Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Ecrire notre roman
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Livres-books -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nerwen
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/02/2007 23:55:27    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

« Comme je vous le disais, ce que je cherche, ce sont les livres rares qui traitent de sujets concernant la magie et les mondes de l’étrange. Je suis prêt à payer très chers de tels ouvrages.
— Si vous souhaitez un titre précis, je ne suis pas sûr de le posséder, mais il y a tout un rayonnage consacré à ces sujets et je vous laisserez volontiers l’explorer demain. Maintenant, il se fait tard et je pense que vous souhaitez prendre un peu de repos après votre long voyage. Demain, vous aurez tout le temps pour faire vos recherches. »
Tout en continuant leur conversation, les deux hommes s’étaient dirigés vers la porte pour quitter la bibliothèque et Alice n’eut que le temps de se rejeter en arrière pour se dissimuler derrière l’un des épais rideaux que l’on tirait, pour la nuit, devant les fenêtres du hall.
Blottie dans la lourde étoffe qui lui râpait la joue, elle vit passer son père qu’accompagnait un homme très grand, très mince, vêtu de noir et dont le visage blafard semblait sculpté dans de la cire.
Alice étouffa un cri de stupeur : il lui sembla reconnaître un personnage aperçu dans son livre. Certes, il s’agissait d’un dessin, d’une illustration comme on en trouve dans les livres, mais la haute silhouette, le costume noir et le visage de cire semblaient sortis tout droit de la page pour s’incarner dans le visiteur de son père..............
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/02/2007 23:55:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 07/02/2007 23:22:33    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

Déconcertée, pensive et triste ,Alice entra dans la bibilothèque.
-Pssst Exclamation ...Psst.. Exclamation
Alice entendait bien une petiite voix, mais elle ne voyait personne, à part les livres et un grand bureau d'acajou sculpté,l'immense salle était vide.
-Alice Exclamation psst Exclamation ici Exclamation
Abasourdie, Alice vit un livre qui lui parlait..
Malgré son désespoir ,mélangé de colère, elle éclata de rire....(car tout le monde sait bien qu'un enfant ne reste pas triste longtemps)
Le "Petit-Être " ne l'avait pas abandonnée

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Nerwen
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/02/2007 19:23:15    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

La bibliothèque était plongée dans l’obscurité, seules les braises du feu mourant dans la cheminée, dispensaient une faible lueur.....
« Tu as entendu ? Il faut vite trouver le livre ! Te rappelles-tu sur quelle étagère il est ?
— Oui...... Je crois..... Dis-moi, est-ce que tu as bien regardé l’invité de mon père ? Il m’a semblé........ que je l’avais déjà vu............
— Je sais, je sais, mais pour le moment il faut trouver le livre Exclamation » insista le Petit Être.
Alice fit rouler l’échelle de bois ciré à droite de la cheminée et grimpa jusqu’au dernier rayonnage. Elle se haussa sur la pointe des pieds, promena ses doigts sur le dos des volumes qui se trouvaient sur l’étagère et, après une légère hésitation, attira à elle un des volumes à l’épaisse couverture.
« Le voilà ! »
Alice redescendit avec précautions. Le livre était lourd et la pièce obscure. Elle le déposa sur le plancher devant le Petit Être.
« C’est bien lui, dit-il. »
De son doigt minuscule il suivit les lettres imprimées en creux sur la couverture de cuir vieilli:


« Ailleurs
ou le Temps des Songes »
...............
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 11/02/2007 00:53:51    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

Alice lui dit:
- Il faut qu'on l'enlève de la bibliothèque avant que mon père décide de le vendre à cet homme Exclamation
- Oui, dit le "Petit Etre", mais il faut le mettre dans un endroit où nous pourrons l'étudier à l'abri des intempéries et des regards humains...
- Des humains Question Question s'écrie Alice surprise, vexée, tapant du pied, prête à faire une démonstration de son tempérament volontaire et souvent colèreux.
- Ce Livre m'appartient, et j'ai le droit de l'étudier Exclamation Exclamation
-Tu n'es pas humaine Alice , répliqua le "Petit Etre" , riant aux éclats

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Nerwen
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/02/2007 00:01:23    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

