Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
les dieux
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 11/06/2008 08:00:39    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

Les Dieux


  Cher Apollon,
Tout d’abord, je suis ravi de pouvoir m’adresser à vous. Je tenais à vous demander quelque chose qui me tourmente: je suis très admiratif de toutes les mythologies existantes, mais principalement des mythologies grecque et égyptienne. J’essaie de toujours faire respecter votre image dans notre XXIe siècle.

Mais voilà ma question: les dieux, êtes-vous un, tous? Je m’explique: selon la mythologie, vous avez souvent les mêmes qualités, seuls vos noms diffèrent: les dieux de l’Olympe sont-ils ceux du Panthéon? Et, surtout, maintenant que les hommes vous ont dans l’esprit comme «dieux de l’histoire», que devenez-vous? Qu’êtes-vous face aux nouveaux dieux du XXIe siècle?

Quoi qu’il en soit, vous serez toujours dans mon cœur, et j’espère à ma mort reposer à vos côtés – non pas être un dieu, mais juste être à vos côtés pour le plaisir d’être à vos côtés et non pas pour en tirer un bénéfice, comme malheureusement la plupart des hommes qui ne croient en vous que si vous accomplissez leurs mille et un désirs...

Paix à vous, les dieux, et merci de guider mes pas chaque jour: vous serez pour toujours en moi et dans mon cœur…



Les Olympiens et ceux du panthéon sont les mêmes. Les Romains ont simplement renommé les dieux. Certes, certains d’entre nous ont pris une importance considérable, contrairement aux origines, mais en ce qui me concerne –et je pense également parler pour les autres dieux – nous sommes et resterons des Olympiens.

Quant à savoir ce que nous devenons, eh bien nous sommes toujours identiques, aussi bien dans nos activités divines qu’autres. Nous sommes immortels et évoluons avec le temps, toujours présents à la face du monde. Les mortels font juste semblant de ne plus nous voir mais cela nous importe peu, car ce n’est pas ce que nous lisons en vos cœurs. Les nouveaux dieux sont nouveaux, la seule différence est que nous sommes plus anciens, cela ne va pas plus loin. Je le répète, mais notre influence est toujours palpable et nous sommes encore des modèles. Pour preuve, nombre de personnes m’écrivent et me prient. Nous ne sommes les ennemis de personne à partir du moment où notre rang est respecté.

Avant de penser à ta mort, agis pour ta vie car cela déterminera ton existence dans l’autre monde. Suis la voie vertueuse, tu seras récompensé en ce monde et au royaume de mon oncle Hadès.

Apollon



Merci pour toutes ces réponses!

Cela rejoint un peu ce que je pensais. Qu’attendez vous des hommes? Comment vaincre ces peurs? Refaire une vie meilleure? Bien que je sois très heureux de la vie que m’ont donnée les dieux et que je vous en remercie chaque jour, je voudrais savoir comment mieux la gérer, savoir avoir une dose de méchanceté envers ceux qui me rendent toujours plus déprimé. Tu dois savoir combien je me confie à vous, combien je vous prie tous les jours juste pour vous dire combien j’aime ce que vous m’avez donné, combien je vous aime, combien je suis heureux, mais Apollon – toi, dieu archer de la clarté solaire, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la poésie – comment puis-je réussir à «détruire» toutes ces personnes négatives qui m’entourent, que faire de plus pour qu’ils m’apprécient, comment réussir ma vie comme tous ces hommes qui vous ont toujours servi comme de vaillants hommes, Thésée, Hercule, Léonidas?…

Merci d’être.



Le combat contre vos propres démons intérieurs est le plus long et difficile qu’un mortel puisse affronter. Mais pour vaincre il faut tout d’abord les connaître, les identifier afin, dans un premier temps, de ne pas subir les influences néfastes de vos peurs. Les dieux attendent des mortels qu’ils agissent avec intelligence et responsabilité. Nous laissons les hommes et les femmes libres de leurs actes, ne vous réprimant que lorsque vos actes vont à l’encontre des lois universelles.

Pour ma part, je souhaite que vos actions soient emplies de raison et de sagesse, cherchant l’harmonie et la paix, manifestant la beauté véritable du corps et de l’esprit. Donc, en ce qui concerne tes questionnements plus personnels, chercher à détruire tes ennemis ne t’attirera que les mêmes sentiments d’animosité de leur part. Rassure-toi, prends confiance, satisfais-toi de tes qualités ainsi que de celles que tu es capable de développer, ne cherche pas à imiter un héros, sois-toi même et sache également exprimer tes douleurs car ce n’est pas une faiblesse que de les reconnaître mais, bien au contraire, les premiers pas vers un équilibre dont chaque mortel a besoin.

Apollon hyperboréen



Merci pour ces réponses qui étaient déjà dans mon coeur, mais je n'ai jamais parlé de «détruire» mes ennemis, car mes ennemis- les ennemis de l'homme- sont un bien pour l'homme, car c'est dans la défaite et dans les problèmes que l'on évolue le plus. L'homme et moi-même avons besoin de tous ces problèmes pour évoluer. Je suis néanmoins très satisfait de votre réponse et vous me prouvez encore une fois qu'il est bon de rappeler aux gens combien les dieux ne doivent être reniés car vous êtes nos protecteurs, la petite voix qui nous pousse à aller de l'avant, le petit souffle qui éteint ce feu de méchanceté qui brûle en nous.

