Forum sans frontières-without boundary Index du Forum

Forum sans frontières-without boundary


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Notice board-Panneau d'affichage 
Invité
Notre forum a une autre adresse http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php où nous vous attendons
Ce site n'est maintenant que les ARCHIVES de " Connaître le Monde Forum sans frontières "

Our forum has a new address http://connaitre-le-monde.xooit.com/index.php where we are waiting for you
This site is only the archives of " Connaître le Monde Forum sans frontières "
DANGER de la PROLIFERATION NUCLEAIRE

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Nouvelles du Monde -World news -> Archives 2007-2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
OBYONETAOPY
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/10/2007 17:05:26    Sujet du message: DANGER de la PROLIFERATION NUCLEAIRE Répondre en citant

Paris, le 26 juillet 2007 – Greenpeace dénonce fermement l’accord de coopération atomique entre la France et la Libye et la vente d’un réacteur nucléaire au pays dirigé par le colonel Kadhafi. Cet accord pose un énorme problème de prolifération nucléaire et se situe dans la droite ligne de la politique française d’exportation irresponsable de sa technologie nucléaire.
« Officiellement, le réacteur vendu à la Libye aurait pour but de dessaler l’eau de mer pour l’alimentation du pays en eau douce. De qui se moque t-on ? La motivation profonde des Etats à accéder au nucléaire a toujours été un enjeu de pouvoir comme l’a encore récemment montrer le Brésil à travers le discours du Président Lula annonçant il y a 15 jours la relance du nucléaire dans son pays : « "Avec le nucléaire" je pense que nous allons être beaucoup plus considérés, comme nation, comme la puissance que nous voulons être »» s’indigne Frédéric Marillier, chargé de la campagne énergie à Greenpeace.
Prolifération nucléaire Greenpeace s’alarme du début de relance du nucléaire au niveau mondial qui pose une difficulté majeure en termes de prolifération nucléaire. Les exemples pakistanais et indiens détenteurs de la bombe nucléaire – ou plus récemment nord-coréen et iranien – illustrent ce risque lié au développement du nucléaire. La longue liste des pays souhaitant aujourd’hui accéder à cette technologie (1) montre l’ampleur du bouleversement en terme de sécurité mondiale que représentera une généralisation accrue du nucléaire et l’impossibilité de contrôles internationaux déjà problématiques actuellement (2).
La diplomatie atomique française Après Giscard d’Estain et Chirac qui avaient conclu des accords avec l’Iran du Shah, l’Irak de Saddam Hussein, ou encore l’Afrique du Sud de l’Apartheid, c’est au tour du gouvernement Sarkozyste de se lancer dans la dissémination nucléaire. « A travers cet accord, ce sont les vieux démons de la diplomatie atomique française qui resurgissent » déclare Frédéric Marillier, chargé de campagne nucléaire à Greenpeace France. « Pour bien positionner la France dans la course aux ressources naturelles de la Libye, pétrole et gaz en tête, on troque du nucléaire sans se préoccuper de la sécurité mondiale.» Enfin, Greenpeace fustige les propos de Claude Guéant qualifiant le nucléaire « d’énergie renouvelable ». « Nous aurons à cœur, notamment dans le cadre du Grenelle de l’environnement, de rappeler au gouvernement que le nucléaire est un risque majeur pour l’environnement et la santé et une pollution irréversible notamment à travers ces déchets ingérables » conclut Frédéric Marillier.


Notes : (1) Algérie, Azerbaïdjan, Bangladesh, Biélorussie, Chili, Egypte, Géorgie, Ghana, Indonésie, Iran, Jordanie, Kazakhstan, Malaisie, Maroc, Namibie, Syrie, Thaïlande, Tunisie, Turquie, Venezuela, Vietnam, Yémen, etc.
(2) « Une renaissance mondiale du nucléaire (…) dépasserait totalement les capacités de l’Agence internationale de l’énergie atomique à surveiller les puissances nucléaires » estime une étude du cercle de réflexion Oxford Research Group -

article issu de ce site http://www.objectifplanete.fr/blog/index.php

De plus, plus rien n’empêchera ‘’’ les dits pays ‘’’ de fabriquer des bombes sales….car le NUCLEAIRE CIVIL reste du nucléaire quand même, avec tous les dangers liés à la RADIOCTIVITE….et quand des PRODUITS RADIOACTIFS sont dispersés par une BOMBE CLASSIQUE comme celles que porte des kamikazes islamistes, tout un quartier peut etre polluer, pour des centaines d'années, voir plus, car la moindre poussière devient RADIO ACTIVE et donc dangereuse pour L'ADN de celles et ceux qui l'approchent...la RADIOACTIVITE a en effet cette particularité d'alterer l'ADN, et L'ADN c'est ce qui sert à la REPRODUCTION...........( enfants difformes, cancers, leucémies, etc sont les effets d'un ADN altéré ).....

