Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Philosophie, éthique et sagesse

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 25/12/2007 01:47:50    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

Dans une discussion Quan Yang a mentionné que la Philosophie était pour les intellectuels et que ses expériences de lycée l'en avaient dégoûté .
J'ai une toute autre idée de la philosophie , car je ne pense pas que l'on puisse vivre heureux sans être philosophe......mais je laisse la parole à quelqu'un qui sait l'exprimer mieux que moi.

Citation:

La vraie philosophie est de retour !
Non cette discipline scolaire compliquée, ennuyeuse et stérile qui est imposée aux adolescents en vue du bac... Mais la recherche d’une sagesse pratique accessible à tous, pour une vie plus heureuse !

Longtemps restée l’apanage d’une élite intellectuelle, la philosophie est redevenue depuis quelques années ce qu’elle était au temps de Socrate et d'Epicure: une réflexion sur soi-même, une méditation sur le sens de la vie et une conquête de bonheur.

Si la pensée humaine a beaucoup évolué au cours de l’histoire avec le progrès des sciences, la philosophie n’a pas changé depuis Socrate: elle est restée le dialogue vivant et intelligent qu’aiment à cultiver les hommes raisonnables pour améliorer leur éthique, c’est-à-dire leur art de vivre ensemble, ici et maintenant, en ce monde…

Tout le monde devrait philosopher ainsi, de l’enfance à la mort! Et tout le monde en est capable: cela ne demande rien d’autre que d’avoir un esprit capable de parler, non pour bavarder et croire, mais pour s’interroger et comprendre.

Et pourtant, la philosophie demeure encore bien rare…

Les récents succès de librairie et son apparition dans certains médias, cafés et écoles sont certes des signes encourageants, mais ne soyons pas dupes: la vraie philosophie est quasi inexistante dans notre monde, alors qu’elle est sans doute ce dont nous avons le plus besoin… tout autant que la méditation!

D’ailleurs la philosophie n’est rien d’autre qu’une méditation, c’est-à-dire étymologiquement «une pensée qui guérit…» De quoi? De la folie, de la bêtise, de l’illusion… De tout ce qui nous empêche de vivre dans la vérité et la bonté, en accord avec la Nature.
Que pouvons-nous faire pour développer sa pratique ? Comment développer notre sagesse partout où nous en avons besoin, c’est-à-dire partout?

Les possibilités sont multiples: lire les philosophes, rejoindre ou créer un débat philo, prendre des cours à l’université ou dans une école de philosophie, tenir un journal philosophique…

«connais-toi toi-même»
Socrate, philosophe du questionnement

«Bien agir et être dans la joie»
Spinoza, philosophe de la liberté


Epicure,philosophe du bonheur


Bouddha,philosophe de la sérénité


Mais la première condition pour accéder à la vraie philosophie est le courage. Le courage de l’humilité (admettre son besoin de sagesse). Le courage de la simplicité (tout regarder d’un œil neuf). Et le plus difficile: le courage de la liberté (penser par soi-même).

Voici cinq petits conseils de libération tirés du grand penseur de l’Ethique, Spinoza, pour vous aider à devenir un «vrai philosophe» et enrichir votre joie de vivre par le bonheur de penser :

1. Libérez votre esprit! Rejetez toutes les croyances et cherchez à développer votre compréhension en ne vous fiant qu’à votre intuition: n’acceptez pour vraies que les pensées que vous comprenez avec certitude être universellement vraies !

2. Libérez votre cœur! Réduisez vos affects passifs (tristesses, craintes, colères liées aux choses extérieures…) en augmentant vos affects actifs (désirs joyeux fondés sur la compréhension de ce qui est réellement bon pour vous) : posez-vous aussi souvent que possible la question «que puis-je faire ici et maintenant pour créer mon bonheur!?»

3. Libérez votre corps! Cessez de subir les évènements et passez à l’action en adoptant une bonne méthode de vie. Réduisez l’importance de vos faux besoins (possessions, réputations et pouvoirs) et cultivez en priorité les biens humains véritables : une belle santé, de bonnes activités et de vraies amitiés.

4. Libérez votre temps! Laissez tomber vos attachements au passé et vos inquiétudes envers l’avenir, et savourez le seul réel qui existe et qui compte vraiment: le présent éternel, dans son infinie et incessante nouveauté. Ne poursuivez qu’un seul projet, réalisable à chaque instant et ne dépendant que de vous : vivre une belle vie!

5. Libérez votre bonheur! Agissez toujours avec générosité envers vous-mêmes et envers les autres en vous efforçant de réaliser vos vrais désirs. Ne faites désormais que ce qui vous procure enthousiasme et sérénité: ce que vous comprenez avec certitude être source de joie pour vous et pour tous!

En résumé, suivez votre vraie nature : obéissez à votre élan vital et utilisez votre intelligence pour vivre chaque jour un peu plus dans la liberté, la sérénité et l’allégresse...

