Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
la chute
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/06/2008 19:40:59    Sujet du message: la chute Répondre en citant

CHUTE D’ADAM ET EVE

Cette chute était voulue. Elle était programmée par Dieu. Avant la fondation du monde, Il avait déjà pourvu au salut des siens Eph 1/4.  
Cette chute ne pouvait arriver que si une loi était donnée à Adam. C’est la loi « Tu ne mangeras pas... » qui a fait apparaître le péché Rom 4/15. Voir Loi. Eve. Caïn. Serpent.  
La chute n’est pas une histoire de pomme, c’est une histoire de relation entre le serpent et Eve. Caïn est né de cette relation 1 Jn 3/12. Voir Caïn.  
Le chaînon manquant, ce qui manque entre les fils du diable et les Fils de Dieu, c’est le serpent.  
Le serpent ancien n’existe plus tel qu’il était dans le jardin d’Eden. Voilà pourquoi les scientifiques ont de la peine à le trouver. Il était debout et il parlait, il ressemblait terriblement à l’humain Gen 3/14.  
Depuis, la race humaine se reproduit comme le font les animaux (sexuellement). Avant la chute, Dieu voulait être l’Epoux procréateur de tous. Et tous auraient dû croître et multiplier Gen 1/28, ayant avec Dieu une relation spirituelle comme Dieu en eut avec Adam le vierge Gen 2/21-23, ou avec Marie la vierge Matt 1/20.  
Le plan de Dieu n’est pas changé : Il est devenu l’Epoux de Sa petite Epouse tirée de l’église. Il l’enlèvera et les Noces auront lieu pendant les grandes tribulations qui se déchaîneront sur terre Apoc 19/7.  
Nous n’avons pas à accabler ni Eve, ni Adam par nos jugements. Ils étaient tous les deux prédestinés pour accomplir cette étape qui, d’un côté est une chute, et de l’autre, la première étape vers notre élévation.  
Car, Dieu ne pouvait être Le Sauveur qu’à condition d’avoir quelqu’un à sauver.  
Dans l’absolu, en dehors de l’espace et du temps qu’Il allait créer, Dieu était Sauveur. Mais Il Lui fallait créer une réalité dans laquelle Il pourrait manifester cela.  
 
Par exemple :   
Vous avez la connaissance que vous êtes gentil, mais tant que vous n’avez pas manifesté de la gentillesse envers un vis-à-vis, votre gentillesse reste abstraite, un concept.  
Il en était de même pour Dieu. Pour que Ses attributs Divins puissent être, il fallait un vis-à-vis. Il fallait un contraire, il fallait :  
des malades pour qu’Il soit le Guérisseur,  
des perdus pour qu’Il soit le Sauveur...  
etc...  
Dieu, hors du temps et de l’espace qu’Il allait créer, parla. Et ce fut le commencement. Au commencement était La Parole Jn 1/1  
La Parole fut la première création. Le temps arriva en même ‘temps’.  
A partir de ce moment, Dieu, dans son absolu, hors temps et hors espace avait un vis-à-vis. C’est pourquoi il est écrit : « La Parole était AVEC Dieu, et La Parole était Dieu » Jn 1/1.  
En effet, Dieu, et ce que dit Dieu, C’est Dieu. La Parole de Dieu est Divine. Elle ne peut pas être moins que cela. Voilà pourquoi il est écrit : « Elle était au commencement avec Dieu».  
La Parole était Divine, Dieu. Mais La Parole était AVEC Dieu car Elle était sortie de Lui.  
Elle était sortie de Lui, mais elle n’était pas contre Lui. Elle était AVEC Lui (en unité). Pas en tant qu’une autre personne, ou un sous-dieu, mais en tant que première création de Dieu.  
Il faut réaliser qu’à partir du moment où Elle est sortie de Dieu, La Parole n’était déjà plus hors temps. En effet, à partir du moment où il y a un début de parole, jusqu’au moment où cette même parole est finalement prononcée, du temps s’est écoulé.  
 