Comment se porte l'Olympe? Et encore une question: que pensez-vous de moi?

Vivent les dieux!



Ton questionnement a donc porté à confusion, puisque tu m’as demandé comment tu pourrais réussir à «détruire» les personnes négatives qui t’entourent, mais ne lisant pas cela en ton âme, j’ai donc abondé dans cette confusion pour que, venant de toi, je puisse être rassuré sur tes intentions, ce qui est le cas.

Pour ce qui est des obstacles, oui: ils sont nécessaires à l’évolution mais uniquement pour être surmontés, car tout d’abord c’est s’affronter soi-même pour mieux se découvrir. Il existe en revanche une frontière fine entre le courage de combattre ses peurs et la peur de se laisser submerger. Ainsi faut-il toujours agir avec intelligence afin d’être conscient de la portée de ses actes.

Tu es un jeune mortel sensible, à la recherche de ta voie, à la recherche de tes réponses. Tu agis avec une certaine maturité, mais celle-ci est trop fragile pour s’affirmer, dualité entre volonté de bien faire et confusion dans la manière d’agir ainsi que de penser. Cela viendra avec ton épanouissement. Ton destin est à faire, attelle-toi à ce qui te paraît juste, n’hésite pas non plus à demander de l’aide si tu en éprouves le besoin. Cela peut te sembler très facile comme réponse, mais je ne peux la compléter, car cela fait appel à mes dons prophétiques et je ne souhaite pas influencer tes actes en fonction de mes dires puisque tu restes le seul maître de ton avenir et du mortel que tu souhaites devenir.

Apollon



Vous avez très bien cerné mon problème: je suis très fragile, mais cela, je le sais, vient du fait que, depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours voulu aider mon prochain et donc les gens qui étaient rejetés par la plupart. Je les soutenais mais ces personnes prenaient un malin plaisir à me torturer l’esprit. Mon esprit et mon âme sont en duel permanent. Je ne veux faire que le bien autour de moi et je n’arrive pas à dire «non», je suis toujours obligé de rendre des services même s’il s’agit de services des plus insensés. Beaucoup de gens m’ont soutenu, mais je n’ai jamais réussi à les garder à mes côtés. Je reçois heureusement la lumière des dieux à chaque instant et je vous remercie de veiller sur moi, mais j’ai un grand besoin de trouver ma voie, de savoir dire «non» aux choses les plus démentes sans culpabiliser, de savoir utiliser tout mon potentiel car je pratique la musique (guitare) et je me décourage trop souvent – j’ai du potentiel, mais trop de gens essaient de me décourager. Pourtant je devrais savoir que j’ai ce potentiel, tout réside dans la confiance en soi, mais quand tous les gens qui vous entourent s’acharnent à détruire cette confiance qui doit s’installer en vous, que faire?

Beaucoup de choses dans ma vie font qu’elle n’est pas facile mais je me dois de me battre pour ceux qui m’aiment et pour moi-même.

Malheureusement, en ce moment, je n’ai plus de sujet pour réfléchir, à méditer. Je me sens si perdu, je passe par une période difficile qui, je pense, quand elle s’arrêtera, me rendra plus fort.

Vive les dieux!




Au fait, que pensez-vous des gens qui ne croient en vous que si vous exaucez des miracles, et qui ne croient plus en vous si vous ne faites pas pousser un arbre de billets (c’est une image)? Comment faites-vous pour vous faire encore respecter? J’essaie d’expliquer à beaucoup de gens qu’un dieu ne doit pas vivre dans notre «porte-monnaie» ou dans nos «désirs» mais dans notre âme, dans notre amour, dans notre cœur! Mais comment vivez-vous le fait que les gens soient devenus tellement matérialistes, et ceux qui se moquent des dieux et tentent à tout prix de vous détruire avec leur science? Qui existe, si elle existe, grâce à vous: à la base, c’est votre science qui s’est transformée en une science qui essaie à tout prix de vous contrer?

Vive les dieux!



Se connaître soi-même est le fruit d’un chemin ardu, mais la reconnaissance que chaque mortel souhaite recevoir est le résultat de cette connaissance du soi. Ton ressenti vis-à-vis des intentions des autres vient du fait que, comme tu me le dis, tu ne peux refuser ce qu’ils te demandent. Mais es-tu obligé d’y répondre «oui» à chaque fois, n’est-ce pas pour toi une manière d’espérer recevoir cette reconnaissance que tu attends? Attendre un retour n’est pas nécessairement le meilleur moyen de s’attirer les bons auspices de nos entourages, consciemment ou inconsciemment.