Alors, compliqué, ennuyeux et stérile, la philosophie?

Ou voie royale, simple et jubilatoire vers plus de vie et de bonheur ?

Bruno Giuliani, philosophe, directeur de l'école d'éthique



_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 25/12/2007 01:47:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/12/2007 09:42:45    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

les principes que tu a mentionnés plus haut sont en effet d'une grande sagesse, c'est pourquoi je vis ainsi.


de plus en plus je ne me tourne que vers ce qui raisonne en moi et suscite enthousiasme et joie de vivre.

la philosophie a un potentiel pharamineux ca aucun doute la dessus mais j'ai été amerement décu de l'insistance mise sur des cours obligatoires de philosophie analytique ou de logique.

et ca c'est sans parler de ceux qui tournent littéralement en rond avec l'ethique comprennant la relativité de tout point de vue ils junglent vainement pour justifier leur point de vue. alors qu'il est aussi relatif que les autres et devrai simplement l'accepter et chercher a parfaire sa comprehension du monde mais surtout de lui meme...

connais toi toi meme, et tu connaitra les secrets de l'univers. car tu est fais a son image et a sa ressemblance.

la seule solution pour refaire la philosophie tel qu'elle devrai a mon sens l'etre ce serai de mettre de coté un peu l'aspect analytique et mettre plus de l'avant l'aspect existantialiste qui portent souvent l'etre au réflexions les plus profondes mais ultimement les plus constructives de lui meme.

pour cela il faudra convaincre les doyens....

moi je dis que toute personne est persuadable tant et aussi longtemps qu'elle est dotté de raison. alors ce serai envisagable dépendament de qui sont les doyens et si ils seraient prets a cautionner une réforme majeure dans le programme du bac.

car la maitrise est davantage spécialisée et le besoin de réforme ne s'applique pas vraiment la mais le bac est crucial car ce sont les étudiants qui se rendent a la maitrise qui ont une chance sur la sceine mondiale.

de plus il est question de la qualité de l'éducation que l'on désire léguer aux étudiants et de l'image de la philosophie que l'on désire projetter.

moi ou j'habite l'université est le dernier bastion des philosophes qui semblent un groupe éparse qui réunissent surtout des extremistes de la gauche.

nous devrions ettre le groupe par excellence le plus unis et le plus ouvert, nous sommes marginaux dans la société actuelle matérialiste et superficielle, raison de plus pour se tenir les coudes entre nous.

tu sais teiwas parfois j'ai l'impression que ca vas rester le bordel jusqu'a ce que je prenne personnellement les choses en charge.

tu n'a pas idée de l'amertume la profondeur de ma déception connaissant le potentiel de la philosophie et le voyant si mal usé.

mais j'aurai envi de revenir... pour changer les choses.

cette foi cis ce sera aux adultes que je parlerai, pas a des gamins immatures obscédés par leurs propres idées.

le groupe avec lequel j'était aussi me dégoutais, il y'avais quelques chercheurs mais la pluspart étais des intellectuels de gauche. qui me dégoutais avec leur démagogie et la facon don ils s'attribuaient davantage d'importance qu'aux autres.

style intellectuel vaniteux qui n'a pas compris que l'intelligence ne confere aucun mérite.

ne pas confondre intelligence et sagesse et si le bac n'a pas su montrer aux éleves cette différence alors il est a revoir en profondeur. que dirai platon dans une telle situation lui qui a également revé d'une éducation idéale.

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 25/12/2007 10:34:56    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

Il est souvent préfèrable d'arrêter ses études et de les reprendre plus tard, lorsqu'on a une meilleure compréhension de la vie et surtout qu'on sait ce que l'on veut . Trop d'universitaires le sont par obligation et non pas parce qu'ils en ont vraiment l'envie. Papa , Maman et la société les y obligent Embarrassed
La philosophie n'est pas un sujet que l'on étudie pour passer un examen.

La technique qu’emploie Socrate,celle que j'aime , Laughing c’est l’interrogation. Celle-ci force son interlocuteur à préciser sa pensée en le plaçant face à ses propres interrogations. Ensuite en dégager la connaissance véritable. Ainsi Socrate ne veut pas se dire connaisseur de la vérité, il sait qu'il ne sait rien, Laughing , mais aider les autres à y parvenir.
Je pense qu'empêcher le questionnement des enfants et des étudiants est un "crime" busyb
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/12/2007 21:26:44    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

tout d'abord joyeux noel a tous et a toutes! meme si pour moi le 25 decembre c'est plustot la fete de a lumiere et de nombreuses entitées qui y sont attachés.

le solstice d'hivers et la traversé vers une nouvelle année, une nouvelle ere pour l'humanité.

oui, moi et mon ami philosophons ainsi, en se questionnant au niveau le plus profond don nous en sommes capables.

tel socrate et platon autrefois.