C’est ainsi que le temps commença.  
 
C’est pour cela qu’il est écrit: « Au commencement... » dans Jn 1/1.  
Le commencement fut lorsque La Parole sortit du Dieu qui n’avait jamais parlé avant cela. C’est pourquoi Paul dira que Jésus, qui est La Parole faite chair, est le Premier-Né de toute la création Col 1/ 15-16.  
Puis, La Parole créa toutes choses. Cela, c’est Gen 1/1 qui nous le dit. « Au commencement, Dieu créa les Cieux et la terre». L’espace dans lequel sont les choses exista alors.  
Lorsque Dieu Créa, Il fit ceci, puis cela. Et entre « ceci et cela » il y a eu de l’espace.  
Dans cette création, nous évoluons dans ce fameux espace, mais nous ne pouvons pas évoluer dans le temps. Le temps nous semble toujours au présent. Pourtant, nous savons qu’il y a eu un passé et qu’il y aura un futur. Cependant, nous ne pouvons pas aller dans le passé ou dans le futur. Voir Choisir.   
La machine à voyager dans le temps.  
La seule machine à voyager dans le temps (en l’an 2000) est le télescope. Il nous permet de voir les étoiles qui, en réalité, n’existent déjà plus. Ainsi, nous pouvons voir réellement dans le passé, mais nous ne pouvons pas y aller. Nous sommes, comme je vous le disais, bloqués dans le temps. Et c’est une bonne chose. Ainsi, nous sommes obligés de comprendre que notre petite conception de la liberté est une chose bien peu réelle. Car, pour Dieu, c’est tout autrement qu’Il regarde et « bouge » dans le temps qu’Il a créé. Pour Lui, rien n’est surprenant. Il ‘a’ tout en Lui. Aussi bien ce que nous appelons le présent, que ce que nous appelons futur ou passé. Rien ne Lui est étranger.  
Nous admettons aujourd’hui que certains animaux ne voient pas le monde qui nous entoure de la même manière que nous. Nous admettons que certains rayons échappent à notre vue. Que certains sons échappent, eux aussi, à notre sens de l’ouïe. Mais nous persistons à croire que Dieu voit comme nous voyons. Nous persistons dans la croyance que Dieu envisage le passé comme nous, avec ses souvenirs... C’est de l’orgueil !  
Et nous devons aussi comprendre que Dieu ne contemple pas l’avenir grâce à son imagination. C’est nous qui faisons ainsi. Lui, Il voit déjà tout à l’avance. Non pas simplement parce qu’Il sait tout, mais surtout parce qu’Il est souverain et ayant créé tout être dans un but très précis ; aucune de nos fantaisie personnelle ne peut venir embrouiller Le Seigneur. Dieu est un Dieu d’ordre qui aime les siens parce qu’ils Lui appartiennent. Et Il a créé les autres pour que nous puissions Lui permettre de se manifester comme notre Sauveur dans ce monde où tout est relatif. Voir adversité.  
Maintenant, « tout est relatif » signifie : « qui n’a rien d’absolu, qui dépend d’autre chose ».  
Tout l’univers créé par Le Seigneur notre Dieu est relatif. Il dépend de Lui. Et rien dans cet univers ne peut évoluer à sa guise. Tout dépend de tout. Rien n’est laissé au hasard.  
Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas de « choix » à faire dans la vie. Nous en faisons à chaque moment. Mais, l’Enfant de Dieu se sait conduit par Dieu et il reconnaît le Seigneur dans toutes ses voies Pro 3/6. Il ne retranche aucune Parole de La Bible et s’efforce de les mettre en pratique, démontrant par là à qui il appartient.  
Le disciple de Jésus-Christ ne croit pas à la chance, au hasard ou aux coïncidences. Le disciple de Jésus-Christ croit en Dieu. Il n’est pas fataliste, ni « aquoibonniste ». Il aime être entre les Mains de Dieu. Cela le rassure et lui donne une Paix que le monde « libre » ne peut pas donner.  
Au sujet de « Au commencement... » il y a beaucoup d’autres choses à dire ; mais il me semble que la plus importante à notre époque est la suivante : tous les étudiants de La Bible savent que le mot « Dieu » dans Gen 1/1 est au pluriel. C’est donc déjà dès ce verset qu’ils montent leur échafaudage de la trinité. Il n’y a pas trois Dieux. Il y a Un seul Dieu qui Se crée. Il ne Se crée pas un sous-dieu. Il PARLE et ce simple fait est un fait créateur. Avant d’avoir parlé, Il n’avait jamais parlé. Depuis qu’Il a parlé, c’est le commencement de la création.  
Or, la première création de Dieu, ce fut Lui-Même. Il créa Le Logos, le Verbe, la Lumière, l’Energie, Celui qui plus tard est devenu chair, c’est-à-dire Jésus-Christ qui est l’Image de Dieu Col 1/15.  
Tout ce qu’Il a créé, Il l’a créé pour Lui-Même, dans un but, et Il a même créé satan et ses disciples pour le jour du malheur et de la perdition Pro 16/4 et Rom 8/14-23.  
Il y a donc bien le Père, qui est le créateur de la première création Col 1/15. Cette première création est elle-même dans le système créé, hors de l’absolu. (Ce que je nomme « l’absolu », c’est La Personne de Dieu dans son inaccessibilité, c’est-à-dire : Dieu hors de sa propre création). Le Père, est hors de l’espace et hors du temps, dans l’inaccessibilité. Il ne nous est accessible que par Jésus-Christ, le Premier Né de toute la création Col 1/15.  
Il y a bien Le Saint-Esprit qui est l’Esprit de Dieu qui vient vivre dans le croyant. Le Saint-Esprit n’est pas une autre personne que Dieu Lui-Même qui vient habiter, « tabernacler » en nous.  
Et il y a bien Le Fils, Jésus-Christ qui est L’image du Dieu invisible. C’est par le Fils que tout a été créé et c’est pour Lui-Même qu’Il a tout créé Col 1/16.   
Si c’est ainsi que vous entendez la trinité, c’est aussi comme cela que je l’aime : Dieu est Un et Il se manifeste de trois façons différentes.   
Et la chute là-dedans ! ?   
Ce que nous appelons la chute est donc notre élévation déguisée. Nous le savons et nous attendons, avec toute la nature, la manifestation de ce que nous sommes réellement 1 Jn 3/2.  
 