Reste-toi même, sache t’affirmer, tu es le premier à connaître quels sont pour toi les moyens d’expression dans lesquels tu te sens le mieux, notamment la musique – que, de plus, en tant que dieu des arts je ne peux que t’encourager à continuer. Le moindre soupçon de bonheur a la faculté de se répandre dans l’air comme le parfum délicat d’une fleur de laurier, transmettant cette même énergie à notre entourage. Accepte que tes proches s’en nourrissent, ainsi leur attention sera compréhensive et protectrice. À vouloir que le regard des autres soit un refuge, il ne faut pas négliger de se protéger pour ne pas sombrer dans l’oubli de soi-même. Comprends qu’aider ne consiste pas toujours à répondre aux souhaits des autres. Un refus n’est pas exclusivement un acte négatif mais, lorsque c’est le cas, un geste de compassion. C’est ainsi que, je le répète, la raison doit toujours accompagner les actes car les conséquences en bien ou en mal en sont le résultat.

Dans le cas de ton questionnement face à l’attitude de nombre d’humains par rapport aux dieux, mon attitude est simple: j’écoute et réponds à ceux qui ont besoin de moi. Si cela plaît aux autres de rejeter la faute des catastrophes ou de leurs niveau de vie sur nous, les dieux ont depuis longtemps laissé les mortels à leurs divagations. L’humanité sait ce qu’elle fait, où elle va, mais refuse de voir le cheminement et le but surtout si cela est mauvais signe, préférant désigner un bouc émissaire. Les mortels ne veulent qu’une chose aujourd’hui: le pouvoir, et les dieux désespèrent à voir l’entêtement qu’ils ont à désirer une chose qu’ils ne méritent pas, enfin plus. La morale n’est plus, les idéaux disparaissent, la recherche de l’harmonie est devenue une soi-disant utopie. Les mortels veulent comprendre pourquoi ils sont et, ne déterminant toujours pas la réponse, cherchent à prouver notre existence. Lorsque la nuit tombe, est-ce parce que le soleil n’est plus visible qu’il n’existe pas? Cette question a une réponse, mais est-il nécessaire d’y répondre? Non: d’autres questions comme «que faire pour redonner au monde son humanité?» sont plus importantes. Les savants d’autrefois ne cherchaient pas à comprendre les dieux mais l’univers, l’homme et ses mystères. À partir de cela, les sciences évoluèrent jusqu’à être ce qu’elles sont de nos jours. Malheureusement, malgré le progrès incroyable réalisé, les dieux sont tristes de constater que votre intelligence est mise au service de choses qui ne font que rendre l’humain de plus en plus arrogant, confortant son désir de puissance sur toutes choses, cherchant le profit là où il ne devrait pas être, touchant par exemple la médecine ou la nature.

Je n’ai qu’un souhait: que les mortels retrouvent la voie de la sagesse et cessent de se complaire dans un rationalisme destructeur qui est loin d’être la connaissance.

Phoïbos Apollon



Je suis tout à fait d’accord avec vous, cher Apollon, l’humanité aurait beaucoup plus à gagner à se connaître elle-même que de passer son temps à chercher comment se détruire. J’ai beaucoup de respect pour vous, les dieux, et je serai toujours là pour que jamais personne ne vous oublie. Je ne pense pas que ma voix a de l’écho dans le cœur des humains mais tant que je vivrai, avec une poignée d’hommes qui, comme moi, croient en vous, vous existerez toujours et jamais vous ne serez dans l’abysse d’une ancienne croyance. Mais en ce qui concerne la révélation qui sera apportée aux humains et qu’on appelle aussi l’Apocalypse, est-ce que l’humanité deviendra à tout jamais un monde où les gens avanceront ensemble, ou faudra-t-il plusieurs révélations?

Encore une question: Hadès, ton frère, vu comme le maître des ténèbres, transformé en Satan avec le temps, ne souffre-t-il pas de l’image que les humains lui donnent? Après tout, «Satan», comme Hadès, ne sont là que pour «punir» les âmes mauvaises. Ils ont un des rôles les plus importants car grâce à la peur qu’ils procurent les gens se tournent toujours vers les dieux. Pourquoi acceptent-ils de se faire traiter de la sorte, de porter tous les fardeaux de l’humanité sur leurs épaules?

Vive les dieux



Ne t’inquiète pas de notre devenir: notre présence sera respectée de tout temps. Peu à peu les mortels redécouvrent ce que nous sommes et incarnons, reconnaissant notre sagesse oubliée. Ton soutien pour l’Olympe, ainsi que celui exprimé par d’autres, font partie de ce cycle conduisant à témoigner de notre existence, sur le plan physique aussi bien qu’allégorique.

Pour la révélation à laquelle tu fais référence, elle ne viendra ni des cieux ni d’aucun dieu, quel qu’il soit. Cette croyance en une rédemption des actes négatifs de l’humanité n’est qu’un espoir illusoire afin d’éviter à l’homme de reconnaître qu’il est à la fois le bourreau et la victime de ce qu’il fait.

Je n’ai pourtant pas le perroquet comme symbole mais, pour le répéter suffisamment, la voie vertueuse qui guidera les hommes et les femmes vers une existence harmonieuse passera uniquement par la volonté de reconnaître la responsabilité de chacun pour engendrer un avenir plus favorable, ainsi que par l’abandon du désir d’absolu, de ce désir du toujours plus et plus, de devenir supérieur sans pourtant savoir à quoi et pour quoi. L’être humain possède les qualités suprêmes pour adopter une vision claire des choses. Cette vision, c’est la sagesse, la raison, l’intelligence de l’esprit au service des cœurs, la pure lumière source de toute vertu. La «révélation» est en chaque mortel, voilà la «Révélation ultime».