pour le reste c'est comme tu le dis, parfois une pause est nécessaire le temps de se batir une petite réserve monétaire ou mieux encore, trouver un moyens de faire de l'argent qui ne dépend pas d'un employeur.

ensuite on a tout le loisir de pleinement se consacrer a ses objectifs de vies.

donner un sens a notre existance afin d'en etre satisfais.

oui étudier tel lors d'un examen est effectivement erroné.

j'ai parlé a du personnel influent au sein de la faculté de philosophie et la personne a qui j'ai parlé avais elle aussi un puissant désir que les choses changent.

j'ai jamais vraiment compris quel role je pouvais exercer dans le monde eve.

je me demandais si ma place était a l'avant sceine ou plustot a l'arriere sceine laissant les autres briller.

le fait est que... maintenant j'ai compris.

si des hommes comme martin luther king n'avaient pas décidés d'accomplir leur destin qui sais combien de temps l'humanité aurai attendu les précieuses réformes que leur oeuvre contribua a mettre en place.

le fait est que tout le monde a sa place dans l'univers, mais si notre place est toujours la a nous attendre je pense que c'est a nous de la prendre.

au fin de fond de moi meme toute ma vie je me suis préparé intérieurement. meme enfant au fond de moi je trouvais l'état et les conditions dans lesquels vivent les gens innacptable ( imprégné de peur de violence de mensonge... )

et tout comme aujourd'hui j'était convaincu que si je restais assis les bras croisés rien ne se passerai. ou a un rytme tellement lent que la terre aura le temps de devenir invivable.

toute onde toute pensée de violence de haine de douleur tout ca s'accumule dans l'astral et donne aux enfants des cauchemards.

et a nous ca renforci nos idées noires demon

en fait c'est ben simple considérant les lois de causalités qui maintiennent le tout unis, on a réellement deux choix de parcourt.

la spirale ascendante ou justement le bas astral se purifie de par nos pensées d'amour d'altruisme et d'amitié.

purifiant nos pensées on purifie aussi le monde astral permettant a l'humanité de se lier plus facilement au haut astral, ou vivent leurs guides et ou leurs anges peuvent leur parler. favorisant ainsi exponentiellement leurs chances d'atteindre collectivement un nouveau palier de la conscience. la conscience collective éveillée.

et ainsi modifier drastiquement leurs conditions de vies pour de bien meilleures...

ou il y'a la bonne vieille spirale descendante que nous connaissons si bien.

plus d'une fois nous en avons été victime et toujours elle nous entraine vers l'enthropie la décadence et la guerre.

la spirale descendante ou les conditions s'accumulent pour couper toujours plus l'humanité de ses liaisons avec les mondes supérieures.

les pensées de violences et de haine s'accumulant dans l'astral les gens se sentent de plus en plus insécures, des entitées diverses sombres apparaissent dans l'astral et vampirisent l'énergie des gens, surtout l'énergie positive. les crimes du passé survivent longtemps et laissent des traces profondes. l'humanité se retrouve prise dans un cycle d'ignorance ou ses possibilités d'accéder a la vérité sont occulté par l'imposition d'une culture illusoire et stérile.

le désespoir anime alors le coeur des hommes et des femmes ne sachant plus vers qui se tourner et le voile des ténebre s'épaissis... jusqu'a la venue prochaine d'une ere glaciaire qui nettoiera la terre de ce surplux de négativité et favorisera la renaissance d'une nouvelle spirale ascendante.

espérant peut etre finalement évoluer au dela du paradoxe de la dualité opposée et accéder a un age de paix et d'harmonie...

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 25/12/2007 21:54:30    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

Quan Yang a écrit:
tout d'abord joyeux noel a tous et a toutes! meme si pour moi le 25 decembre c'est plustot la fete de la lumiere et de nombreuses entitées qui y sont attachés.


Intéressant, célêbre Chrismukkah ? car Noël c'est chrétien et la fête de la lumière c'es juif Laughing
A moins que la fête des lumières soit encore une autre chose ?

Quan Yang a écrit:
je me demandais si ma place était a l'avant sceine ou plustot a l'arriere sceine laissant les autres briller..

Vas passer quelques jours à travailler avec les bergers et tu verras qu'ils sont toujours derrière le troupeau busyb
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/12/2007 01:35:11    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

tres intéressante analogie sur le berger oui...

dans des vies passées j'ai déja cru au pouvoir du leader.


a présent, je crois davantage au pouvoir du mediateur.

le mediateur qui deviendra réformateur de par sa mediation.

pour ce qui est de Chrismukkah oui c'est sa fete a lui aussi.

mais a bien plus encore on parle de mythra, de khrishna de horus et d'apollon.

on fete donc le saint esprit solaire.

bonne fete de la lumiere a tous kiss

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 26/12/2007 03:36:24    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