 http://revelationbible.free.fr/francais/choisir.htm#chute%20adam%20et%20eve
 
Quan Yang  
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/06/2008 19:40:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/06/2008 00:35:15    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Sans doute, mais il ne faut pas oublier que cette explication de la chute est valable pour les chrétiens
D'autres Ecoles de Pensées = d'autres explication pour la chute,si chute il y a .
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/06/2008 00:46:09    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Buddhisme

(...) Par conséquent, il n’existe pas d’âme au sens que l’Occident donne à ce mot. Pour la même raison, Dieu, avec un D majuscule, comme le conçoivent les chrétiens, Dieu unique, éternel, tout-puissant, créateur de toutes choses, est nié également par la Doctrine bouddhique. L’univers, formé d’innombrables mondes semblables au nôtre et peuplés de la même façon, dispersés dans un espace infini et évoluant au long d’un temps sans commencement ni fin, l’univers existe par lui-même et il se transforme de même, selon sa propre nature, suivant ses propres lois, sans qu’aucun être extérieur à lui-même et doué d’une intelligence suprême ne l’ait créé ni ne le dirige.

De cette absence de Dieu, il résulte que la morale bouddhique est tout à fait indépendante d’une volonté et d’une action divine quelconque, donc que l’homme est tout seul en face de ses responsabilités. Les bonnes actions ne peuvent être attribuées ni à une inspiration divine, ni à l’intervention d’anges bienfaisants envoyés par Dieu. Les mauvaises actions ne peuvent pas non plus être causées par les suggestions ou les agissements d’un Satan ou de démons inférieurs. Selon certaines légendes bouddhiques cependant, quelques dieux, grands ou petits, sont parfois venus donner de bons conseils au Bouddha ou à ses disciples, et de même le démon de la mort, Mâra, a quelques fois essayé d’effrayer ou de tenter le Bienheureux ou ses moines, mais aucune de ses interventions divines ou diaboliques n’a jamais empêché le Bouddha d’agir en suite en toute liberté, après avoir bien réfléchi aux conseils des dieux ou avoir vite démasqué et fait fuir le démon.

La morale bouddhique n’a donc pas pour origine, pour base, la volonté de Dieu, puisque celui-ci n’existe pas pour le Bienheureux ni ses disciples, mais elle est la conséquence logique de la nature du monde, de la grande loi qui gouverne celui-ci et tout ce qu’il contient, de cette grande loi qu’on appelle le Dharma. Cette loi universelle est analogue à celles de la physique, par exemple à celle de la gravitation, et elle est donc entièrement indépendante d’une personnalité, d’une intelligence et d’une volonté extérieures et supérieures quelconques. C’est ainsi que les anciens bouddhistes indiens comprenaient l’ordre de l’univers et ses lois, non seulement matérielles, cosmiques et autres, mais aussi sociales, psychiques et morales.

***http://www.buddhaline.net/spip.php?article787
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/06/2008 01:10:37    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Le Judaïsme considère que Dieu a créé l'homme avec deux " penchants ", un penchant vers le bien et un penchant vers le mal. Comme la pièce de monnaie qui ne peut exister sans ses deux faces.

Dieu a créé l'homme avec un penchant vers le mal parce que ce penchant est utile à l'homme. C'est ce penchant vers le mal (sa volonté de puissance et son égoïsme) qui lui permet de dominer le monde, de le transformer, de tuer les animaux pour s'en nourrir, etc... Pour le judaïsme , le péché individuel de l'homme (son mauvais penchant) doit être conçu comme concourant au bien à l'échelle de l'univers.

Si l'homme n'avait pas en lui-même une forme de souci de lui-même, d'agressivité et de volonté de puissance, il ne pourrait pas subsister dans ce monde et il pourrait encore moins le cultiver, le transformer et le coloniser.


Pour que l'homme puisse transformer le monde et accomplir la mission que Dieu lui a confiée, il faut qu'il y ait en lui le germe de la volonté de puissance. (Le Bâton = la Voie qui peut se transformer en Serpent = le Monde)

(Pour pouvoir se protéger contre le venim des serpents, les Guérisseurs africains se font piqués par eux à plusieurs reprises, pour être immunisés....come nous le faisons avec les vaccins)


Le judaïsme insiste également sur la responsabilité individuelle de l'homme. Il rappelle que, lorsque Dieu a créé l'homme, « Dieu vit que cela était bon ». Il ne croit pas que l'homme a besoin d'être sauvé par un Sauveur.
L'homme est fait pour donner de lui-même, et lorsqu'il « reçoit » (c'est-à-dire lorsqu'il bénéficie de la grâce de Dieu par exemple), il « mange le pain de la honte », comme il est dit dans la Kabale, parce qu'il ne fait rien pour mériter d'exister....(Plus tu as reçu et plus il te sera demandé clind )


Lorsque Moise interrogea le buisson en feu qui ne se consume pas :"Quel est- ton nom?" donc Qui es-tu? la réponse fut :"Je serai Qui je serai" ( éhyéh acher éhyéh) et non pas "Je suis celui qui est"

Ehyéh est le verbe être à l'inaccompli,au futur en Français

Donc nous avons : "je suis l'inaccompli de l'être qui demeure inaccompli"

L'homme est co-créateur
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/06/2008 08:33:11    Sujet du message: la chute Répondre en citant

tout cela n'est qu'interprètations.

quelle est la vérité derrière les interprètations qui parlent toutes différament de la même chose?

ainsi la notion de péché n'existe pas dans le judaisme?

