Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
L'être humain est-il un sexe?
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 10, 11, 12  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2010
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 01/11/2007 07:38:51    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Relis mon message et surtout ma dernière phrase
Il ne faut pas me faire dire ce que je n'ai pas dit être égaux et avoir les m^mes droits, c'est tout à fait différent
Laughing
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 01/11/2007 07:38:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Serious Frank
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/11/2007 15:21:52    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Unanimement, tout être humain : tous les êtres humains
(incluant donc l'homme, la femme et l'enfant) sont égaux
et ceci bien plus au simple regard de Dieu qu'aux yeux des hommes.

Je me permet de vouloir dire qu'avec le plus grand respect, qui est que même si la femme
est venue juste après l'homme, cela n'empêcherait aucunement d'avoir et/ou de
détenir les mêmes droits. Et je le dis de façon toute personnelle rien qu'au nom de La Justice.

Car je conçois ce qu'une personne en tant que femme pourrait de même ressentir
de ce qui en suit dans La Genèse du fait d'admettre avec une certaine amertume pour ne pas dire
voire une très grande déception que la femme en soit sortie de l'homme et ceci tout en sachant
que c'est d'autant plus elle-même qui met au monde !

Et je le dis en tout état de cause, rien qu'en pensant à ma propre mère
qui de par sa propre croyance en Dieu et qui ne saurait être autre qu'une simple croyance
basée sur la superstition et que lorsque je lui avais apprise que selon La Bible,
la femme en serait donc sortie de l'homme, cela avait été très dur pour elle,
dans un premier temps en tant que femme puis ensuite en tant que mère de vouloir ainsi l'admettre.


Que Dieu ait pu créer le tout premier couple humain:" mâle et femelle" ne dit pas aussi
qu'il les auraient crées en même temps.
Revenir en haut
Albedo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/11/2007 19:51:19    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Serious Frank a écrit:

Que Dieu ait pu créer le tout premier couple humain:" mâle et femelle" ne dit pas aussi
qu'il les auraient crées en même temps.

et que ce soi vrai ou non a-t-il une si grande importance finalement tout compte fais?

si notre orgeuil male repose sur une interpretation finalement hasardeuse et arbitraire des écrits on n'ira pas tres loin devant ses dames.

ces débats ne nous apportent pas grand chose de constructifs car finalement que la femme soi sorti avant ou en meme temps que l'homme ne change rien a ce qu'elle est au PRÉSENT. et c'est a ce qu'elle est ici et maintenant a mon avi qu'il serai plus utile de s'intéroger.

de plus prétendre une quelquonque forme de supériorité sur la femme ou meme une ascendance sur elle me semble non seulement précaire mais tout sauf constructif voire totalement faux.

il faut comprendre ce qui se passe, les femmes réalisent que la tradition leur a menti pendant des sciecles. les a confinés a des roles de femmes soumises qui n'ont autre choix que de vivre de taches ménageres et d'élever une grande portée d'enfants. et sa dignitée bafouée pendant des sciecles.

aucun écrit ne peu justifier ces faits seriousfrank tu parlais de justice les femmes elles aussi ont droit a la justice.

selon moi il est plus sage de considérer la femme comme la jumelle de l'homme. de par leur nature et la nature meme de l'univers ils ne pourrons jamais etre identiques, ils sont fais pour etre complementaires mais opposés dans leurs visions des choses.

les questions soulevés ici nous donnent un indice de l'avenir, est-il possible pour l'homme et la femme de vivre en harmonie ensemble sans roles?

pour l'homme ne plus avoir de role, c'est ne plus etre oubligé de mettre de bémol sur ses désirs et ne plus faire ce qu'il n'a pas envi de faire. il exprimera sa véritable nature et sa nature est désir et passion. pour l'homme recevoir de l'amour est a la limite accessoire, sa nature est de donner. mais il donne de la facon qu'il désire donner. car la nature controlante de l'homme le pousse a aimer que les choses soient tel qu'il désire qu'elles soient et agir autrement c'est pour lui jouer un role. et si la femme cesse de jouer des roles pourquoi devrait-il?

d'un autre coté meme si la femme ne veu plus jouer de roles elle a des attentes envers l'homme et s'attend a ce que ces attentes soient remplises.