¨Pour moi,Chrismukkah n'est pas une personne-entité, mais le nom de la fête que les familles de mariages juif-chrétiens célêbrent le 25 décembre.
christmas = noël et Hanukkah la fête des lumières qui existait bien avant la naissance du Christ
Encore une preuve que pour plaire à tous ces sujets l'Empereur Constantin choisit le 25 décembre pour fêter l'anniversaire de la naissance du christ
C'est comme pour la reine d'Angleterre Rolling Eyes on fête son anniversaire en juin alors qu'elle est née en avril puzzled busyb
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/12/2007 19:11:07    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

oui, mais justement teiwas, pourquoi le 25 decembre?

pourquoi constantin fit il cela pour plaire a ses sujets?

car le 25 decembre était une fete célébré partout en europe bien avant le christiannisme.

le 25 decembre, curieusement ca s'avere etre la naissance d'un tas d'entités qui ont des histoires communes.

http://zeitgeistmovie.com/ 

le film est inscructif il faut juste mettre de coté la violence qui sen dégage. et sur laquel l'auteur a mis un puissant enfase ( refléttant sa violence intérieure )

le 25 decembre ca reste le solstice d'hivers, le moment ou la nuit est la plus longue ce qui annonce la renaissance des conditions pour que survienne le printemps. ou les jours s'allongerons.

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 26/12/2007 22:26:48    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

Quan Yang a écrit:

car le 25 decembre était une fete célébré partout en europe bien avant le christiannisme.

le 25 decembre, curieusement ca s'avere etre la naissance d'un tas d'entités qui ont des histoires communes.


le 25 decembre ca reste le solstice d'hivers, le moment ou la nuit est la plus longue ce qui annonce la renaissance des conditions pour que survienne le printemps. ou les jours s'allongerons.

Quan Yang

Aimeras-tu qu'on célêbre ton anniversaire le jour de de celui de ton père ou de ton cousin?
Si on croit que le Christ était spécial, alors son anniversaire devrait être spécial

Encore une fois, je vois Europe et solstice d'hiver qui annonce le renouveau????? demon euwall euwall Les Européens et le nombril du monde.

Alors pas de chance pour ceux qui se trouvent dans l'autre hémisphère...le Christ n'est pas venu pour eux, puisque eux ils se trouvent en été et pas en hiver, donc le 25 décembre ils ne peuvent pas parler de renouveau. puzzled
Le film est pouce pouce pouce merci dommage qu'il n'y a pas de sous-titres en Français , pas pour moi , mais pour bien d'autres ici .
Il explique très bien que tout est relatif aux zodiaques , aux constellations ce qui ne veut pas dire que des entités sont nés en ce jour. busyb
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 26/12/2007 23:01:57    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

Il y a entre l'astronomie aborigène et la science occidentale d'importantes différences qui peuvent nous faire réfléchir à des choses que nous acceptons d'emblée sans nous poser de questions.

L'astronomie aborigène nous enseigne à penser que nous ne sommes pas distincts de la nature mais que nous en faisons partie.

L'astronomie aborigène nous montre qu'il n'y a pas qu'une seule manière de concevoir la nature et de déterminer ce qui est important. Les peuples aborigènes croient que, avec les Ancêtres, ils ont une responsabilité envers toute la nature, qu'ils contribuent à la créer et à en prendre soin.

Dans la science occidentale, l'outil le plus important est constitué par les mathématiques, qui servent à mesurer et à définir les choses. Les peuples aborigènes ne sont pas intéressés à mesurer des choses comme le temps et la distance. Ils s'attachent beaucoup plus aux idées et aux valeurs qu'ils peuvent apprendre de la nature.

La science occidentale essaie de comprendre les choses en les décomposant en petites parties. Les peuples aborigènes font le contraire : ils essaient de comprendre les choses en voyant comment elles s'agencent en tant que parties d'un tout plus grand.

Le recours à ces deux modes de pensée nous donne un meilleur portrait de la nature et de notre univers fascinant.
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 26/12/2007 23:21:30    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

La Croix du Sud

La Croix du Sud est une constellation propre à l'hémisphère sud. Elle comprend quatre étoiles brillantes formant les pointes d'une croix.

Un arbre s'envole dans le ciel pour devenir la Croix du Sud.

Les cultures aborigènes de l'Australie ont de nombreuses légendes à propos de choses qui ne sont pas permises, comme la consommation de certains aliments ou le mariage entre proches parents. Dans ces légendes, les personnages qui ne respectent pas les règles sont punis. Les personnages qui se conduisent bien deviennent parfois des étoiles afin de rappeler aux gens comment ils devraient se comporter. Dans l'une de ces légendes, le Grand Esprit Baiame créa deux hommes et une femme, et leur montra quelles plantes manger et comment récolter des racines. Baiame leur prescrivit également de ne pas tuer d'animaux. Mais lorsque survint une sécheresse et que les plantes moururent, la femme tenta de persuader les hommes d'aller à la chasse et de tuer un animal pour pouvoir manger. L'un des deux hommes accepta et tua un kangourou mais l'autre refusa de manger toute créature de Baiame. Il alla dans le désert et tomba épuisé sous un gommier. Pendant qu'il dormait, le Yowi, esprit de la mort, descendit et le tira dans l'arbre, dérangeant deux calopsittes blanches qui nichaient dans l'arbre. L'arbre entier s'envola dans le ciel pour former la Croix du Sud. Les quatre étoiles de la Croix du Sud représentent les yeux de l'homme et du Yowi, et les pointeurs les deux calopsittes qui tentent de regagner leur nid dans le gommier.


