Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
HUMILITE

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/08/2008 08:42:16    Sujet du message: HUMILITE Répondre en citant

Eloge de l’humilité 
Une patiente aventure.
 
Jean-Louis Chrétien, philosophe, université Paris IV

L'humilité tout d'abord semblait cousine de ces vertus d'effacement et de mesure qui nous épargnent d'imposer aux autres, qu'ils en veuillent ou non, notre présence, notre regard, notre conviction, notre jugement, et d'envahir leur espace comme par droit de conquête : la modestie, la retenue, la réserve, la pudeur, la décence, la discrétion. Cependant, si précieuses soient-elle, celles-ci mettent en jeu des limites qu'il s'agit de ne pas franchir, des distances qu'il s'agit de ne pas abolir pour qu'autrui soit et respire, reste libre et mobile. Ce sont vertus de belle socialité, et leur objet, d'abord négatif, est d'empêcher tout débordement où la mise en avant de notre être ferait de l'autre, même au nom de son prétendu bien, notre chose ou notre jouet. L'humilité, quant à elle, commence à l'intérieur, dans le secret et dans la nuit, où elle ne cesse de mûrir comme la grappe d'une aurore qui sera. Elle ne nous demande rien d'autre, dit saint Augustin, que de nous connaître en vérité : ni plus, ni moins. Se connaître n'est pas se comparer : que m'apprend de me trouver pire ou meilleur qu'un autre que je connais moins encore que moi ? Et en quoi se déprécier serait-il plus pur que se vanter ? Ce ne sont que les marées hautes et basses du narcissisme, et il y a aussi des fanfarons de l'indigne. Cette descente dans l'abîme que nous sommes veut une lumière, celle de Dieu, plus forte que notre conscience, et un but, celui d’œuvrer enfin, plus riche que nos jugements, bons ou mauvais, sur nous.


Cette courageuse plongée en notre intime labyrinthe n'a pas pour fin de nous y perdre ni de nous y enfermer mais de nous désabuser et de nous détromper de nous-même, afin que de cet abîme suffoquant nous ressortions libres et nus. Nus, car nous savons désormais que rien de misérable ne nous est tout à fait étranger. Libres, car nous savons désormais qu'il n'y a ni force, ni talent, ni vertu dont nous soyons propriétaires, et dont nous puissions nous faire fort, par nous-même, à jamais, mais que tout nous viendra de ce à quoi nous nous vouons, et seulement aussi longtemps que nous nous y vouerons. C'est alors que commencent la marche à l'air libre et les choses vraiment sérieuses. Seul un voyageur sans bagage peut les entreprendre, car seul celui qui se sait pauvre peut oser appeler et oser recevoir, et seul celui qui se sait faible, ne possédant pas de force, en invente et en trouve, fût-ce pour en donner. Je n'ai plus dès lors à me demander si je suis assez courageux, assez patient, assez intelligent pour telle tâche ou telle action, mais seulement si cette tâche est nécessaire et cette action requise.


L'humble est celui qui a confiance, qu'il recevra de quoi manger en chemin, si ce chemin est vraiment le sien, au lieu de préparer toute sa vie des provisions pour un voyage qu'il ne fera jamais. Il n'a pas cartographié son abîme, il lui a suffi de savoir que ce n'était pas en lui, mais dans la bruissante rumeur du monde, qu'il trouverait réponse à ses questions. Et sa boussole (car il en a une) est que la force de son amour ne vient pas de lui, mais de ce qu'il aime. C'est pourquoi elle ne saurait manquer.