les différences entre les attentes et la réalité vont qusi innévitablement chréer des conflits quasi quotidiens dans tout les ménages.

jusqu'a ce qu'on réalise que l'autre est différent ne peu etre autrement et qu'il veu mieux l'accepter tel qu'il est et tant qu'a y etre se questionner sur le bien fonder de s'attendre a ce que l'autre soi et pense comme nous memes meme si notre pensée nous semble plus pratique et logique.

donc accepter l'autre dans sa différence et tant qu'a y etre pourquoi pas apprécier la complementarité entre la pensée male et l'imagination feminine lol

une imagination par ailleurs tres fertile lol

la femme reproche a l'homme d'etre trop reveur et pourtant, c'est elle qui le fais rever... qui donne a la vie cette teinte de beauté voir de fantaisie. une teinte rozée a la vie... clind

Quan Yang
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 02/11/2007 00:46:03    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Avoir des rôles  pour moi signifie qu'on peut en changer danse
 Les obligations et les devoirs que nous avons ..puisque c'est ce que le mot rôle signifie , sont celles que les sociétés nous donnent.

Vous discutez l'homme et la femme d'un point de vue religieux, basé sur  un seul texte d'un Livre qui n'a même pas été écrit en Français, et non pas du point de vue existentialiste.

 Je repose donc ma question ,si quelqu'un aimerait bien me répondre )_+ :"Pourquoi le deuxième récit et pas le premier"

Puisque vous vous servez de la Bible, laissez moi vous rappeler que la Génèse  fait partie des 5 livres de la Torah.
Voici ce que dit la Bible de Jérusalem au sujet des récits:

Citation:
Le fond du Pentateuque ,la substance des traditions qu'il incorpore, le noyau de sa législation remontent au temps où Israel se constitua en peuples.Or cette époque est dominée par la figure de Moise, il a été l'organisateur du peuple, son initiateur religieux,son premier législateur.Les traditions antérieures qui aboutissent à lui et le souvenir des évènemments qu'il a dirigés sont devenus l"épopée nationale:
la religion de Moise a marqué pour toujours la foi et la pratique du peuple.Les adaptations que commanda le changement des temps se firent selon son esprit et se couvrirent de son autorité



Nous avons donc dès le début une interprétation des ressentis de Moise et de ce qu'il a vu et entendu sur le Mont Sinai.

La Bible de Jérusalem dit aussi:

Citation:
A ces traditions, qui étaient le patrimoine vivant d'un peuple, qui lui donnaient le sentiment de son unité et qui soutenaient sa foi,il serait absurde de demander la rigueur que mettrait un historien moderne mais il serait également illégitime de leur dénier toute vérité parce que cette rigueur leur fait défault.
Les 11 premiers livres del a Génèse sont considérés à part.Ils décrivent de façon populaire, l'origine du genre humain: ils énoncent en un style imagé, tel qu'il convenait à la mentalité d'un peuple peu cultivé les vérités fondamentales présupposées à l'économie du salut



Et nous voici hommes des temps modernes nous servant de ces récits textuellement sans en voir le symbolisme qui y était caché.
Un esprit cartésien ne peut pas comprendre un récit écrit par des mystiques juifs..qui parlaient en Fables et en Paraboles , le style des temps tout comme le fit Aesope .
 Seulement pour expliquer a Génèse  le Zohar contient deux énormes volumes....
 La Torah a été écrite, sans mots coupées par des virgules ou des points, mais par des lettres qui se touchent, une phrase qui contient tout le Livre....donc la possibilité de faire des mots et des phrases est immense,la porte  toujours ouverte à un autre mot trouvé.
La Torah est vivante ......
Si vous croyez que la Bible est le Livre Divin, prenez le alors comme le Verbe, La Parole créative ,qui ne peut être figé dans des mots rigides et définitifs dans leur valeur.