Le Soleil
Chez les aborigènes de Murray River, dans l'Australie du Sud, l'origine du Soleil est liée au lancement d'un oeuf d'émeu géant dans le ciel, où il frappa un tas de bois sec et éclata en une flamme dorée, de la couleur du jaune d'ouf, éclairant ce qui avait été jusque-là un monde plongé dans l'obscurité. Le Grand Esprit Baiame, voyant jusqu'à quel point le monde ainsi inondé de lumière dorée était meilleur, décida de rallumer le tas de bois chaque jour.

Le Soleil vient d'une femme qui vit dans le ciel et dont le camp est situé à l'est. Chaque matin, elle se réveille et allume une torche en écorce, qu'elle va transporter en traversant le ciel pendant la journée.

Tôt le matin, la Femme-Soleil se pare d'une poudre d'ocre rouge. Une partie de cette ocre tombe sous forme de poussière qui colore le ciel et les nuages en rose. C'est le lever du Soleil. Sa fille veut l'accompagner mais la Femme-Soleil refuse car deux soleils dans le ciel provoqueraient une chaleur telle qu'elle consumerait le pays. Le soir, la Femme-Soleil atteint l'extrémité ouest du monde. Elle se décore à nouveau, ce qui produit les couleurs flamboyantes du crépuscule, avant de commencer son long voyage sous la terre pour revenir à l'est. Dans certaines légendes, elle se transforme en wallaby et traverse en sautant un long tunnel souterrain. Pendant son trajet sous la terre, sa torche réchauffe la terre, ce qui permet aux plantes de pousser.

Comme bien d'autres légendes, celle-ci évoque la relation étroite entre le ciel et la terre.


La Lune

Comme la Lune croît de la nouvelle lune à la pleine lune avant de décroître jusqu'à presque disparaître, elle est associée à la fécondité (la production d'une nouvelle vie) et à la mort. De nombreuses légendes tentent d'expliquer la croissance et le déclin de la Lune.

La légende de l'Homme-Lune et la tragédie qui frappa sa famille.

Le peuple milingimbi de la Terre d'Arnhem en Australie croyait qu'au moment de la création, l'Homme-Lune, Alinda, avait deux femmes qui donnèrent chacune naissance à un fils. Un jour, alors que les femmes étaient sorties cueillir des racines et des baies, Alinda envoya les garçons pêcher quelques poissons pour lui. Les garçons allèrent sur la lagune mais ils ne trouvèrent pas de poisson. Par contre, ils attrapèrent un canard siffleur. Comme ils avaient très faim, ils décidèrent rapidement que, puisqu'on ne leur avait pas demandé de rapporter un canard, ils pourraient le manger et ne pas en parler à leur père. Lorsqu'ils revinrent à la maison et que leur père leur demanda du poisson, ils dirent qu'ils n'en avaient pas attrapé. Alinda remarqua la graisse de canard sur leurs doigts et leur demanda d'où elle venait. Craignant une punition, les garçons refusèrent d'admettre qu'ils avaient attrapé un canard. Alinda, qui lui aussi avait faim, était furieux. Il mit ses deux fils dans un sac qu'il noua et chargea dans son canot. Il rama ensuite jusqu'au centre de la lagune, où il jeta les garçons par-dessus bord.

Lorsqu'Alinda revint à la maison, ses femmes demandèrent où étaient les garçons. Alinda dit qu'ils étaient partis chasser et qu'ils reviendraient le soir. Comme les garçons ne rentraient pas pour le repas, les deux mères eurent des soupçons. Elles suivirent les traces d'Alinda et du lourd sac qu'il avait traîné jusqu'au bord de l'eau, et elles comprirent bientôt ce qui s'était passé. Ivres de douleur et de rage, elles coururent incendier la hutte où dormait Alinda, jouissant de ses hurlements de douleur pendant qu'il brûlait à mort. Mais les femmes virent son corps revenir à la vie sous forme d'un fin croissant qui devint lentement une grosse sphère et s'éleva dans le ciel. Du haut du ciel, Alinda annonça que désormais toute la création mourrait pour ne plus jamais revivre. Lui par contre serait mort trois jours par mois mais reviendrait toujours à la vie. À la pleine lune, le peuple aborigène montre les marques foncées qui traversent le milieu de la Lune - les cicatrices des brûlures qu'Alinda avait subies dans sa hutte.

