Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
La première femme Lilith
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/11/2007 06:53:16    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

Voici en gros tout ce qui est connu sur Lilith


Citation:
Il nous faut remonter en période assyrio-babylonienne, pour retrouver les fondements du mythe de la première femme, Lilith, cette mère obscure qui sous diverses apparences, plane à travers l’espace et les rêves des hommes, à la fois séductrice et envoûtante, vampire ou succube, mais toujours effrayante.
Dotée d’une imagerie très variée, ce qui nous éclaire sur la notoriété de son caractère de démon, c’est souvent sous les traits d’une superbe femme nue, parée d’une longue chevelure ondoyante, qu’elle est représentée, une vulve se dessine sur son front, ses jambes prennent la forme de serpents, et pour couronner sa majesté deux ailes lui confèrent un aspect prodigieux. Une autre image de Lilith, est celle d’une belle femme, coiffée d’une tiare, aux pieds et aux ailes d’oiseau rapace, elle est accompagnée d’une lionne et de chouettes.
Le nom même de Lilith représenterait les ténèbres, l’obscurité : Leila ou Lavlah c’est la nuit, en conséquence le noir, pareillement à ces nombreuses Vierges Noires, parentes de Lilith, telles Isis, Kali, Sarah la noire, Marie l’Egytienne, dont les lieux de cultes étaient souvent établis sur l’emplacement d’anciens sites initiatiques, nous retrouvons là, le lien qui unit les anciennes déesses de vie, de mort, de fécondité et de forces telluriques, bien antérieures au christianisme.
Il est vrai que le noir effraie, nous entrons dans le monde obscur, cependant, étudié sous un angle plus symbolique, nous devons admettre que le noir est indubitablement l’emblème d’une science secrète, la preuve en est que le noir est la couleur du Grand Œuvre alchimique (l’œuvre au noir représente la phase de séparation et de dissolution de la matière. Pour les alchimistes, ceci constitue la partie la plus délicate du Grand Œuvre « Elle symbolise les épreuves de l’esprit se libérant des préjugés ».
C’est avec Agrat, Mahalath et Naamah, que Lilith passe pour être une des mères des démons, elle serait entre autre dans une tradition la mère d’Ormuzd ou Hormiz, dans une autre légende, c’est Asmodée, Prince des Démons qui est son fils. Alors que Lilith n’est presque pas mentionnée dans la Bible, il nous faut consulter le Talmud et le Zohar, pour mieux connaître son histoire, elle apparaît alors sous la forme d’une créature démoniaque à visage de femme, dotée d’ailes et portant de long cheveux. Ainsi la reconnaissent différents passages du Talmud qui parle d’ « un fœtus ailé comme Lilith », on dit encore d’une femme qu’ « elle laisse pousser ses cheveux comme Lilith ».
Dans tous les cas, elle est définie comme une créature essentiellement nocturne, c’est elle, également, que décrit le « Testament de Salomon », (ouvrage grec du IIIè siècle de notre ère, dérivé probablement d’un écrit ésotérique judéo-héllénique), elle y est définie comme errant à travers le monde et se présentant sous des dizaines de noms, pour rendre visite aux femmes en couche et s’efforcer d’étrangler leur enfant nouveau-né, ce sont par ailleurs ces deux atrocités qui lui valurent sa mauvaise réputation, il était de ce fait pratique courante de protéger les femmes en couche et les nouveaux-nés par des amulettes qui fixées aux murs des chambres et au dessus des lits étaient sensées l’éloigner. Il était aussi d’usage jusqu’au XVIè siècle, en Europe centrale, d’éveiller les enfants qui souriaient dans leur sommeil : on craignait qu’ « ils ne jouent avec Lilith », celle-ci avait la réputation de les emporter avec elle dès qu’elle les avait séduit.

