abandonnèrent la réalité du pouvoir  à un «tyran», Denys l'Ancien. Celui-ci rétablit la grandeur  de la cité, assura son hégémonie sur la Sicile et la Calabre (la Grande Grèce) et promut les constructions et les arts.

Comme l'un de ses serviteurs, Damoclès, n'en  finissait pas de chanter ses louanges, Denys le fit habiller de façon royale et l'invita à un somptueux festin. Là-dessus, il lui demanda de lever les yeux et Damoclès vit avec effroi une lourde épée suspendue au-dessus de sa tête par un crin de cheval. Il mesura la fragilité du bonheur et de la gloire. C'est du moins ce que rapporte Cicéron.

Pendant la deuxième guerre punique, Syracuse prit le parti de Carthage contre Rome. Remarquablement fortifiée, elle soutint un siège de trois ans au terme duquel elle perdit son indépendance et l'illustre savant Archimède.
 
_________________
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 03/09/2008 02:36:21    Sujet du message: Locutions Répondre en citant

De visu: Après avoir vu, en le voyant.
De facto :de fait opposé de De jure :de droit
Delenda Carthago :Il faut détruire Carthage
Ces paroles par lesquelles Caton l'Ancien terminait tous ses discours, quel qu'en fût le sujet, s'emploient pour faire allusion à une idée fixe dont on poursuit avec acharnement la réalisation, à laquelle on revient toujours.

Deux ou trois honorables penseurs sont exaspérés contre le latin ; ils ne seront heureux que le jour où le malheureux latin sera chassé du collége comme un écolier qui ne sait pas le latin. Cette langue morte leur fait jaillir l'écume à la bouche : Delenda Carthago, furie s'écrient-ils en latin. Laughing
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 22:21:46    Sujet du message: Locutions

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Les mots-Words -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com