Les nombreuses apparences de la Lune.

Pour les aborigènes d'Australie, la formation d'un anneau ou d'un halo autour de la Lune indique habituellement que la pluie s'en vient. L'anneau représente un abri dont l'Homme-Lune s'entoure pour se protéger de la pluie. Le peuple Tiwi de l'île Melville croit qu'un anneau autour de la Lune est le signe que l'Homme-Lune participe à une kulama, cérémonie du peuple tiwi. L'anneau représente le cercle de terre amoncelée autour du terrain de la cérémonie, où le peuple des étoiles danse et entonne les chants de la kulama comme le font les Tiwis. Cette légende évoque très clairement l'unité de la terre et du ciel, où l'on retrouve les mêmes rituels et les mêmes manières de faire.

D'autres caractéristiques de la Lune sont également expliquées dans des légendes. Une éclipse de Soleil est généralement interprétée comme l'union de l'Homme-Lune et de la Femme-Soleil. Les peuples aborigènes des régions côtières de l'Australie ont remarqué le lien entre les phases de la Lune et les marées. À Yirrkala, sur la côte de la Terre d'Arnhem, et sur Groote Eylandt, les aborigènes croient que les grandes marées, qui atteignent la Lune lorsqu'elle se couche dans la mer, la rendent de nouveau grosse et ronde. Par contre, lorsque les marées sont faibles, l'eau revient dans la mer à partir de la pleine lune, et celle-ci redevient un mince croissant.


Les Sept Sœurs - La constellation d'Orion et le groupe d'étoiles des Pléiades

C'est l'histoire d'un groupe de femmes, de leurs dingos et du chasseur qui les poursuit.

Chez le peuple pitjantjatjara du désert occidental de l'Australie, ces constellations représentent des femmes et un homme qui les poursuit. Les femmes portent le nom de Kungkarungkara. Elles élèvent une meute de dingos qui les protègent contre Nirunja, un chasseur qui les poursuit dans le désert. Nirunja attrape l'une des femmes (l'étoile la moins brillante des Pléiades) mais il n'est pas satisfait pour autant. Les femmes finissent par se transformer en oiseaux et volent pour fuir le chasseur. Mais celui-ci défie leurs dingos et les suit dans le ciel. On peut le voir, avec sa lance, dans les étoiles de la ceinture d'Orion, poursuivant les Pléiades. Les Pléiades sont visibles à l'aube en automne, la saison de l'accouplement des dingos. Les Pitjantjatjara chantent cette légende et exécutent des danses de fécondité pour les dingos.


À Yirrkala, sur la côte de la Terre d'Arnhem en Australie, la constellation d'Orion et le groupe d'étoiles des Pléiades sont associées aux dangers de vivre près des côtes, où il y a souvent des tempêtes tropicales et des cyclones. On dit que la constellation d'Orion est un canot rempli de pêcheurs alors que leurs femmes, les Pléiades, sont dans un second canot. Tous arrivent d'une autre contrée située plus à l'est. En chemin, les hommes ont capturé une tortue, et les femmes deux gros thazards, mais alors qu'ils approchaient de la côte, une forte tempête a renversé les canots et noyé tous leurs occupants, qui sont devenus des étoiles pour avertir les générations futures de pêcheurs. Les deux canots, les hommes et les femmes, la tortue et les deux poissons (des groupes d'étoiles voisins dans la Voie Lactée) sont tous visibles dans le ciel pendant toute la saison des pluies. Dans sa forme primitive, cette légende est un avertissement à propos des dangers de la pêche à une période de tempêtes soudaines, mais dans la partie nord-est de la Terre d'Arnhem, la version locale de cette légende comporte aussi un message moral : la noyade des pêcheurs est une punition parce qu'ils ont attrapé un thazard, dont la consommation est traditionnellement interdite dans cette tribu.


L'Étoile du soir et l'Étoile du matin - la planète Vénus

La planète Vénus est souvent confondue avec une étoile - la première à apparaître le soir (on l'appelle donc souvent l'Étoile du soir) et la dernière à disparaître dans la lumière du matin (on l'appelle donc souvent aussi l'Étoile du matin). C'est pourquoi cette planète fait partie des légendes dans de nombreuses cultures différentes. Elle constituait également un signe important pour les peuples aborigènes d'Australie, qui se levaient à l'aube pour commencer à chasser ou à pêcher. Ils la considéraient souvent comme une jeune fille.

Cette légende est celle de l'Étoile du matin, qui vit sur l'île des morts.