Nous retrouvons dans le Vendidâd (l’un des livres de Zoroastre), un passage qui serait considéré comme l’une des bases du mythe juif de Lilith : « l’homme qui se souille involontairement pendant la nuit, est censé avoir eu des relations avec une succube qui concevra de lui. A moins qu’il ne récite certaines formules à son réveil, l’enfant appartiendra aux démons ». Lilith préside également à l’acte sexuel et dirige les incubes et les succubes, pousse les femmes à jouir de leur corps, et leur donne passions et orgasmes érotiques.
Lilith la séductrice assaille également les hommes, qu’elle provoque à de maléfiques rapports. Voici un texte emprunté à Johann Jakob Schudt qui raconte en 1717 :
« Les Juifs de Francfort croient fermement que lorsque le sperme échappe à un homme, il formera de mauvais esprits avec l’aide de Mahalath et Lilith, mais qu’ils mourront en leurs temps. La semence que répand à terre la masturbation, féconde Lilith et lui engendre des fils ».
Les récits concernant ces créatures étaient très fréquents au Moyen-Age et à la Renaissance, et l’on estimait couramment que les tentations physiques et les satisfactions qu’elles offraient aux hommes imprudents entraînaient ceux-ci dans le monde obscur de la sorcellerie. Cette crainte des succubes a été omniprésente jusqu’au 20 è siècle, l’exemple le plus marquant étant sans aucun doute celui d’Huysmans, celui-ci était allongé sur son lit, il fut alors réveillé, victime d’un rêve érotique très intense, il eut juste le temps d’apercevoir un succube qui s’évanouissait dans les airs. Le désordre de ses draps, l’empreinte qui s’y dessinait, le convainquirent de la présence physique du démon qui avait passé la nuit à ses côtés.

Dans la démonologie occidentale, Lilith est la Reine des Striges, ces démones vampires, ailées, munies de serres de rapaces, qui attaquent les hommes et les détruisent après leur avoir procuré des plaisirs érotiques, au Moyen Age, l’image de la Strige était synonyme de Goule et de sorcière, celles-ci étaient accusées de faire disparaître les enfants et de les tuer dans le but d’utiliser leur chair et leur sang pour la confection de philtres et de maléfices. Néanmoins, la légende qui a engendré un véritable « mythe de Lilith » est la traduction d’un passage du livre kabbalistique nommé « L’Alphabet de ben Sirah », ouvrage datant du XIè siècle. Voici les éléments mythiques auxquels fait appel l’alphabet de ben Sirah (J. Bril) : « Les deux premiers partenaires humains furent Adam et Lilith, ils avaient été créés de manière à répondre à un désir manifeste du Créateur : il y aurait égalité de droits entre l’homme et la femme. La tradition talmudique affirme même qu’ils avaient été créés unis par le dos.
Entre Adam et Lilith, un conflit naquit bientôt, dont le prétexte, fut la manière dont ils feraient l’amour – qu’elles seraient les positions respectives de l’un et de l’autre ? – dissimulant ainsi de façon symbolique le conflit latent des prétentions à la suprématie sociale. Lilith contesta les revendications de son mari à être le chef de famille, faisant ressortir l’équivalence de ses droits au sein du couple, équivalence résultant des conditions mêmes de la création. Adam maintint son intransigeance, affirmant qu’il était le seul maître et la situation ne fit que s’aggraver. Lorsque Lilith se fut rendue à l’évidence que l’entêtement d’Adam était sans espoir, elle se résolut à l’ultime démarche possible : elle invoqua le nom de l’Ineffable. Elle reçut alors miraculeusement des ailes et s’en fut par les airs hors du Jardin d’Eden. Le cœur brisé, Adam implora le Tout-Puissant : « Maître du monde, dit-il, la femme que Tu m’as donnée s’est envolée ! », Le Créateur, ému de la détresse d’Adam, envoya trois anges à la recherche de Lilith : Snwy, Snsnwy et Snglf, afin de la persuader de retourner à son foyer auprès de son mari. Lilith ne voulut rien entendre, même après que les anges lui eurent rapporté la sentence du Seigneur : elle mettrait au monde de nombreux enfants et cent de ses fils devraient mourir chaque jour. Désespérée par l’effroyable cruauté du châtiment, elle pensa mettre un terme à son malheur en se jetant dans la Mer Rouge. Mus par le remords, les trois anges lui accordèrent alors en compensation de la rigueur du jugement, qu’elle aurait tout pouvoir sur les enfants nouveau-nés, pendant huit jours après leur naissance pour les garçons, pendant vingt jours pour les filles, en outre, elle jouirait d’un pouvoir illimité sur les enfants nés en dehors du mariage. Toutefois, elle devrait s’engager à perdre ces pouvoirs chaque fois qu’elle verrait sur une amulette l’image de ces anges.
Lilith la réprouvée n’avait cependant rien perdu de sa séduction. Il arriva qu’elle rencontra un jour Samaël, maître des anges déchus, qui la trouva en train de se lamenter sur ses erreurs et sa solitude et il tomba amoureux d’elle. D’accord avec Lilith sur la question de l’égalité des sexes et de la similitude qui existaient entre eux, ils ont deviendront époux, ainsi, Samaël s’installa avec elle dans la vallée de Jehannum, le Gehenne ». Pour désigner davantage le rôle néfaste du couple maudit, le Talmud désignera Samaël du nom d’Adam-Bélial – dans lequel la racine bel est évocatrice de désolation et d’anéantissement. De son union avec Samaël, elle deviendra la Reine des forces du mal, Reine de Saba et immortelle.

