Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Energies cosmiques
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 14/11/2007 07:44:22    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Je reviens au sujet de la discussion entamée par Roze. Laughing

Le 11-11-2007 était dans la Lunaison du Scorpion

Voici un texte d'une grande amie étudiante éternelle et passionnée en Astrologie, qui expliquera mieux que je pourrais le faire cette Lunaison de Changement.



Citation:
SCORPION

"Fais triompher ce qu’il y a de meilleur en toi, l’Esprit. Alors quand tu abandonneras ton corps mortel, tu revêtiras toi-même la forme d’un dieu immortel".
Pythagore.

Je suis Ascendant Scorpion et quand je suis née la Lune se levait au milieu de ce signe sur la cuspide même de ma Maison 1. Je me sens donc « terriblement « Scorpion. Je ne suis pas astrologue, je suis comme beaucoup d’entre vous une éternelle étudiante et je ne fais que chercher. Le passage en Scorpion, pour chacun d’entre nous est une épreuve intime, mais à la différence des onze autres, elle me semble moins consciente, plus souterraine, plus trouble. Le Scorpion est le signe le plus indicible du Zodiaque. Donc le plus difficile à appréhender. C’est à chacun, selon la position de celui-ci dans son propre Zodiaque, de définir son épreuve. Entrer en Scorpion est un voyage initiatique dont on a peur de ne pas revenir.

J’ai longtemps hésité avant d’écrire cet article sur le Scorpion. J’ai peur de ne plus jamais être comme avant…

J’AI PEUR DE MES IDEES NOIRES

Premièrement parce que je suis en train de vivre sa part la plus sombre et la plus cruelle de toutes : la mort d’un ami très cher. La mort étant le mot le plus courant ( oserais-je dire le plus banal) associé au Scorpion et à la Maison 8 lui correspondant. Je vis depuis quelques semaines l’absurdité, l’incompréhension, la douleur et la finalité physique de la mort, (fin de vie), en cet être qui a choisi cet automne pour nous quitter. Il était Taureau et c’est lorsque le Soleil est entré en Scorpion, juste en face, qu’il a décidé consciemment de s’extraire de la matière en débranchant lui-même l’artifice respiratoire qui le reliait encore à une légère étincelle de vie.

Deuxièmement parce que s’il est un signe méconnu, malmené et mal interprété c’est bien celui du Scorpion. D’aussi loin que remontent mes recherches en Astrologie jamais un signe ne m’a posé autant de questions… sans réponses ! Les analyses, aussi brillantes soient-elles d’astrologues réputés, les théories ésotériques des plus simples aux plus compliquées n’ont jamais satisfait ma soif de connaissances sur ce signe presque interdit. Il faut le gagner ! Car je sens, je ressens viscéralement qu’il y a autre chose là ! Quelque chose que nous ne pouvons pas atteindre tant que nous ne le méritons pas. Attention ne voyez dans ce verbe « mériter » aucune connotation moralisatrice, sinon vous ne me comprendriez pas.

J’AI PEUR DE NE PAS ETRE A LA HAUTEUR

La Tradition le dit alchimique. Mais tout me semble alchimique dans le Zodiaque. Les douze signes, laboratoires de vie, sont autant d’athanors prêts à recevoir nos énergies pour les transmuter. Notre corps est une alchimie, nos pensées, notre personnalité, la nature, les sociétés, les principes financiers, l’amour, l’amitié, tout ! Tout ne cesse de se transformer au contact d’une rencontre, d’une nouvelle idée, d’un refus, d’un oui, d’un non. Tant que nous n’aurons pas assimilé, digéré, rejeté, décanté, cristallisé, distillé, brûlé, harmonisé puis transmuté les énergies mises à notre disposition et symbolisées par l’ensemble des signes et planètes, alphabet alchimique, comment pouvons-nous comprendre et oser décrypter le signe du Scorpion ?

Ce n’est pas avec des théories qu’on peut l’aborder. Ce n’est pas par l’analyse qu’on peut l’éclairer. L’intellect n’y a pas accès. La philosophie, la science non plus. Seule l’initiation nous y mène. Comment oser en parler là où il faudrait justement se taire ? Aussi vrai que chacun d’entre nous est unique, le combat à mener ici est unique. Le trésor à y découvrir est commun à l’humanité. Mais les démons qui en gardent la voie sont nos propres démons. Et personne ne peut vous les décrire ! C’est entre vous et vous.