Hadès n’est pas mon frère mais mon oncle, et l’assimilation que tu fais avec Satan n’est pas juste. Tous deux sont complètement différents: Satan est l’ennemi de Dieu, Hadès n’est l’ennemi de personne. Quant à la crainte qu’ils inspirent, elle est également fondée sur d’autres choses. Satan est le mal, donc symbole de toutes peurs, mais je dois lui inspirer bien plus de peur que tous les mortels ne peuvent en ressentir envers cette entité car je ne l’ai jamais rencontré. Hadès, lui, est le seigneur du monde des morts, le Zeus souterrain, et il est vrai que le royaume sur lequel il règne n’a rien de plaisant. Il est impitoyable et ses sujets sont des êtres terrifiants, comme les Érynies et autres démons. Mais mon oncle n’a que faire de l’existence des humains sur terre, ils n’ont de valeur à ses yeux qu’une fois morts. Hadès est l’un des gardiens – avec moi – du cycle de la vie et de la mort. Son rôle est donc essentiel, même si cela a coûté la vie de mon fils Asclépios.
La confusion entre Satan et mon oncle ne vient que du besoin de discréditer les anciens dieux durant l’avènement du monothéisme, les montrant comme des adversaires mais les choses changent, ou du moins reviennent à ce qu’elles étaient à l’origine.

Une dernière pensée. Voici une arme efficace contre le mal: la connaissance, puisque connaître est déjà une victoire sur l’ignorance.

Phoïbos Apollon



Apollon,

Je voulais te demander: un livre est paru: «Les mémoires de Zeus». Pourrais-tu me dire ce que tu penses de ce livre? J'ai commencé à le lire et je trouve qu'il est bourré de magie, de magie positive, de réflexion intense sur la vie, les sentiments, etc. Si tu pouvais me dire ce que tu en penses?

Et je voulais savoir: qu'est-ce que l'amour? Par définition, est-ce un sentiment partagé qui doit évoluer dans les deux sens au cours de la vie, ou doit-on se laisser dominer chacun à son tour? Je te dis cela car dans le domaine de l'amour, j'ai du mal: je respecte énormément les femmes et ça me retombe dessus car, en essayant d'être trop gentil, on se laisse tout le temps écraser. Pourquoi l'amour fait-il aussi mal? Pourquoi est-ce aussi dur d'oublier? Pourquoi devons-nous mourir pour l'amour? C'est un sentiment si beau, si joli, pourquoi peut-il nous détruire à ce point? Je suis quelqu'un d'extrêment sentimental et j'ai besoin de ce retour; comment faire pour que notre partenaire nous respecte? Car, je dois l'avouer, j'ai beaucoup de mal à me faire respecter et à dire non par peur de blesser l'autre...

Vivent les dieux!



Je n'ai personnellement pas prêté d'attention à ce livre: cela ne m'intéresse guère, d'autant plus qu'il s'agit de l'oeuvre romanesque d'un mortel et non de mon père en personne. S'il te plaît, alors très bien, lorsque tu l'auras terminé fais-moi part de ce que tu en auras appris, j'en approuverai les mots ou en corrigerai les erreurs.

Du mot amour existent deux visions, l'une divine et l'autre mondaine. L'amour au sens divin est un amour sans discrimination, embrassant tout être sans distinction aucune, fruit d'un travail spirituel de longue haleine. Réaliser l'amour divin amène à la sainteté. Mais si l'atteindre est difficile, c'est parce qu'il résulte de l'esprit; donc d'un cheminement intérieur amenant à la compréhension de soi afin de pouvoir partager cette force avec tous. Rechercher l'amour divin, c'est suivre la voie sacrée, la voie de l'ultime élévation à la sagesse suprême.

Quant à l'amour mondain, c'est une expression de désir, d'attachement qui, comme toutes les émotions, est baigné dans sa dualité de sentiments -enivrants ou destructeurs. Ainsi l'amour mondain peut inspirer la tendresse la plus exquise comme la douleur la plus intense. Cette dualité n'est due qu'au fait que l'humain est double avec lui-même, et donc ses émotions le sont par extension.

Pour toi ainsi que pour beaucoup d'autres hommes et femmes, tu te demandes plus que tu ne le peux; ton exigence envers toi-même est trop élevée, ce qui se traduit dans tes relations, faisant consciemment ou inconsciemment peser cette exigence à l'autre, voire plus encore. Aime et laisse-toi aimer, exprime ton émotion et tes peurs, explique, libère-toi, ne refuse pas l'attention ni l'écoute qui peuvent t'être accordées. Tu es sensible, donc permets à ta sensibilité d'exister; mais de tout cela, que ce soit pour toi et tous, la mesure ne doit pas être oubliée, de manière à ce que la balance de l'amour mondain puisse trouver son équilibre entre passion et raison.