Du point de vue existentialiste l'homme et la femme sont apparus ensemble sur la terre
 Pourquoi  créer  les animaux par couple :mâle et femelle, et tout d'un coup  donner la vie à un statue moulée dans l'argile , pour ensuite prendre  une de ses côtes pour  sculpter sa compagne????Le 2ième récit de la Bible est utilisé par ceux qui veulent  se donner des excuses pour dominer la femme diablo
Si c'était le cas, l'homme aurait une côte en moins oeil
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/11/2007 07:47:05    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

J'ai l'impression que nous avons tous oublié que pendant les premiers jours de la vie intra-utérine l'enbryon est "féminin" pouce Ca n'est pas la fille qui perd son pénis mais le garçon qui en gagne un trfg

La masculinité serait donc biologiquement une conquête hormonale #%^*

La testostérone est l'hormone de la conquête! Je ne sais plus qui disait que si vous montrez un ballon sur le sol à un garçon il ne pourra s'empêcher de donner un coup de pied dedans alors que la fille le prendra et le serrera contre son ventre.

Je voudrais aussi rappeler, comme Teiwas l'a déjà exprimé, que "séparation" n'est pas "chute" ou "différence" mais "distinction" pouce Une sacrée différence danse

Et puis si vous messieurs insistez toujours pour être les premiers: n'oubliez pas que pour faire une Oeuvre d'Art on fait toujours un brouillon funny

Les hommes et les femmes sont bien évidemment "égaux en droits" mais Dieu merci ça s'arrête là ! L'un s'emboite dans l'autre ! N'est-ce pas ? Donc vive la distinction funny
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 03/11/2007 08:24:58    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

bravo funny
Lilith et Adam, le premier couple...car n'ne déplaise aux "machos", ce n'est pas Eve qui fut  la première femme please
Le premier couple était "XXXX" en brisant le lien parce qu'elle refusait de se mettre sur le dox siffle clind , Lilith a cassé un X qui est devenu un Y funny meque
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Serious Frank
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/11/2007 15:58:12    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

funny
 
A la simple vue de ce p'tit bidule qui se fend bien la poire, je sens comme qui dirait
un foutage de gueule dans l'air ! Rolling Eyes
Revenir en haut
Kalypsis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/11/2007 17:19:50    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Meuh non Sérious Frank Exclamation

Ce petit machin qui se gondole funny je ne l'utiliserais jamais pour me moquer de quoi ou de qui que ce soit ! La plupart du temps je l'utilise pour montrer que je ne me prends pas au sérieux et aussi pour dire aux autres que ce qu'ils ont écrit est à "mourir de rire".

Aujourd'hui c'était juste pour égayer un peu.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 03/11/2007 22:51:22    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Et moi de même, car je ne me moque jamais des autres, taquiner oui, ridiculiser non Exclamation ..d'ailleurs c'est contre le règlement du forum
 Il n'ya pas un seul smiley   ,ici, qui a été mis pour symboliser le ridicule... meque mama mia please
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Serious Frank
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/11/2007 01:11:30    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Kalypsis a écrit:
Meuh non Sérious Frank Exclamation

Ce petit machin qui se gondole funny je ne l'utiliserais jamais pour me moquer de quoi ou de qui que ce soit ! La plupart du temps je l'utilise pour montrer que je ne me prends pas au sérieux et aussi pour dire aux autres que ce qu'ils ont écrit est à "mourir de rire".

Aujourd'hui c'était juste pour égayer un peu.


Non mais, il faut tout de même qu'avouer que ces p'tits "Gremlins" qui se tordent de rire
n'arrangent pas les choses ! furie


Citation du samedi-soir:

Il y a des choses drôlement sérieuses comme il y a des choses sérieusement drôles.

innocent
 
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 04/11/2007 01:35:03    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Mais on peut être sérieux tout en s'amusant , de temps en temps #%^*
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Roze
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 1 684

MessagePosté le: 04/11/2007 05:45:21    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Citation:
Car je conçois ce qu'une personne en tant que femme pourrait de même ressentir
de ce qui en suit dans La Genèse du fait d'admettre avec une certaine amertume pour ne pas dire
voire une très grande déception que la femme en soit sortie de l'homme et ceci tout en sachant
que c'est d'autant plus elle-même qui met au monde !
 

Laughing  

Sérious Frank ,  Euh !  face à ce que tu as cité, '' que la femme en soit sortie de l'homme'' je voudrais savoir comment on pourrait concevoir ces écrits. Saurais-tu expliquer comment cela aurait pu se faire ? Si non quel en serait le sens....



-----
Revenir en haut
Serious Frank
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/11/2007 11:34:33    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

J'ai mené ma propre petite enquête afin de vouloir savoir de ce qui est écrit dans La Genèse
selon quoi la (première)femme en serait sortie du tout premier homme, et selon mes propres
recherches toutes personnelles, il s'avèrerait que La Bible dirait la vérité !