........... — du moins pas encore, ajouta-t’il devant la mine stupéfaite d’Alice. Les enfants gardent en eux une part du monde de féerie. Quand ils deviennent des adultes, cette part meurt, sauf chez quelques très rares sujets qui conservent toujours leur âme d’enfant.
Maintenant prend le livre et retournons vite dans ta chambre ! Je sors le premier pour voir si la voie est libre. »
Le Petit Être se glissa hors de la bibliothèque, s’avança au milieu du hall et fit signe à Alice de le suivre..... Aussi silencieux que deux ombres, remarqués seulement par le chat qui sommeillait dans un fauteuil, ils regagnèrent la chambre d’Alice.
« Ouf ! dit-elle, j’avais l’impression d’être suivie........ » Elle se jeta à plat ventre sur le tapis et allait ouvrir le livre, quand son étrange compagnon lui dit :
« Attends ! Il faut que je te dise quelque chose. Si tu as déjà feuilleté le livre, tu as sûrement remarqué que toutes les créatures représentées ne sont pas bienveillantes et aimables........
— Oh oui ! dit Alice, il y en a qui ont de sales têtes ! Oh pardon ! Je veux dire que certains ont l’air franchement méchants et agressifs. Ils ont aussi de drôles de noms.......
— Tu as raison, et je crois qu’il est temps que je t’explique la raison de ma présence : tu as remarqué que l’acheteur de ton père ressemblait à un des personnages du livres et c’est vrai. Non seulement il lui ressemble, mais c’est lui en personne !
— Mais....... balbutia Alice
— Je sais, difficile à croire non ? Mais c’est ainsi. Regarde ! le Petit-Être ouvrit le livre à une certaine page et, au milieu d’une gravure représentant un laboratoire d’alchimiste —gravure qui avait beaucoup intéressée Alice— là où aurait dû se tenir quelqu’un penché sur un alambic, il n’y avait qu’une auréole blanche, comme si le personnage avait été effacé........
— Il........ il..... est........ SOR........ SORTI.......du LIVRE ? bredouilla Alice.
— Oui ! J’ignore comment, mais maintenant il cherche à y rentrer.........
— Mais pourquoi ?
—Il veut rentrer dans le livre pour, ensuite, en faire sortir, tous les êtres malveillants dont nous parlions tout à l’heure.........
— Mais POURQUOI
Question Question Question Question Question Question Question
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 16/02/2007 08:22:09    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

Pourquoi Question ...tu dis pourquoi Question encore ce mot étrange, si souvent employé par les humains Exclamation Si tu ne fais pas attention Alice, tu vas devenir humaine Rolling Eyes

Il y a longtemps, bien longtemps ....Le Temps des Rêves .. tous les êtres vivaient ensemble ,en harmonie, sans classification, sans groupe, sans aucune barrière...

Songes-y, ferme les yeux et imagine: un monde sans mineraux....sans plantes....pas d'animaux, pas d'esprits bons ou mauvais ...ni nains ni géants...seulement des "Etres"....des Etres différents mais égaux...

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Fan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 18/02/2007 11:44:27    Sujet du message: le royaume Répondre en citant


Un monde sans tourment éternel, sans peine, sans punition, un monde de générosité, de bonté
De compréhension ou chacun pouvait vivre heureux

Waooooooo, un monde comme ça, a existé ?


Mais ? Mais…. Tu dis qu’il n’y avait pas d’animaux, ni végétaux, comme cela devait
Etre triste…

Mais non, Alice, je t’ai dit que tout était différent, l’apparence même de ces êtres étaient
Tout autre que toi et moi !

AH, et comment étaient ils ? Et puis comment pouvaient-ils vivre ?

Peut importe leur apparence, ce qu’il importe c’est qu’ils vivaient heureux, d’un bonheur parfait, leurs esprits étaient dotés que du bien, ils n’étaient pas peuplés de choses et d’autres comme les humains, ce qu’il fait qu’ils pouvaient savourer chaque instant.


Que du Bien, s’etonna Alice ?
Mais comment savaient-ils ce qu’était le bien s’ils ignoraient le mal ?

Et puis de quoi vivaient-ils ?


Allons Alice, je viens de te dire que cela était bien avant notre monde..
Ils vivaient de lumière, la lumière des sages, celle qui provenait du Royaume Des cieux.

Du royaume des cieux, s'étonna Alice ?

Oui Le Royaume des Divinités, un monde merveilleux ou les couleurs semblaient irréelles, ou l’on pouvait apercevoir des cascades de paillettes argentées, des jardins de rubis et d’émeraudes.

Celui ou résidaient en autre Amaïdhivadivu qui était le symbole de la tranquillité et sa sœur Amirthini-Amilhthini - Ambroisie celle qui avait douces paroles ainsi que leur frère, Anbumoliyan , celui qui parlait avec Bonté ..

Ils étaient unis par les pensées, reliés au même esprit

un esprit aux couleurs magnifiques ...

Tout comme ...
Une feuille est accolée à une autre sur une branche qui forme un arbre pour finir par créer une forêt !!!