Toujours itinérante, cette amoureuse humilité envoie à toutes les grandeurs de l'humain. Elle est ce sel que nous ne consommons pas tout seul, mais sans lequel rien n'aurait de goût. Un courage sans humilité n'est que folle témérité, une intelligence sans humilité n'est que sotte outrecuidance, une autorité sans humilité n'est que tyrannie capricieuse... Et, comme le sel, c'est elle qui conserve le reste. Mais, comme le sel encore, qui vient sur nos marais, il lui faut la longue patience de la sédimentation, de l'évaporation, de la récolte.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/08/2008 08:42:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/08/2008 09:56:03    Sujet du message: HUMILITE Répondre en citant

rien n'est pire a une personne orgeuilleuse de voir une personne humble en action car alors cela lui rappel ce qu'il lui manque.

ce qu'il ne peu accepter.

tout passe par l'acceptation totale de soi malgré ce que les autres peuvent en penser.

de cela j'en suis convaincu il faut trouver sa vérité et vivre en conformité avec elle.

l'humilité je le pense tout comme la maturité est une vertu qui s'acquiert avec le temps l'expériance, la maturation...

Albedo
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/08/2008 10:25:13    Sujet du message: HUMILITE Répondre en citant

Citation:
Je crois que l'humilité est la modestie de l'âme ; car la modestie extérieure n'est que la civilité. L'humilité ne peut pas constituer à se nier à soi-même la supériorité qu'on peut avoir acquise sur un autre. Un bon médecin ne peut se dissimuler qu'il en sait davantage que son malade en délire ; celui qui enseigne l'astronomie doit s'avouer qu'il est plus savant que ses disciples ; il ne peut s'empêcher de le croire, mais il ne doit pas s'en faire accroire. L'humilité n'est pas l'abjection ; elle est le correctif de l'amour-propre, comme la modestie est le correctif de l'orgueil." - Voltaire (Dictionnaire philosophique).



Donc suivant l'enseignement de Voltaire, je n'ai nullement peur de montrer - d'admettre mes faiblesses et ma supériorité si je dois en faire preuve. Agir autrement c'est manquer de respect envers les autres et nous mêmes.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle


Dernière édition par Teiwas le 05/08/2008 22:27:08; édité 1 fois
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/08/2008 16:14:53    Sujet du message: HUMILITE Répondre en citant

Teiwas a écrit:
Citation:
Je crois que l'humilité est la modestie de l'âme ; car la modestie extérieure n'est que la civilité. L'humilité ne peut pas constituer à se nier à soi-même la supériorité qu'on peut avoir acquise sur un autre. Un bon médecin ne peut se dissimuler qu'il en sait davantage que son malade en délire ; celui qui enseigne l'astronomie doit s'avouer qu'il est plus savant que ses disciples ; il ne peut s'empêcher de le croire, mais il ne doit pas s'en faire accroire. L'humilité n'est pas l'abjection ; elle est le correctif de l'amour-propre, comme la modestie est le correctif de l'orgueil." - Voltaire (Dictionnaire philosophique).


Donc suivant l'enseignement de Voltaire, je n'ai nullement peur de montrer - d'admettre mes faiblesses et ma supériorité si je dois en faire preuve. Agir autrement c'est manquer de respect envers les autres et nous mêmes.

c'est ainsi que j'agis également

Albedo
Revenir en haut
scorpy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 06/08/2008 17:36:33    Sujet du message: HUMILITE Répondre en citant

Pareil pour moi, mais ce n'est pas toujours facile quand il yen  qui campent sur leur positions :s
Revenir en haut
CORWIN
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2008
Messages: 186
En forêt d'Yveline

MessagePosté le: 06/08/2008 18:15:42    Sujet du message: HUMILITE Répondre en citant

La confrontation des deux pensées me laisse avec un sentiment étrange, la vision de J-L Chrétien me semble tellement archaïque lorsqu'il recommande de plonger dans  notre labyrinthe intérieur pour en ressortir nu! C'est à dire en niant tout ce qui fait , notre personnalité. je ne vois pas en quoi cette philosophie va nous faire avancer dans la voie de la connaissance d'autrui et du respect de son espace de vie.

Voltaire nous dit, au contraire, que la voie n'est pas dans la négation de ce que nous sommes mais dans la manière dont nous l'assumons devant l'autre.

 
_________________
• Ne faites jamais l'amour le samedi soir, car s'il pleut le dimanche, vous ne saurez plus quoi faire. Pierre Desproges.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 13:33:58    Sujet du message: HUMILITE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com