Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Rudolph Steiner

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Livres-books -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 25/06/2008 07:05:43    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

Il naît en 1861, dans les montagnes hongroises. Fils d’un chef de gare autrichien, c’est un petit surdoué, chétif, introverti, bouleversé à neuf ans par la découverte d’un livre de mathématiques. Il écrira plus tard : "C’est à la géométrie que je dois d’avoir connu le bonheur." On l’envoie dans un collège technique, puis dans une école d’ingénieurs à Vienne. En même temps, il se trouve un curieux maître spirituel - un herboriste passionné d’occultisme.

Steiner intello


À Vienne, le jeune diplômé essaie de se faire un nom dans les milieux cultivés. Il fréquente le Café de la
andes, autrichiennes et suisses du mouvement théosophique. Dès lors, ce petit homme aux traits sévères, toujours vêtu de noir, portant lavallière et cape de fourrure, se met à parcourir l’Europe. Il devient une star.

Steiner mystique

À l’époque, on l’accuse d’avoir retourné sa veste en rejoignant les théosophes. En fait, il est sorti du placard. Tout ce qu’il n’avait jamais osé raconter, par peur du ridicule, il le déverse à présent devant un public avide. Il s’avère que, depuis son adolescence, Steiner entre à volonté dans des transes visionnaires. Ce qu’il en rapporte, publié dans des livres comme L’initiation, Mémoire cosmique ou La science occulte, laisse pantois. Pas question de résumer ici ces méditations qui noircissent des milliers de pages et voyagent parmi les mondes astraux, les vies antérieures, les corps éthériques, les anges, la mémoire akashique... On peut y voir, au choix, une gigantesque hallucination, un enseignement surhumain, ou une mythologie poétique et grandiose.

Steiner dramaturge

La dimension artistique est une autre clé du personnage. À ses heures, il pratique la peinture, la sculpture, la musique, le théâtre. En 1910, il monte un Mystère, un drame initiatique - il l’a écrit, mis en scène, a créé les décors et les costumes. Trois autres suivront, représentés à Munich chaque été. En 1912, il baptise eurythmie sa technique théâtrale qui mélange chant, diction scandée, chorégraphie et gestuelle symbolique.

Steiner anthroposophe


La rupture d’avec la Théosophie couvait depuis 1909, quand le révérend Charles Leadbater, théosophe en chef et pédophile notoire, s’entiche d’un jeune garçon indien et le désigne comme la nouvelle incarnation de Jésus-Christ. Le garçon quittera plus tard les théosophes et deviendra Krishnamurti. Quant à Steiner, il refuse de prêter allégeance au nouveau Messie et crée, en février 1913, son propre mouvement, la Société anthroposophique.

Steiner bâtisseur

L’Anthroposophie veut un siège social comme on n’en a jamais connu. Steiner sculpte des maquettes sinueuses et tarabiscotées. Munich refuse le permis de construire et les anthroposophes s’installent en Suisse, à Dornach. Ils sont en pleine construction quand la guerre éclate en août 1914. Une drôle de communauté vit là-bas, réunissant des disciples de toute l’Europe. Les bâtiments du "Goethaenum" prennent forme, tout en bois chantourné, parés de fresques bizarres. Effectivement, le lieu est unique au monde.

Steiner politique

Dans le chaos de l’après-guerre, Steiner conçoit un système social et politique, la "Tripartition". La société s’organiserait en trois sphères, celle de la culture, avec es artistes et les savants pour diriger moralement le monde ; celle de l’économie, autonome et associative ; et la sphère étatique-politique, discrète et subalterne. n appel est envoyé aux chefs d’Etats et aux intellectuels. Hermann Hesse fait partie des signataires. Un parti s’organise à Stuttgart, Steiner part en campagne militante. En 1922, les Nazis, qu’il abomine, attaquent ses réunions ; il échappe de justesse à leurs nervis armés dans un hôtel à Munich. L’année suivante, il reconnaîtra son échec et quittera le domaine politique.

Steiner pédagogue

À la demande d’un industriel, directeur de l’usine Waldorf-Astoria à Stuttgart, il crée en 1919 une école pour les enfants d’ouvriers et invente une pédagogie fondée sur les méthodes actives et l’éducation artistique Les "écoles Steiner", sont un vrai succès - on en compte quatre cents aujourd’hui dans le monde.