Alice, emmerveillée, bouche bée, ne pouvait souffler autre mot !!!
Revenir en haut
Nerwen
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 18/02/2007 13:04:39    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

Mais son mutisme ne dura qu’un instant, sa curiosité naturelle reprit le dessus et les questions, malgré l’avertissement du Petit Être, se pressèrent sur ses lèvres :

« Et alors Question Que s’est-il passé Question Comment le monde a-t-il changé Question Pourquoi........ Oh, pardon, je dis encore POURQUOI !....... Mais je ne comprends pas comment tout est devenu différent......... et quel rapport y a-t-il avec le Collectionneur et le livre Question Tu dis qu’il veut en faire sortir tous les êtres malveillants........ d’où viennent-ils, puisque au Temps des Rêves tu dis qu’il n’y avait que des êtres de bonté Question Question Question ............
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 21/02/2007 10:05:16    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

Je vais essayer de t'expliquer ce qui c'est passé et de te faire comprendre comment certains êtres se sont retrouvés immobilisés dans les pages d'un livre:

Les lettres qui forment les "Etres" qu'ils soient cailloux...plantes...animaux..sont des étincelles ....des petits éclats de la Lumière Suprême qui réside dans un autre Royaume dans une Galaxie très très loin d'ici, mais qui reigne sur tout l'Univers.

Si une étincelle s'accroche à une autre, elle crée un "être vivant" , plus il y a d'étincelles et plus l'"Etre" est puissant.....
Mais il est vital, que pas une seule étincelle ne se sépare ...car l'"Etre", alors change de personnalité...

Tout le monde vivait paisiblement grâce à Amaïdhivadivu... la "Tranquillité" , sa sœur Amirthini-Amilhthini - Ambroisie "Douces Paroles" et leur frère, Anbumoliyan...."Bonté"

Mais comme tu as pu le constater, car tu sais compter, ces "Etres" étaient formés d'un grand nombre d'étincelles: Treize pour la Tranquilité....vingt-neuf pour "Douces paroles" et onze pour" Bonté" Il était très important que pas une étincelle s'éteigne ou se détache...ils leur fallait donc être très prudent.....

Un jour .....

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Nerwen
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/02/2007 19:13:40    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

..... Amaïdhivadivu, Amirthini-Amilhthini et Anbumoliyan firent une promenade. Celle-ci les conduisit dans la prairie où Iyalisai et Isaiyarasi leurs sœurs musiciennes, accompagnaient de leur flûte et de leur mridangam, Âdalarasu, l’Être de la danse. La virtuosité des deux musiciennes était telle, qu’il était impossible de les écouter sans se laisser emporter par leur musique, si légère mais si envoûtante.......



Amaïdhivadivu, Amirthini-Amilhthini et Anbumoliyan se mêlèrent à la danse d’ Âdalarasu...... D’abord lent, le rythme s’accéléra........ s’accéléra....... et bientôt de petites étincelles se détachèrent du corps des danseurs et tombèrent dans l’herbe.........
Non loin de là, Arignan, l’Erudit, les observait. Il savait qu’il était dangereux pour un Être de perdre ses étincelles , il les ramassa et eut l’idée de les glisser entre les pages du livre qu’il étudiait. Il pensait pouvoir les rendre à ses frères et sœurs à la fin de la danse..........
Hélas ! Dès que les étincelles se retrouvaient enfermées dans le livre, elles commençaient à se rassembler, à s’accrocher les unes aux autres, formant ainsi de nouveaux êtres. Mais comme ces regroupements se faisaient au hasard, sans respecter l’Ordre de l’Univers, les êtres ainsi formés furent très, TRES différents......... Ils furent tels que tu les as vus entre les pages du livre.........
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 28/02/2007 01:56:33    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

Lorsque ,bien plus tard Arignan, l’Erudit, ouvrit le Livre pour récupérer les Etincelles, il fut tiré, violemment par une force inconnue ...un vortex qui l'aspira , le faisant prisonnier du Livre .....
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 11/04/2007 03:43:57    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

Le Livre se referma et , Arigan ,écrasé entre deux pages fut incapable de se libérer...

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Nerwen
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 11/04/2007 21:28:22    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

........ Le petit Être marqua un temps d’arrêt, comme pour laisser à Alice, le temps d’assimiler toutes les informations qu’il venait de lui révéler.
Celle-ci le fixait avec de grands yeux :
« Hou Exclamation Et bien, dis donc, ton histoire est vraiment compliquée Exclamation Exclamation Exclamation Qu’allons nous faire ? Je me sens si petite, si impuissante..... Tu me reprochais de dire souvent POURQUOI mais maintenant, je vais dire COMMENT. Comment allons-nous pouvoir sortir Arignan de sa fâcheuse situation ? Comment allons-nous empêcher le Collectionneur d’entrer dans le Livre et de libérer toutes les créatures malveillantes dans notre monde ? Comment ? Comment ? Comment ?........
— Calme toi ! Il y a TOUJOURS un moyen. »...........
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 16/04/2007 11:57:33    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

........ Le petit Être expliqua à Alice, que lorsque devant nous se trouve un obstacle...un problème il y a toujours une solution:
"Rester calme en est le premier pas... faire travailler nos méninges qui bien trop souvent ne font rien ou sont en désarroi ,est le deuxième pas et il faut approcher le problème par un angle qui sort tout à fait de l'ordinaire, pour le surprendre..."
Mais avant tout , dit-il d'une voix qui était devenue un murmure :"Il faut avoir confiance!!!"