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/06/2008 09:48:38    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Le sujet a déjà été discuté en Philosophie (Le pêcheur est-il coupable)et en Esotérisme La notion du péché dans le Judaisme. Laughing
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/06/2008 10:36:10    Sujet du message: la chute Répondre en citant

C'est seulement avec le "Christ" que le Démon est entré dans le monde en tant que la contrepartie de Dieu,car au début de la judéo-christianité, Satan était considéré comme le frère ainé du Christ.
Carl Jung
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/06/2008 19:18:12    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Teiwas a écrit:
C'est seulement avec le "Christ" que le Démon est entré dans le monde en tant que la contrepartie de Dieu,car au début de la judéo-christianité, Satan était considéré comme le frère ainé du Christ.Carl Jung

et si je te disais qu'en fait satan est une évolution de la vision zarathoustralienne de la divinité? ainsi parla zarathoustra...

de plus...

En tant qu'archétype, l'ombre est une dynamique psychique inconsciente et autonome à l'origine de mouvements toujours opposés aux mouvements induits par d'autres dynamiques psychiques, archétypiques, pulsionnelles, inconscientes (au sens du refoulé) ou conscientes.
La rencontre, (lors de la clinique, lors d'un travail sur soi, ou de la compréhension de ses rêves, lors ses relations intra-personnelles), avec l'ombre est un bouleversement pour celui qui la rencontre.
« L'expérience archétypique est une expérience intense et bouleversante. Il nous est facile de parler aussi tranquillement des archétypes, mais se trouver réellement confronté à eux est une tout autre affaire. La différence est la même qu'entre le fait de parler d'un lion et celui de devoir l'affronter. Affronter un lion constitue une expérience intense et effrayante, qui peut marquer durablement la personnalité. » [10]
En tant qu'image, dans les rêves et les fantasmes l'ombre apparait souvent sous la forme d'un personnage du même sexe, opposé au rêveur par nombre de ses caractères, entrainant souvent une réaction affective de rejet de la part du rêveur.
Jung a aussi parlé de l'ombre du soi, en tant que mal absolu. Il prend ici parti dans le débat antédiluvien sur le mal : le mal est-il l'expression d'un manque du bien (privatio boni), ou a-t-il une existence en soi, a priori ? La réponse de Jung dans ce débat est sans ambigüité : le mal doit être considéré comme ayant une existence en soi.

alors on ne peu y échaper teiwas, nous vivons dans un univers dualiste séparé entre deux forces anthagonistes.

les grecs ont nommé ces forces éros et anthares.

de plus le judaisme parle de sphères brisés faute d'avoir pu acqueillir la lumière du chréateur qui devrons être réparés et réalignés avec les autres....

il y'a un concept dans le judaisme qui parle de répareur des mondes... le judaisme parle également des justes...

alors teiwas, toujours pas convaincue?

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 05/06/2008 23:18:05    Sujet du message: la chute Répondre en citant

convaincue de quoi?
Nous parlons du péché et de la chute dans le Judaisme n'est-ce pas?


Citation:
de plus le judaisme parle de sphères brisés faute d'avoir pu acqueillir la lumière du chréateur


Le Judaisme ne parle pas de sphères brisées mais de Vases brisés

Je laisse la place à un plus grand que moi pour expliquer encore une fois Laughing

Citation:
Écrit par Spartakus FreeMann
26-12-2006

Gen. 1:2 – V’haaretz Haytah Tohu Vabohu V’hoshekh Al Penei T’hom V’ruah Elohim M’rahefet Al Penei Hamayim.*


Ce verset contient 14 mots et 52 lettres. 14, étant la valeur numérique de Yad (YD) (la main ou le signe) ou de Zahav (or), représente le double de mots du premier verset. Ce métal est censé représenter la Rigueur divine. Le Midrash et la Kabbale enseignent qu'entre le premier et le second verset de la Genèse, un grand nombre d'événements passés sous silence par les Ecritures se produisirent.