Steiner médecin

La médecine anthroposophique date aussi de cette période, avec l’ouverture de plusieurs cliniques, sanatoriums et instituts psychiatriques. Il s’agit de soigner vant tout le "corps éthérique" et le "corps astral", tenus pour vrais responsables des maladies physiques. La thérapie insiste sur le régime alimentaire (Steiner est végétarien, mais n’en fait pas une obligation pour les disciples). Les médicaments sont à base de plantes, proches de l’homéopathie. On utilise aussi les couleurs et les cristaux, liés aux influences planétaires.

Steiner prophète

L’activité de Steiner devient frénétique. Le rythme des conférences et des voyages dans toute l’Europe s’accélère follement. En ajoutant les ateliers à Dornach, les consultations personnelles avec la foule des disciples, l’écriture de son autobiographie, l’homme ne dort quasiment plus, sa force de travail semble colossale et inépuisable. L’enseignement prend un tour de plus en plus mystique. En 1922, avec des pasteurs protestants, Steiner fonde une manière de nouvelle Église, la "Communauté chrétienne".

Steiner foudroyé

La nuit du nouvel an 1923, le Goethaenum est entièrement détruit par un incendie. On commence aussitôt la reconstruction, cette fois en béton. Un an plus tard, jour pour jour, Steiner est terrassé par un violent mal d’estomac. Il se croit empoisonné. Il ne s’alimentera pratiquement plus pendant les mois qui lui restent, sans pour autant ralentir ses activités. À la fin de l’année, il doit quand même s’aliter, il ne quittera plus sa chambre. Les derniers jours, il cesse de souffrir, mais il ne parle plus. Il meurt sans un mot le 30 mars 1925, à l’âge de 64 ans.

Enfin... Steiner et la biodynamique !

De toutes les inventions de Rudolf Steiner, l’agriculture biodynamique est sans doute la plus suivie aujourd’hui. Il s’y montre un précurseur génial, et l’épreuve de la pratique, au bout de trois-quarts de siècle, confirme ses intuitions de façon stupéfiante, compte tenu du côté spéculatif, péremptoire et parfois totalement surréaliste de ses propositions.

La recherche agricole débute très tard dans sa vie, en 1922, par des essais au domaine de Dornach et dans quelques fermes de la région de Stuttgart. En juin 1924, huit mois avant sa mort, il s’adresse pendant une semaine à une centaine d’agriculteurs réunis au château de Koberwitz, près de Breslau, dans l’actuelle Pologne. Ces causeries, réunies dans un petit livre, Agriculture, fondements spirituels de la méthode biodynamique, font un texte dense, complexe, souvent déconcertant, une bible de l’écologie agricole qui est loin d’avoir livré tous ses mystères.

Steiner commence par un procès de l’agriculture moderne et des additifs chimiques, qui épuisent la terre et dégradent la qualité des aliments - à l’époque, il est le premier et pratiquement le seul à s’élever contre ces progrès apparemment incontournables, prônés depuis déjà un quart de siècle par le baron von Liebig, fondateur de l’agriculture chimique. Steiner fait l’éloge du vieux savoir paysan en voie de perdition. Puis il expose sa vision, et là, il faut s’accrocher.

Pour lui, le mystère de la végétation tient à l’équilibre entre forces cosmiques venues des astres et forces terrestres montant du sous-sol. Sa chimie des sols et sa biologie des plantes donnent le vertige. On y rencontre la silice, qui capte l’influence des planètes lointaines aux cycles très lents, puis le calcaire, sensible aux planètes proches en orbites plus rapides, et l’argile qui joue les médiateurs. L’eau transmet l’action de la Lune, l’azote est astral, l’oxygène éthérique, le soufre spirituel, le carbone est le sculpteur des formes. L’humus n’est pas nourricier, mais porteur de radiations vitales, la graine sur le point d’éclore entre en état de "chaotisation", ouverte à tout l’univers. C’est abracadabrant, peut-être, et aussi singulièrement beau.