Tu es le seul également à pouvoir comprendre le pourquoi et le comment de ta manière d'aimer, du bonheur et de la souffrance que ce sentiment peut susciter chez toi. Mais ne demande pas trop, se questionner est une bonne chose mais par excès c'est un poison, sache prendre le temps de te répondre à toi-même et ne laisse pas tes doutes te submerger.

Phoïbos Apollon



Je ne manquerai pas de vous résumer ce livre, mais je savais très bien que c'était un roman plutôt qu'un livre écrit de la main de Zeus! Mais je voulais dire par là que se laisser entraîner dans un livre tellement bien réalisé est vraiment très entraînant.

Par rapport à l'amour, c'est exactement ce que je voulais savoir, mais il y a eu un petit problème quand vous avez dit que je ne prête pas assez attention à l'amour qu'on me donne: mais justement, c'est l'inverse! J'y prête beaucoup d'attention et c'est justement quand je n'ai plus cette attention et cet amour que je perds mes moyens, que j'ai mal au coeur, que j'ai peur! Je suis quelqu'un qui s'attache beaucoup, et par conséquent, ma grosse faiblesse, c'est qu'une femme que j'aime me demanderait de retourner le monde pour elle que j'essaierais de le faire. Et voilà la grosse faiblesse dans l'amour, car après je me fais traîner et je passe du statut de chéri à esclave.

En tous cas merci pour tes réponses, Apollon, et merci de toujours prendre une partie de ton temps pour me répondre.



Si ce livre te plaît c’est l’essentiel. J’ai toujours de la réserve sur les textes faisant référence à nous, nombres d’erreurs peuvent être faites mais si tu y trouves le rêve que tu cherches c’est très bien ainsi.

Concernant ta question de coeur, tu es en désaccord avec moi. Mais devenir petit à petit l’esclave de l’autre, est-ce de l’amour ou le besoin de se sentir aimé? C’est humain, je ne t’en blâme pas. Tu prêtes plus attention à ta vision de l’amour, où tu souhaites trouver en l’aimé l’identique volonté de quasi dévotion. Quand je fais référence à la nécessité de prendre soin d'équilibrer la passion et la raison, c’est pour éviter l’excès dans lequel tu te mets. Ne te demande pas pourquoi les personnes sont ainsi avec toi, mais: que puis-je faire pour vivre mon amour sans être dépendant de l’amour de l’autre? L’amour est un échange mutuel qui se doit d’être ordonné, clair dans les besoins et attentes de chacun. Lorsque l’un prend l’ascendance sur l’autre c’est de la manipulation, ce n’est plus de l’amour mais de la domination, de la servitude. L’amour est un bien offert par les êtres qui ont le désir de s’unir, d'accorder attention à la vision que l’autre a de l’amour, voilà ce que je voulais que tu comprennes.

Si tu persistes, tu ne récolteras que la déception et l’insatisfaction, car à tes dépends tu invites à agir ainsi. A vouloir trop offrir, on n'obtient que le dépouillement de soi.

Apollon Epikourios



Excuse-moi encore une fois, mais je n'ai pas très bien compris: me reproches-tu le fait d'idéaliser l'amour, c'est-à-dire de me dire que ma copine doit être comme ceci et comme cela, et de ne pas accepter si la personne ne correspond pas à ces critères? Car si c'est cela, ce n'est pas du tout ce que je suis: j'accepte beaucoup la différence.

Ou me reproches-tu le fait de tout donner pour l'amour, de devenir l'esclave de l'amour et détruire ma vie?

Vivent les dieux!



Ma lucidité, confrontée à la confusion que peut engendrer un sentiment comme l’amour, n’est pas sans étincelle.

Je ne te reproche rien: tout ce que je fais est de t’amener petit à petit à te poser les bonnes questions, que tu prennes le recul nécessaire pour obtenir les bonnes réponses. Je peux prendre des chemins incongrus pour au final atteindre le but que j’ai fixé; et j’y arrive, car, oui, Pierre, mon message précédent portait sur le fait que par amour, tu te soumets au poids et désir de ta propre capacité d’aimer, qui tend à -comme toute chose trop lourde- devenir une souffrance. Aimer, c’est aussi savoir agir avec mesure et lucidité, ce qui démontre que l’on n'est pas assujetti à l’aveuglement auquel entraîne ce sentiment.

Sache ne pas t’emporter devant la beauté des fleurs d’un cerisier quand il suffit d’attendre pour en goûter la véritable subtilité.

Apollon Loxias





vraiment étonnant quand même, une telle sagesse.

