Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
légendes à propos d'un Sauveur.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 07/07/2008 19:33:55    Sujet du message: légendes à propos d'un Sauveur. Répondre en citant

Il y avait jadis, dans un village sur le fond d'un grand fleuve de cristal, des créatures.
Le courant de ce fleuve glissait au-dessous de tous, jeunes et vieux, riches et pauvres, bons et méchants, et le courant allait son propre chemin, ne connaissant que sa propre nature de cristal.

Chaque créature à sa manière, s'accrochait étroitement aux branches et aux rochers du fond du fleuve, car s'accrocher était leur mode de vie, et résister au courant, tout ce que chacun d'eux avait appris depuis sa naissance.

Mais une créature dit à la fin : Je suis las de m'accrocher. Bien que je ne puisse pas le voir de mes yeux, je crois que le courant sait où il va. Je lâcherai et me laisserai entraîner où il veut. À rester accroché, je mourrai d'ennui.
Les autres créatures éclatèrent de rire et dirent : Idiot ! Lâche donc, et ce courant que tu vénères te jettera, ballotté et meurtri, contre les rochers, tu en mourras et plus vite que d'ennui.

Mais l'autre ne tint pas compte de ces quolibets, et retenant son souffle, il lâcha et fut aussitôt ballotté et meurtri par le courant contre les rochers. Or bientôt, comme il refusait de s'accrocher de nouveau, le courant le souleva et le libéra du fond, et il ne fut plus bousculé ni blessé.

Et les créatures vivant en aval, pour lesquelles il était un étranger, se mirent à crier : Voici un miracle ! Une créature comme nous-mêmes, et pourtant elle vole ! Voici le Messie venu pour nous sauver tous !
Et celui que le courant portait dit : Je ne suis pas plus Messie que vous. Le fleuve se plaît à nous soulever et à nous libérer, si seulement nous osons lâcher. Notre véritable tâche c'est ce voyage, cette aventure.

Mais les autres criaient de plus belle : Sauveur ! Sauveur ! Tout en s'accrochant aux rochers, et lorsqu'ils levaient la tête une deuxième fois, celui que le courant portait s'en était allé. Alors, restés seuls, ils fabriquaient des légendes à propos d'un Sauveur.
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/07/2008 19:33:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 07/07/2008 19:56:15    Sujet du message: légendes à propos d'un Sauveur. Répondre en citant

Citation:
Mais les autres criaient de plus belle : Sauveur ! Sauveur ! Tout en s'accrochant aux rochers, et lorsqu'ils levaient la tête une deuxième fois, celui que le courant portait s'en était allé. Alors, restés seuls, ils fabriquaient des légendes à propos d'un Sauveur.



'' S'accrochant aux rochers ''  Rolling Eyes , est-ce une appellation pour signifier le dogme, la dogmatique religieuse !


Tandis que l'être qui a choisit de lâcher ses craintes, de quitter son dogme, pour vivre l'expérience de l'inconnu, s'en est allé.   puzzled


Dernière édition par Roze le 07/07/2008 22:32:38; édité 1 fois
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 07/07/2008 22:11:08    Sujet du message: légendes à propos d'un Sauveur. Répondre en citant

je pense que s'accrocher au rochers, veu dire s'accrocher a de fausses certitudes.

ce n'est que mon avi mais il est vrai selon moi que le mouvement est plus excitant et plus riche que la stagnation.

Quan Yang
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 18/07/2008 20:23:12    Sujet du message: légendes à propos d'un Sauveur. Répondre en citant

Mon regard sur la curiosité et ses multiples formesAndré Baechler


Quel phénomène tout naturel que celui de la curiosité !
On pense souvent à tort que la curiosité est un vilain défaut.
Pour moi, elle trouve son sens lorsqu'elle devient un outil de construction et d'exploration. La curiosité saine est à la source de toute grande découverte, elle en est le moteur. Dès sa naissance, l'enfant se construit à travers sa curiosité, il questionne, il expérimente...
Mais la curiosité, cette soif légitime de connaissance et de compréhension, dérape souvent pour se métamorphoser subtilement en indiscrétion malsaine, se détournant de ses motivations initiales. L'être humain, sans but constructif, fait alors intrusion dans la sphère privée d'autrui, l'analysant, la décortiquant et bâtissant de nombreuses suppositions à son égard. Vous l'aurez compris, cette distorsion de la curiosité est le meilleur moyen de fuir sa propre réalité en tournant son regard vers l'extérieur.