Pour se faire, j'ai fait une simple comparaison ainsi qu'une superposition des appareils génitaux
des deux sexes, et j'en ai donc déduit avec une certaine évidence que :

- L'appareil génital féminin présente non pas les mêmes caractéristiques que celui de l'homme,
mais qu'une fois les deux superposés, qu'ils iraient bien plus encore dans le sens
de la complémentarité, mais que l'un(celui de la femme) en serait ni plus ni moins comme
tiré de celui de l'homme.
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 04/11/2007 12:00:31    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Le stade de la gonade indifférenciée
Même si le sexe de l'embryon est déterminé dès la fécondation,  la première ébauche de gonade n'apparaît, dans l'espèce humaine, qu'à la cinquième semaine de développement. Il s'agit d'une crête génitale, formée  à partir d'une prolifération du mésenchyme du mésonéphros (ou corps de Wolff ) et recouverte de l'épithélium coelomique.
Les cellules germinales primordiales ont une origine bien différente, elles proviennent d'une région de l'épiblaste adjacente à l'ectoderme extra-embryonnaire. En détectant leur activité phosphatase alcaline spécifique, on peut suivre leur cheminement (à partir de la quatrième semaine post-conception chez l'homme) de l'extrémité postérieure de la ligne primitive (à la base de l'allantoïde) à l'endoderme de l'intestin postérieur,  puis le territoire gonadique (à la cinquième et sixième semaine) via le mésentère dorsal. Des expériences in vitro ont montré que les crêtes génitales exercent un chimiotactisme positif sur les cellules germinales primitives.
L'ébauche de gonade ainsi formée renferme des cellules germinales entourées de cellules somatiques. Des vaisseaux sanguins parcourent cette ébauche. 
 

Coupe transversale d'un foetus de veau de 32 jours
montrant les ébauches de gonade (Go) au dessus du 
mésentère dorsal (MD) et sur les bords internes des 
mésonéphros (Mé), TN=tube nerveux , My=myocytes, A=aorte 
A. Jost, dans "La reproduction chez les mammifères 
et l'homme"  Ellipses INRA

Stade indifférencié ou crête génitale apparue chez l'homme à la cinquième semaine
La gonade se présente comme un épaississement de la paroi du mésonéphros. 
Chez la souris elle se compose  d'un blastème de cellules germinales et somatiques (sans aucune organisation de type épithéliale) alors que chez l'homme on distingue des cordons épithéliaux et du tissu mésenchymateux. 
On pense actuellement que l'épithélium coelomique recouvrant la crête et le mésenchyme sous-jacent participent ensemble à l'édification de la partie somatique de la gonade. 
Migration des cellules germinales primordiales chez l'embryon humain :
 - coupe longitudinale à 4 semaines
- coupe transversale à 5 semaines 

La différenciation gonadique
Chronologie de la différenciation des gonades

Principales étapes  chez les mâles (M) et les femelles (F)
Stade de développement chez la souris
en jours post coïtum (jpc)
Stade de développement chez l'homme
en semaines post conception (sem)
Migration des cellules génitales dans la crête génitale 10 à 11 jpc 4 à 5 sem
Différenciation des cordons séminifères (M) 12 jpc 7 sem
Différenciation des cellules de Leydig (M) 13 jpc 8 sem
Début de la prophase méiotique (F) 13 à 14  jpc 9 sem
Début de la folliculogénèse (F) 3 jours après la naissance 14 sem

Dès la septième semaine de développement, chez les embryons humains de sexe génétique masculin (46, XY) , la gonade indifférenciée commence à se transformer en testicule, alors que chez les embryons de sexe génétique féminin (46 , XX), la transformation ne commence qu'à partir de la huitième semaine et les ovaires ne sont reconnaissables qu' à la dixième semaine grâce à la prophase méiotique de leurs cellules germinales.
Le contrôle de l'entrée en méiose des cellules germinales n'est pas totalement élucidé. Des cellules germinales mâles, égarées en position ectopique (dans le mésonéphros ou la surrénale) au cours de leur migration, entrent en prophase méiotique au même moment que les cellules germinales femelles. Ceci laisse à penser que les cellules germinales sont programmées pour entrer en meiose et que c'est l'environnement testiculaire qui bloque ce processus jusqu'à la puberté, période où la spermatogénèse se met en place. 
 