Quan Yang
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/06/2008 08:00:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 12/06/2008 10:39:40    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

Apollon
APOLLON
Temporairement indisponible Embarrassed
Qui sont ces dieux Quan Yang
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 12/06/2008 17:38:21    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

Teiwas a écrit:
ApollonAPOLLONTemporairement indisponible Embarrassed
Qui sont ces dieux Quan Yang



je ne crois pas que ce sont les mêmes que ceux qui ont apris l'astronomie au summériens. ( qui par ailleurs n'étaient pas des dieux mais des êtres évolués biologiquement et technologiquement )
ces dieux se qualifient comme olympiens... ce que je pense c'est que ce sont les personnifications de forces a la fois naturelles et surnaturelles.

le vent qui nous entoure, son nom est zéphyr. zéphyr serai le vent personnifié le dieu du vent. ( concept issu du concept originel d'existance comme le sont tout les concepts. ) 

ce que je pense c'est qu'un monde des idées des concepts don nous n'en recevons que la réflexion existe et que ces dieux en sont les résidants.

donc ils nous entourent constamment mais sont invisibles. les titans seraient d'ailleurs des forces naturelles personnifiés. maitrisés par les dieux surnaturels lors de la guerre contre les titans. depuis le métaphysique domine la matière de facon invisible.

un voile de perception nous sépare d'eux, mais leur présence est apparament très tangible une fois que l'on meurt. ils émettent également une énergie ultrapuissante ( que nous pouvons ressentir par la psyché mais alors on se sent plustot petit ) .

ces dieux ( zeus apollon hadès arès et tout les autres dieux qui furent nommés et identifiés au planètes de notre système solaire ) seraient également les archetypes les plus puissants de notre subconscient collectif. mais cette piste la est encore fraiche pour moi et demande a être explorée ( relation entre les dieux et les archetypes de l'inconscient collectif )

nous ouvrons une porte qui n'a pas été explorée depuis des sciècles teiwas, la porte vers le monde des dieux.

par ailleurs autre point intéressant, selon les dieux olympiens, tout est issue du chaos ( bohu? ) et tout est guidé par le destin appelé moira auquel les dieux eux-mêmes doivent se soumettre ( tohu? voir définition de moira sur wikipedia )

oui apollon est temporairement indisponible mais on peu lire ses dialogues précédents, pleins de richesse.

un dialogue très intéressant avec hadès ( pluton ) apparaitra aussi bientot.

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 12/06/2008 23:24:08    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

Je suis désolée, mais je ne le crois pas


Comment un dieu peut-il être temporairement indisponible? il est malade ou parti en vacances?

Je connais le nom de ces dieux, étant une mordue de la mythologie, mais je ne crois pas que ce soit eux qui communiquent avec les hommes.
Cela nous ramène encore une fois à la discussion sur les Maitres Ascendés et les Frères de Lumière.
Bien entendu, je respecte les idées de tous, mais je ne veux plus discuter sur le sujet, pour la raison que je fuis et coupe les ponts avec tout ce qui ressemble à de l'endoctrinement,que ce soit chrétien, kabbaliste, buddhiste ou autre. kiss
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 13/06/2008 01:07:50    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

http://img136.imageshack.us/img136/5476/photofc3fp4.jpg


Mr. Green je met un recapitulatif des dieux de l humanité ancienne communs a plusieurs peuples

si Appolon (gréce)est en disponibilité , il a peut etre pris une année sabatique , on peut peut etre s adressé a Phoebus (rome)..qui a les meme fonctions







Citation:
un dialogue très intéressant avec hadès ( pluton ) apparaitra aussi bientot.


Hades (grece) si absent il y a donc Pluton ( (Rome) en cas de congé de ces deux là , je me permet de rajouter qui il a aussi beltis (egypte ) disponible 24/24 demon

clind kiss
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 13/06/2008 03:20:51    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

-Gaston y a l' téléphon qui son mais ya jamais person qui y répond

-Par Toutatis Bébert Essaie le portable amour
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/06/2008 08:27:11    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

temporairement indisponnible ca peu être pour toute sorte de raison, qu'en savons nous? strictement rien.

pour le reste ou vois tu la moindre trace d'endoctrinement dans dialogus? dis plustot je ne veu pas le croire parce que c'est contraire a tout ce que j'ai toujours cru jusqu'a ce jours et je refuse d'en contempler ne serais-ce que la possibilité.

mais d'en nier la possibilité sans preuve a l'appuis, je trouve que c'est la un jugement prématuré. dire que ce que nous ne connaissons pas n'existe pas est également un sophisme.

comme le dis melane des noms différents n'en font pas des dieux différents

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 13/06/2008 08:50:01    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

Quan ne juge pas sans savoir, mon chemin ce que je sais et ce que je crois.

Je laisse tout le monde libre sans leur dire qu'ils refusent de voir la vérité, parce qu'ils sont bornés , comme tu viens de me le dire. Laughing clind
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/06/2008 09:07:56    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

un jours, l'endoctrinement sera vue comme l'insulte suprème.

je dis simplement que d'associer dialogus a de l'endoctrinement me semble sans fondement.

tant qu'au reste, teiwas ton désir le plus intime est-il l'expension de ta conscience? le chemin bien sur est ton choix mais je vois les blocages comme des obstacles a cette fin.

moi c'est mon chemin, j'y travaille tout les jours. je me dis qu'avec un regard juste sur toute chose une personne peu agir adéquatement en toute circonstances. je me dis alors que toute possibilités méritent d'être expérimentés, soumises au regard critique non seulement du mental mais du ressenti aussi. ( ce que je t'invite a faire le reste est ton choix )

ne te ferme point a ce qui pourrai être pour toi une nouvelle source de savoir de comprehension, de pouvoir.

le mérite tu te demande tu peut-être? moi je trouve que si. mais qui suis-je pour te juger ou même pour te dire quoi faire ma vanité semble sans fin... nananere   