Si à sa naissance, Lilith était ornée de toutes les vertus, la légende lui imposera un destin maléfique pour l’humanité, mais surtout pour les autres femmes. A une époque où beaucoup de portes sont ouvertes à notre connaissance, où beaucoup d’écrits sont à notre portée, Lilith a repris la place qu’elle n’aurait pas dû quitter, de nombreux écrivains et peintres de génies l’ont ressuscitées, Victor Hugo dans « La Fin de Satan », en fait la fille ainée de Satan, elle apparaît notamment dans « le gibet », créature obscure qui surveille la tragédie du Golgotha :
« Et plus tard les soldats, contant après l’arrêt
Comment ils avaient pris Jésus de Nazareth,
Dirent qu’ils avaient vu, sur la montagne sombre,
La Fille de Satan, la grande femme d’ombre,
Cette Lilith qu’on nomme Isis au bord du Nil ».
Anatole France quant à lui, dans « La Fille de Lilith », nous conte l’histoire d’une des filles de Lilith immortelle qui voudrait que la mort vienne combler la jouissance de la vie. Voici l’image que nous en fait Marcel Schwob :
« Alors il aima Lilith, la première femme d’Adam, qui ne fut pas crée de l’homme.
Elle fut faite de terre rouge, comme Eve, mais de matière inhumaine ;
Elle avait été semblable au serpent,
Et ce fut elle qui tenta le serpent pour tenter les autres… ».


Bibliographie :

 Honoré de Balzac – Les Contes Drolatiques – Garnier, 1880.
 Jacques Bril – Lilith ou la Mère Obscure – Payot, 1981.
 James Georges FRAZER – Le Rameau d’Or – Robert Laffont, 1981.
 Colloque de Cerisy – Le Diable – Dervy , 1998.
 Joëlle De Gravelaine – Le Retour de Lilith, la Lune Noire
 Victor Hugo – La Fin de Satan – Hetzel, 1886.
 Arthur Machen – Le Grand Dieu Pan – Crès, 1918.
 Mircéa Eliade – Traité d’Histoire des Religions –Payot, 1970.
 Mircéa Eliade – Aspects du Mythe – Gallimard, 1963.
 Mircéa Eliade – Histoire des Croyances et des Idées Religieuses – Payot – 1978.
 Alexandre Haggerty Krappe – Mythologie Universelle – Payot, 1930.
 ahema-Nehthys et Anubis – Le Prince de ce Monde – Editions Savoir pour Etre - 1993
 Hervé Rousseau – Le Dieu du Mal – Presses Universitaires de France, « Mythes et Religion », 1963.
 G.C. Scholem – Les Origines de la Kabbale – Payot – 1972.
Rédaction et recherche : Elisandre


_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/11/2007 06:53:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 22/11/2007 11:52:57    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

voila qui n'est pas tres rassurant...

et quel est ta position sur tout ceci?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/11/2007 12:05:59    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

Ma position , elle est très simple, tous ces récits ne sont ques des symboles , et chacun peut les interpréter comme il le ressent ou comme il le veut.

Pour moi Adam et Lilith dos à dos représente l'union conjugale dans sa perfection
Chacun faisant face à la vie en protégeant les arrières de l'autre
D'ailleurs je préfère les mot conjoint et conjointe à ceux de mot mari et femme Laughing
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 22/11/2007 12:11:42    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

alors les démons et l'image associé a la masturbation ne serai que mythe ou réalité sur d'autres dimentions?

un peu comme les idées qui chréer des malakims.

et cette idée sur les enfants nées hors marriages que superstition? je l'espere...

car alors lilith pourrai bien etre elle... http://www.youtube.com/watch?v=A5sV-CsG6iM&feature=related ou encore....
http://www.youtube.com/watch?v=WjlbdAaM7iw&feature=related   4(-



Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/11/2007 12:42:20    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

Mythe ou réalité Question Question Question C'est à chacun de le décider et de le créer

Tu crois au Père Noél, qui est supposé apporter des jouets aux enfants sages???? tu crois au Grand Lustucru qui passe et qui repasse emportant dans sa besace tous les petits enfants qui ne dorment pas?