La différenciation testiculaire
Elle est caractérisée par la formation de cordons séminifères, c'est à dire de cordons épithéliaux composés de cellules germinales  (les spermatogonies, qui subissent une période de multiplication puis un arrêt mitotique dû à l'environnement testiculaire) et de cellules somatiques (les cellules de Sertoli). 
La différenciation des cellules de Sertoli (cytoplasme clair et volumineux, REG développé) est le premier évènement de l'organogénèse testiculaire. Ces cellules s'associent les unes aux autres par des interdigitations et des jonctions membranaires, englobant progressivement les cellules germinales et donnant ainsi naissance à des cordons séminifères pleins. En même temps se différencie la tunique albuginée, assise de tissu conjonctif se développant sous l'épithélium coelomique. 
Entre ces cordons, au sein du mésenchyme, se différencient, à partir de la huitième semaine, les cellules de Leydig (goutelettes lipidiques, REL) dont l'origine précise (mésonéphros ou crête) n'est pas encore établie.
La différenciation ovarienne
Après une phase de multiplication active (comme chez le mâle) les cellules germinales de la femelle entrent spontanément en prophase méiotique et se bloquent en ovocyte I au stade diplotène (ou dyctié). C'est le premier évènement de la différenciation femelle de la gonade. 
Les follicules, eux, se forment par regroupement de cellules somatiques avec des ovocytes, au sein de structures  épithéliales, appelées cordons ovariens ou ovigères, qui restent en contact avec l'épithélium de surface. Lors du début de la folliculogénèse (qui a lieu chez certaines espèces après la naissance), ces cordons se fragmentent et chaque follicule primordial se constitue par association d'un ovocyte I et d'une assise de cellules somatiques, précurseurs des cellules de la granulosa. Les cellules thécales se différencient plus tard, autour des follicules en croissance. 
La présence de cellules germinales est indispensable à la formation des follicules car en leur absence, que ce soit  pour des raisons génétique ou exogène, des cordons stériles se mettent en place mais dégénèrent ensuite, laissant un ovaire composé uniquement de stroma.


Pendant la vie foetale et la petite enfance ces cordons restent pleins, ils se creusent en tubes séminifères au moment de la puberté, on observe alors la jonction entre ces tubes, le reste des tubules mésonéphrotiques et le canal de Wolff qui fonctionnera en spermiducte.
Les connexions uro-génitales dégénèrent en même temps que le mésonéphros (laissant parfois quelques formations kystiques comme le rete ovarii) 

L'évolution du tractus
Au moment où débute la différenciation gonadique mâle, le tractus est encore sexuellement indifférencié. 
 Le mésonéphros s'est mis en place, pendant la quatrième semaine du développement foetal humain, à partir du mésoblaste situé de la cinquième paire de somites cervicaux à la quatrième paire de somites lombaires. Dans le mésonéphros, des néphrons débouchent dans le canal de Wolff, qui, à la cinquième semaine, continue son extension sous la vessie jusqu'au sinus-urogénital, et forme un diverticule à la hauteur de l'ébauche du métanéphros (futur rein). Ce diverticule donnera l'uretère, son orifice se séparera du canal de Wolff lors de la croissance du sinus-urogénital  (le sinus uro-génital s'étend de la base de la vessie jusqu'à l'orifice uro-génital, situé au niveau du périnée, sous le tubercule génital qu'encadrent les bourrelets génitaux).
Quant au canal de Müller, il est issu d'une invagination de l'épithélium coelomique de la région antérieure du mésonéphros, ayant pris naissance à proximité de la région antérieure du canal de Wolff au cours de la sixième semaine, pendant la période de formation des crêtes génitales. Il se développe ensuite vers l'avant et vers l'arrière jusqu'au sinus uro-génital en cheminant le long du canal de Wolff. 
 

Cavité abdominale d'un foetus humain de 7 semaines environ 
Dans "la reproduction chez les mammifères et l'homme". Ellipses, INRA

Schéma montrant les relations entre la gonade, le mésonéphros (orange), les canaux de Wolff (orange) et de Müller (vert) ainsi que l'appareil urinaire (métanéphros ou reins et uretères) 
Selon les espèces, la régression des canaux de Müller pourra débuter avant que ceux-ci n'aient atteint le sinus uro-génital.