Nos Sages enseignent qu'avant la création de notre monde, Dieu avait créé et détruit d'autres univers, événements dont la Kabbale parle sous le vocable de "brisure des vases". Ainsi, dès le commencement sont révélés les éléments de la Rigueur divine. En fait, la Kabbale enseigne que le premier acte de la création connu sous le nom de "Tsimtsoum" - le retrait de la Lumière divine en un espace fini - fut lui-même l'établissement d'une frontière et d'une démarcation, ce qui en soit représente l'expression de la Rigueur divine. Ainsi, le nombre de mots du second verset - 14 - est en soi une indication de cette Rigueur par l'identité existant entre l'Or et son symbolisme.


52 est une numération importante dans la Kabbale. 52, BN, est la valeur numérique étendue du Saint Nom YHVH qui correspond à la dixième Sephirah Malkuth (Ben, le Fils). Malkhuth est synonyme d'espace physique, cet espace dans lequel se produisit la brisure des vases.


Zohar 16a-16b : Dans toutes les phases de développement du Tohu vers le Bohu, la création a connu une succession d'étapes et d'états progressifs vers la perfection. Le Divin s'y est manifesté de nombreuses manières différentes correspondant à la symbolique et à l'essence de chacun de ces mondes. Lorsque la terre était chaos, la divinité s'est manifestée en tant que Shaddai, et lorsqu'elle passa de l'état de tohu à bohu, elle était connue sous le nom de Sabbaoth. Lorsque les ténèbres disparurent, elle fut alors connue comme Elohim.



Tohu signifie "désolé", "matière sans substance". Les mots contenus dans Tohu son He Vav, signifiant littéralement "Lui". Selon Rashim le Tohu est un "étonnement". Ramban (Rabbi Moshe Ben Nachman) interprète mystiquement Tohu comme étant la très mince substance vide de forme mais possédant un potentiel. Cette matière primordiale fut créée du néant absolu par le Créateur.


Le Sepher ha-Bahir
: "Qu'est le Tohu ? Quelque chose qui confond (taha) les hommes et qui les fait pêcher." Selon les notes sur le Bahir d'Aryeh Kaplan : "Chaque concept qui est nécessaire à la Création doit, par conséquent, être également créé. Comme nous le voyons, deux des plus basiques de ces concepts sont ceux de donner et de recevoir. Dans la terminologie kabbalistique, le concept de donner est "Lumière" alors que celui de recevoir est "Réceptacle". Le Tohu se réfère aux premiers réceptacles (vases) qui furent brisés. Le premier état de la Création est celui de l'univers du chaos ou Tohu.
Cet état est celui dans lequel les Vases, qui étaient les Dix Sephiroth primitives, pouvaient recevoir la lumière de Dieu, mais ne pouvaient ni se la transmettre ni interagir entre elles. Puisqu'elles ne pouvaient remplir leur mission, les Vases furent brisés, c'est l'épisode du chevirat ha-Kelim. Les morceaux brisés des vases tombèrent dans un état spirituel inférieur et devinrent alors la source du mal. On dit par conséquent que Tohu est la source du mal.
La raison pour laquelle les Vases furent créés au départ sans la capacité à retenir la lumière fut que le mal devait advenir, offrant ainsi la liberté de choix à l'homme, liberté nécessaire à la réparation des vases (Tikkun).

Les kabbalistes parlent aussi du Tohu comme d'un état intermédiaire entre la potentialité et la réalisation... Pour les initiés, il (le Tohu) contient également une leçon pour ceux qui désirent entrer dans le domaine de la mystique. Les Qlippoth dérivées du Tohu sont des forces qui "confondent les hommes" et leur font avoir de fausses visions. Un vase dans son intégrité est celui qui contient une idée complète, compréhensible alors qu'un vase brisé est celui qui confond et rend confus." (pages 89-90).