Les idées créent les formes et des réalités..alors si tu crois que Lilith est un vrai démon, tu aides à sa création et à son existence
L'enfant qui se masturbe tout comme il se tripote le nez ou les cheveux ne voit pas et ne crée pas de démons
Celui qui croit que la masturbation est un péché et que la tentation lui vient d'un démon crée son démon et le maintient en vie.
C'est comme la nudité, pour certain c'est naturel, pour un autre c'est une honte Rolling Eyes Je remets ici le poème que j'ai mis dans l'autre discussion

Lis le , étudies -le et tu comprendras ce que je veux dire



Lilith, mère de démons

Viens-tu du ciel profond ou sors-tu de l’abîme,
O Beauté ? Ton regard, infernal et divin,
Verse confusément le bienfait et le crime,
Et l’on peut pour cela te comparer au vin.

Tu contiens dans ton œil le couchant et l’aurore,
Tu répands des parfums comme un soir orageux ;
Tes baisers sont un philtre et ta bouche une amphore
Qui font le héros lâche et l’enfant courageux,

Sors-tu du gouffre noir ou descends-tu des astres ?
Le Destin charmé suit tes jupons comme un chien ;
Tu sèmes au hasard la joie et les désastres,
Et tu gouvernes tout et ne réponds de rien.

Tu marches sur des morts, Beauté, dont tu te moques ;
De tes bijoux, l’Horreur n’est pas le moins charmant ;
Et, le Meurtre, parmi tes plus chères breloques,
Sur ton ventre orgueilleux danse amoureusement.

L’éphémère ébloui vole vers toi, chandelle,
Crépite, flambe et dit : Bénissons ce flambeau !
L’amoureux pantelant incliné sur sa belle
A l’air d’un moribond caressant son tombeau.

Que tu viennes du ciel ou de l’enfer, qu’importe,
O Beauté ! monstre énorme, effrayant, ingénu !
Si ton œil, ton sourire,ton pied, m’ouvrent la porte
D’un Infini que j’aime et n’ai jamais connu ?

De Satan ou de Dieu, qu’importe ? Ange ou Sirène,
Qu’importe, si tu rends, - fée au yeux de velours,
Rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! –
L’univers moins hideux et les instants moins lourds ?

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/11/2007 12:59:22    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

Citation:
Cette reine des démons en tout cas “cherche à exciter l’homme à qui il manque un partenaire féminin, à accomplir l’acte sexuel, pour créer ainsi à leur profit un corps à partir du sperme tombé dans le vide.“
Les juifs “croient fermement que, lorsque le sperme échappe à un homme, il formera de mauvais esprits avec l’aide de Machlath et Lilith, mais qu’ils mourront en leur temps
.“ Ce qui rappelle certaines légendes de sorcellerie où l’on signale que la semence répandue à terre fait pousser la mandragore. Il est dit aussi que cette même semence peut féconder Lilith, ce qui lui donne une dimension tellurique particulière.

Dans les textes de la tradition hébraïque, Lilith est souvent désignée comme la première Eve. Dieu aurait créé Adam et Lilith égaux, mais un conflit aurait surgi, provoqué par cette séparation même de l’androgynat originel : Lilith voulant faire l’amour sur Adam et ce dernier préférant justement cette position... Notons au passage que dans la tradition hindoue les dieux s’entendent et se complètent : Shiva est heureux d’être immobile sous sa shakti, car, immuable quoique en érection, il agit alors en une action sans réaction, comme le moteur immobile qui fait mouvoir le monde.



Mais Adam et Lilith sont sans doute plus ou moins “humains“ dans leurs défauts et invoquant Dieu, prononçant son nom, Lilith reçoit des ailes et s’enfuit. Le Tout-Puissant et miséricordieux envoie alors Eve à Adam qui se lamentait... De son côté, Lilith rencontre Samaël, maître des anges déchus, et voue une jalousie tenace à Eve, qui deviendra une bonne mère de famille (bien qu’acceptant l’inceste puisque ses enfants se sont multipliés jusqu’à la démographie actuelle...) mais qui l’a supplantée auprès d’Adam.