Je ne vais donc pas vous dire ce que représente le Scorpion puisque je ne sais pas ! Pour vous dire toute la vérité, c’est même un peu à reculons que j’écris ces quelques lignes. Je vais simplement énumérer une succession de réflexions et de questionnements sur ce qu’il m’inspire. Comme un long ruban déroulant des pensées. Je vais les laisser couler comme le sang vicié, chargé de scories coule et remonte à sa source, purifié. Aussi vrai, si j’en crois le vieil adage : c’est en forgeant qu’on devient forgeron, je souhaite qu’en écrivant sur le Scorpion, en laissant couler mes pensées, une décantation se fera et me permettra d’y voir un peu plus clair. Je vais essayer de m’approcher le plus près possible des énergies que je soupçonne à ce signe et les laisser nous guider, un petit bout de chemin initiatique, vous et moi, vers la lumière. Qui dit initiation dit dépouillement. Je vais donc commencer par tuer toute forme intellectuelle et laisser place à l’instinct Scorpion qui me souffle d’agir ainsi.

Passions, secrets, mystères, perversions, pourrissements, manipulations et mort sont les mots le plus souvent associés au Scorpion. Dans un registre plus optimiste : dépouillement, régénérescence, purification, renaissance, métamorphose, transmutation, trésor et mort ! Laids ou beaux le seul dénominateur commun à cette série de mots est la mort. Qu’est-ce qui doit mourir ? On nous dit qu’il faut mourir à soi-même ? Je dois trouver un sens à la mort. Le temps presse. L’épreuve suivante est celle du Sagittaire et si je ne trouve pas son sens à celle du Scorpion où pourrais-je alors lancer ma flèche ?

Le Scorpion parle de feu, d’eau marécageuse, d’eau trouble, d’eau croupie. Ici l’eau stagne. Elle ne semble plus porteuse de vie. Et c’est cette eau, silencieuse comme la mort, qu’on nous demande de traverser pour atteindre la lumière !
Comme je vous le disais plus haut les livres ne m’ont rien appris sur le Scorpion. Un seul a trouvé grâce à mes yeux, le plus beau de tous, celui de la nature. La nature est le premier livre où puiser nos connaissances, quand on veut bien la regarder et la respecter. Quel dommage d’ailleurs que notre sagesse ne soit pas à son égal. Souvent en Astrologie c’est par analogie avec ce qui nous est extérieur que l’on comprend mieux ce qui nous est intérieur. Nous sommes en plein automne : c’est le temps du Scorpion. Les arbres se dénudent, les feuilles se décomposent formant un magma épais et gras, une bouillie que la terre avalera. On plante très vite avant l’hiver les dernières graines que la terre lourde, immobile, enveloppera, protégera. C’est dans l’ombre, à la protection de la lumière que tout se passe. Nous n’avons plus le droit d’y participer. Nos yeux ne verront rien de l’action souterraine entre la terre nourricière et ces graines porteuses de vie. Un acte intime entre la matrice et la création qui nous est défendu. Un mystère inviolable : la terre restant irrémédiablement soudée. En cette période automnale, partout où notre regard se porte, c’est la mort que nous voyons. Tout nous rappelle qu’il y a forcément une fin et pourtant si nous écoutons le murmure de la terre tout nous chuchote que ceci n’est qu’un passage. Les paysans le disent : « Il faut la laisser dormir ». Le dépouillement de la nature est inéluctable pour redonner la vie. L’analogie avec la nature me convient, je reprends espoir : la saison du Scorpion n’est qu’un retrait de la vie, un recul du visible. Mais dans l’invisible tout continue sans moi ! La mort ici n’est donc pas définitive mais un simple passage par les profondeurs pour y trouver… Quoi ?

Avez-vous remarqué comme le Ciel et la Terre savent se liguer contre un intrus qui viendrait déranger l’ordre immuable des choses. Comme ensemble ils n’hésitent pas une seconde à se débarrasser de ce qui n’est plus nécessaire à l’évolution ? L’humain appelle cela catastrophe naturelle, la Nature, si elle parlait, nous dirait simple petit nettoyage. La nature s’ampute du membre malade quand il peut être un frein à son évolution. La nature tue sans état d’âme. La nature sait que la perfection vers laquelle elle tend passe par l’extinction. Vers la mort.

Subitement, je vois le gigantesque organisme qu’est notre terre et je la sens pleurer de nos peurs du changement qui doit s’opérer pour la maintenir en vie. La vie pour la terre ne peut être que perfection. Nous sommes face à notre univers en pleine période scorpion, et tous ses petits rouages que nous sommes incapables d’abandonner, nos bonnes vieilles habitudes confortables… Nous savons qu’elle est en train de nous crier qu’il faut les laisser mourir et qu’il faut lui faire confiance. Elle sait que la transmutation est indispensable ! Avec ou sans nous elle se fait. Dans toute sa bonté protectrice elle nous propose de l’accompagner et nous refusons. Nous refusons d’entrer dans le Scorpion. Nous refusons de croire qu’il faut mourir à nous-mêmes pour renaître.

