Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
Les bêtes à notre aide

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Our animal friends -Nos amis les bêtes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 21/10/2007 06:49:35    Sujet du message: Les bêtes à notre aide Répondre en citant

Se soigner par les sangsues
En Europe, comme aux Etats-Unis, on recourt de plus en plus à la sangsue à des fins médicales. A Istanbul, on les trouve en vente libre sur le marché aux animaux, où de nombreuses familles mais aussi des médecins viennent s'approvisionner.
(AFP)
lundi 08 octobre 2



Les sangsues au service de la médecine

Dès l’antiquité, l’hirudothérapie était une méthode très répandue en médecine. Elle connut un renouveau dans les années 1960. Grâce à ses propriétés d’hémodilution, d’anticoagulation et de vasodilatation, la sangsue s’avère être une thérapeute de premier choix, surtout pour les cas de mauvaise circulation sanguine locale.



Les sangsues font partie de l’embranchement des annélides tout comme le ver de terre. Elles se nourrissent de sang. Pendant le processus de succion, les sangsues sécrètent une quantité de substances aux vertus thérapeutiques à l’intérieur du corps de leur victime. La plus connue est l’hirudine qui empêche la coagulation du sang au niveau de la morsure. Une autre substance qui se diffuse dans le corps tout entier empêche la formation de caillots. Les sangsues sécrètent de nombreuses autres substances vasodilatatrices, analgésiques ou bien qui permettent de stimuler la circulation du sang dans tout le corps.

L’hirudothérapie est avant tous utilisée en cas de troubles de l’appareil locomoteur, de douleurs lombaires, d’arthrose du genou ou encore d’entorse. Mais les sangsues sont également employées pour soigner les troubles circulatoires et de maladies veineuses (varices, phlébites) ou pour soigner les patients qui ont eu un infarctus ou une attaque cérébrale. En outre, comme elle active la circulation, l'hirudothérapie peut accélérer la guérison.

Pour soulager les douleurs menstruelles, le médecin place les sangsues au niveau du sacrum, à proximité des nerfs et des artères qui alimentent en sang les organes du bassin. Les substances sécrétées par les sangsues ont un effet à la fois décontractant, calmant et anticoagulant. L’effet thérapeutique engendré par les pertes de sang est relativement minime. L’efficacité du traitement serait principalement lié aux substances que les sangsues sécrètent dans notre organisme. Les sangsues doivent rester posées environ 90 minutes. Mais ça vaut le coup d’être patient : selon le médecin Claudia Moser, ce traitement est, en effet, souvent couronné de succès: "On arrive à atténuer, voire à éliminer complètement, les douleurs menstruelles. Ce traitement s’avère efficace pour près de 80 % des patientes. Pour d’autres maladies comme l’arthrose du genou, on obtient des résultats encore plus élevés. L’hirudothérapie permet de soulager la quasi-totalité des patients."

Les morsures des sangsues ressemblent à de petites piqûres d’aiguille. Afin d’éviter les risques d’infection, il est préférable de ne pas stopper les saignements, car ils permettent de nettoyer la plaie. Les problèmes circulatoires sont un effet secondaire fréquent de l’hirudothérapie. Dans certains cas, les anticoagulants peuvent, en effet, entraîner des troubles de la circulation sanguine. Les patients immunodéprimés ne doivent, en aucun cas, être traités par hirudothérapie en raison des risques d’infection que cela implique. Mais il faut également prévenir les patients que le traitement ne marche pas forcément à tous les coups ; par ailleurs, il est relativement coûteux.
...............................................................................
HIPPOCRATE - Magazine de santé
Mardi 25 novembre 2005 à 14h45
Rédactrice en chef : Heidemarie Petters Une coproduction ZDF -ARTE G.E.I.E.



_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/10/2007 06:49:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
framboise
Conseil des Anciens
Conseil des Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 1 846
France - Lorraine

MessagePosté le: 21/10/2007 22:33:09    Sujet du message: Les bêtes à notre aide Répondre en citant

pour les douleurs menstruelles... l'homéopathie, c'est pouce : colocynthis 5CH en granules !! 4(-
plus facile que les sangsues ! siffle

ceci dit, intéressant ces petites bêtes soigneuses!
ça me rappelle un truc que j'avais lu : des asticots qui soignaient la gangrène en "rongeant" la pourriture de la plaie... c'est peut-être pas "ragoûtant", mais c'est quand même génial !
_________________
C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire!
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 22/10/2007 01:38:20    Sujet du message: Les bêtes à notre aide Répondre en citant

et oui ce sont des remèdes de brousse-bush
Les aborigènes s'en servent tout comme les toiles d'araignée, les anémones de mer
Ils avalent aussi l'os de sèche, écrasé bien entendu, les perles , les nids de guêpes et le guano des chauve souris et intéressant surtout est le cocon d'un papillon de nuit pour soigner les inflamations des organes génitaux ,dont les premiers colons se servaient pour soigner les petits ulcers syphilitiques )_+

Comme il vaut mieux prendre le tout (animal, végétal, minéral)..pour arrêter le sang d'une grande blessure les Aborigènes font un mélange d'argile, de feuilles d'Eucalyptus et d'excréménts d'oiseaux et de gras...avec lequel ils couvrent la plaie
_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 06:34:39    Sujet du message: Les bêtes à notre aide

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Our animal friends -Nos amis les bêtes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com