Effectivement, si nous choisissons d'ingurgiter massivement une nourriture frelatée et prémâchée composée d'émissions télévisuelles avachissantes et d'une certaine presse friande de scandales, nous perdons rapidement nos repères, à la découverte d'une réalité fictive, déformée et disproportionnée, qui nous amène totalement à l'extérieur de nous-même. Les repères sont alors décalés, et l'on en vient à nourrir des colportages dont nous ignorons la source, mais que l'on pense justes puisque tout le monde les alimente. Nous avons alors des jugements faciles sur tout et en venons à considérer la défaite de "notre" équipe de foot comme une catastrophe planétaire, occultant ainsi tous les fardeaux de la vie. Il y a de quoi se noyer largement dans cette mare pestilentielle en décalage avec toute réalité objective de ce monde.

Assouvissant ainsi cette forme avilissante de curiosité, la nourrissant de cette manne toxique, l'être humain évite de se confronter aux questions fondamentales dans lesquelles il est intimement impliqué : la pollution, les dangers de la route et les nombreuses dépendances, qui tuent infiniment plus que la grippe aviaire par exemple. Se concentrer sur des problèmes fictifs ou improbables,
humain évite de se confronter aux questions fondamentales dans lesquelles il est intimement impliqué : la pollution, les dangers de la route et les nombreuses dépendances, qui tuent infiniment plus que la grippe aviaire par exemple. Se concentrer sur des problèmes fictifs ou improbables, nourris de peurs par des médias assoiffés d'audience, est une manière idéale de fuir ses propres responsabilités. Le plus souvent, la curiosité vous incite-t-elle par exemple à : Découvrir que la terre a mis à elle seule plus d'un an à produire la quantité de pétrole nécessaire à un avion de ligne pour effectuer un aller simple de Paris à New-York ? Ou alors à :

Explorer et nourrir les bruits croustillants qui courent sur les moeurs étranges de vos voisins ? Pour la nette majorité, la seconde alternative est bien plus tentante, puisqu'elle permet de fuir ses propres responsabilités de citoyen de la terre, en confiant aveuglément les grandes questions à des politiciens, choisis pour leur habileté à caresser dans le sens du poil et leur tendance naturelle à la myopie lorsqu'il s'agit d'appréhender les prochaines décennies. Et si l'un d'eux retrouve la vue et devient trop dérangeant par sa pertinence, on se charge de l'exclure du système en bouc émissaire. L'humanité semble prête à tout pour renier le mur vers lequel elle fonce, les deux pieds sur l'accélérateur. Elle choisit donc ses dirigeants pour leur capacité à exprimer ce qu'elle a envie d'entendre. Une saine curiosité nous ramène immanquablement à nos responsabilités, à la cohérence de nos actes, de nos comportements et à la remise en question. Être sainement curieux, c'est être responsable ! Si l'être humain se réfugie dans cette forme stérile et malsaine de curiosité, c'est qu'il est confronté à des évidences dérangeantes qu'il ne veut pas affronter. Plus l'on s'approche du mur, plus il devient difficile de l'ignorer. Jamais dans son histoire, l'avenir de l'humanité n'a été aussi corrompu et incertain. La tendance actuelle à se noyer dans la futilité pour échapper à la réalité est donc bien compréhensible, mais il n'est pas moins possible de se recentrer et se comporter en être responsable.

Alors sans juger ce mouvement planétaire, commençons par réorienter notre énergie et notre curiosité, afin de délaisser ce qui ne nous nourrit pas, puis interrogeons-nous sur les questions fondamentales, dans l'esprit de fraîcheur et de découverte de l'enfant.
Ne prenons pas la réalité de ce monde avec lourdeur, abordons-là ludiquement, avec légèreté, comme un grand champ d'expérimentation empli de défis. Nous y sommes actif et pouvons en tout temps changer de direction.

Ne soyons pas grave, ne nous prenons pas au sérieux, mais engageons-nous dans cette démarche avec sérieux. Ce qui peut être dérangeant d'un premier abord, finit immanquablement par s'avérer passionnant et fructueux.
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 19/07/2008 06:25:03    Sujet du message: légendes à propos d'un Sauveur. Répondre en citant

Mélane a écrit:

[Alors sans juger ce mouvement planétaire, commençons par réorienter notre énergie et notre curiosité, afin de délaisser ce qui ne nous nourrit pas, puis interrogeons-nous sur les questions fondamentales, dans l'esprit de fraîcheur et de découverte de l'enfant.
Ne prenons pas la réalité de ce monde avec lourdeur, abordons-là ludiquement, avec légèreté, comme un grand champ d'expérimentation empli de défis. Nous y sommes actif et pouvons en tout temps changer de direction.

Ne soyons pas grave, ne nous prenons pas au sérieux, mais engageons-nous dans cette démarche avec sérieux. Ce qui peut être dérangeant d'un premier abord, finit immanquablement par s'avérer passionnant et fructueux.
Merci
pouce pouce
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 19/07/2008 10:06:22    Sujet du message: légendes à propos d'un Sauveur. Répondre en citant

pouce oui, c'est la un message riche d'enseignements pouce

Albedo
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 14:15:14    Sujet du message: légendes à propos d'un Sauveur.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com