A+


 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/10/2007 17:05:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teiwas
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 9 534
Australia -Red Center

MessagePosté le: 03/10/2007 23:42:14    Sujet du message: DANGER de la PROLIFERATION NUCLEAIRE Répondre en citant

Rajoute sur ta liste de mécréants nucléaires John Howard Premier ministre de notre pays,âme soeur de Bush qui dit être l'envoyé de Dieu diablo et qui pousse en ce moment pour le nucléaire ici , alors que nous avons le vent, l'ocean et le soleil pour l'énergi
e
Il vient de signer des accord pour vente d'uranium avec la Chine et essaie de reprendre les terres aux Aborigènes pour ouvrir des mines qui se trouvent dans un Parc National furie kukid Bannir


Citation:
Les partisans de l’énergie nucléaire et les producteurs d’uranium sont soulagés : les travaillistes australiens acceptent enfin de lever leur opposition à l’exploitation de nouvelles mines d’uranium. Après un moratoire de vingt-cinq ans, c’est un vote historique qui intervient sur un marché surchauffé en raison de la renaissance du nucléaire civil. On ne s’attend pas à une répercussion directe sur le marché spot de l’uranium déjà au plus haut, le prix a plus que doublé en un an, la livre vaut en ce moment 113 dollars ; comme la décision était attendue, les négociants l’ont déjà anticipée. En revanche, les bourses ont très vite réagi : ce lundi, la plupart des sociétés minières détentrices de droit sur des mines australiennes ont vu leur cours grimper.

Alors qu’elle détient 40 % des réserves d’uranium, l’Australie n’a que trois mines en production en raison du rejet politique suscité par l’uranium, elle a donc a été rapidement dépassée par le Canada. Ce rejet peu discuté tant que les prix stagnaient est devenu intenable avec l’envolée des matières premières ; les travaillistes susceptibles de gagner la prochaine élection générale ont donc consenti à cet aggiornamento en phase avec les intérêts de l’industrie minière australienne. La bataille n’est pas terminée pour autant pour les sociétés minières, car ce sont les dirigeants des Etats concernés qui gardent le dernier mot, des Etats tous contrôlés par le parti progressiste.

En Australie du Sud, où se trouvent les deux mines actuellement en production sur les trois autorisées, l’ouverture va de soi, en revanche en Australie occidentale, où les réserves sont prometteuses, les travaillistes au pouvoir restent sur la même position. Au Queensland, l’autre morceau de choix pour les réserves, l’opposition au nucléaire est aussi fermement défendue. C’est d’ailleurs dans cet Etat que la société Summit, convoitée il y a peu par le français Areva, détient les droits sur le gisement proche du Mont-Isa. Summit a finalement accepté l’offre de rachat de son compatriote Paladin, mais Areva a pris une participation de 10 % dans cette société, histoire de garder un accès à un potentiel recherché. Hors du continent australien, on se bouscule pour décrocher des droits sur de nouvelles mines d’uranium. Le Kazakstan, avec 20 % des réserves d’uranium de la planète, fait partie des Etats particulièrement courtisés. Cette semaine, une délégation japonaise est sur place pour signer une série d’accords entérinant la coopération nucléaire entre les deux pays, les Nippons construisant une centrale pour avoir accès à l’exploitation minière.


par Dominique Baillard

[

_________________
Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle
Revenir en haut
OBYONETAOPY
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/10/2007 09:44:16    Sujet du message: DANGER de la PROLIFERATION NUCLEAIRE Répondre en citant

Oui en effet semblerait que GLOBALEMENT les RICHES se sont affaiblit en INTELLIGENCE INTERIEURE à force de sans cesse chercher à gagner leur Vie en terres d'extérieures.......SHIP of FOOLS.....

Pour celles et ceux qui ne sont pas encore bien conscient des DANGERS du NUCLEAIRE, ayez au moins le COURAGE de lire ceci, si vous aimez vraiment vos ENFANTS et ne voulez pas qu'ils et elles vivent sur une PLANETE INVIVABLE......mais aussi pour vous, avant qu'il ne soit trop tard car il est déjà bien tard.......

http://www.ccnr.org/quatre_questions_f.html

http://nucleaire-nonmerci.net/ 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 18:31:40    Sujet du message: DANGER de la PROLIFERATION NUCLEAIRE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum sans frontières-without boundary Index du Forum -> Our quotidien- Everyday life -> Nouvelles du Monde -World news -> Archives 2007-2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com