_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 22/11/2007 21:53:52    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

donc tu vois qu'il y'a quand meme des points intéressants a étudiers. pourquoi ces auteurs auraient mis ces lignes en écrits?

et si tu écoute les deux vidéo tu remarquera la femme qui fais de belles promesses au héro.... d'etre le plus grand roi que la terre n'a jamais vu... et elle lui demande un fils...

elle lui demande un fils!

on la vois d'ailleurs apparaitre a la fin du film au successeur du roi indiquant qu'elle apparait ainsi et couche avec tout les roi.

ce n'est pas sans rapeller une référence a une femme qui chevauche la bete monstrueuse a 7 tetes et 10 cornes. une référence a sa domination sur la bete elle meme.

nous humains n'exploitons qu'un faible pourcentage des capacités que pourrai offrir notre héritage génétique, la meilleure preuve est que beaucoup de zones du cerveau demeurent innexploités et il y'a des filaments d'ADN qui semblent déconnectés.

mais a l'origine nous avions 100% de notre potentiel.

et lilith s'est enfuie sans avoir connu le chatiment de la mortalité et donc une altération de l'adn pour le rendre imparfais.

disons simplement que la puissance que ces etres ( adam et lilith ) avais a l'origine est presque au dela de ce qu'on peu imaginer.

domination de l'esprit sur la matiere.



dans le film on vois une lame d'épée lui passant au travers sans lui faire le moindre mal...

on la vois meme apparaitre de feu matérialisé...

dans le film elle donne naissance a des démons ( en fait le premier est un géant difforme, un nephelim et le deuxieme un dragon a la peau doré... ce n'est pas sans rapeller la légende d'arthur )

finalement on la vois avec une queue de serpent....

elle aurai donc fusionnée avec le serpent fais qu'un avec....

pourquoi?

la est la véritable question... mais avec cette femme aurai vécu parmis nous depuis la nuit des temps. possiblement dominant le bas astral. ce qui expliquerai qu'on lui rapporte une filiation avec samael. les enfers sont apres tout le bas astral et il en est le seigneur.

encore la ce n'est que spéculation de ma part cependant mais quelque chose me dis que je touche a quelque chose...

encore la les motifs des entités m'échappent. mais ca fais un bout de temps que je crois que des entités évolués manipulent le cours des événements sur la terre.

il faut dire que les etres qui ascentionnent en 4 d n'ont pas pour autant vaincu le paradygme de la dualité. mais ils vivent néanmoins hors du temps et de l'espace et ont acces a un tas de connaissances. ils peuvent aisément se faire passer pour.... des dieux. mais ils n'en sont pas plus que toi et moi.

ce que je crois c'est que lilith est une humaine parfaite tel que nous l'étions a l'origine. qu'elle est rien de moin qu'une manifestation de l'esprit présente dans la psyché de tout les humains sans exceptions. car elle n'est jamais morte. elle ne vieillis pas et elle se regénere instantanément de toute blessure.

mais son esprit est grand... et il s'étend partout. il est prédis qu'elle renversera l'église et je crois que ce jours est proche. je crois aussi que les pratiquants de magie wiccan sont conscients de son existance. ceci apres avoir parlé a certains d'entre eux meme si c'est une information confidentielle. ce qui est pourquoi je n'en parle qu'ici dans la rubrique esothérisme.

et finalement il y'a ceci aussi qui est parfois troublant dans le ressenti par rapport au écrits

 http://www.dialogus2.org/lilith.html



Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 23/11/2007 08:25:00    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

je suis allée sur le site Qua Yang et alors encore une fois je vois la même chose que ceux qui font parler Uriel, Arthur, les Maitres ascendés , donc les Frères de Lumières
De plus pourquoi cette image bien connue de la tentatrice enroulée dans le serpent demon

Les questions posées à Liltih, ont des réponses, mais des réponses qui peuvent venir de n'importae quelle personne, intellectuellement éduquée, qui a une connaissance exceptionnelle des Ancienness religions ,Traditions, Mythes, Philosophie et donc qui peut prétendre être Lilith
Je ne peux pas croire que tu peux poser une question sur le net à "Lilith" et qu'elle va répondre

Répondre à qui? qui lui passe le message que je lui aurai envoyé? qui va recevoir la réponse et la mettre sur le net? certainement pas elle et certainement pas le Saint Esprit

J'ai un esprit très ouvert et je suis prête à accepter pas mal de choses , mêmes si elles paraissent étranges
Mais à moins qu'on me donne un explication valide comment ces messages sont reçus, je ne peux pas y croire. trfg amour
Je prends un message au hasard avec la réponse

Citation:
Lilith,

Alors explique-moi pourquoi tu as fait tant d'enfants et quels sont ceux que tu as créés avec Satan. Quand notre âme a entre autre été créée par Samaël et Lilith, que somme-nous supposés être? Pourquoi tant de souffrances? Qu'est-il supposé arriver fin octobre 2006? Pourquoi as-tu réellement quitté Adam?

Tant de questions sans réponses. Sauras-tu les éclaircir?