Pourquoi ne pouvons-nous pas suivre l’exemple de la Nature et instinctivement nous laisser aller à cette mort ? Pourquoi avons-nous si peur de nous débarrasser du supplément de bagage qui nous empoisonne et nous empêche de voir la Lumière au fond du Scorpion ? Car elle est là ! Tous les ésotéristes le disent. Tous les initiés nous le confirment. Des richesses insoupçonnées nous y attendent ! Qu’est-ce qui nous empêche de la voir ? Par quelle épreuve devons-nous passer pour accéder à la purification ? Pourquoi tant de mystère à cet endroit à la huitième étape du zodiaque ? Pourquoi n’ai-je pas confiance ? Je sais pourtant que je « suis » partie d’un plan, d’un grand Tout et que mon devoir sera, une fois passée l’épreuve du Scorpion, de redistribuer dans l’urne du Verseau, les trésors que j’y aurai trouvé. Il me faudra alors servir. Pour faire un peu d’humour je pourrais dire : « Moi quand je serai grande, je voudrais être un Aigle et non pas rester à l’état de cette larve caparaçonnée de noire qu’est l’animal si laid représentant le Scorpion « . Je voudrais… je voudrais… mais vais-je en être capable ?

Je me vois à ce stade de l’écriture, impuissante, figée au bord de l’eau noire d’un marécage de plus en plus glauque. Je sens qu’il va me falloir oser y plonger. Et si je me trompais ? Et si j’avais la foi ? Si les monstres que j’imagine tapis au fond n’étaient que dans mon imagination ? Si cette eau ignée n’était que le reflet de mes peurs, de mes angoisses ? Si au fond les seules créatures me guettant là étaient célestes ? Si elles n’attendaient qu’un signe de moi pour m’accompagner vers cette transformation? Comme dans un mouvement généreux, naturel, aussi simple que celui de la respiration ? Un va et vient incessant, symbole même de la vie. Si seule la matière qui me compose était l’obstacle ?

La matière ? Le Taureau. Si le Scorpion est la mort et le Taureau la matière : la lecture au premier degré est un jeu d’enfant : tuer la matière. Le Scorpion me demande donc de tuer la matière ? Essayons cette analyse primaire : axe Taureau/Scorpion = axe oral/anal. Deux orifices, l’un par lequel j’avale, l’autre par lequel je rejette. Je rejette ce qui n’est pas nécessaire. La nourriture ingurgitée qui sert à entretenir mon corps, appareil alchimique par excellence. Nourriture broyée, décantée, séparée pour alimenter chaque rouage de mon système digestif et sanguin maintenant en vie mon organisme : ma matière. Une fois le corps servi le surplus inutilisable est rejeté par le Scorpion. Une action intime que celle du rejet des excréments. Intime ? J’avais oublié à quel point ce mot était indispensable à la compréhension du Scorpion : intime. Intime aussi l’acte sexuel qu’on lui attribue. Acte reproducteur: le prolongement de la vie. Notre immortalité qu’on projette dans nos enfants en oubliant que ces enfants ne sont qu’un passage nécessaire à quelque chose de plus grand que nous. Petits êtres égocentriques que nous sommes ! La victoire sur la mort. Mais aussi le plaisir accompagnant l’acte créateur. Se perdre, se fondre dans l’autre pour fugacement éprouver un moment d’extase. Extase ou béatitude ? Les deux me semblent si liés. C’est dans l’extase qu’on s’approche du principe créateur. La mort en est absente. C’est dans la béatitude que l’on quitte la chair et les peurs qui lui collent à la peau. Ce moment magique et sacré de plaisir qui déchire la matière permet en une toute petite seconde d’entrevoir le ciel et laisser l’Esprit s’élever. Quand l’Esprit s’élève la Matière ne se libère-t-elle pas ?