Une bonne partie du livre consiste en recettes pratiques aussi précises qu’étonnantes. Le compost de déchets est disposé en monticules, feuilleté en couches minces, saupoudré de calcaire. On stimule la terre avant les semailles en pulvérisant des dilutions de bouse ou de quartz pilé qu’on a versées dans des cornes de vaches et enterrées tout un hiver ou un été. On dynamise le fumier par des fleurs d’achillée enfermées dans des vessies de cerf, de la camomille dans des boyaux de bovidés, de l’ortie enfouie pendant un an sur un lit de tourbe. On lutte contre les maladies avec des décoctions de prêles, de l’écorce de chêne émiettée et bourrée dans un crâne d’animal, du pissenlit cousu dans des intestins de bovins. Contre les ravageurs, on répand des cendres d’insectes ou de peaux de mulot...

Pour Steiner, un domaine agricole est comme un individu vivant, autonome, équilibré, régulé par un savant dosage entre les champs, les arbres, le bétail, rythmé par des cycles à peine entrevus par la science, influencé par l’univers entier. Toute l’agriculture biologique est née de cette vision. Depuis, des générations de chercheurs en biodynamie l’ont affinée, mesurée, testée, précisée. Bien des points restent obscurs ou controversés, mais l’ensemble tient le choc. On peut crier au fou ou au génie, invoquer le cerveau droit ou le surnaturel. Peu importe. Les recherches continuent. Pour le reste, on en recausera dans mille ans.

Agriculture, fondements spirituels de la méthode biodynamique - Éditions anthroposophiques romandes.

On trouve aussi nombre de ses ouvrages aux éd. Triades, 4 rue de la rande Chaumière, 75006 Paris.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 25/06/2008 07:05:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 05/10/2008 14:26:42    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

Merci pour ce post ; je regretterais qu'il soit évacué du forum... Il n'appelle pas foncièrement de réponse, si ce n'est un merci. J'en apprends beaucoup sur un personnage qui m'intrigue depuis un certain temps...
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Raphaël
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 396
Centre

MessagePosté le: 05/10/2008 14:27:23    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

PS : il me fait penser à St Germain...
_________________
"Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux." [Khalil Gibran]
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/10/2008 21:51:49    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

J'étudie son oeuvre depuis bientôt 20 ans et ce qui me surprend , c'est que son système d'éducation, d'agriculture et son eurythmie ont été adoptés, mais que leur source est étiquetée "stupidité"
Quant à St Germain, Steiner a fait plusieurs lectures à son sujet

Steiner est très difficile à lire, il est comme Nostradamus:il est parti du principe que celui qui doit savoir, comprendra ce qu'il dit Laughing
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 21/10/2008 22:31:35    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

Citation:
Steiner est très difficile à lire, il est comme Nostradamus:il est parti du principe que celui qui doit savoir, comprendra ce qu'il dit Laughing
 

Moi je trouve que cela a du sens !
Et celui qui comprendra en fera l'expérience, ce qui lui permettra si il le veut bien d'en faire la vulgarisation accessible pour un public interressé. Laughing

Ces applications sont particulières, faut l'avouer.
Revenir en haut
Anahel
Membre confirmé
Membre confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 118
France

MessagePosté le: 27/10/2008 13:26:46    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

Teiwas a écrit:
J'étudie son oeuvre depuis bientôt 20 ans ...

Steiner est très difficile à lire, il est comme Nostradamus:il est parti du principe que celui qui doit savoir, comprendra ce qu'il dit Laughing



Bonjour Teiwas et tous ...

L'Anthroposophie a Nourrit mon enfance.
J'ai parfumé l'éducation de mes enfants avec ce qui d'Elle avait germé en moi. Une reliance avec la Nature surtout ... ainsi que la passion de vivre le plus possible des instants créatifs...

Pour "illustrer" quelque peu le principe qu'avait Steiner ...
je n'ai de lui que le livre l'Initiation depuis longtemps déjà. Au début hyper hyper hermétique ... sourire... mais quelque chose m'a toujours comme appelée ... alors j'ai vécu des rendez-vous annuels avec ce livre ... soulignant ce qui m'interpellait le plus ... sans trop chercher à comprendre mentalement, simplement en me m'étant à l'Ecoute de l'écho en moi ... et d'année en d'année le livre s'Eclaire .. le Voile se soulève ... Il m'arrive même la nuit, de me voir le lire et y trouver un éclairement pour mon Cheminement personnel. J'ai le sentiment profond que pour pouvoir vraiment saisir ce qui Vit dans les écrits de Steiner, il faut y mettre beaucoup de Coeur, bien plus que du mental ...