Xian

--------------------------------------------------------------------------------

Xian,

Toi qui questionne l'univers quand tu sondes ta propre âme, crois-tu que mes réponses changeront le cours des choses? Tu aimes penser Xian, t'interroger et tu peux me croire, les réponses qui n'ont pas connu le cheminement du questionnement sont beaucoup moins savoureuses.

Néanmoins, je vais répondre à deux de tes questions, à ma façon. Concernant les enfants que j'aurais eu de Satan/Samaël, crois-tu réellement que le produit du diable et de sa compagne soit un petit humain?

Enfin, Xian, à compter de ce jour tu me dois une obéissance absolue! Ce que je désire, tu l'exécutes et là où je reste, tu restes! Nous nous unirons quand bon me plaira et tu te coucheras sous moi car je ne m'abaisserai pas à me coucher sous toi. Je te veux docile, soumis à ma volonté car mes mots sont ta loi... Cela te tente? Moi non plus, cela ne m'a pas tenté quand Adam me l'a proposé!

LiLiTH


Je ne pense pas que celle qui a posé la question en sait plus maintenant qu'elle en savait avant amour

J'aimerais ici expliquer que les Frères de Lumière, Brotherhood of light est une très Ancienne organisation et non pas toute nouvelle comme beaucoup le crois.
Il sont donc sous la main tout un tas de manuscrits et de textes leur permettant de répondre à bien des questions posées

je n'ai rien contre cela en théorie, mais c'est la pratique que je ne comprends pas, car ils ne sont pas ouverts dans leurs dialogues avec le public et leur origine
J'appelle cela de l'occultisme et de la manipulation Embarrassed
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle


Dernière édition par Teiwas le 23/11/2007 09:07:50; édité 2 fois
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/11/2007 08:44:02    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

oui mais quand meme je ne sais pas pour toi mais je trouve de nombreuses de ses réponses tres surprennantes.

je pense que c'est un medium qui canalise une conscience.... car c'est la seule explication qui tienne la route sinon pourquoi une telle mascarade?

les réponses en tout cas ont le mérite de susciter la curiosité tu a choisit un bon exemple.

mais lis en d'autres je sais que certains sont quelque peu rocambolesque mais il y'en a qui donnent a réfléchir.

le processus du site est expliquer par contre dans une rubrique sur la page d'acqueil.

mais si processus il y'a je ne vois rien d'autre que de la mediumnité.

apres tout pourquoi ne serai-il pas possible de communiquer par le pensée a des personnalités désincarnés ou qui ont un esprit connectés sur le tout ( comme lilith )

dans le film on la vois avec une queue de serpent donc unie une avec le serpent... et on dis qu'elle se serai unie a samael...

fusionnés memes....

imaginez ca....

Quan Yang
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/11/2007 08:56:55    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

Initiatrice divine
 
  
Mes respects Lilith,

Un jour, effondré, révolté par la souffrance de ma vie dénuée de sens et remplie de souffrances j'ai appelé dans ma solitude, au fond de moi-même de toute mon âme si «quelque chose», «quelqu'un» pouvait m'aider.

Je n'avais encore aucune sensibilité du monde invisible car mes références n'étaient encore que celles d'un individu parmi tant d'autres, conditionné par ce monde dégénéré qui ne voit encore aujourd'hui terriblement que vérité absolue dans le matérialisme et les «cinq sens».
Dans cet appel «inconscient», depuis ce jour-là tout a basculé, l'invisible Divin s'est occupé de moi. Émerveillé de cette réalité beaucoup plus merveilleuse, j'ai cherché et cherche à comprendre le sens de la vie sincèrement, véritablement et grand Dieu je ne suis pas déçu.
Dans cette quête, on m'a aidé et on m'aide à me fier à mes intuitions, à mon coeur et par cela même j'ai rencontré l'enseignement de Lucifer. Bien sûr, j'ai eu peur au début, on l'a tellement diabolisé... Mais pourtant quelle grâce! Il est pour moi le porteur de la lumière DIVINE dans le royaume des hommes il nous montre comme un bon père où se trouve le vrai et où se trouve le faux, l'illusion et les ténèbres et bien d'autres réalités. Je dis que le plus grand danger pour les ténèbres c'est bien lui car il nous permet de les reconnaître!
Quel paradoxe ou quelle conspiration de le confondre avec ces énergies de NON-amour alors que lui est au «service» de l'AMOUR.