Le secret du Scorpion serait donc peut-être là dans ce fameux lâcher prise dont on nous rebat les oreilles ? Dans cet axe Taureau/Scorpion exprimant la possession et la dépossession. Mais alors tout ce qu’on m’a offert en Taureau : mon patrimoine génétique, mes dons, mes cadeaux du Ciel sont à remettre en question ? A rendre ? Tout ce que j’ai acquis, appris dans les sept Maisons précédant le Scorpion : ma personnalité formée, écrasée, remaniée à coup d’instructions, d’ordres, mes émotions, mes pensées, mes réalisations matérielles, mes connaissances, mes productions, mes œuvres, mes convictions, mes possessions seraient à revoir ? Tout ceci n’était qu’une répétition ? Une copie à revoir et corriger ? Tout ce à quoi je m’accroche désespérément doit être lâché ? En entrant dans le Scorpion je dois accepter de laisser son énergie brûler mes illusions ? Et pourquoi pas mes idéaux ? Tout ce qui fait ce que je crois être doit être abandonné ? Tout doit être laissé sur la rive de ce marécage ? Je ne dois plus lutter, je dois laisser là sur le bord tous mes vieux oripeaux et plonger. La Lumière, feu immortel dans l’eau vitale, m’attend là depuis toujours. Lumière sans ombre. Je crois avoir compris : l’eau était noire de moi ! De tout ce qui n’était pas moi. L’eau stagnante du Scorpion n’était qu’un miroir !

Voilà j’ai sauté. Que reste-il alors au fond de cette eau que je vois lentement se clarifier au fur et à mesure que je me débarrasse de mes encombrants démons, compagnons de mes peurs, devenus totalement inutiles car je n’ai plus peur. J’y vois une larme aussi brillante qu’un diamant. Oserais-je dire mon âme ? J’y vois le phénix prêt à prendre un nouvel envol. Le Scorpion a rempli son rôle : celui de vaincre la mort. Peut-être deviendrais-je Aigle en grandissant !!!

Maintenant que vous m’avez suivi jusqu’ici, je dois vous avouer quelque chose. J’ai écrit quatre textes différents que j’ai détruits pour aboutir à celui-ci. Un véritable travail alchimique. Un voyage intime. Une quête personnelle. J’ai failli y renoncer. Quand je ne sais pas, quand je me questionne, j’ai appris à lever les yeux vers le Ciel, convaincue qu’il me soufflera les réponses. Alors j’ai levé les yeux vers mon ciel de Provence et j’y ai vu une étoile flamboyante : Antarès. C’est le cœur du Scorpion. Elle palpite en son centre, passant du rouge au vert, comme dans un dialogue martien et vénusien. J’ai décidé d’en faire mon symbole pendant l’écriture de ma quête du Scorpion. D’en faire mon centre, mon cœur. De la suivre. Je vous souhaite de la trouver et de la suivre.

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 14/11/2007 07:44:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 15/11/2007 14:12:37    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Une chose me turlupine
Citation:
Nous sommes en plein automne : c’est le temps du Scorpion. Les arbres se dénudent, les feuilles se décomposent formant un magma épais et gras, une bouillie que la terre avalera. On plante très vite avant l’hiver les dernières graines que la terre lourde, immobile, enveloppera, protégera.


Mais alors pour ceux comme moi qui sont de l'autre côté, et qui sont au printemps? Question
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2007 07:47:21    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Ils doivent faire preuve d'une très grande imagination funny

Trêve de plaisanterie! Je te prépare un petit texte pour essayer d'expliquer à ma façon ces "inversements" climatiques et astrologiques. meque Donne-moi juste un peu de temps car c'est tout ce qui me manque en ce moment love Le temps danse
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 16/11/2007 07:52:07    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

J'ai tout mon temps, bien que j'aimerais quitter ce monde un peu plus éclairée#%^*
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2007 08:00:28    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Ta Lumière est notre Ombre funny

Elle est profonde celle-là meque funny

Et vice versa evidemment clind
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 16/11/2007 08:11:39    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

meque Et je creuse et je creuse meque please Fais attention, si tu continues à creuser comme ça tu vas bientôt arriver chez moi bravo Alors tu pourras voir le Scorpion la tête à l'envers funny
D'ailleurs le ciel étoilé en cette saison est très intéressant etoiles



_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2007 11:13:03    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Kalypsis a écrit:
Ta Lumière est notre Ombre funny
Elle est profonde celle-là meque funny

Et vice versa evidemment clind

comment pourrions nous interpreter ceci dans un sens plus profond? clind


Quan Yang
Revenir en haut
framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 1 846
France - Lorraine

MessagePosté le: 16/11/2007 23:50:30    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

 
Kalypsis a écrit:
Donne-moi juste un peu de temps car c'est tout ce qui me manque en ce moment love Le temps danse
mais hé !! il n'y a pas de privilégiés : les journées ne font que 24h, et c'est pour tout le monde pareil !!
4(- 4(-
Teiwas a écrit:
J'ai tout mon temps, bien que j'aimerais quitter ce monde un peu plus éclairée#%^*
waouh, Teiwas, Kalypsis n'a pas dit qu'elle mettrais 50 ans pour faire son texte, hein?! Rolling Eyes
et comme tu n'es pas sur le point de quitter ce monde (ton ange est là pour veiller sur toi ! innocent )
tu devrais réussir à éclairer ta lanterne! siffle
(il me tarde de lire le texte !! danse ça promet de savoureux moments de rigolade Mort de Rire )
_________________
C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire!
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 17/11/2007 06:47:54    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Einstein ( revu et corrigé par clind Kalypsis) a dit ceci sur le temps:

Si on passe une heure à regarder une superbe blonde, on a l'impression que ça a duré cinq minutes. Si on passe cinq minutes le cul sur une plaque chauffante, on a l'impression que ça a duré une heure.

Autrement dit la relativité du temps dépend de là où tu poses ton cul funny Et du cul de qui il s'agit funny

oeil Einstein a pris conscience de la relativité lors d'un voyage où il constata que sa montre avait avancé de cinq minutes alors que l'horloge de la ville où il se rendait avait avancé de trente minutes. Disons que celui qui écrit est une horloge et celui qui lit une montre meque

Alors le temps ? Il est le même pour tout le monde funny
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 17/11/2007 07:37:59    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Tout comme j'aime bien venir vous lire car je remonte dans le temps funny
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 17/11/2007 08:37:08    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Citation:
Je reviens au sujet de la discussion entamée par Roze. Laughing

Le 11-11-2007 était dans la Lunaison du Scorpion
 

  Laughing

ptite Téiwasfleur du printemps

Ce portail, est une ouverture spatio-temporelle énergétique, et non un cycle de saison de la terre. )_+
 

J'aimerais bien élaboré davantage l'importance de ce portail, mais je ne sais si cela sera apprécier.
Toujours est-il que si il y a intérêt, je pourrais élaborer davantage.

#%^*
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 17/11/2007 09:05:16    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Roze j'ai bien compris que "Ce portail, est une ouverture spatio-temporelle énergétique"
Mais ce qui a permis cette ouverture est la position des astres et lorsque je dis lunaison, je parle pas des saisons mais de l'espace et de ce qui le remplit.

Maintenant tu dis

Citation:
J'aimerais bien élaboré davantage l'importance de ce portail, mais je ne sais si cela sera apprécier.
Toujours est-il que si il y a intérêt, je pourrais élaborer davantage.

et moi je te dis oui
Le groupe ésotérisme a été créé dans le but de faciliter ce genre de discussion
Pour celui qui recherche et qui veut apprendre toute nouvelle approche des connaissances est apprécié
Alors stp laisse-toi aller #%^*
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 17/11/2007 12:24:19    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

j'apprécierai également si tu pourrai élaborer davantage roze. )_+

merci clind

Quan Yang
Revenir en haut
framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 1 846
France - Lorraine

MessagePosté le: 17/11/2007 20:03:41    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Rolling Eyes éllébore? 4(- ah! encore une fleur dans ce grand jardin ! Mort de Rire
alors, elle va bientôt fleurir, cette rose de noël ?!! clind
Teiwas a écrit:
Tout comme j'aime bien venir vous lire car je remonte dans le temps

et nous, on fait un voyage dans le futur !! danse

Kalypsis a écrit:
Einstein ( revu et corrigé par clind Kalypsis) a dit ceci sur le temps:

Si on passe une heure à regarder une superbe blonde, on a l'impression que ça a duré cinq minutes. Si on passe cinq minutes le cul sur une plaque chauffante, on a l'impression que ça a duré une heure.

Alors le temps ? Il est le même pour tout le monde funny
vu sous cet angle, tu as raison, et je gare mes fesses de là en vitesse ! !vge
je crois que ça vaut mieux ! funny
_________________
C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire!
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 17/11/2007 22:29:28    Sujet du message: Energies cosmiques Répondre en citant

Citation:
Mais alors pour ceux comme moi qui sont de l'autre côté, et qui sont au printemps? Question  Roze j'ai bien compris que "Ce portail, est une ouverture spatio-temporelle énergétique"
Mais ce qui a permis cette ouverture est la position des astres et lorsque je dis lunaison, je parle pas des saisons mais de l'espace et de ce qui le remplit.

Laughing

Avant tout, que veux-tu signifier par là,  pour que je puisse véritablement saisir ton questionnement ?

Tu envois un texte de la lunaison en scorpion, puis tu demandes ce qui arrive à ceux qui sont au printemps, par rapport aux astres......Veux-tu exprimer davantage.. stp !



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 06:25:57    Sujet du message: Energies cosmiques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Esotérisme/Esoterism.Groupe/group -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 5 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com