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 13/06/2008 09:26:58    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

Je vais être honnête Quan Yang, nous discutons, je te pose des questions ou fait des commentaires auxquels tu ne réponds pas? tu évites ou tu as peur des réponses? Exemple :je t'ai parlé des Ophanim Laughing Laughing Laughing

Cette discussion , ce n'est pas la première fois que nous l'avons n'est-ce pas
Et oui j'emploie le mot endoctrinement, car je peux te dire que dans la majorité des cas , lorsque tu postes je remonte à la source Laughing
Rien ou très rarement vient vraiment de tes ressentis.
J'y suis allée sur ces sites, je me suis inscrite dans des forums , mais on ne me répond pas à mes questions


Citation:

tant qu'au reste, teiwas ton désir le plus intime est-il l'expension de ta conscience? le chemin bien sur est ton choix mais je vois les blocages comme des obstacles a cette fin.
tu me dis ceci parce que je ne vois pas les choses comme toi Exclamation donc tu veux m'endoctriner Question Question
C'est exactement le genre de truc que les Scientologistes et les Témoins de Jéhovah te lancent à la figure , lorsqu'ils voient que tu ne les écouteras pas aveuglèment.
Je te dis que je ne veux plus en discuter alors tu essaies de me questionner en "paternel"

Comment peux-tu oser me demander si je veux élargir ma conscience? cause kiss Je suis une Chêvre pas un mouton qui dit Amen à tout ce qui est posté sur le net .Lorsque tu auras étudié en détails et pratiqué religions, doctrines etc...reposes moi la question Laughing Laughing Laughing
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/06/2008 17:17:51    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

qui est le mouton et qui est la chèvre, le chèvre qui n'a pas besoin de religions pour développer sa conscience ou le mouton désespérément accroché aux enseignement de ses pères?

moi je te dis que les religions ont usurpé la spiritualité. usurpé comme dans se l'approprier indument.

juste comprendre ce simple fait est plus important a mes yeux que tout les textes et supposés livres sacrés du monde!

et teiwas, lis le dictionnaire et regarde la différence entre endoctrinement et enseignement

( si tu voyais une personne dans ton entourage avec de fausses croyances nuisibles pour elle même interviendrai-tu? et si non jusqu'a quel point convien-t-il de fermer les yeux la tête dans le sable se disant tout le monde ont droit a leurs croyances? et d'ailleurs si c'est cela qu'on dis alors pourquoi se donner la peine d'échanger des informations? tant qu'a cela les croyances des extremistes arabes sont aussi valables que les autres et on ne devrai rien faire pour les empécher de se faire exploser pour respecter leurs croyances? )

et si on vois une personne qui associe tout a l'extérieur de sa religion natale comme de l'endoctrinement? ( qui est elle même comme toute religion un endoctrinement )

Quan Yang
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/06/2008 17:53:06    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

je vais te donner un exemple de fausse croyances potentiellement dangereuse a laquel j'adhérais jusqu'a tout récamment.

la rédemption, je l'ai même défendue devant vous. hors avant hier j'ai lu apollon qui dis : la rédemption est un espoir illusoire qui ne viendra d'aucun dieu ni d'un seul homme. elle est destinée a égarer l'homme sur son cheminement d'auto-responsabilisation.

en fait apollon a dis : Pour la révélation à laquelle tu fais référence, elle ne viendra ni des cieux ni d’aucun dieu, quel qu’il soit. Cette croyance en une rédemption des actes négatifs de l’humanité n’est qu’un espoir illusoire afin d’éviter à l’homme de reconnaître qu’il est à la fois le bourreau et la victime de ce qu’il fait. Je n’ai pourtant pas le perroquet comme symbole mais, pour le répéter suffisamment, la voie vertueuse qui guidera les hommes et les femmes vers une existence harmonieuse passera uniquement par la volonté de reconnaître la responsabilité de chacun pour engendrer un avenir plus favorable, ainsi que par l’abandon du désir d’absolu, de ce désir du toujours plus et plus, de devenir supérieur sans pourtant savoir à quoi et pour quoi. L’être humain possède les qualités suprêmes pour adopter une vision claire des choses. Cette vision, c’est la sagesse, la raison, l’intelligence de l’esprit au service des cœurs, la pure lumière source de toute vertu. La «révélation» est en chaque mortel, voilà la «Révélation ultime».



tu t'en doute ceci a beaucoup ébranlé mes croyances et pourtant je trouve ces mots sensés et cela est conforme avec mon propre cheminement.

dans tout les cas je percois ses paroles comme de la haute sagesse alors je la partage et je vois tout les bénéfices que pourrai avoir une personne a se donner a une étude sérieuse de ses paroles.

ne pas les discréditer d'emblée parce qu'elles ne viennent pas de la religion natale. ou controviennent au dogmes sacro-saints des pères de l'église.