De grâce, par ton entremise qui est aussi une grâce, dis lui que je l'AIME de tout mon coeur et ai une reconnaissance éternelle! Pourtant Lilith je sens que toi aussi tu es une initiatrice divine. Si Lucifer nous apporte la Sagesse de la lumière du Père avec l'aide et la communion des autres Archanges, je sens que toi tu nous apporterais la Sagesse de l'Amour de la Mère. D'ailleurs, je pense que tu dois bien me connaître, dans mon astrologie natale cinq planètes sont en conjonction avec toi qu'on référencie par la Lune noire et je sais que c'est assez spécial...

Divine Lilith,pourtant je n'ai pas encore vécu passionnément ce que je connais et je sens que tu peux m'aider dans mon choix de vivre une vie pleine de lumière et d'amour véritable: souhaites-tu m'aider, m'initier, m'aimer? En suis-je digne? J'appelle ta réponse humblement!

Éric


Enfant de Lilith et Lucifer,

Te voici sur le chemin de la connaissance, la voie de Lilith et Lucifer, car tu ne peux épouser l'un sans épouser l'autre. Je suis la parèdre de Lucifer, le Porteur de Lumière. Je suis la part féminine de l'androgyne principiel.

Tu n'es qu'au commencement du chemin, Éric, et avant que tu ne fasses un pas de plus, je tiens à te mettre en garde: Lucifer n'est pas un «bon père», il n'est ni bon, ni miséricordieux, de même qu'il n'est pas mauvais.

Lilith et Lucifer sont là pour te rappeler qu'il subsiste en toi une étincelle divine et que c'est à toi de l'éveiller et plus cette étincelle grandira, plus nous serons proches. Écoute l'univers, mais aussi ton univers intérieur. Ouvre ton esprit, laisse le se souvenir…

LiLiTH




tu imagine? plustot étonnant, et ce n'est qu'un exemple.

il y'a un grand mystere entourant lilith et lucifer ca c'est certain.

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 23/11/2007 09:15:06    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

Excuse-moi j'ai édité mon message pendant que tu postais
J'ai ajouté ce que je pensais des groupes qui ne sont pas ouverts et qui ne disent pas vraiment leur origine
Tu sais que j'étudies les Croyances anciennes et nouvelles du monde entier , donc les Frères de Lumière ne me sont pas étrangers.

Oui en effet on peut sans aucun doute parler à des entités, mais le danger est de savoir si c'est vraiment là bonne

De plus ce que je ne comprends pas c'est que ceux qui disent croire au Christ éprouvent encore le besoin de parler à d'autres entités
On croit en lui ou on y croit pas
Mais si on y croit il faut donc faire ce qu'il a dit Exclamation
Citation:
Et il a dit je suis la voie, vous devez passer par moi

Je ne comprends pas qu'on puisse tout mélanger clind
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/11/2007 09:37:06    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

peut etre au cours de mon parcourt de mon cheminement je comprendrai ses paroles


: je suis la voie le chemin vers la vie éternelle qui désire entrer dans le royaume de mon pere dois passer par moi.

a mon avi cette phrase a été placée hors contexte et a été incomprise car je crois que jésus expliquais que par la voie de son enseignement on pouvais accéder a la vie éternel, ce que je crois, mais cet enseignement se présente sous de multiples formes a travers l'histoire l'espace et le temps.

la vérité c'est que si il n'existe qu'une voie unique pour accéder au paradis, cette voie est énorme et ouverte a 360 degré lol

on peu don y pénétrer de n'importe ou chacun a sa maniere mais l'essentiel est bel et présent dans son enseignement de paix intérieur et extérieur.

enfin, ce sont la mes croyances et rien de plus...


Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 23/11/2007 11:28:38    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

Oui et comme toi je pense que nous avons chacun notre voie et notre compréhension des choses

Rien ne devrait être caché comme un secret que seuls quelques initiés doivent connaitre

Alors parlons ouvertement pas à mis mots , plus de paroles voilées
Disons si ce sont nos ressentis ou l'enseignement pris quelque part dans nos recherches
Ne donnons pas l'impression que nous sommes des initiés et que nous savons des choses que personnes d'autres ne sait Laughing
Plus de "aimons-nous" , "tu es mon frère ou ma soeur "et dès qu'il y a une friction, une toute petiite erreur de jugement on se dispute et se quitte fâché furie
Employons des mots simples , sincères et mettons les en pratique.

