Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
l'agneau de dieu

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/04/2008 00:56:34    Sujet du message: l'agneau de dieu Répondre en citant




L’Agneau de Dieu
16 janvier 2005
Année A : 2e dimanche du temps ordinaire
Jean 1, 29-34

 « J’ai vu l’Esprit descendre... et demeurer sur lui. » (v. 32)
On rencontre quelqu’un et d’un coup on est comme frappé : cette personne nous impressionne. On ne sait trop pourquoi. Il y a en cette personne une qualité qui sort de l’ordinaire, qui se présente comme une promesse qui fait naître une attente. Une meilleure connaissance nous révélera peut-être qui est vraiment cette personne, la place et l’importance qu’elle tiendra en notre vie. Parfois c’est bien après l’événement de la rencontre, parfois après la disparition de celui qui a été rencontré que le jeu du souvenir devient pour nous révélation de ce qui a été et continue d’être un fait marquant pour nous. Alors, on donne un nom à cette personne, un nom qui doit tout dire d’elle, qui est un témoignage rendu à celui ou celle qui un jour est venu vers nous.
   C’est un peu ce que l’évangéliste Jean nous dit aujourd’hui : la rencontre du Baptiste et de Jésus. Surtout l’itinéraire de foi que cette rencontre a inauguré pour Jean-Baptiste et le témoignage qu’il rend à Jésus, le nom qu’il lui donne. Par un artifice littéraire, nous entendons ici ce que Jean-Baptiste aurait pu dire de Jésus s’il avait vécu l’événement pascal.
   Il avait vu Jésus venir vers lui. Un homme qui marchait derrière lui avec ses disciples, avec la foule qui venait au baptême d’eau et de pénitence. Mais un homme d’une stature telle qu’il aurait dû marcher non pas derrière mais devant le rude prophète baptiseur. Et puis, à la suite de toute la vie de Jésus, de sa parole, de ses gestes, le témoignage que Jean-Baptiste veut lui rendre : il est celui qui devait venir, l’Élu de Dieu, celui qui venait baptiser dans l’Esprit. Un nom qui résume tout de la personne et de l’action de Jésus est prononcé : il est l’Agneau de Dieu.
   Un nom qui n’est pas sans présenter de difficultés pour nous. « Agneau » devrait désigner un doux personnage, inoffensif, sans défense, qui se laisse conduire sans rien dire, rien réclamer. Pourtant, c’est tout le contraire que Jean veut évoquer. Dans la lignée prophétique qui est la sienne, c’est le rappel de la figure du serviteur injustement traité « comme un agneau conduit à la boucherie et n’ouvrant pas la bouche » (Isaïe 53, 7). L’agneau qui porte sur lui tout le mal du monde, qui dans sa condition de serviteur est vainqueur, au delà des apparences d’humilité et de soumission, de ce mal du monde. Évocation encore sans doute de l’agneau pascal que l’on mange debout, dans l’attente du pardon et du salut. Le voici cet agneau, figure du Messie de Dieu. Enfin, dans ce contexte de relecture pascale, un nom qui évoque la grande vision de l’Apocalypse : l’agneau pris du troupeau, qui assume la défense de ses frères en dispersant ses ennemis, qui siège au ciel en gloire et lumière. L’agneau qui annonce le monde nouveau qui est inauguré en la personne de Jésus. Bien loin d’une charmante évocation pastorale, le nom d’Agneau donné à Jésus est le résumé de tout ce qu’il est : celui qui, sans violence, sans guerre ouverte et meurtrière, donne la victoire, celui qui rend possible le pardon et qui sauve.
   « Voici qu’il vient, qu’il est venu et est encore à venir, l’Agneau de Dieu ». Tel est le témoignage rendu par Jean-Baptiste à celui qu’il a appris à connaître en son itinéraire de foi. Itinéraire marqué par le doute, mais plus encore par la confiance en la réalisation des promesses de Dieu.
   Entendu au début d’une année liturgique, après les récits de la Nativité, au moment d’ouvrir l’Évangile au cours de toute une série de lectures dominicales, ce témoignage post-pascal est pour nous comme un avertissement et un appel. L’avertissement que ce que nous allons entendre et redire de la démarche de Jésus en cette terre, de sa parole qui sera proclamée pour la joie et le salut du monde dépasse toutes paroles de sagesse et de consolation. Avertissement encore que celui qui marche des chemins semblables aux nôtres, qui s’adresse à nous est toujours à découvrir en sa totale personnalité, qu’il est marquant et déterminant pour nous. Appel aussi à entrer encore et toujours dans un itinéraire de foi. Aller de celui que l’on ne connaît pas, ou mal, ou partiellement jusqu’à la personne de celui qui vient sans cesse pour notre bonheur et notre salut.
YVON-D. GÉLINAS, OP
Ottawa

Que pensez-vous de ce theme? l'agneau de dieu? les paroles de l'évangile concernant ce theme sont marquants, et raisonnent profondément en nous... pourquoi?

et croyez-vous en la venue de l'agneau alors que 2012 est si proche?

Quan Yang
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/04/2008 00:56:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 18/04/2008 15:53:58    Sujet du message: l'agneau de dieu Répondre en citant

Citation:
Un nom qui résume tout de la personne et de l’action de Jésus est prononcé : il est l’Agneau de Dieu.  

Tu écris que ce thème est marquant et que ça raisonne en nous, j'aimerais que tu élabores cette raisonnance en toi si cela t'es possible.... ?

Dans une de nos basiliques, j'ai observé un agneau noir au plafond, symbole probable de la fondation religieuse. Et je me demande si on doit apporter une importance à la couleur de l'agneau.



                                              busyb
Revenir en haut
Madarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 18/04/2008 21:05:47    Sujet du message: l'agneau de dieu Répondre en citant

Le noir et le blanc sont des indices synoptique. (inconscient)
Cela veut dire que ce n'est pas du niveau d'un ètre humain.

---

Mais tu doit savoir ceci :

" toute création de l'esprit a sont opposé ici "
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 06:55:24    Sujet du message: l'agneau de dieu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com