- Faire travailler mes méninges ? je veux bien répondit Alice, mais pour cela faudrait-il que je sache ce qu'elles sont....si j'en ai ...et où se trouvent-elles???
- Les humains ont tous trois méninges,ce sont des êtres qui résident dans leur tête...
Elles sont fainéantes par nature , et si intelligentes, qu'elles ont persuadé les savants qu'elles ne servaient que de protection ,alors qu'en fait, sans elles l'homme ne peut rien faire Mr. Green

-Tu parles de surprendre le problème, comme s'il était un être ???
- Mais bien sur que les problèmes sont des êtres...ce sont des lutins qui prennent grand plaisir à taquiner Laughing


_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Nerwen
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 17/04/2007 19:14:17    Sujet du message: Ecrire notre roman Répondre en citant

........... Tout cela est bel et bon, mais qu’allons nous faire dans l’immédiat ? Tu dis « surprendre le problème.......... Surprendre le problème............. Surprendre le........... » répéta Alice. Puis elle sauta sur ses pieds avec un cri de joie : « J’ai trouvé ! »
Tout le temps de cette conversation, Alice était restée allongée sur le tapis à portée de voix du petit Être, lui-même assis confortablement sur la jupe étalée de la fillette. Quand Alice se releva brusquement, il dégringola et atterrit sur le tapis, qui, heureusement, amortit sa chute. « Oh ! Pardon ! Je suis désolée ! Quelle étourdie ! Est-ce que tu t’es fait mal ?
- Non, je ne crois pas, marmonna le petit Être en se relevant et en rajustant son bonnet.
- Ecoute ! Madame Noos me dit toujours : " Alice, quand vous rencontrez une difficulté, il faut cerner le problème..." CERNER, tu comprends ? Elle aussi considère les problèmes comme des entités vivantes. Et bien, nous allons cerner notre problème........
Bon, voyons ! D’un côté, nous avons le Collectionneur qui veut ENTRER dans le Livre et de l’autre l’Erudit qui veut en SORTIR........... C’est simple ! Si le Collectionneur entre dans le Livre, il faudra l’empêcher de s’en échapper et quand l’Erudit sera sorti, il regagnera son monde et l’équilibre de l’Univers sera rétabli......... Tu me suis ? »
Le petit Être haussa les épaules : « Je ne vois pas..........
- Cernons, cernons : première chose à faire : s’arranger pour que le Collectionneur nous entraîne avec lui dans le Livre. Pour cela il faut lui faciliter la tâche pour qu’il le trouve. Rapportons-le dans la bibliothèque, et posons-le bien en évidence sur la table. Puis cachons-nous à proximité et patientons......... »
Sans attendre de réponse, Alice gagna la bibliothèque éclairée par les seules braises rougeoyantes du feu en train de mourir dans la cheminée. Elle posa le Livre sur la table, attrapa le petit Être par le bras et, malgré ses vives protestations, le fourra dans sa poche !
« Chut !!!!!!!!!!! Si nous devons entrer dans le Livre, il faut que nous soyons le plus proches possible l’un de l’autre ! Si tout se passe comme je le pense, il faudra faire très vite. Cachons-nous ! »
Alice se dissimula derrière les doubles-rideaux qui avaient été tirés pour la nuit.

Ils n’eurent pas longtemps à attendre. Un léger craquement leur indiqua que quelqu’un approchait de la bibliothèque. La porte s’ouvrit lentement, et le Collectionneur pénétra dans la pièce......... Il se dirigea vers la table comme attiré par le Livre dons la couverture émettait, maintenant, une très faible lueur fluorescente. Alice reteint son souffle, la main dans la poche, elle sentait celle du petit Être qui se cramponnait fermement à son index...
Le Collectionneur prit le Livre, et le posa sur le sol, au centre d’un espace dégagé. Il sortit de sa poche un morceau de craie et commença à tracer un cercle qui les enfermait tous les deux. Le trait de craie changeait de couleur, devenait de plus en plus brillant et les lèvres du Collectionneur bougeaient au rythme d’une étrange formule.
A la seconde même où il achevait le cercle, au millième de seconde près, Alice bondit à l’intérieur. Il y eut une vive lumière, un sifflement aigu et..................... ils se retrouvèrent tous les trois dans le laboratoire d’alchimiste, en tout point semblable à celui de la gravure du Livre, mais bien REEL cette fois .......
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 09/12/2016 15:27:44    Sujet du message: Ecrire notre roman

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Livres-books -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com