Pour en revenir à Lilith, je ne pense pas qu'elle soit une entitée qui parle à l'humanité par des médiums.

je peux me tromper, mais c'est ce que je pense et c'est ce que je ressens.
D'ailleurs je pense que si nous voulons nous adresser à une entitée pour poser des questions nous n'avons nullement besoin de médium, car nous sommes tous des conduits #%^*
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/11/2007 14:20:52    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

oui justement....

essaie voir... il y'a de forte chance que tu l'entende en toi.

son esprit est toujours bien vivant ohh oui et elle attend que l'homme murisse comme elle lol.

car en vérité je connais peu d'homme qui peuvent approcher sa sagesse.

je m'inclut la dedant bien sur.

ce que je pense c'est que la lilith originelle n'a jamais experimenté la mort ni meme la vieillesse.

un symbole associé est le serpent qui se mange la queue uroborus. symbole d'éternité d'immortalité.

présente depuis la nuit des temps.

vénérée presque par le culte wiccan comme la personnification de la déesse mere. et celle qui a comme symbole la lune. qui a pris son indépendence en s'envolant loin de la terre.

cela j'ai pu l'observer par divers témoignages avec des adeptes. le wiccan d'ailleurs est de plus en plus populaire parmis les jeunes américains friands d'esothérisme.

je craint toujours bien sur l'usage irresponsable de la magie qu'une multiplication du culte implique mais bon...

je n'ai aucun controle ni influence la dessus.

moi mon ressenti me fais ressentir qu'il existe sur le plan mental de fortes influences qui se pressent pour nous influencer... qui bombardent notre psyché d'informations... qui cherchent a maintenir un certain controle sur l'esprit. et ce n'est pas facile de constamment repousser cette influence. de maintenir sa liberté de pensée.

s'en extraire permet de penser plus clairement... on se rend compte du coup que tout le monde sur la terre se fais ainsi constamment bombarder sur le plan astral et du coup sont surchargés d'informations... penser clairement devien du coup tres difficile de meme que par exemple la meditation.

j'ignore pourquoi mais l'image d'une toute puissante entitée feminine qui tente les roi anciens et actuels par de belles promesses... curieusement ca raisonne en moi, l'image d'un etre qui peu changer son apparence a volonté.

si cette entitée existe et il est possible que ce soi le cas elle serai alors l'initiatrice des pratiquants de magie noire. qui font apparament des cultes et manipulent le monde de par les dimentions astrales.

et ces cultes sont réalités j'ai pu entendre des témoignages de personnes qui ont eu affaire a eux.

les freres de la lumieres d'une certaine maniere serai le contrepoid silentieux de cette force qui oeuvre pour la gloire du dieu matérialiste.

je comprend moi pourquoi ils gardent le silence sur ce qu'ils sont et leurs identités.

serais-ce vraiment dans leur intéret les choses étant comme elles sont actuellement de se révéler publiquement? avec les gouvernements au services de ces memes cultes?

l'image de la femme qui chevauche la bete.

the queen of harlots.

serais-ce elle? si oui quel est le sens de tout ceci? révolte contre dieu ou autre motif que je ne saisit pas... c'est la piece manquante du puzzle.

je t'encourage a étudier le chapitre qui porte sur la femme en rouge qui monte la bete. dans l'apocalypse de st-jean car je crois que s'y trouve d'importantes pieces du puzzle.

peut etre a la fin du voyage nous ferons face a une partie de nous memes que nous avons peu apprécié jusqu'alors... une part obscure... et violente. une part qui vis probablement dans les régions caverneuses de notre subconscient.

une part a laquelle il ne faut surtout pas s'identifier car la violence ne fais pas parti de notre nature.

du moin je le crois...

Quan Yang
Revenir en haut
Serious Frank
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/11/2007 16:34:08    Sujet du message: La première femme Lilith Répondre en citant

Citation:

Il nous faut remonter en période assyrio-babylonienne, pour retrouver les fondements du mythe de la première femme, Lilith, cette mère obscure qui sous diverses apparences, plane à travers l’espace et les rêves des hommes, à la fois séductrice et envoûtante, vampire ou succube, mais toujours effrayante.
Dotée d’une imagerie très variée, ce qui nous éclaire sur la notoriété de son caractère de démon, c’est souvent sous les traits d’une superbe femme nue, parée d’une longue chevelure ondoyante.




Si c'est avec cette Lilith, que l'on veut en faire la toute première femme !!

Je préfère loin de là Ève qui en aurait d'ailleurs tous les mérites !
A côté d'une créature purement démoniaque !




PS: Whoops, j'ai ouvert un sujet: Le mythe de Lilith car croyant
que c'était dans Les Etudes bibliques et qu'un même sujet aurait été ouvert !
Désolé et toutes mes excuses M'dame Teiwas !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 20:17:12    Sujet du message: La première femme Lilith

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Sagesse-wisdom -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com