Dans une légende de la Terre d'Arnhem (à l'extrême nord de l'Australie), l'Étoile du matin s'appelle Barnumbir. Elle vit dans une île appelée Bralgu, l'île des morts. Comme elle était très brillante, les gens de son peuple lui demandaient souvent de venir avec eux lorsqu'ils partaient à la pêche tôt le matin, afin qu'ils puissent mieux voir. Mais Barnumbir avait tellement peur de se noyer qu'elle refusait toujours de les accompagner sur l'eau. Deux vieilles femmes de la tribu ont finalement résolu le problème. Elles lui attachèrent une longue corde autour de la taille afin de pouvoir la ramener sur l'île de Bralgu et la garder en sécurité pendant le jour dans un panier tressé. Comme elle est attachée à cette corde, elle ne peut pas monter très haut dans le ciel et reste toujours près de la ligne d'horizon - ce qui est le cas de la planète Vénus. Dans les peintures sur écorce, Barnumbir est représentée par une lumière brillante attachée par une corde à un panier tressé qui est sur l'île des morts.

Dans la Terre d'Arnhem, l'Étoile du matin joue un rôle important dans les funérailles, à cause de son lien avec l'île des morts. Elle est représentée par un totem au sommet duquel est fixée une grappe de plumes blanches ou de duvet blanc, qui symbolise l'étoile brillante, et de longues cordes qui se terminent par de petits bouquets de plumes, qui symbolisent les rayons. Selon la croyance du peuple Arnhem, l'étoile conduit l'esprit de la personne décédée vers le lieu de son dernier repos dans Bralgu.


La Voie Lactée
Presque tous les peuples aborigènes d'Australie considéraient la Voie Lactée comme une rivière dans le ciel. Les grosses étoiles de la Voie Lactée étaient des poissons, alors que les petites étaient des bulbes de nénuphar (également bons à manger).

Voici la légende du héros tribal Priepriggie, célèbre pour ses chants et ses talents de chasseur.

Dans le Queensland, la légende aborigène à propos de la Voie Lactée mettait en vedette un héros tribal du nom de Priepriggie. Il était aussi connu pour ses chants et ses danses que pour ses exploits de chasseur. Lorsqu'il chantait, les gens dansaient jusqu'à tomber d'épuisement et déclaraient que si Priepriggie le voulait, il pourrait même faire danser les étoiles. Un matin, Priepriggie se leva très tôt, pendant que tous dormaient encore, pour aller chasser. Loin du camp, il trouva un arbre plein de roussettes qui dormaient pendues aux branches. Même si elles sont petites, elles constituent un repas délicieux lorsqu'il n'y a rien de plus gros à manger. Priepriggie tua la plus grosse pour la rapporter à la maison. Malheureusement, cette roussette était celle qui dirigeait le groupe. Les autres se réveillèrent et, très en colère, fondirent sur Priepriggie. Pour le punir, elles le transportèrent dans le ciel.

Au camp, les autres se réveillèrent et se rendirent compte de l'absence de Priepriggie. Après avoir cherché partout en vain, ils décidèrent d'exécuter sa danse dans l'espoir qu'il reviendrait pour se joindre à eux. Mais ils se rendirent compte que, sans son chant, ils ne se souvenaient pas du rythme et ne pouvaient pas danser en mesure. Le soir venu, ils traînaient toujours les pieds, tout en désordre et désespérant de jamais pouvoir se rappeler les danses et chants traditionnels. Tout à coup, ils entendirent chanter une voix faible qui venait du ciel. À mesure que la voix devenait plus forte et le rythme plus net, les membres de la tribu retrouvaient le rythme et se souvenaient des chants. Puis les étoiles, jusqu'alors dispersées de manière désordonnée dans le ciel, commencèrent à scintiller et à danser au son du chant de Priepriggie. Petit à petit, elles se disposèrent en un large ruban étincelant dans le ciel - la Voie Lactée. La Voie Lactée leur rappelle donc constamment que leur héros tribal doit être célébré avec le cérémonial approprié et qu'ils ne doivent jamais oublier ces danses et chants traditionnels.


Les Nuages de Magellan


Ces deux petites galaxies visibles de l'hémisphère sud sont les camps aborigènes d'un vieil homme et d'une vieille femme.

Pour les petites bandes nomades dont les membres dépendaient étroitement les uns des autres pour leur survie, il était très important que chacun obéisse aux règles de la communauté. En plus de légendes sur la nourriture, les étoiles figurent dans de nombreuses légendes sur la bonne manière de se conduire. Dans l'une de ces légendes, le Grand Nuage de Magellan et le Petit Nuage de Magellan sont les camps d'un vieil homme et d'une vieille femme trop âgés et trop faibles pour chasser et cueillir leur nourriture. L'espace entre les deux nuages représente le feu pour faire cuire leurs aliments. Les jeunes, représentés par des étoiles, attrapent des poissons et cueillent des bulbes de nénuphar dans la rivière céleste (la Voie Lactée) pour les apporter au vieux couple qui les fait cuire. Près de là, l'étoile brillante Achernar représente leur repas. Lorsque les Nuages de Magellan apparaissent dans le ciel, cette légende est racontée - ou chantée - afin de rappeler à tous de prendre soin des personnes âgées et d'être attentifs à leurs besoins.