Le Tohu est donc l'état du Chaos dans lequel le monde a existé pendant des âges après sa première création, plongé dans les ténèbres et immergé dans l'eau. Par l'action du feu et par l'opération conjuguée de l'esprit divin, les éléments constitutifs se différencièrent.



Dans la phrase "bohu" est en fait prononcé "vohu", le bet est "doux" car sans point en son milieu. Selon le Sepher Yetsirah, le Beth fait partie des 7 lettres doubles qui peuvent être prononcées durement ou doucement. Un son dur dénote un Jugement divin dur tandis qu'un son doux relève du jugement divin doux. Selon le tradition, le veth relève de la qualité de la "sagesse" tandis que le Beth relève de la qualité de la "folie".


Bohu, selon Rashi se traduit par "vide", le dictionnaire Alkalai et le dictionnaire étymologique de Klein définissent ce mot comme : "vide, chaos, confusion". Bohu peut être rapproché du mot BaHaH (BHH) signifiant "être surpris, être étonné".


Bohu peut se lire Bo Hou qui signifie alors "qui est en lui". Selon le Sepher ha-Bahir : "Qu'est-ce que Bohu ? - C'est quelque chose qui a de la substance. C'est pourquoi on appelle Bohu "ce qui est dedans" "


Selon le Midrash Bereshit Rabba, : "Judah bar Siméon dit " 'va bohu' se réfère à Caïn qui voulait transformer le monde en un lieu dans lequel il serait seul".



Extraits du Bahir (traduction Virya) :


§ 2. Rabbi Berakiah dit:

Il est écrit (Genèse 1:2), "La terre était Chaos (Tohu) et Désolation (Bohu).

Quelle est la signification du mot "était" dans ce verset? Cela indique que le Chaos (Tohu) existait auparavant [et déjà était].

Qu’est-ce que le Chaos (Tohu)? Quelque chose qui déconcerte (Taha) les gens.

Qu’est-ce que la Désolation (Bohu)? C’est quelque chose ayant de la substance. C’est la raison pour laquelle il est appelé Bohu, qui est, Bo Hou — "il est en lui ."


§ 11 : Quelle est la signification du verset (Ecclésiaste 7:14), "Ainsi l’un comme l’autre ont été faits par Elohim". Il créa le Bohu (Désolation) et le plaça dans la Paix, et Il créa le Tohu (Chaos) et le plaça dans le Mal. Le Bohu est dans la Paix, comme il est écrit (Job 25:2), "Il a fait la paix dans Ses hauteurs". Cela nous enseigne que Mikael, le prince à droite du Saint, béni soit-il, est eau et grêle, tandis que Gabriel, le prince à gauche du Saint, béni soit-il, est feu. Les deux sont réconciliés par le Prince de la Paix. C’est la signification du verset, "Il fait la paix dans Ses hauteurs".

§ 12 : Comment savons-nous que ce Tohu est dans le Mal? Il est écrit (Isaïe 45:7), "Il a fait la paix et créé le mal". Comment cela ?Le mai est un Tohu, tandis que la Paix est un Bohu. Il créa le Tohu et le plaça dans le Mal, comme il est écrit, "Il a fait la paix et créé le mal". Il créa le Bohu et le plaça dans la Paix, comme il est écrit "Il a fait la paix dans Ses hauteurs".

Copyright © 2006 S. A. DeCaro

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 06/06/2008 07:05:25    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Je crois que tu te trompes Quan-Yang...


Ces forces antagonistes dont tu parles sont: Eros et Thanatos !


Eros et Thanatos comme: "Aimer à en mourir" clind


Antares c'est bien autre chose...