Quan Yang 
Revenir en haut
Mélane
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2 588

MessagePosté le: 13/06/2008 21:18:07    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

Citation:
tu t'en doute ceci a beaucoup ébranlé mes croyances et pourtant je trouve ces mots sensés et cela est conforme avec mon propre cheminement


je repondrais pas pour Teiwas,
.Je tiens a dire que moi celà m ettone pas du tout que tu puisse avoir été ebranlé dans tes croyances par les paroles d Apollon si non le message serait d un faux Apollon Mr. Green

rappel que si Apollon est le dieu de la poésie il est aussi le dieu de l'éloquencele talent de bien parler, de convaincre, d'émouvoir par la parole.. danse





Citation:
ces dieux ( zeus apollon hadès arès et tout les autres dieux qui furent nommés et identifiés au planètes de notre système solaire ) seraient également les archetypes les plus puissants de notre subconscient collectif. mais cette piste la est encore fraiche pour moi et demande a être explorée ( relation entre les dieux et les archetypes de l'inconscient collectif )



Quand tu étudie un peu sur ces Dieu , pas tres reluisant leurs passé , Zeus et son " Abus de pouvoir "que dire de ses diverse usurpations comment c est il servie de son " don de métamorphose. comment il a enlevé Europe ,
et que Le ciel est constellé d'étoiles qui ont été des amantes de Zeus...


Apollon a eu aussi ces abus de pouvoir , celle par exemple lorsque le Laomédon refuse de payer le salaire convenu à Apollon et à Poséidon, quel fut sa vengence Apollon frappe les Troyens d'une épidémie de peste mortelle. et son Ego parfois démesuré avec Midas ou avec Marsyas, joueur de flûte, qui voulu rivaliser avec Apollon, une fois vaincu, il finit par être écorché vif par le dieu.
n as t il pas transformé pas en astre mais en laurier la pauvre nymphe Daphné, qui elle n etait pas amoureuse de lui.

et que dire de Dionysos, dieu du vin, de l'ivresse, et pour cause
il y aurait beaucoups a en dire sur ces dieux de l olympe Zeus a quand meme la palme d or siffle
c est ce genre de porte vers ces dieux que j essairais pas d ouvrir innocent amour
_________________
"là ou réside la liberté de l homme ,est sa pensée " V.H"
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/06/2008 21:41:40    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

Mélane a écrit:
Citation:
tu t'en doute ceci a beaucoup ébranlé mes croyances et pourtant je trouve ces mots sensés et cela est conforme avec mon propre cheminement

je repondrais pas pour Teiwas,
.Je tiens a dire que moi celà m ettone pas du tout que tu puisse avoir été ebranlé dans tes croyances par les paroles d Apollon si non le message serait d un faux Apollon Mr. Green

rappel que si Apollon est le dieu de la poésie il est aussi le dieu de l'éloquencele talent de bien parler, de convaincre, d'émouvoir par la parole.. danse






Citation:
ces dieux ( zeus apollon hadès arès et tout les autres dieux qui furent nommés et identifiés au planètes de notre système solaire ) seraient également les archetypes les plus puissants de notre subconscient collectif. mais cette piste la est encore fraiche pour moi et demande a être explorée ( relation entre les dieux et les archetypes de l'inconscient collectif )



Quand tu étudie un peu sur ces Dieu , pas tres reluisant leurs passé , Zeus et son " Abus de pouvoir "que dire de ses diverse usurpations comment c est il servie de son " don de métamorphose. comment il a enlevé Europe ,
et que Le ciel est constellé d'étoiles qui ont été des amantes de Zeus...


Apollon a eu aussi ces abus de pouvoir , celle par exemple lorsque le Laomédon refuse de payer le salaire convenu à Apollon et à Poséidon, quel fut sa vengence Apollon frappe les Troyens d'une épidémie de peste mortelle. et son Ego parfois démesuré avec Midas ou avec Marsyas, joueur de flûte, qui voulu rivaliser avec Apollon, une fois vaincu, il finit par être écorché vif par le dieu.
n as t il pas transformé pas en astre mais en laurier la pauvre nymphe Daphné, qui elle n etait pas amoureuse de lui.

et que dire de Dionysos, dieu du vin, de l'ivresse, et pour cause
il y aurait beaucoups a en dire sur ces dieux de l olympe Zeus a quand meme la palme d or siffle
c est ce genre de porte vers ces dieux que j essairais pas d ouvrir innocent amour

et pourtant c'est passionnant je pense que les dieux ont du apprendre a être de bons dieux et comme l'humanité a passé une phase d'immaturité.

les paroles des dieux de dialogus me laissent penser que les dieux ont évolués depuis les temps anciens.

comme tu le dis seul apollon aurai pu ainsi m'ébranler de par sa raison pure. car apollon est aussi dieu de sagesse et de raison. et je trouve que ses paroles dans dialogus parlent d'elles mêmes.

alors... les dieux étant déja présents parmis nous le choix est plustot de devenir conscient de leur existance et influence ou de choisir de ne pas en tenir compte. si ces dieux sont présents dans l'inconscient collectifs ils évoluent aussi au travers de notre cheminement.

Quan Yang
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/06/2008 21:46:44    Sujet du message: les dieux Répondre en citant

Sache que d'après ma théorie => s’ils sont parmi nous c'est qu'ils sont déchus.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 08:08:06    Sujet du message: les dieux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com