Ref:Textes mis en français sur http://www.virtualmuseum.ca/Exhibitions/Cosmos/francais/html/skystories.htm…
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 26/12/2007 23:34:03    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

Sommes-nous le fruit d'un rêve ?

"Au commencement, il y a de cela des siècles et des siècles, après avoir accompli d'autres travaux, le Grand Esprit Baiame s'endormit. Pendant son sommeil, il rêva de la vie telle qu'elle avait été dans le passé, telle qu'elle était dans le présent et telle qu'elle serait dans l'avenir.


Au cours de son voyage dans le futur, il devint si nerveux que son rêve se transforma en cauchemar et que le corps de l'univers commença à frissonner et à s'agiter. Les vibrations de son corps ranimèrent ses aides d'une époque révolue, d'un autre espace et d'une autre dimension, je veux parler de Nungeena (Mère Nature), Punjel (Architecte de l'Univers) et Yhi (Déesse du Soleil).


A son réveil, ils étaient à ses côtés et Punjel dit : 'Nous savons que tu veux créer ce rêve. Nous t'aiderons à le matérialiser... Il nécessite la création de millions de travailleurs pour construire ce grand édifice de vie..."(1)


Alors commença le long et complexe processus qui aboutit à la matérialisation de Tya (la Terre) et du monde minéral, ensuite des plantes, des animaux aquatiques puis terrestres et enfin de l'être humain dont "l'âme constitue la somme totale des expériences des règnes minéral, végétal et animal".


On aurait ri autrefois d'une telle conception. Aujourd'hui elle fait écho de façon surprenante à la théorie de l'évolution. Si l'intuition poétique et religieuse des aborigènes rejoint les conceptions scientifiques actuelles, pourquoi leur idée selon laquelle la Terre et tout ce qui la peuple est le fruit d'un rêve divin ne mériterait-elle pas considération ?

(1) Extrait de Cyril Havecker, Le Temps du rêve, la mémoire du peuple aborigène australien, Editions Le Mail
© Droits réservés à Nouvelle Acropole. Article parut dans la revue Acropolis édité par Nouvelle Acropole. busyb
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 27/12/2007 14:57:26    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

Teiwas a écrit:
Quan Yang a écrit:
car le 25 decembre était une fete célébré partout en europe bien avant le christiannisme.
le 25 decembre, curieusement ca s'avere etre la naissance d'un tas d'entités qui ont des histoires communes.


le 25 decembre ca reste le solstice d'hivers, le moment ou la nuit est la plus longue ce qui annonce la renaissance des conditions pour que survienne le printemps. ou les jours s'allongerons.

Quan Yang



Aimeras-tu qu'on célêbre ton anniversaire le jour de de celui de ton père ou de ton cousin?Si on croit que le Christ était spécial, alors son anniversaire devrait être spécial

Encore une fois, je vois Europe et solstice d'hiver qui annonce le renouveau????? demon euwall euwall Les Européens et le nombril du monde.

Alors pas de chance pour ceux qui se trouvent dans l'autre hémisphère...le Christ n'est pas venu pour eux, puisque eux ils se trouvent en été et pas en hiver, donc le 25 décembre ils ne peuvent pas parler de renouveau. puzzled
Le film est pouce pouce pouce merci dommage qu'il n'y a pas de sous-titres en Français , pas pour moi , mais pour bien d'autres ici .
Il explique très bien que tout est relatif aux zodiaques , aux constellations ce qui ne veut pas dire que des entités sont nés en ce jour. busyb



pour moi le phénomene étant comme tu le dis si bien astrologique ( alignement de planetes, ouverture de portails.... ) et cosmique l'hémisphere le point sur la terre ou on se situe a ce moment la n'a aucune importance.

les énergies universelles christiques sont donc accessible a tous.

la terre tourne ne l'oublions pas. elle est donc irradiée de toute les directions et du fait qu'elle effectue toujours une rotation sur elle meme en 24h le point ou on se situe dans le temps ou meme l'espace est insignifiant et sans pertinence.

maintenant si tu regarde a nouveau le film demande toi pourquoi le 25 decembre coincide avec les dates d'entités considérés comme des libérateurs.

oui c'est associé a un phénomene astrologique mais encore? quel est le lien entre la date le phénomene astrologique et les entités don parlent diverses religions.

admet la qu'il y'a quelque chose de sacrément fascinant la dedant.

merci aussi pour les légendes aborigenes. ca mérite plus ample étude...

Quan Yang 
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 27/12/2007 22:10:55    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse Répondre en citant

ops! Embarrassed

je viens de voir ton message après avoir écrit dans le sujet Mythe de l'Humanité...enfin les pensées s'entrecroisent. Mr. Green




busyb
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 14:31:36    Sujet du message: Philosophie, éthique et sagesse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com