Bonne et belle journée à tous. kiss
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 06/06/2008 07:37:03    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Merci pour cette correction et merci pour tes souhaits de" bonne journée" que je te retourne Laughing
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 06/06/2008 07:43:28    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Citation:
Jung a aussi parlé de l'ombre du soi, en tant que mal absolu. Il prend ici parti dans le débat antédiluvien sur le mal : le mal est-il l'expression d'un manque du bien (privatio boni), ou a-t-il une existence en soi, a priori ? La réponse de Jung dans ce débat est sans ambigüité : le mal doit être considéré comme ayant une existence en soi.

alors on ne peu y échaper teiwas, nous vivons dans un univers dualiste séparé entre deux forces anthagonistes.


L'ombre peut-elle exister sans le soi? et le soi sans l'ombre?
Une balance peut-elle exister si un plateau lui manque?
Le mal et le bien existe en effet, si tu lis bien ce que j'ai écrit, je l'ai dit et tous les deux sortis de la même source.

ET si je peux y échapper, car je n'y crois pas tout est UN.Donc je suis UNE avec deux penchants, tout comme j'ai deux mains deux yeux etc...
Tu dois certainement connaître le conte Indien qui parle des deux loups qui sont en nous, celui qui survit c'est celui que l'on nourrit kiss
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 06/06/2008 07:50:49    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Boker Or  kiss


Ce sont les deux mots que j'ai reçu ce matin dans ma boîte aux lettres de Jérusalem où,une personne que je n'ai encore jamais rencontrée, vit. Nous échangeons sur nos recherches en Astrologie.


Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 06/06/2008 07:56:14    Sujet du message: la chute Répondre en citant

coincidence ? synchronicité? intuition ?connection cosmique? danse clind
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 06/06/2008 08:06:59    Sujet du message: la chute Répondre en citant

Citation:
Quan Yang voici ce que dit aussi C G.Jung sur le Mal


Citation:
.Au dernier moment il n'y a aucun bien qui ne peut produire du mal et aucun mal qui ne peut produire du bien
Réflexions Psychologiques C.G Jung Le Monde des valeurs .Entre le Bien et le Mal 72:36g


Donc à mon avis, si c'étaient deux forces qui s'opposaient, ni l'une ni l'autre ne produirait une énergie qui rendrait plus fort son adversaire. clind

oui, et pourtant depuis zarathoustra on concois l'univers comme divisé entre deux extrème et tous et toutes se trouvent entre ces deux extrèmes se raprochant de l'un ou de l'autre en fonction de ses pensées actions et ressentis.

le livre des révélations nous enseignent que l'un des deux cotés jouira de la vie éternelle, et l'autre sera condamné aux abysses.

de plus dans le judaisme il est mention de l'arbre de la mort et de ses sombres éléments pouvant conduire l'esprit a la folie, on parle alors de forces spirituelles aliénantes pour l'homme.

certains choisissent de pactiser avec ces forces pour y gagner pouvoir et savoir mais ils sont karmiquement asservis. et jouent a un jeu très dangereux.

donc oui la force obscure permet a la force lumineuse de s'affirmer dans les ténèbres et laisser briller sa lumière mais pour cela elle dois confronter l'ombre pour que celle si s'efface ce qui se fais rarement facilement. jung parlais d'un phénomène de résistance

il disais que cette résistance se fesais notament en se bornant a une vision purement intellectuelle des choses.

une chose est sure, après avoir lu la description de sa vie sur wikipedia, il ne fais aucun doute ( pour moi ) que l'empereur constantin était l'antichrist. et au travers de l'église chrétienne son règne dure encore aujourd'hui.

n'oublions pas l'influence des idéologies chrétiennes sur l'administration américaine première puissance mondiale. la guerre israelo palestinienne prend soudainement un tout nouveau sens car c'est la que se trouve les plaines de megido...

une chose est sure pour ce qui est des vases, tout ce qui a été brisé dois être réunis... donc oui il y'a besoin d'un esprit salvateur qui aide a réparer les pots cassés afin d'installer l'harmonie parfaite.

Quan Yang
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 08:05:21    Sujet du message: la chute

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com