Envie de dire, que l'Anthroposophie m'a permise d'Être avant tout Ecoute ...
Cultiver son jardin, en appliquant ne serait-ce que les bases de la culture biodynamique sans y mettre le Coeur, l'Ecoute, cela reste froid ... alors qu'on peut Germer nous-même de ce que nous Sommes, en entrant en harmonie avec l'Univers au coeur d'une simple Ecoute, Présence ...

Tendrement
Anahel


_________________
Un Coeur qui Pense, une Pensée qui Vibre et la Source d'Eaux-Vives Fleurit ...
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 27/10/2008 14:23:49    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

C'est aussi grâce à son enseignement, que j'ai réalisé que la nature communique avec nous, si nous voulons apprendre son langage...des "êtres" nous parlent,nous enseignent et nous guident si nous les acceptons: nettoyez un jardin , par exemple,c'est une leçon de philosophie et une préparation pour ce que le futur va nous présenter clind
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Anahel
Membre confirmé
Membre confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 118
France

MessagePosté le: 27/10/2008 14:39:45    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant


Il est un langage dans la Nature qui offre à celui ou celle qui se Fait Ecoute, la Lecture du Livre du Soi que l'on porte en soi ...
lorsque je jardine et que je me Tiens en même temps, dans le Jardin du Dedans ... c'est tout plein de possibles pour que se Sème, Germe, Fleurisse, Mûrisse aussi quelque chose en moi ...

Bien Tendrement
Anahel


_________________
Un Coeur qui Pense, une Pensée qui Vibre et la Source d'Eaux-Vives Fleurit ...
Revenir en haut
Anahel
Membre confirmé
Membre confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 118
France

MessagePosté le: 28/10/2008 12:39:48    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant


Rudolf Steiner était aussi poête ...

L'éclatante beauté de l'univers
Me contraint à délivrer des profondeurs de l'âme
Les forces des Dieux liées à ma vie personnelle
Pour leur envol dans l'univers:
A m'abandonner moi même,
Me cherchant en confiance
Dans la lumière et la chaleur de l'univers.

*******



Ce que sait mon Âme
je veux l'unir
au feu du parfum des fleurs.

Ce que vit mon Âme,
je veux le stimuler
à la goutte étincelante du matin des feuilles.

Ce qu'est mon Âme,
je veux le fortifier au durcissement du sel
avec lequel la Terre prodigue ses soins à la racine.

*******


Je voudrais enflammer chaque homme
De l'esprit du cosmos,
Pour qu'il devienne flamme
Et dans le feu déploie
l'être de son être.

Les autres, eux, voudraient
Prendre à l'eau du cosmos
Ce qui éteint les flammes
Et dans l'eau paralyse
Intimement tout être.

Ô joie, lorsque la flamme humaine
Est encor flamboiement quand elle est en repos !
Ô amertume, lorsque la chose humaine
Qui voudrait se mouvoir est mise dans des chaînes.



Rudolf Steiner






_________________
Un Coeur qui Pense, une Pensée qui Vibre et la Source d'Eaux-Vives Fleurit ...
Revenir en haut
Anahel
Membre confirmé
Membre confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 118
France

MessagePosté le: 02/11/2008 13:29:35    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant


Voici deux liens
le site d'un ami belge anthroposophe http://www.guylorge.net/
et celui de son association, sur lequel on peut trouver des livres gratuits et articles
http://users.belgacom.net/idcch/index1.html

Anahel


_________________
Un Coeur qui Pense, une Pensée qui Vibre et la Source d'Eaux-Vives Fleurit ...
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 02/11/2008 22:37:08    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

super
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 03/11/2008 20:49:40    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

Citation:
Aux jours des origines s’avança vers l’esprit du ciel l’esprit de la terre qui, le priant, lui dit :« Je sais comment parler avec l’esprit de l’homme ».Je t’implore pourtant : accorde-moi le langage dans lequel le cœur du monde peut parler au cœur de l’homme. Alors, dans sa bonté, à l’esprit de la terre implorant, l’esprit du ciel donna l’ART.

Rudolf Steiner 
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 03/11/2008 23:28:47    Sujet du message: Rudolph Steiner Répondre en citant

Et l'art,c' est 10% talent et 90% imagination
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 22:23:32    Sujet du message: Rudolph Steiner

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Livres-books -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com