La différence essentielle entre les deux sexes porte alors sur le devenir des canaux de Wolff et de Müller
Chronologie de la différenciation du tractus génital

Principales étapes
foetus mâles (M) et femelles (F)
Age du foetus murin
en jours postcoïtum (jpc)
Age du foetus humain
en semaine post conception (sem)
Régression des canaux de Müller 14 jpc 8 sem
Masculinisation des organes génitaux externes, distance ano-génitale augmentée (M) 16 jpc 9 à 10 sem
Vésicules séminales (M) 16 jpc10 sem 
Bourgeons prostatiques (M) 17 jpc 10 sem
Régression des canaux de Wolff (F) 15 jpc 10 sem
Fin de la migration testiculaire (M) 
intra-abdominale 
intra-scrotale
18 jpc
12 sem 
 28 sem

 

Chez le foetus mâle les canaux de Müller régressent totalement, ne laissant qu'un reliquat facultatif au niveau de l'épididyme (l'hydatide sessile) et un petit diverticule de l'urètre prostatique (l'utricule prostatique).
Dans leurs partie supérieure les canaux de Wolff régressent en ne laissant qu'un reliquat (l'hydatide pédiculée). Dans leur partie moyenne, ils constituent les canaux épididymaires, où s'abouchent les canaux efférents (anciens tubules mésonéphrétiques entrés en communication avec le rete testis). Dans leur portion inférieure ils deviennent les canaux éjaculateurs qui débouchent dans l'urètre prostatique. A l'union entre ces segments, deux bourgeonnements de la paroi forment  les ébauches des vésicules séminales. La partie distale des conduits génitaux et urinaire dépend de l'évolution du sinus uro-génital, essentiellement à partir de la neuvième semaine. Les organes génitaux externes se forment de la neuvième à la quatorzième semaineà partir du tubercule génital. Les orifices génital et urinaire sont communs.

Chez le foetus femelle les canaux de Wolff régressent entièrement en laissant quelques reliquats embryonnaires sous la forme de petits kystes allongés (canaux de Gärtner) que l'on retrouve contre les parois latérales de l'utérus et du vagin et, dans leurs parties hautes, l'hydatide pédiculée et l'époophore.
Les canaux de Müller forment, dans leur segments supérieurs, les trompes de Fallope. Dans leurs segments inférieurs, ils fusionnent pour constituer le canal utéro-vaginal (présentant un renflement postérieur, le tubercule de Müller) alors que les segments moyens évoluent en deux cornes utérines. A partir du quatrième mois, les deux cornes utérines se soudent en un utérus unique, le tubercule de Müller devient le col de l'utérus et le vagin se cavite. La partie distale des conduits génital (partie basse du vagin) et urinaire dépend de l'évolution du sinus uro-génital, à partir du quatrième mois. Les organes génitaux externes se forment au cours du troisième mois à partir du tubercule génital. Les orifices urinaire et génital sont totalement distincts l'un de l'autre.

Enfin, la migration des testicules en dehors de l'abdomen, dans le scrotum, se fera durant le septième et le huitième mois de la grossesse. La position des testicules est déterminée par deux ligaments génitaux: le ligament suspenseur crânial et le gubernaculum (ou ligament génital caudal). Chez les mâles, c'est la croissance des  gubernaculums qui permet la descente des testicules en position scrotale. L'absence de cette descente testiculaire, ou cryptorchidie, entraîne une stérilité. 


Institut national de recherche pédagogique
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 04/11/2007 12:02:08    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe? Répondre en citant

Serious Frank a écrit:
J'ai mené ma propre petite enquête afin de vouloir savoir de ce qui est écrit dans La Genèse selon quoi la (première)femme en serait sortie du tout premier homme, et selon mes propres
recherches toutes personnelles, il s'avèrerait que La Bible dirait la vérité !


Tu ne m'as toujours pas dit ce que tu faisais du premier récit de la création????? Embarrassed
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 11:47:37    Sujet du message: L'être humain est-il un sexe?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Au-delà de l'Essence - further that our Essence -> Philosophie-philosophy -> Archives 2010 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 10, 11, 12  >
Page 2 sur 12

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com